International

L'Iran et la Syrie prônent la consolidation des relations bilatérales



Dimanche 3 Août 2008

L'Iran et la Syrie prônent la consolidation des relations bilatérales
Les présidents iranien et syrien ont prôné l’élargissement et la consolidation des relations bilatérales.

Le président Mahmoud Ahmadinejad et son homologue syrien, Bashar Al-Assad dans leurs entretiens samedi ont exprimé leur satisfaction quant au renforcement des relations bilatérales.


Dans leurs entretiens, les questions régionales et internationales ainsi que la situation au Liban, en Palestine, en Irak, le régime sioniste et la question nucléaire de l'Iran ont été discutées.


Mahmoud Ahmadinejad a qualifié les relations irano-syriennes « de bonnes » et a rappelé que des décisions appropriées et progressives avaient été prises pour renforcer les coopérations régionales précisant que les deux pays devaient désormais coopérer avec plus de coordination.


Evoquant les conspirations d'un certain nombre de pays poussés par le désir de créer des divergences entre l'Iran et la Syrie, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré « ces personnes font indubitablement une erreur, parce que l'Iran et la Syrie resteront toujours unis. »

Pour ce qui concerne les USA et la situation du régime sioniste dans la région, le président iranien a souligné qu’ « ils vivent la plus mauvaise des situations et pâtissent auprès de l'opinion publique d’animosité. »

Il a présagé que la politique américaine et leur échec répété forceraient les Etats-Unis dans un avenir proche à quitter l'Irak.


Le régime sioniste a également perdu toute raison d’être et il ne peut combattre les choix politiques des USA et les politiques européennes dans la région , a également souligné le président iranien.


« Les Iraniens ne se renonceront jamais à leurs droits inaliénables à la technologie nucléaire à des fins pacifiques. »

Bachir Al-Assad a déclaré que la consolidation des relations avec l'Iran est importante pour la Syrie et que la Syrie souhaite sérieusement le renforcement des relations avec Téhéran.


En référence à la situation au Liban, le président syrien s’est félicité de l’échange des prisonniers libanais constituait une victoire pour la résistance et un échec pour les USA et ses alliés dans la région.


Le président Assad est arrivé à Téhéran à la tête d'une délégation de haut niveau, en compagnie de son ministre des Affaires étrangères Walid al-Moallem.


Au cours de son séjour, il devra s'entretenir avec son homologue Mahmoud Ahmadinejad et le dirigeant suprême iranien l'Ayatollah Seyyed Al Khamenei.


Il s'agit de la troisième visite du président Assad en Iran depuis l'accession de M. Ahmadinejad au pouvoir en 2005. Sa visite précédente remonte en février 2007.


Lors d'une visite en Syrie effectuée le 17 juillet par le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki, le chef de la diplomatie syrien al-Muallem avait déclaré que son pays et l'Iran continueraient à échanger des vues sur le problème nucléaire.


Dimanche 3 Août 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires