RELIGIONS ET CROYANCES

L'Islam n'autorise pas les «5ème colonne»


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 18 Juin 2018 - 12:02 Maîtres chrétiens esclaves musulmans !


Petit message à l'attention des jeunes tentés par le « jihad du dimanche ».


masjiddarwa@yahoo.fr
Mardi 28 Juillet 2015

Vous vivez en France, "terre de mécréance", mais néanmoins vous vivez en PAIX. En effet, bien que musulmans, vous êtes libres de circuler, travailler, vous avez les mêmes droits que "les mécréants" et vous pouvez même adorer votre Seigneur.  En somme, il y a implicitement un PACTE DE PAIX entre vous et l'État représentant le peuple français, garantit par la constitution, comme il y avait un pacte entre les musulmans et les juifs à Médina, communément appelé « la Constitution de Medina ».

La Constitution de Médina est la première Constitution dans l’histoire de l’ordre constitutionnel. Ses principes étaient basés sur le Coran et la Sunna. Le Prophète a réussi à établir le premier Etat islamique, qui comprenaient des personnes multiconfessionnelles et plusieurs arrière-plans culturels dans une nation unique fondée sur des principes universels.
Bien qu'admise chez nombres d'historiens comme étant la première constitution de l'histoire, certains contemporains rejettent ce terme et parlent plutôt d'un « accord amical » entre les communautés musulmane et juives de l'époque afin très certainement de ne pas accorder l'honneur au Prophète Muhammed d’être l'instigateur historique du premier Etat d'une exceptionnelle tolérance ; quand bien même que l'Occident se targuent aujourd'hui d'être à l'origine du fameux « vivre ensemble » à travers la déclaration des droits de l'Homme.

Constitution ou accord, qu'ils la nomment donc comme bon leur semble, les faits sont là ! L'authenticité de cet écrit ne peut d'ailleurs pas être remis en cause car nous en l'avons miraculeusement toujours à notre disposition, et l'important est le fond et non la forme. En voici un extrait :

_Les Juifs des Beni Awf constituent une communauté vivant avec les Croyants. Aux Juifs leur religion et aux musulmans la leur. A chacune des deux communautés ses seigneurs et ses individus ;
_Aux Juifs de s'occuper de leurs dépenses et aux musulmans de s'occuper des leurs ;
_Juifs et musulmans doivent agir d'un commun accord contre quiconque s'attaque aux signataires du pacte ;
_Les juifs peuvent continuer de professer leur religion et la liberté de pratiquer leur religion est garantie ;
_Tout juif qui adhère à cette charte doit avoir l’aide et l’assistance des croyants et tous les droits des croyants doivent lui être donnés ;
_Aucun des juifs ou des croyants monothéistes ne doit commettre de péchés portant préjudice à l’autre groupe ;
_Si les juifs font du tort aux croyants monothéistes ou si ceux-ci font du tort à ceux-là, alors le parti lésé doit être aidé ;
_ Il doit exister entre eux le bon conseil et avis, ainsi que la bienfaisance en l'absence de toute scélératesse ;
_Nul d'entre eux ne doit faire du mal à son allié ;
_Tout allié offensé doit être secouru ;
_Juifs et musulmans doivent se liguer pour repousser tout ennemi qui attaque Yathrib à l'improviste. Pour ce faire, chaque partie agira en ce qui la concerne ;
_Ce pacte ne saurait servir à protéger les offenseurs et les malfaiteurs ;
_Aucun participant à cette charte ne peut déclarer une guerre sans la permission du prophète de l'islam Muhammed ;
_Chaque fois qu’un désaccord s’élève entre deux participants à cette charte, le désaccord doit être soumis à Dieu et à Son messager pour arbitrage. (1)

Quant aux chrétiens, en 628 une délégation de religieux du plus vieux monastère au monde, Sainte-Catherine du Mont Sinaï en Egypte, se rendit auprès du Prophète Mohammed pour lui demander sa protection. Le Prophète lui octroya une charte, garantissant à cette délégation des droits :

« Ceci est un message de la part de Mohamed ibn AbdAllah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires de Médina et mes fidèles de Médina, nous nous portons à leur défense, car les citoyens sont mes citoyens. Et par Allah, je résisterai contre qui que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux à aucun moment. Leurs juges ne seront pas démis de leurs fonctions ni les moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit détruire un édifice religieux leur appartenant, ni l’endommager, ni ni voler qui que ce soit pour ensuite l’amener chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance d’Allah et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son consentement. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les rénover ou de les réparer, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas » (2).

Cette déclaration des droits a été rédigée 14 siècles avant la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 et celles de la France et des Nations Unies de 1948. Ainsi, nous n'avons jamais vu de nobles Compagnons comploter contre les juifs ou les chrétiens ou agir en traître. Ce que le Talmud permet à travers les sayanim, l'Islam ne le permet pas !

Ô vous les jeunes éprouvés ! Vous n'êtes pas conscients du pacte qui vous lie à la France car vous êtes « nés dedans ». Vous avez eu accès à l'instruction, aux soins médicaux et autres activités sociales gratuitement depuis votre enfance, comme tout "mécréant" alors que vous étiez de famille "musulmane". Alors oui, en plus de votre injustice vous êtes profondément ingrats.

"Celui qui remercie pas pour la petite chose ne remercie pas pour la grande chose. Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah."(3)


Croyez-vous réellement que vous pouvez égorger le premier venu parce que mécréant ? Agir en traître à l'image de Yassin Salhi qui assassina son patron, celui-là même qui lui accorda sa confiance !? Alors qu'aujourd'hui pour en trouver un qui embauche un barbu il faut se lever de bonne heure, celui-ci n'a rien trouver de mieux pour le remercier que de le décapiter !? Non mais Allô quoi ! Hôpital psychiatrique, dépêchez-vous ils sont devenus fous !... Nous sommes là à mille lieues des recommandations prophétiques !

"Le vrai croyant est celui dont les gens n'ont à redouter ni sa main, ni sa langue."(4)

On demanda : quel est le serviteur le plus aimé par Allah ? Il dit : "Celui qui a le meilleur caractère moral"(5)

"Quelle est la meilleure chose donnée à l'homme ? Il a dit: Un bon caractère moral"(6)

"Voulez-vous que je vous indique qui m'est d'entre vous le plus cher, qui sera le plus proche de moi au Jour de la Résurrection ? - et il a répété cela deux ou trois fois - Les gens présents lui ont dit : Oui, ô Envoyé d'Allah. Il leur a dit : Celui d'entre vous qui a le meilleur caractère"(7)

Si une telle déclaration émanait d'un philosophe concerné par l'éthique et la réforme de la morale seulement, cela ne provoquerait pas l'étonnement. Mais, ce qui est extraordinaire, c'est quand elle émane d'un grand fondateur de religion. Car les religions s'appuient, en premier lieu dans leur réalité, sur l'adoration pure. Or, le Prophète de l'Islam a appelé pour l'observance de nombreux actes d'adoration et instauré un Etat fondé sur un long combat contre des ennemis multiples. Aussi, si malgré l'ampleur des tâches de sa foi et la diversité des aspects de l'action devant ses disciples, il trouve le moyen de leur indiquer que le bon caractère pèsera beaucoup dans leurs balances au Jour de la Résurrection, cela montre clairement la place qu'occupe la bonne morale en Islam. Le Prophète a tenu à insister sur ces principes justes pour que sa Communauté les assimilent bien, de manière à ce qu'elle ne sous-estime pas la valeur de l'éthique et afin que la valeur des actes cultuels soit rehaussée :

"Le serviteur peut, grâce à son bon caractère, atteindre les sommets des degrés de la Vie future et les plus sublimes demeures, tout en ayant une adoration faible. Mais il peut, par son mauvais caractère, s'enfoncer dans les abîmes de l'Enfer"(8)

"Le croyant peut, grâce à son bon caractère, atteindre le degré de celui qui jeûne et passe ses nuits dans la prière". Dans une autre version : " Le croyant peut, grâce à son bon caractère, atteindre les degrés de celui qui prie la nuit et jeûne le jour"(9)

"Le musulman économe dans son adoration peut atteindre le degré de celui qui jeûne et passe ses nuits à prier en récitant les versets d'Allah, et ceci grâce uniquement à son bon caractère et à la noblesse de sa nature"(10)


Ô musulmans ! Ne lisez vous pas le livre d'Allah ? Ne méditez vous pas sur Ses versets ? Allah, exalté soit-Il, y blâme les mécréants pour leur trahison du pacte qu'ils avaient conclu avec les musulmans. Pensez-vous que cela ne fonctionne qu'à sens unique ? Relisez donc le chapitre 8 :

56. ceux-là mêmes avec lesquels tu as fait un pacte et qui chaque fois le rompent, sans aucune crainte [d'Allah].

58. Et si jamais tu crains vraiment une trahison de la part d'un peuple, dénonce alors le pacte (que tu as conclu avec), d'une façon franche et loyale car Allah n'aime pas les traîtres.

62. Et s'ils veulent te tromper, alors Allah te suffira.

71. Et s'ils veulent te trahir..., c'est qu'ils ont déjà trahi Allah [par la mécréance];

Vous prétendez agir pour aider vos frères de l'État islamique, alors qu'Allah dit :

72. Et s'ils vous demandent secours au nom de la religion, à vous alors de leur porter secours, mais pas contre un peuple auquel vous êtes liés par un pacte. Et Allah observe bien ce que vous œuvrez.

Le Prophète a dit « Je serai l’adversaire de celui qui tu une personne avec qui nous avons un pacte». Il dit aussi : « Celui qui tue une personne, non musulmane, sous protection de l’État, ne sentira pas l’odeur du Paradis.» (11).

Craignez donc Allah et soyez loyaux dans vos agissements !

« Ô vous qui croyez ! Ne trahissez pas Allah et le Messager. Ne trahissez pas sciemment la confiance qu’on a placée en vous »(12)



Notes :

(1) Original en arabe : http://www1.umn.edu/humanrts/arab/IS-1.html
(2) Ahmed Sakr, Muslim and no Muslim, face to face
(3) Rapporté par Al Bayhaqi
(4) Al Boukhari et Moslim
(5) Rapporté par At-Tabarânî
(6) Rapporté par Ibn Hibbân
(7) Rapporté par Ahmad
(8) Rapporté par At-Tabarânî
(9) Rapporté par Abû Dâwud
(10) Rapporté par Ahmad
(11) Rapporté par Al Boukhari
(12) Sourate Al-Anfal :27


Mardi 28 Juillet 2015


Commentaires

1.Posté par horus07 le 28/08/2015 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la première Constitution dans l’histoire de l’ordre constitutionnel est le mandat du ciel de l'empire de milieu suivit de la magna carta anglaise. lire des erreurs pareil sur ce site

2.Posté par Kalimatouelhaq le 29/08/2015 03:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est empire du milieu et non de milieu, et revois tes cours car une simple recherche sur internet te prouvera le contraire, c'est bel et bien le prophète de l'islam qui a écrit le tout premier acte constitutionnel, n'importe quel gus peut déblatérer des propos sans science ni connaissance juste le plaisir de contredire, dites juste ou Taisez vous

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires