insolite, humour, conspiration...

Jacquattali Attendait (Que « L’Économie De Marché » Libère La Tunisie)


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Sebastien Fontenelle
Samedi 22 Janvier 2011

Jacquattali attendait - non sans fièvre, suppose-t-on - que la démocratie l’emporte enfin sur Ben Ali.
Par l’effet, probablement, d’une sobre pudeur (où se vérifie son penchant fameux pour la discrétion) : Jacquattali n’avait cependant qu’assez peu dit publiquement, jusqu’à présent, cette (longue) attente.
Lundi 30 mars 2009, par exemple : Jacquattali, « ponctuel, à 15 heures précises », donnait dans un « hôtel au centre de Tunis » où l’écoutèrent « nombre de personnalités tunisiennes » (dont peut-être, qui sait, quelques proches du régime d’alors), une conférence où chacun(e) put savourer « une analyse claire et une argumentation soutenue, comme il sait bien le faire » - mais dans laquelle, et pour autant qu’on le sache, il n’avait guère mentionné son attente qu’enfin la démocratie vainque.
Mais à présent, et maintenant que Ben Ali s’en est allé (vers l’Arabie Saoudite, comme font souvent les remparts-contre-l’islamisme) - puis sans doute aussi parce qu’il est plus facile d’énoncer de telles confessions après qu’a chu le régime bénalien, qu’avant sa chute et devant un public plein de « personnalités tunisiennes » ?
Jacquattali, non sans courage, fait dans L’Express l’aveu qu’il attendait impatiemment « la révolution du Jasmin » - comme d’ailleurs un peu tout le monde, puisqu’aussi bien, relève-t-il : « Rien n’était plus attendu que » cette révolution.
Puis Jacquattali ajoute que c’est « l’économie de marché » qui a permis qu’en Tunisie la démocratie l’emporte.
(Convenez donc, mâme Dupont, que vous l’aviez pas vu comme ça ?
Convenez que si j’avais pas illuminé votre lanterne, vous restiez dans la gourance, pour ce qui serait de la secret story de la « révolution du Jasmin » ?)
Car en effet : « On est conscient, depuis l’analyse de l’histoire anglaise par Karl Marx » - dont Jacquattali est au monde l’un des plus affûtés connoisseurs - « que le marché crée les conditions de l’émergence de la démocratie ».
Adoncques, c’est nettement promu - puis confirmé par Karl Marx himself (dont Jacquattali suggère qu’il fut au fond le zélé chanteur des vertus capitalistes) : « La Tunisie, passée à l’économie de marché, ne pouvait que devenir une démocratie ».
Parce qu’enfin : si la conversion à l’économie de marché n’était pas synonyme de renforcement démocratique, on le saurait, depuis le temps, pas vrai ?
(Mâme Dupont ?)
Jacquattali Attendait (Que « L’Économie De Marché » Libère La Tunisie)


Samedi 22 Janvier 2011


Commentaires

1.Posté par Aigle le 22/01/2011 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ces "Experts" connoi....sseurs comme dit plus haut devraient etre soumis a une EXPERTISE serieuse sur leur degré de "Fayoterie innée " , leur aptitude toute aussi innée de MENTIR ehontement , leur capacité nuisible de se constituer en RESEAU IMPERMEABLE à l'INTELLIGENCE HUMAINE et leur engagement reciproque a promouvoir la " ZAUTEUR DE VUE " de chacun d'eux et , LAST BUT NOT LEAST , LEUR HAINE CONGENITAL DE L'ARABE surtout MUSULMAN .........Et a ce moment je serai candidat a leur remettre en mains propres ( avec des gants quand meme ) leur diplôme

2.Posté par Png le 22/01/2011 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Normal Aigle, l'arabo-musulman est aux antipodes de ce que Attali représente , a savoir le diable en personne , c'est un franc maçon de trés haut rang de dégénéréscence , tu as le même aux US Kissinger , tu sais le genre de types qui sont là depuis que t'es né alors que les présidents se succèdent...


3.Posté par gjingis le 22/01/2011 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme le sac qui ne tarde pas non plus a se déborder .la ou ils passent ces crapaux,l herbe ne pousse pas voir peut etre a jamais.

apres la tunisie LA HONGRIE


a suivre

4.Posté par Abdullah le 22/01/2011 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans les années 80, cet expert en économie ex socialiste, néo UMPiste ( veste marque reverso) dans un débat sur l'industrie s'opposait fermement avec son coté roquet à Itsaq Rasool expert Américain qui déclarait que la France n'était plus un pays industriel. Lui et ses congénères de l'oligarchie Française ont détruit l'industrie Française après de Gaulle. Et ils sont toujours experts. Si ce n'est pas une oligarchie, qu'est ce?

5.Posté par Alberto Rojas le 23/01/2011 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Se débarrasser du général Pinochet après 17 ans de dictature, ils sont comme même forts ces tunisiens :-)

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires