insolite, humour, conspiration...

L’affaire des organes humains volés. Et maintenant, les Israéliens se mettent à boycotter Ikéa...


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …


Le photoreporter suédois Donald Boström a véritablement rendu fous furieux les Israéliens et leurs tifosi. Le 17 août, le quotidien suédois à plus fort tirage, Aftonbladet, a publié un article de Boström intitulé : «On pille les organes de nos fils» [1]
Les suspects habituels ont immédiatement poussé les hauts-cris à l’«antisémitisme», prétendant que l’ancestrale accusation de crime rituel aurait été remise au goût du jour [2].


Kristoffer Larsson
Samedi 29 Août 2009

L’affaire des organes humains volés. Et maintenant, les Israéliens se mettent à boycotter Ikéa...
Les Israéliens ont même menacé le journaliste d’un procès. Ces réactions étaient à prévoir, toutefois. Des courriers haineux innombrables ont atterri dans la boîte aux lettres de M. Boström depuis la publication de son article, dont des menaces de mort.

Ce qui est plus surprenant, c’est le fait que l’ambassadrice de Suède en Israël, Elisabet Borsiin Bonnier, se soit fendue d’un communiqué condamnant l’article. Il aurait été «aussi choquant et horrifiant pour nous, les Suédois, que pour les Israéliens», affirmait l’ambassadrice dans un communiqué de presse qui fut ensuite retiré, après s’être attiré les foudres du ministre suédois des Affaires étrangères, ainsi que de l’ensemble du gouvernement.

Par-dessus le marché, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exigé du gouvernement suédois qu’il récuse l’article, chose qui serait inconstitutionnel, en Suède.
Une déclaration du ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a réussi à attirer tacitement l’attention sur – bingo ! – l’Holocauste. «Il est regrettable que le ministre suédois des Affaires étrangères n’intervienne pas dès lors qu’il s’agit d’une diffamation sanglante (accusation de meurtre rituel, ndt) contre les juifs, qui rappellent le comportement de la Suède durant la Seconde guerre mondiale, en des temps où, là déjà, elle était restée les bras croisés.» (Je ne puis que recommander à Lieberman, qui est lui-même un raciste invétéré, de lire l’excellent ouvrage de Lenni Brenner : Le Document 51 : La collaboration des sionistes avec les nazis.).

L’homologue suédois de Lieberman, Carl Bildt, refuse mordicus de s’écraser : «En tant que membre du Gouvernement suédois, et conformément à la constitution suédoise, je me dois de respecter la liberté d’expression, quelles que puissent être, par ailleurs, mes opinions personnelles.» Son patron, le Premier ministre Fredrik Reinfeldt, rejette aussi toute idée de commenter cet article. Bildt est attendu en Israël d’ici environ une semaine, mais les Israéliens menacent d’annuler sa visite.

Tout ce remue-ménage mis à part, ce n’est pas la première fois que Donald Boström émet publiquement ses soupçons au sujet de vols d’organes de Palestiniens par des Israéliens. Un chapitre de son ouvrage Inshallah: konflikten mellan Israel och Palestina [Inshallah : Le conflit entre Israël et la Palestine], publié en 2001, était un récit de ce qui est arrivé à un garçon palestinien âgé de dix-neuf ans.

L’ouvrage comprend la photo que vient de publier Aftonbladet. Donald Boström a décidé d’apporter un éclairage nouveau à cette affaire, à la suite de l’arrestation, dans le New Jersey, de plusieurs personnes impliquées dans un trafic illégal d’organes, qui incluaient un nombre étonnamment élevé de rabbins.

Toute cette affaire a pour origine une visite de Boström dans le village palestinien d’Imatin, en 1992. Boström a été témoin de la façon dont Bilal (19 ans) a été abattu, son corps étant enlevé, et restitué à sa famille au bout de cinq jours. Le jeune homme avait été éventré : des points de suture grossiers allaient de son abdomen jusqu’à son menton. Le récit ci-après est tiré de l’article de Boström :

J’étais là-bas, à l’époque ; je travaillais à un livre. A plusieurs occasions, j’avais été approché par des personnels de l’Onu très inquiets de la tournure que prenaient les événements. Ces personnes, qui m’avaient contacté, m’ont dit que des vols d’organes s’étaient produits, avec certitude, mais qu’on leur interdisait de faire quoi que ce fût à ce sujet.

Ayant été engagé par une radio, j’ai alors voyagé dans les territoires occupés, et j’ai interviewé beaucoup de familles palestiniennes tant en Cisjordanie que dans la bande de Gaza – rencontrant des parents qui me racontèrent de quelle manière leurs fils avaient été amputés de certains de leurs organes avant d’être achevés.
Un des exemples dont j’ai eu à connaître lors de ce voyage effrayant fut le jeune lanceur de pierres Bilal Ahmad Ghanan (…)

Quand Bilal se fut approché suffisamment, ils n’eurent qu’à appuyer sur la gâchette : le premier tir l’atteignit en pleine poitrine. D’après des villageois qui avaient assisté à l’incident, on lui a ensuite tiré une balle dans chaque jambe.
Deux soldats israéliens surgirent alors d’un atelier de tournage du bois, et ils tirèrent une bale dans l’estomac de Bilal. Enfin, ils le prirent par les pieds, et ils le tirèrent par les vingt marches de l’escalier en pierre conduisant audit atelier.
Les villageois disent que des gens tant de l’Onu que du Croissant Rouge qui étaient à proximité entendirent les tirs et vinrent immédiatement s’enquérir d’éventuels blessés à secourir. Il y eu des tiraillements quant à qui s’occuperait de la victime. Ces discussions prirent fin au moment où les soldats israéliens chargèrent Bilal, grièvement blessé, sur une jeep et l’emmenèrent à l’extérieur du village, où attendait un hélicoptère de l’armée.
Le garçon fut emmené dans cet hélico vers une destination inconnue de ses proches. Cinq jours plus tard, il était ramené, mort et enveloppé dans des draps d’hôpital de couleur verte.

Un des villageois a reconnu le capitaine Yahya, le chef de la colonne militaire qui avait transporté Bilal du centre médicolégal d’Abu Kabir, dans la banlieue de Tel Aviv, vers sa dernière demeure. «Le capitaine Yahya, c’est le pire de tous», me chuchota à l’oreille ce villageois. Après que Yahya eut déchargé le corps et remplacé la toile verte par une autre, plus légère, en coton, certains hommes de la parenté de la victime furent choisis par les soldats pour le creusement de la tombe et la préparation de ciment.

Se mélangeant aux bruits produits par les pelles, nous entendions le rire des soldats qui, dans l’attente de la permission, échangeaient des plaisanteries. Au moment où l’on descendait Bilal dans la tombe, sa poitrine se découvrit.

Soudain, le genre de mauvais traitement auquel le garçon avait été soumis devint évident pour les quelques personnes présentes. Mais Bilal n’était pas – loin s’en faut – le premier jeune Palestinien à être enterré avec une entaille du bas de l’abdomen jusqu’au menton.

Les familles concernées, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, eurent le sentiment de savoir exactement ce qu’il s’était passé : «Nos fils sont utilisés comme donneurs d’organes non-volontaires», me dirent des parents de Khaled, de Naplouse, ainsi que la mère de Raed, à Jénine et les oncles de Mahmoud et de Nafes, de Gaza, tous disparus un certain nombre de jours, à la seule fin de revenir au beau milieu de la nuit, mort et autopsié.

Boström prit alors en photo le corps sans vie de Bilal. Celui-ci fut entouré, sans qu’on ne l’eût ouvert une seconde fois. De là, découle le fait qu’il n’existe pas de preuve certaine que les organes de Bilal aient été volés.
Alors, comme ça, les Palestiniens se contenteraient de diffuser des rumeurs infondées et antisémites ?

Les circonstances suggèrent une autre interprétation. En 1993, cent trente-trois Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne. Bilal faisait parti de dizaines de victimes palestiniennes à avoir été éventrées. Les Israéliens affirment qu’ils se contentent de procéder à des autopsies afin de conclure quant à la manière dont ces Palestiniens sont morts.

Mais pourquoi donc, demande Bolström, des autopsies auraient-elles été nécessaires, dès lors que la cause du décès était déjà connue ? Après tout, Bilal avait été abattu par les Israéliens juste avant qu’ils n’emmènent son corps. Par conséquent, pourquoi s’emmerder avec une autopsie ?

L’explication israélienne ne tient pas debout. Boström a parfaitement raison d’exiger une enquête. Le commerce illégal des organes est une activité hautement lucrative. Il n’est pas impensable que des gens, «dans l’armée la plus morale du monde», comme les Israéliens aiment à qualifier leur armée, aient été impliqués, à un niveau ou à un autre, dans ce trafic.

Donlad Boström a conféré avec une vingtaine de familles palestiniennes ayant eu un de leurs êtres chers dont la vie s’est conclue de la même manière que celle de Bilal. Elles ont leurs soupçons quant à ce qu’il s’est réellement passé. Il n’est absolument pas surprenant que Boström ne soit pas le seul à avoir rencontré des soupçons de vols d’organes.

Le Dr. A. Clare Brandabur, qui enseigne à la faculté de culture et de littérature américaines de l’Université Fatih d’Istanbul, en Turquie, a vécu longtemps en Palestine, qu’il a parcourue en long et en large.
Ayant pris connaissance de l’affaire, le Dr. Brandabur la commentée en ces termes :
"Cette information correspond à des témoignages de Palestiniens, à Gaza, que j’ai entendus durant la première Intifada. Quand j’ai interviewé le Dr. Haïdar Abdul Shafi, le président du Croissant Rouge à Gaza, je lui ai fait mention d’informations concernant des enfants palestiniens abattus dans des contextes où aucun affrontement n’était en cours – ainsi, un garçonnet de six ans, seul, avait été abattu dans la cour de son école, à son arrivée, le matin : il avait encore son cartable sur son dos. Les militaires israéliens enlevèrent l’enfant blessé en se couvrant avec leurs flingues, puis son corps fut rendu à sa famille, quelques jours après, après avoir subi une « autopsie, à l’hôpital d’Abu Kabir".

J’ai demandé au Dr Shafi s’il avait envisagé la possibilité que ces tueries eussent été perpétrées à des fins de transplantation d’organes, dès lors que (comme le note Israel Shahak dans son ouvrage Histoire juive, Religion juive, il est interdit de prélever des organes d’un juif afin de sauver un juif, mais il est permis de prendre les organes de non-juifs, dès lors qu’il s’agit de sauver des vies de juifs.
Le Dr Shafi déclara avoir soupçonné ce genre de choses, mais qu’étant donné qu’ils n’avaient pas accès aux archives de l’hôpital Abu Kabir, il n’y avait aucune possibilité de vérifier ces suspicions [3].

Et puis il y a davantage encore : la journaliste palestinienne Kawthar Salam, qui vit en exil à Vienne, se dit volontaire pour témoigner en faveur de Boström au cas où les Israéliens mettraient à exécution leurs menaces de procès. «La question du vol des organes des Palestiniens est connue de tous, en Palestine», écrit-elle.

Ayant travaillé en tant que journaliste sous l’occupation israélienne durant vingt-deux ans, elle a vu beaucoup de choses. Kawthar Salam poursuit :
"J’ai personnellement vu des soldats et des véhicules militaires israéliens enlever les corps de Palestiniens tués des salles de soins intensifs d’hôpitaux, dans d’autres cas, j’ai vu des soldats suivre les Palestiniens au cimetière, et voler le corps à ses proches avant la mise en terre. Cette pratique méprisable est désormais tellement répandue que beaucoup de personnes se sont mises à emmener les corps des tués afin de les enterrer chez eux, dans le jardin, sous la maison ou sous des arbres, au lieu d’attendre qu’une ambulance emmène ces corps à l’hôpital" [4].

Des sources palestiniennes affirment désormais détenir des preuves irréfutables de ces vols d’organes [5].

La question de savoir si leurs allégations sont exactes reste à voir. Toutefois, ces soupçons sont loin d’être quelque chose de nouveau ; il en est fait état depuis des décennies.

Quand Boström écrivit au sujet de Bilal et des soupçons concernant ce qui lui était arrivé, dans son livre, voici de cela huit ans, la réponse fut le silence. De plus, il ne dit pas qu’il y ait un lien direct entre les Palestiniens assassinés et les rabbins indélicats du New Jersey (il n’y en a probablement aucun, étant donné la question des délais).

Toutefois, à la suite de cette arrestation collective, les gens sont devenus plus ouverts à l’idée que les Israéliens pourraient fort bien être en train de voler des organes à des Palestiniens, après tout. Boström espérait qu’un minimum de justice serait rendu à Bilal, même après toutes ces années.

Ostensiblement, Israël se sert de cet article pour faire passer le message que la Suède serait un pays antisémite. Les Israéliens semblent déterminés à faire pression sur le gouvernement suédois jusqu’à ce que celui-ci condamne la «diffamation sanglante» (l’accusation de crime rituel, ndt).

Tout d’un coup, tout le monde se retrouve en train de débattre du bon vieux antisémitisme de grand-papa, au lieu de parler du terrorisme d’Etat d’Israël et de sa politique d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien.

Une pétition on-line est en train de circuler en Israël, afin d’appeler au boycott d’Ikéa. Dix-mille Israéliens l’ont d’ores et déjà signée. Inutile de préciser qu’Ikéa n’a strictement rien à voir dans cette histoire.

Mais y a-t-il quelque chose de plus suédois qu’Ikéa ? A court terme, Israël sera peut-être en mesure de détourner l’attention des véritables problèmes, des problèmes graves.

Mais à long terme, Israël ne fait pas autre chose que se créer des ennemis. Il fut un temps où le monde occidental dans son entièreté soutenait Israël. Ce temps est révolu depuis longtemps.

[1] Traduction anglais disponible ici : http://www.ism-france.org/

[2] N’oubliez pas non plus la vieille accusation antisémite selon laquelle les juifs empoisonneraient les puits, qui est désormais la réalité http://www.haaretz.com/, en Palestine. [http://dissidentvoice.org/2009/08/the-organ-theft-affair/#identifier_1_10125]

[3] Certains articles du Dr Brandabur sont accessibles à ces liens : http://cosmos.ucc.ie/
http://dissidentvoice.org

[4] voir : The Body Snatchers of Israel http://palestinethinktank.com/

[5] L’agence d’information palestinienne confirme le récit du vol d’organes : http://www.jpost.com/

Source : http://dissidentvoice.org/  

Traduction : Marcel Charbonnier
Source: http://ism-france.org


Samedi 29 Août 2009


Commentaires

1.Posté par whizley le 29/08/2009 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et voila, on a encore droit au chantage à l'anti-sémitisme. Comme si les massacres prépétrés durant la 2nde Guerre Mondiale contre les Juifs en Europe devraient exempter l'entité sioniste de toute critique aujourd'hui. Les sionistes sont des criminels et trafiquant d'être humains, les faits sont la, et ce n'est le boycot de 3 millions de plouks squatant des terre qui ne leur appartiennent pas en Palestine, qui empechera IKEA de continuer à vendre des meubles dans le monde entier...

2.Posté par VIRGILE le 29/08/2009 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces sionistes ne font que se mordre la queue. C'est bon qu'ils insistent, ça ne fera que booster les vente d'IKEA ailleurs !

Il tuent pour faire un immonde business avec des organes humains et en plus, ils ne sont pas content de se faire prendre !

Laissons s'amplifier cette nouvelle cochonnerie sioniste et organisons nous plus rationnellement pour boycotter tous les réseaux de distributions des produits sionistes qui servent aux financements des guerres mondiales et à l'extermination des civils Palestiniens.
Acheter juif-sioniste, c'est se rendre complice de massacres et de génocides. Donc acte !

3.Posté par whizley le 29/08/2009 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arretons déjà de boire du Coca Cola. Cette société sponsorise directement la milice de l'entité sioniste, plus connue sous le nom de tsahal.
Je suis consterné lorsque je vois que dans la majeure partie du monde musulman, le Coca Cola est consomé sans etat d'ame.

UNE BOUTEILLE DE COCA COLA ACHETE, C EST UNE BALLE DANS LA TETE D UN PALESTIEN!!!!!

4.Posté par yassine le 29/08/2009 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'invite tous les musulmans et les justes a soutenir IKEA au 4 coin du globe, si nous sommes capable de lancer une compagne de boycotte, nous pouvons faire l'inverse.

5.Posté par mega le 29/08/2009 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@whizley,tu as tout compris,quand j'entends des gens critiquer le système et qu'ils le nourrissent à plein règime en consommant à outrance,pareil pour ceux qui critiquent les amèricains et leurs crimes tout en consommant mac do et coca,les gens ne rèflèchissent pas.L'argent le nerf de la guerre.

6.Posté par farid_y le 29/08/2009 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'invite tous les musulmans et les justes a soutenir IKEA au 4 coin du globe, si nous sommes capable de lancer une compagne de boycotte, nous pouvons faire l'inverse.

>>>
tu parles d'ikea comme si c'est une compagnie muslim au service de Oumma Islamique...On nage en plein déire mon frère yassine.

Qu'Allah te guide et acceptes ton Ramadhane.

Wa Salamou Alaykom

7.Posté par larguet le 29/08/2009 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est malheureux dans cette affaire de vol d'organes. Il y a des agents de l'ONU et de la Croix rouge qui sont au courant depuis 1992, et aucun de ces vendus membres de ces deux organisations n'a jugé utile à l'époque de tirer la sonnette d'alarme. Ce sont ces comportement de passivité, de complicité passive qui ont donné des ailes aux sionistes.Ces articles que nous découvront ces jours -ci sont à l'honneur de presse Suédoise.

8.Posté par Arminuis le 29/08/2009 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je croyais suite aux caricatures du prophètes que la liberté d'expression etait sacrée surtout pour les sionnistes et je croyais aussi que suite au boycott qui fait mal au cul d'israel les avoir entendu dire sur radio shalom que le boycott etait interdit ? La justice dite sionniste

9.Posté par Fredd le 29/08/2009 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ils incitent à boycotter le pays qui dénonce le plus leurs exactions et leurs crimes de guerre.

Inversion accusatoire classique!


C'est pas les musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

10.Posté par muspis le 29/08/2009 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HAHAHAHA, allons tous à IKEA acheter un meuble !

11.Posté par la truie qui file le 29/08/2009 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement il faudrai dresser une liste des productions sionistes et la liste risque d'etre longue .
Les sodas , le comble c'est qu'on trouve ces saletés et un tas d'autres faux jus chez presque tous les marchands de sandwichs , sauf quelques uns qui proposent des boissons par exemple à base de Lait fermenté ...( attention notamment au jus d'orange et de pamplemousse provenant d'un certain pays ...vérifiez la provenance )

Il y a de l'information à faire passer aupres des jeunes sur ces boissons qui sont en plus tout à fait douteuse pour leur santé et tout le reste . C'est probablement les premiers consommateurs .


Quand aux autres produits ce serai vraiment intéressant de faire une enquete sur le financement de nombreuses marques .

Ceux qui participent à faire mourir le peuple palestinien , Il faut ne faut plus leur acheter directement ou indirectement quoi que ce soit !

Il y a certainement des nombreuses marques de pret à porter , des industries de cosmétiques , de produits manufacturés , des enseignes de gadgets et (le pire c'est qu'ils arnaquent des gens avec peu de ressources !) et il y des pans entiers d'industries comme celle des matières plastiques , des metaux precieux .

Tout cela c'est pour la partie visible , la partie invisible doit comporter l'immobilier , et le tertaire comme par exemple certains cabinets de syndics truands notoires .

Il faudrai peut etre faire un site dédié à ces informations mais sans aucun commentaires
sur le sujet ( pour ralentir la contre-offensive ) et se contenter de donner l'organigramme , le nom des dirigeants avec la liste des "produits suspects" ..et proposer des alternatives un peu comme Linux pour contrecarrer KroSoft.





12.Posté par francis le 30/08/2009 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.dailymotion.com/video/xa7vr5_une-bombe-de-moins-sur-gaza_news
ca c'est bien pour commencer!

13.Posté par Leon le 30/08/2009 01:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui standardisent le génocide et le fascisme dans le monde d'aujourd'hui comme norme morale ce sont bien les israéliens pas les nazis d'Allemagne, n'en déplaise a Hollywood qui sort deux films au sujet du supposé " holocauste juif " chaque année, donc notamment le dernier " inglorious basterds " ou des juifs assassinent des allemands en leur faisant subir les pires des horreurs comme les scalper entre autre, on voit bien comment ces supposé survivant de l'holocauste pleurent tout le temps que le monde ne les aime pas, et que le génocide très hypothétique de leur peuple a plus de signification que la mort de 20 millions de morts chrétiens, ça commence sérieusement a me gonfler de les entendre geindre et couiner a longueur de temps pour attirer la pitié des gens, chaque fois qu'on les confronte avec leur propre image monstrueuse

et pensant ce temps un vrais génocide est en cours en Palestine, qui tel que définis par un juif polonais n'a pas a être physique pour être désigné par le terme, cela comprend aussi le destruction d'une nation par l'effacement de sa mémoire et la destruction de son infrastructure économique, vivement une intervention des armées musulmanes pour affréter des bateau et reembarquer ces gens pour l'Europe, les vacances et le bronzage c'est finis ! je propose de les debarquer en angleterre, je sait bien que cela causera beaucoup de souffrance au anglais mais ils l'auront bien merité

14.Posté par la truie qui file le 30/08/2009 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@francis Merci



A propos de Nestle
http://www.prodimarques.com/sagas_marques/nestle/nestle.php

Alors quand vous voyez des "braves gourmands " manger du chocolat de cette marque ou de toute la gamme de produits diétiétiques , c'est certainement le moment de leur raconter que pour un carreau de chocolat , il y a une cartouche pour un petit enfant palestinien qui meure de faim et n'en connaitra jamais le gout et dont on vole ensuite les organes apres l'avoir assassiné Il mange en réalité de la pourriture qui à l'odeur du tombeau collectif d'un ignoble holocauste .

Et a ces femmes qui utilisent les cosmétiques l'oréal , dites leur que pendant ce temps la c'est des femmes gazaouies qui n'ont jamais vu un cosmétique tellement elles sont pauvres et qu'on tue de la meme manière.

Alors que ces dames sachent qu' on ne peut pas prétendre prétendre séduire avec des apparences en laissant mourir d'autres femmes avec le coeur sec et hypocrite
Alors le fard de ces femmes est en réalité autant de pourriture et de sang sur leur visages !


Au acheteurs de produits sionistes , eux aussi il faut leur faire porter leurs responsablités et les inciter au degout pour qu'il comprennent enfin que ce miroir des lumières , de la publicité cache l'enfer pour d'autres . Mais cet enfer il deborde et il absorbe celles et ceux qui ne veulent pas le voir , qui ne veulent pas le refuser de toutes leurs forces .

Seigneur Dieu Créateur Allah , ou quel que soit le nom que celles et ceux qui te pôrtent vivant dans leur coeur et comme toute créature que tu crée à chaque instant !

Pardonnes nous nos fautes humaines comme nous essayons de pardonner certains de cette espece et pour toutes ces horreurs qui sont commises presque sous nos yeux puisque maintenant nous en avons connaissance par les moyens d'information moderne et il n'est pas possible de feindre d'ignorer des tels crimes .

Alors fait qu'un maximum de gens connaissent maintenant ce qui se passe et arretent de cautionner ces crimes en faisant semblant de les ignorer et soutiennent par leurs comportements les malades criminels qui sevissent et assassinent le peuple palestinien ainsi que de nombreux autres peuples et personnes innocentes de par le monde .

Merci Nous-Notre-Dieu .



15.Posté par yassine le 30/08/2009 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Poste6 Farid y
AMINE
tu parles d'ikea comme si c'est une compagnie muslim au service de Oumma Islamique...On nage en plein déire mon frère yassine.

Non ce n'est pas une compagnie musulman et tu a raison, toutefois elle n a causés du tort a personne elle fait juste partie d'une représentation suédoise dont le gouvernement refuse de courber l'échine face a des assassins le tout parc qu'un journaliste ose dénoncé les crimes des YAHOUDES peut-être même qu'en suède ou ailleurs IKEA emploie des muslims et puis si pour mes ennemis IKEA représente une épine dans le pied moi ca me va, il y a là une position suédoise qui me plait contrairement a certain traitre issu de nos rangs qui n'hésite pas a s'allier avec nos ennemis de divers façon parce que leur business prime sur la vie des nôtres.NOUS devrions également boycotté les produit chinois pour ce qu'il font aux musulman ouïgour et pas yougourt comme la exprimé un certain cruchner ministre du sac de riz.

l'ennemi de mon ennemi est mon amie l'amie de mon ennemi est mon ennemi.

16.Posté par Alif le 30/08/2009 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


bien dit Yassine,

"l'ennemi de mon ennemi est mon amie l'amie de mon ennemi est mon ennemi."

c'est la théologie politique du realisme et non pas de l'idealisme càd le corctement politique .



17.Posté par francis le 31/08/2009 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'osai pas le dire!
entièrement d'accord avec toi sur la traitrise des dirigeants arabes.
espérons que le peuple les renverses,car ils sont en train de vendre leurs pays a israel.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires