International

L'Iran, préoccupé par les activités nucléaires américaines



IRIB
Mardi 24 Juin 2008

Washington ne respecte pas ses engagements envers le TNP ! C'est une vérité qui a suscité l'inquiétude de la RII, exprimée par la voix du porte-parole de sa diplomatie, Mohammad-Ali Hosseini, qui, dans un entretien avec le journaliste du « New Zealand Herald », a déclaré que contrairement aux lois internationales, les Etats-Unis continuent toujours non seulement la prolifération des armes atomiques mais aussi ils ont indirectement aidé le régime sioniste de se doter d'arme nucléaire. Les Etats-Unis sont le premier à avoir produit, dans le monde de la bombe atomique à la Seconde Guerre mondiale et l'avoir employée à cette même époque, contre les villes nippones de Hiroshima et de Nagasaki, commettant le plus grand crime contre l'humanité en massacrant dans des fractions de secondes des dizaines de milliers de Japonais. En fait les hommes d'Etat américains n'ont jamais respecté leurs engagements dans le cadre du TNP et ils sont les premiers à bafouer ce traité et d'autres règlements concernant le désarmement mondial. Pour cette même raison, l'Iran a proposé, l'année dernière, à l'Onu de former une commission pour examiner le niveau de l'engagement ou non engagement des signataires du TNP envers ce traité. Selon le TNP, les puissances nucléaires se sont engagées de détruire toutes les armes nucléaires, pourtant les leaders de la Maison Blanche ont mis à leur agenda la production d'une nouvelle génération d'armes nucléaires. En fait, les cas de violation du TNP par les hommes d'Etat américains sont nombreux. Leur soutien au régime sioniste a fait que ce régime stocke plus de 200 ogives nucléaires et devienne la plus grande source d'inquiétude au Moyen- Orient. Les Etats-Unis ont utilisé de l'uranium appauvri dans leurs armes dans les Balkans et en Irak commettant ainsi d'effroyables crimes contre l'humanité. C'est pour cette même raison que Washington craint adhérer à la cour des crimes de guerre, car il risque d'y comparaître pour son dossier lourd de crimes contre l'humanité, en raison de l'utilisation excessive des ADM. En outre, toujours aux antipodes du TNP, la Maison Blanche perturbe la coopération de l'AIEA avec les pays membres et empêche le transfert de la technologie nucléaire aux pays en voie du développement, et l'exemple de l'Iran en est une preuve. Les démarches entreprises par les Etats-Unis et certaines puissances atomiques pour monopoliser la production du carburant nucléaire et priver les pays en voie du développement de cette technologie est un autre exemple de la violation du TNP. Bien que l'AIEA et mêmes les services de renseignements américains fassent état de la nature pacifique des activités nucléaires iraniennes, pourtant Washington tente de perturber le processus des coopérations de l'Iran avec les institutions internationales et les autres pays. Et tout cela n'est que le point de l'iceberg de la violation systématique du TNP par Washington, menaçant ainsi la paix et la sécurité internationales et sapant les efforts des organismes internationaux, dans le sens d'un monde sans ADM. C'est dans un tel contexte que les inquiétudes de l'Iran sur les activités nucléaires américaines s'avèrent bien fondées.


Mardi 24 Juin 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires