ALTER INFO

L’Andalousie oppose son veto au désir de l’Eglise d’appeler "Cathédrale" la Mosquée de Cordoue



OUMMA.COM
Mercredi 10 Décembre 2014

L’Andalousie oppose son veto au désir de l’Eglise d’appeler "Cathédrale" la Mosquée de Cordoue
Loin de s’avouer vaincue dans le bras de fer épique qui l’oppose au gouvernement régional d’Andalousie, l’Eglise catholique d’Espagne, et en particulier le diocèse de Cordoue qui mène une croisade tambour battant pour effacer l’ineffaçable passé islamique de la grandiose Mezquita de Cordoba, sont revenus à la charge pour faire table rase de son histoire, religieuse et architecturale, en la rebaptisant « Cathédrale de Cordoue ».

Déterminés à gommer la mémoire d’une somptueuse enceinte sacrée musulmane à la portée universelle, pour qu’elle ne soit plus qu’un souvenir évanescent dans l’inconscient collectif, les hommes de foi qui se laissent guider par l’esprit de vengeance se sont attirés les foudres des autorités locales qui ont qualifié de "totalement absurde" leur nouvelle revendication.

Le gouvernement régional ne se résoudra en effet jamais à ce que son joyau touristique, rentré dans le giron public et classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984, devienne la propriété de l’Eglise, et a balayé d’un revers de main ce qu’il considère être une énième provocation irrecevable, décriée comme "fondamentaliste" par le gouverneur de la province en personne.

"Vouloir cacher le passé de cette perle architecturale qu'est la mosquée-cathédrale de Cordoue et changer son appellation connue du monde entier est aussi grotesque que de vouloir nommer le palais de Charles V "Alhambra", c’est totalement absurde !", s’est exclamé, exaspéré, Rafael Rodríguez El País, le ministre du tourisme d’Andalousie, dans un entretien accordé au journal britannique The Guardian.

Gageons que l’Eglise qui n’a, en l’occurrence, pas fait vœu de silence ni de concorde religieuse, n’a pas dit son dernier mot pour faire de la mosquée-cathédrale de Cordoba, cette source d’émerveillement intarissable, convertie en église au xvie siècle après la Reconquista, puis en cathédrale, l’enjeu d’une guerre de religion terriblement archaïque et peu glorieuse.

http://oumma.com/218980/landalousie-oppose-veto-desir-de-leglise-dappeler-cat
 


Mercredi 10 Décembre 2014


Commentaires

1.Posté par Djamel le 10/12/2014 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut absolument caché au monde tous ce dont l'islam a apporter de bien à l'humanité.
Il faut absolument montré au monde tous ce dont le sionistan à fait de l'islam par la voies de ses terroristes assassins

2.Posté par Depositaire le 11/12/2014 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec @ Djamel. Le problème de l’Église catholique c'est qu'elle a perdu le sens de sa mission qui est de nature spirituelle.

En toute logique, les autorités chrétiennes au lieu de lutter contre les signes de manifestation de l'Islam, ferait mieux de s'interroger sur leur perte d'influence dans le monde et sur la désertion de leurs églises. Dans un monde où le spirituel est totalement absent au niveau de la vie quotidienne, que fait l’Église pour y répondre ? N'a t-elle pas une responsabilité, elle qui a persécuté ses grandes figures spirituelles pour sauvegarder un dogme obsolète et pour le moins discutable (Dieu fait homme qui meurt sur une croix...!!!)

Qu'offre t-elle aujourd'hui en matière spirituelle ? Même les moines censés être des contemplatifs sont à ce point pauvres au niveau spirituel qu'ils se sentent obligés de se tourner vers la pratique du Zen japonais pour pouvoir vivre leur spiritualité. Un comble ! Alors pourquoi ce rejet de l'Islam ? Ne serait-ce pas parce que cette religion offre une spiritualité d'un très haut niveau qui met en lumière de façon impossible à nier le vide abyssal de l’Église catholique en matière de spiritualité ?

La meilleure attitude qu'elle devrait avoir, c'est précisément se tourner vers cette haute spiritualité et lui demander humblement son aide pour restaurer la spiritualité chrétienne. Il n'y a aucun doute qu'une telle demande sera très chaleureusement accueillie. Et il ne faut pas croire que ceci impliquerait une conversion à l'Islam. Un grand maître spirituel contemporain disait : "si les chrétiens, les juifs, les bouddhistes ou autres venaient me voir, je en les transformeraient pas en bons musulmans, mais je leur apprendraient à retrouver l'essence de leur message." C'est là toute la différence. Il n'y a pas à faire de "compétition" religieuse, c'est absurde. Il serait quand même temps que certains le comprennent une fois pour toutes !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires