International

L’ambassadeur syrien à l’Onu fait un parallèle entre la Syrie et Londres



Al Manar
Vendredi 12 Août 2011

L’ambassadeur syrien à l’Onu fait un parallèle entre la Syrie et Londres
L’ambassadeur syrien à l'ONU, Bachar Jaafari, a fait la parallèle entre les troubles en Syrie et à Londre, affrimant que la réaction internationale envers ces troubles a été très différente.
M.Jaafari a déclaré jeudi après les séances du Conseil à New York, qu’"il est très révélateur et instructif d'entendre le Premier ministre britannique parler des émeutiers en leur accolant le terme de bande".
Il s’est en outre interrogé: "Pourquoi on ne nous autorise pas à utiliser le même terme pour les groupes armés et terroristes dans mon pays, avant de lancer: C'est de l'hypocrisie, c'est de l'arrogance".
M.Jaafari a dans ce contexte souligné que 500 membres des forces de l'ordre syriens avaient été tués par des bandes armés.
Il a en outre insisté sur le fait que la souveraineté de son pays « est une ligne rouge qui ne doit pas être franchie ».
« Nous connaissons nos engagements, nos obligations, mais en même temps, nous savons quels sont nos droits. Et nos droits ne découlent pas des pressions politiques. Ils proviennent de notre propre système politique», a-t-il conclu.


Vendredi 12 Août 2011


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires