insolite, humour, conspiration...

Italie : «Tu n’as pas de couilles» est une injure



Gilles Devers
Vendredi 3 Août 2012

Italie : «Tu n’as pas de couilles» est une injure
L’histoire est une affaire de famille, entre deux cousins. Vittorio est avocat, Alberto est juge de paix…et tous deux s’accrochent au tribunal de Potenza, dans la région de Basilicate, au Sud de l’Italie Le ton monte, et le juge de paix (assez combattif...) reproche à son cousin « de ne pas avoir de couilles ».
7482.jpg
Vittorio décide de saisir la justice, s’estimant injurié alors qu’Alberto soutient que l’expression, entrée dans le langage courant, relève juste du langage coloré. Le tribunal donne raison à Vittorio, mais la cour d’appel le 24 janvier 2011 réforme le jugement et innocente le juge Alberto. L’affaire est alors venue devant la Cour de cassation, qui ne parvenant à rapprocher les parties, à du trancher l’affaire… et vient de condamner le juge.
La décision a été signée par un homme, le juge Maurizio Furno, et elle retient pour motivation : « Outre la vulgarité du terme échangé, l’expression est de surcroît injurieuse. Elle implique non seulement un manque de virilité de la personne visée, mais aussi une faiblesse de caractère, un manque de détermination, de compétence et de cohérence, autant de vertus, qui, à tort ou à raison, sont identifiées comme appartenant au genre masculin ».
La Cour a tenu compte du fait que le propos avait été tenu sur le lieu de travail et en présence de tiers, ce qui avait porté atteinte à la réputation de Vittorio. On peut ainsi penser que, dans un autre contexte, on en serait sans doute resté à une expression haute en couleur, mais n’atteignant pas le seuil de l’injure. Le débat n'est donc pas clos...
Mais quand même, la Cour de cassation nous la joue macho.
La première partie de la motivation est nickel : « Outre la vulgarité du terme échangé, l’expression est de surcroît injurieuse. Elle implique non seulement un manque de virilité de la personne visée, mais aussi une faiblesse de caractère, un manque de détermination, de compétence et de cohérence ».
Très bien, mais pourquoi avoir ajouté : « …autant de vertus, qui, à tort ou à raison, sont identifiées comme appartenant au genre masculin ».
Il reste à attendre une dispute entre cousines, et un nouveau procès, pour amener la Cour de cassation italienne à préciser sa pensée sur les vertus « identifiées comme appartenant au genre féminin ».

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/


Vendredi 3 Août 2012


Commentaires

1.Posté par Charles le 05/08/2012 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense qu'au delà du commentaire exprimé par la Cour de cassation, le caractère infractionnel de l'expression résulte surtout de l'environnement. En effet un propos désobligeant ou attentatoire à l'honneur ne peut constituter une injure s'il n'a pas été prononcer en présence de tiers.
Et en l'espèce, ilm'apparaît que c'est ce qui a motivé l'action de Vittorio qui il ne faut pas l'éluder est un praticien du droit.
Charles

2.Posté par ffilou6 le 08/08/2012 02:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me demande quel est l'équivalent de cette expression pour les femmes? "Tu n'as pas d'ovaires!" cela ne fait pas le même effet que "Tu n'as pas de couilles!". Quoique j'ai déjà entendu des demoiselles dire entre elles : "T'as pas de chatte toi! T'arriveras pas à le séduire!"...
Ou bien il vaut mieux utiliser pour tout le monde "Tu n'as pas de 'tripes' ou de 'cran' ou de 'courage' "...

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires