MONDE

«Je suis tenu à l’obligation de réserve»


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 2 Décembre 2018 - 14:00 La BIBLE et L’AMOUR …

Vendredi 23 Novembre 2018 - 01:54 Un SCHISME qui mène au FILIOQUE


Idriss Djazaïri à propos de la médiation en Israël


Ghania Lassal
Mercredi 22 Décembre 2010

«Je suis tenu à l’obligation de réserve»
Idriss Djazaïri a-t-il frayé avec l’ennemi de la nation, Israël ?
L’ambassadeur et représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations
unies à Genève s’est ainsi vu cité dans le passage d’un câble de
WikiLeaks, qu’«il est impératif de remettre dans son contexte afin
d’éviter les dérapages», a commenté, hier, M. Djazaïri.
Dans le câble publié sur le site internet de WikiLeaks, l’on peut lire
l’intégralité du compte rendu fait par la sous-secrétaire d’Etat
américaine pour la vérification de la conformité et de la mise en œuvre du
traité, Rose Gottemoeller. Il y est relaté les différentes interventions,
entrevues et réunions restreintes que celle-ci a eues avec les membres de
l’ONU, et ce, dans le cadre de la conférence d’examen du traité de
non-prolifération nucléaire.


La phrase qui fait polémique ? «Djazaïri a ajouté qu’il se rendrait
volontiers disponible pour les Israéliens, et ce, pour une présentation
‘P-6’ aux membres de la conférence pour le désarmement, et durant laquelle
il répondrait à leurs préoccupations directement», est-il mentionné dans le
rapport. «Cette phrase ne peut en aucun cas être interprétée sortie de son
contexte», objecte le diplomate algérien. Mais quel est d’ailleurs ce
contexte ? «Je suis tenu à l’obligation de réserve, et je ne peux
m’exprimer que sous approbation de mon ministère des Affaires étrangères,
auquel je viens d’envoyer un rapport explicatif quant à cette déclaration»,
explique-t-il. Il tient toutefois à rappeler qu’il est président de la
Conférence sur le désarmement à l’ONU, et que, de ce fait, tout ce qui a
été rapporté dans le câble diplomatique américain a été «effectué dans
l’exercice de ses fonctions». «Je suis mandaté par mon ministère de
tutelle, et je ne fais que reproduire ses instructions», ajoute-t-il.


Les responsables du ministère des Affaires étrangères, joints hier par
téléphone, étaient, jusqu’à dans l’après-midi, en réunion. «Nous
faisons le point afin de préparer des explications», a affirmé le chargé de
la communication au sein du ministère, M. Belani. Ce qui, en soit,
représenterait une première, tant aucune autorité ou personnalité
algérienne n’a réagi aux informations publiées par WikiLeaks et largement
reprises par la presse.

Ghania Lassal

http://www.elwatan.com/actualite/je-suis-tenu-a-l-obligation-de-reserve-22-12-2010-104018_109.php


Mercredi 22 Décembre 2010


Commentaires

1.Posté par copyrox le 22/12/2010 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wikileaks et l'algérie.
on en apprend des choses à travers les cables et il parait qu'ils gardent le meilleur pour la fin

2.Posté par Abelkader DEHBI le 22/12/2010 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher Si Idriss Djazaïri,
Comme beaucoup de ceux qui te connaissent, j’ai été profondément choqué, en lisant les révélations de Wikileaks te concernant. Bien entendu, et jusqu’à preuve du contraire, je te conserve personnellement cette estime amicale qui date depuis le temps où il nous est arrivé de travailler ensemble sur certains dossiers politico-économiques – comme entre autres, la définition des positions de notre pays à la 1ère Conférence Mondiale de Stockholm sur l’Environnement (Juin 1972) – qui relevaient à la fois de la Présidence de la République – du temps de Si Boumédiène dont tu étais le conseiller écouté – et du Conseil Economique et Social, dont j’avais l’honneur de présider le Comité National de l’Environnement. Mais comme cela est bien loin à présent….
Car, à présent, je te demande instamment de t’expliquer publiquement et de défendre le nom prestigieux que tu portes – celui de l’Emir Abdelkader Al-Djazaïri – sans attendre que de petits bureaucrates minables et médiocres, sans envergure ni personnalité, et devenus « ministres » par accident, à l’exemple d’un Mourad Medelci, t’en donnent l’ordre.
Il y va de ton honneur personnel et surtout, de l’honneur d’une certaine conception de la diplomatie algérienne qui faisait la fierté des algériens, dans les années 70. Une diplomatie qui semble être aujourd’hui tombée tellement bas dans la compromission, qu’elle n’est même plus capable de défendre les droits et les intérêts de ses propres ressortissants à l’étranger. Pis encore, une diplomatie qui accepte, sans dignité ni honneur, que des citoyens algériens s’adressant aux différentes ambassades accréditées à Alger – en particulier occidentales – soient humiliés, arnaqués et traités chez eux, sur leur propre territoire, comme des êtres humains de seconde zone, par des fonctionnaires et autres agents consulaires arrogants, se prenant quasiment pour les nouveaux colons.

3.Posté par djamel le 22/12/2010 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aimerais savoir ce que dit WikiLeaks pour le temps qu'il fera demain et sur les inondations de ces derniers jours en Californie. En attendant , j'aimerais qu'il pioche un peu sur les évènements du 11septembre, sur Israël qui ne semble pas exister à ses yeux et sur madame Soleil.

4.Posté par roland le 23/12/2010 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien sûr qu'ils gardent le meilleur pour la fin, ça ne fait que commencer les révélations. D'ailleurs il y a un fichier codé de plusieurs Mégabits, qu'on peut d'ores et déjà télécharger mais qu'on ne pourra ouvrir qu'avec la clé de chiffrement que wikileaks diffusera si jamais il "arrive un malheur" à Assange. Si il s'en sert comme "assurance vie" c'est que ça doit contenir des secrets explosifs !

Et puis, et puis il y a les secrets sur les banques, qu'il vont parait il bientôt diffuser, et que j'attends avec impatience, car là est le pouvoir qui nous menace le plus : les banques (tous ceux qui ont vu la vidéo de Yann Serfati, ou lu les livres de P Jovanovic, ou qui connaisent bien le monde actuel le savent!).
là on va s'amuser.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires