International

L'OCI réclame le procès des responsables du régime sioniste



Dimanche 16 Mars 2008

Les participants au 11ème Sommet de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI) qui s'est tenu à Dakar, au Sénégal, ont, unanimement, condamné les exactions et les crimes commis par le régime sioniste et ont appelé la Communauté internationale à faire pression sur les responsables israéliens pour qu'ils arrêtent leurs crimes et lèvent immédiatement le blocus imposé à la Bande de Gaza. Le Secrétaire général de l'OCI, Ekmeleddine Ihsanoglu, a réclamé, lors du Sommet de Dakar, un procès international, à l'encontre des responsables du régime sioniste. Il les a également qualifiés de criminels de guerre pour les attaques barbares qu'ils ont menées contre les Palestiniens. Le massacre des Palestiniens, par le régime sioniste, est un exemple flagrant du génocide, qui mérite, en effet, une poursuite internationale des responsables israéliens. C'est ainsi que les Etats occidentaux, prétendus défenseurs des Droits de l'Homme, sont devenus, de facto, les complices du régime sioniste, dans ce massacre, en raison du soutien qu'ils lui ont apporté. Les instances internationales, sous l'influence des puissances hégémoniques, ont permis, via leur silence et leur inaction, au régime de Tel-Aviv, de poursuivre, impunément, leurs exactions. De telles attitudes, obligent le monde à être encore témoin, au 21ème siècle, des crimes horribles du régime sioniste qui s'appuie sur le faux et le racisme. La Communauté internationale qui a connu des régimes racistes comme ceux des fascistes et des nazis, connaît, depuis 60 ans, un autre racisme encore plus dangereux dans sa forme, à savoir, le Sionisme. L'opinion publique mondiale attend des instances internationales de préparer le terrain au procès des responsables racistes du régime sioniste, comme elles l'avaient fait, à l'encontre des fascistes et des nazis, au lendemain de la seconde guerre mondiale, avant qu'ils ne propagent leurs crimes et leur hégémonie, par le biais de nouvelles guerres et confrontations. Ainsi, le monde pourra en finir avec leurs exactions inhumaines. C'est d'ailleurs, ce souhait qu'a exprimé le Secrétaire général de l'OCI.


Dimanche 16 Mars 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires