Conflits et guerres actuelles

Khodair al-Morshidi : « Non, le parti Baas ne soutient pas Daech… »


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:02 Les revendications occidentales sur la Syrie



Lundi 4 Mai 2015

Khodair al-Morshidi : « Non, le parti Baas ne soutient pas Daech… »
Revue de presse : La Russie d’aujourd’hui (Russia Today arabic – 20/2/15 - traduction et synthèse par Abdullilah al-Rawi)*  
Le journaliste Salam Mussafer a interviewé Khodair al-Morshidi, porte-parole du parti Baas irakien. Extraits :
Salam Mussafer: Les bassistes sont accusés d’avoir participé à l’émergence de l’Etat islamique. Plusieurs médias, notamment en Irak, notent que la plupart des membres de l’entourage d’Abou Bakr al-Baghdadi sont des membres du parti Baas, d’anciens membres ou des sympathisants. Qu’en est-il vraiment ?
Khodair al-Morshidi: Ceux qui font courir ces bruits, les journalistes qui les colportent, sont ceux qui disaient que l’Irak possédait des armes de destruction massive ou entretenait des relations avec Al-Qaïda. Voyez à quoi ce genre de fausse nouvelle a abouti : à la destruction de notre nation, à la mort d’Irakiens par centaines de milliers, à des millions d’immigrés…
J’affirme qu’il n’y a aucun membre du Baas dans cette organisation internationale, présente en Syrie, en Libye et au Yémen. Dans Al-Qaïda, il y a des Syriens, alors si des Irakiens en font partie, allez leur demander pourquoi… Nous ne participons pas aux activités de Daech, ces informations sont sans fondement. Le parti Baas est contre le terrorisme, il l’a combattu tout au long des années 80 du siècle dernier.
Salam Mussafer: Alors pourquoi ces accusations ? Monsieur Izzat Ibrahim al-Douri, secrétaire général du parti Baas a salué, dans un discours, Al-Qaïda et d’autres organisations qualifiées de terroristes. Lors de la prise de Mossoul, il a salué Daech… Pouvez-vous nous dire pourquoi ? Quelle est la position du parti Baas à l’égard de cette organisation ?
Khodair al-Morshidi: Premièrement, ce discours a été prononcé à un moment historique important. Tous ses mots étaient pesés, car la situation sur le terrain était délicate. Son objectif était de remédier à des situations sensibles, de contribuer à l’effort national et à la réalisation des buts de la révolution. Ce discours a sauvé de nombreuses vies menacées par actes de vengeance. Il faut replacer ce discours dans le contexte particulier du mois de juillet 2014, avant l’émergence da Daech.
Salam Mussafer: Si Haïdar al-Abadi (Premier ministre du régime de Bagdad – NDLR) demandait au parti Baas de changer de nom pour s’intégrer dans le jeu politique, accepteriez-vous ?
Khodair al-Morshidi: Nous sommes le parti Baas Arabe et Socialiste, et nous resterons toujours le parti Baas Arabe et Socialiste. Nous avons eu l’honneur de tirer la première balle contre les Américains, la dernière sera celle du parti Baas pour libérer l’Irak de l’occupation… Avec l’aide de Dieu !
Photo : Khodair al-Morshidi, porte-parole du parti Baas irakien
Source : Interview de Khodair al-Morshidi sur RT (Russia Today - 20/2/15


Lundi 4 Mai 2015


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires