International

L’Iran exige la levée immédiate du blocus de Gaza



Mardi 15 Juin 2010

L’Iran exige la levée immédiate du blocus de Gaza
A l’occasion de la 14e session du Conseil des droits de l'homme, l'Iran a demandé la levée immédiate de l’inhumain et long blocus de Gaza.
Selon correspondant de l'IRNA à Vienne, la demande de l'Iran a été faite lors d'une session dans laquelle les conditions des droits de l’Homme dans les territoires occupés palestiniens ont été examinées en vertu de l'article 7 du dit conseil.

Le représentant permanent de la République Islamique d'Iran à l'ONU, Asadollah Eshraq-Jahromi au cours de son intervention a mentionné la détérioration des conditions de vie dans les territoires palestiniens occupés qui ont toujours été l'une des préoccupations majeures et urgentes de la communauté internationale.

«Malheureusement, au cours des six dernières décennies, les nations du monde ont toujours été témoins de la violation des droits de l’innocente nation palestinienne exercée par l'occupant israélien de la sainte Qods. » a souligné Asadollah Eshraq-Jahromi

Il a ajouté qu’en ce sens, « la poursuite illégale de la construction du mur de séparation, la destruction des maisons d'habitation, l'arrestation et l'emprisonnement de personnes innocentes, le recours vaste et systématique à la torture et à l'emprisonnement et d'autres comportements cruels, le siège inhumain persistant de la bande de Gaza et les invasions des forces militaires dans cette région, la destruction des lieux saints et la récente attaque brutale contre la flottille internationale de la Liberté transportant des aides humanitaires dans les eaux internationales constituent seulement une infime partie des actes criminels commis par le régime israélien".

"La République Islamique d'Iran condamne une fois de plus les actes criminels du régime israélien, en particulier son attaque contre la Flottille de la Liberté qui a couté la vie à des dizaines de morts et fait également de nombreux blessés en totale violation des lois internationales" a déclaré Asadollah Eshraq-Jahromi .

Il a demandé que les coupables sionistes soient traduits en justice et qu’ils paient pour de tels crimes sans délai.

L'ambassadeur d'Iran a également demandé la création d'une commission d’enquête vérité composée d’experts internationaux pour identifier les personnes qui ont ordonné ces crimes au sein des responsables du régime extrémiste israélien.

Asadollah Eshraq-Jahromi a déploré les douleurs sans fin du peuple palestinien, en particulier les habitants de Gaza, demandant la fin immédiate du siège inhumain de Gaza et des autres territoires occupées et la libre circulation des navires d’ aides humanitaires à Gaza.

La Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a annoncé la composition d’un Comité de trois experts indépendants chargés par le Conseil des droits de l’homme de surveiller les enquêtes israéliennes et palestiniennes sur les graves violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire répertoriées par la mission d’établissement de faits indépendants des Nations Unies dirigée par le juge Richard Goldstone.


Mardi 15 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par Alexandre le 15/06/2010 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran rêve un peu.
Quand Abbas demande personnellement à Obama de garder le blocus de Gaza, que peuvent faire les autres?

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires