International

"Je n'étais pas préparé pour la guerre" ( Bush)



Mardi 2 Décembre 2008

"Je n'étais pas préparé pour la guerre" ( Bush)
A la veille de son départ, le président américain avoue ses fautes sans pour autant s'excuser....

George Bush n'était pas "préparé pour la guerre" quand il a pris ses fonctions et les erreurs du renseignement américain en Irak resteraient comme le plus grand regret de ses huit années de présidence, affirme le président américain dans un entretien qui devait être diffusé lundi.

Il répondait à la chaîne ABC lui demandant ce à quoi il était le moins préparé quand il est devenu président en janvier 2001.

"En d'autres termes, je n'ai pas fait campagne en disant: votez pour moi, je serai capable de faire face à une attaque. En d'autres termes, je n'ai pas anticipé la guerre", a-t-il dit en invoquant le caractère complètement inattendu des attentats du 11-Septembre qui l'ont conduit à déclarer une "guerre mondiale contre le terrorisme".

"Le plus grand regret de toute cette présidence consistera dans la défaillance du renseignement en Irak", a-t-il dit par ailleurs en parlant des armes de destruction massive que son administration accusait Saddam Hussein de posséder et qui ont constitué un des grands arguments en faveur d'une guerre contestée en 2003.
A ce sujet, Bush a sans surprise laissé sans réponse la question de savoir s'il aurait fait la guerre en sachant que Saddam Hussein n'avait pas de telles armes.


Mardi 2 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Robert le 04/12/2008 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr. G. W. Bush a des regrets mais ça change quoi ? Et puis quand est-ce-qu'il se serait rendu compte qu'il n'était pas "preparé à la guerre". N'est-ce-pas qu'il s"est présenté pour son segond mandat sur ce théme, donc sur une "erreur"... et les américains ont voté pour lui.

Pas etonnant que les Etas-Unis ne soient pas partie prenante dans différentes traités de justice internationale : Ses dirigeants qui commettent des "erreurs" dramatiques auraient contribué à son succés.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires