RELIGIONS ET CROYANCES

L’Enfer en Islam


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 13 Février 2014

L’Enfer en Islam

Nous devons croire à la réalité du Paradis et de l’Enfer. Leur création par Dieu est antérieure à celle des autres créatures. Le Paradis a été préparé pour rétribuer les serviteurs de Dieu et le Feu pour châtier les désobéissants et les négateurs. Tous les deux existent réellement. Ils sont perpétuels et impérissables. Dieu dit : « Croyants, gardez-vous, gardez les vôtres du feu dont hommes et pierres sont le combustible, et sur quoi veillent des Anges rudes et violents : Ils ne désobéissent à Dieu en rien qu’Il leur donne, ils exécutent tout ordre qu’Il leur donne » (S 66 : V 6), «  ce jour-là Nous demanderons à l’Enfer : « Es-tu rempli ? ». Il dira : « Y en a-t-il plus encore ? » (S 50 : V 30). Décrivant ce qui s’y trouve, Dieu dit : « N’est-ce que ceci est meilleur comme séjour, ou l’arbre Zaqqûm ? Nous l’avons assigné en épreuve aux injustes. C’est un arbre qui sort du fond de la Fournaise. Ses fruits sont comme des têtes de diables. Ils en mangeront certainement à s’en remplir le ventre. Ensuite, ils auront par-dessus une mixture d’eau bouillante » (S 37 : V 62 à 67).

 

Description de l’Enfer :

L’Envoyé de Dieu (saws) a décrit le Feu de cette manière : « Votre Feu (terrestre) n’est que la soixante-dixième partie du Feu de l’Enfer ». On lui dit : « Ô Envoyé de Dieu ! Le feu terrestre eut pourtant certes été bien suffisant ! ». Il répondit : « Le feu de l’Enfer à de plus que le feu terrestre, soixante-neuf parties, dont chacune a l’ardeur du feu terrestre » (al-Boukhari).

 

L’Enfer a sept portes. Dieu dit : « Et l’Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous. Il a sept portes ; et chaque porte a sa part déterminée » (15 : 43 – 44)

 

Il comporte des sous-niveaux : « Les hypocrites seront certes, au plus bas-fond du Feu » (4 :145)

 

Dieu décrit dans le Coran l’intensité de sa chaleur, sa fumée et l’immensité de ses étincelles :

« Et les gens de gauche, que sont les gens de gauche ? Ils seront au milieu, à l’ombre d’une fumée noire, ni fraîche ni douce » (56 :41 – 44)

 

« Allez vers une ombre à trois branches : qui n’est ni ombreuse ni capable de protéger contre la flamme. Car le Feu jette des étincelles volumineuses comme des châteaux et qu’on prendrait pour des chameaux jaunes » (77 :30 – 33)

 

L’Enfer est immensément vaste :

Dieu dit : « Le jour où nous dirons à l’Enfer : Es-tu rempli ? Il dira : Y en a-t-il encore » (50 :30)

 

Abou Hourayra (rad) dit : « Nous étions avec le Prophète (saws) lorsque nous entendîmes un énorme bruit. Le Prophète (saws) dit : « Savez-vous qu’est-ce que c’est ? » Nous dimes : « Dieu et Son Messager sont plus savants » Il dit : « Il s’agit d’un rocher jeté dans le Feu depuis soixante-dix ans, il était en chute jusqu’à maintenant » (Mouslim)

 

Le châtiment subi par les gens de l’Enfer :

Décrivant la personne qui subira le moindre châtiment en Enfer, le Prophète (saws) dit : « L’homme qui aura le moindre châtiment en Enfer le Jour de la résurrection est un homme qui aura sur les pieds deux tisons au point que son cerveau entrera en effervescence » (al-Boukhari)

 

La nourriture des gens de l’Enfer :

Dieu dit : « Ils bruleront dans un Feu ardent et seront abreuvés d’une source bouillante. Il n’y aura pour eux d’autre nourriture que les plantes épineuses, qui n’engraisse ni n’apaise la faim » (88 : 4 -7)

 

« Certes l’arbre de Zaqqum sera la nourriture du grand pécheur. Comme le métal en fusion, il bouillonnera dans les ventres comme le bouillonnement de l’eau surchauffée » (44 :43 – 46)

 

Le Coran décrit cet arbre en disant : « C’est un arbre qui sort du fond de la Fournaise. Ses fruits sont comme des têtes de diables » (37 : 64 – 65)

 

Ne trouvant rien d’autres à manger, ils en mangeront jusqu’à en remplir les ventres : « Et puis, vous, les égarés, qui traitez la résurrection de mensonge, vous mangerez certainement d’un arbre de Zaqqum. Vous vous remplirez le ventre » (56 : 51 – 53). Ils voudront boire pour s’apaiser, mais ne trouveront que de l’eau bouillante qu’ils boiront : « Puis vous boirez par-dessus cela de l’eau bouillante, vous en boirez comme boivent les chameaux assoiffés » (56 :54 – 55)

 

Dieu dit : « Qui sont abreuvés d’une eau bouillante qui leur déchire les entrailles » (47 :15)

 

D’après Ibn ‘Abbas (rad), le Prophète (saws) a dit : « Si une seule goutte de la nourriture des gens de l’Enfer tombait sur la demeure d’ici-bas, elle corromprait à ses habitants toute leur subsistance. Qu’en est-il alors de ceux qui s’en nourrissent ! » (Rapporté par Ahmad, an-Nasa-y, ibn Majah, Al-Hakim et at-Tirmidhi)

 

Leur nourriture sera le pus : « Il n’a pour lui ici, aujourd’hui, point d’ami chaleureux (pour le protéger) ni d’autre nourriture que du pus, que seuls les fautifs mangeront » (69 :35 – 37)

 

Ils demanderont alors le secours : « Et s’ils implorent à boire, on les abreuvera d’une eau comme le métal fondu brulant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure » (18 :29)

 

Toutes les causes de la mort viendront de toute parts, mais, ils ne mourront pas : « La mort lui viendra de toutes les parts, mais il ne mourra pas » (14 :17)

 

Le Feu les brulera et ils souffriront continuellement : « Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goutent au châtiment » (4 :56)

 

Parmi le châtiment de l’Enfer, il y a « as-sihr ». Il s’agit d’une eau bouillante versée sur la tête, qui pénètre le corps de haut en bas et qui fera fondre ce qui est à l’intérieur d’eux. Dieu dit à ce sujet : « A ceux qui ne croient pas, on taillera des vêtements de Feu, tandis que sur leurs tètes on versera de l’eau bouillante qui fera fondre ce qui est dans leurs ventres de même que leurs peaux » (22 :19 – 20)

 

 Le Prophète (saws) dit : « L’eau bouillante sera certainement versée sur leurs têtes. Elle pénétra à l’intérieur et fera fondre tous ce qu’il s’y trouve, jusqu’à sortir pas les pieds : c’est « as-sihr ». Puis, il sera reconstitué comme il était » (at-Tirmidhi)

 

« Toutes les fois qu’ils voudront en sortir, on les y remettra et on leur dira : Goutez au châtiment de la Fournaise » (22 :22)

 

Ils imploreront l’allègement : « Et ceux qui seront dans le Feu diront aux gardiens de l’Enfer : priez votre Seigneur de nous alléger un jour de notre supplice » Ils diront : « Vos messagers ne vous apportaient-ils pas les preuves évidentes ? » Ils diront : « Si » Les gardiens diront : « Eh bien, priez ! Et la prière des mécréants n’est qu’une aberration » (40 :49 – 50)

 

Ils s’adresseront alors à Malik, le gardien de l’Enfer : « Et ils crieront : « Ô Malik ! Que ton Seigneur nous achève ! Il dira : « En vérité, vous êtes pour y demeurer éternellement » (43 :77). Dans son « tafsir », at-Tabari rapporte d’après Ibn ‘Abbas (saws) que Malik leur répondra au bout de 1000 ans.

Sache que celui qui est mort en étant monothéiste ne s’éternise pas en Enfer même s’il a commis les grands péchés.

Pour ce qui est des grands pécheurs, celui d’entre eux qui meurt avant de revenir à Dieu, Dieu l’introduit dans le feu pour qu’il y soit châtié en récompense de ce qu’il a fait. Cependant, sa demeure finale est le Paradis à moins que Dieu ne l’absolve et ne l’y introduire sans le soumettre auparavant aux tourments de l’Enfer.

 

A travers les textes du Coran et de la Sunna authentique, il y existe trois catégories de grands pécheurs (musulmans) par rapport à l’Enfer :

1-    Le grand pécheur à qui Dieu pardonnera les péchés et le fera introduire par Sa Miséricorde au Paradis sans passer par l’Enfer.

2-    Le grand pécheur qui purgera sa peine en Enfer et y sera châtié en fonction de ses péchés, puis en sortira pour rejoindre la Paradis.

3-    Le grand pécheur qui sera châtié en Enfer mais en sortira par intercession « shafa’a » avant de purger toute sa peine.

 

D’après Anas (rad), le Prophète (saws) a dit : « Sortira de l’Enfer quiconque a proclamé qu’il n’est de dieu que Dieu et qui a dans le cœur l’équivalent du poids d’un grain d’orge de bien. Puis, sortira du Feu quiconque a proclamé qu’il n’est de dieu que Dieu et qui a dans le cœur l’équivalent du poids d’un grain de blé de bien. Ensuite, sortira de l’Enfer quiconque a proclamé qu’il n’est de dieu que Dieu et qui a dans le cœur l’équivalent du poids d’un atome de bien » (al-Boukhari)

 

Série : Les composantes du Jour Ultime

http://havredesavoir.fr/lenfer-en-islam/



Jeudi 13 Février 2014


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires