Néolibéralisme et conséquences

"Israël" suite et fin ?


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 9 Septembre 2018 - 03:10 La frivolité de la Valeur, ce cochon de Picasso

Jeudi 6 Septembre 2018 - 01:00 La situation financière Us...


Selon des observateurs israéliens, la panique s’est emparée tant du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu que du Likoud et derrière lui, l’ensemble de la classe politique de la droite israélienne !


Mardi 2 Août 2011

"Israël" suite et fin ?
Sauf que cette fois, le danger ne provient pas du Liban-sud, même si la menace des missiles de la Résistance islamique reste plus que jamais persistante ! Mais de l’intérieur de la société israélienne ! En effet, la vague de protestations populaires qui a éclaté ces derniers jours en Palestine occupée risque fort de s’étendre et de toucher l’ensemble des secteurs croissants de la société israélienne. Selon le quotidien "as-Safir", citant des sources israéliennes, les premières protestations étaient limitées à des critiques contre la hausse des prix du fromage en «Israël» !! Preuve que les Israéliens vivent dans le luxe puisque leur principale revendication semble se réduire aux prix du fromage, ont estimé les responsables israéliens ! Sauf que le succès de ces protestations a encouragé les Israéliens à briser le tabou du silence et à protester pour des questions de loin plus sérieuses ! D’où la grève des médecins, qui a éclaté il y a quelques mois, suivi de la crise du logement, puis de la révolte des jeunes et enfin les manifestations syndicales, sans oublier les protestations contre la hausse des prix du carburant ! Paradoxalement, les propos rassurants du Premier ministre israélien et de son ministre des Finances sur la bonne santé de l’économie israélienne comparée à l'économie en Europe, semblent totalement déconnectés de la réalité. Et jusqu'à une époque récente les économistes israéliens se vantaient de «leur miracle économique», au regard de la crise mondiale: taux de croissance élevés, taux de chômage faibles, productivité et exportations en augmentation. Alors pourquoi la crise? Pour certains observateurs israéliens, la crise socio-économique a éclaté en «Israël» en raison de l’accroissement de l’injustice sociale ! Autrement dit la forte productivité dans l'économie israélienne n'a pas été associée à une politique sociale à travers laquelle les différentes classes de la société israélienne pourraient en bénéficier ! Ainsi, l'adhésion de l’entité sioniste au groupe international de coopération économique a révélé que ce membre est situé au plus bas niveau pour ce qui est des services sociaux. Et donc, contrairement à l'image précédente d’ «un Israël prospère», la sauvagerie du capitalisme israélien a éclaté en plein jour. L'économie israélienne s’est avérée être contrôlée par un nombre de plus en plus limité de familles capitalistes. Le nombre de milliardaires a augmenté, tout comme le nombre des personnes de la classe moyenne qui ont joint les classes pauvres! Selon les rapports de l’"OCDE", sur les 34 pays membres de l’Organisation, «Israël» occupe la cinquième place, en termes du niveau d'inégalité entre les citoyens.

Ces rapports indiquent «une augmentation de l'inégalité, traduite, à la fois, dans l'amélioration du développement des couches supérieures et dans l'aggravation de la situation des classes inférieures ... La hausse de l'inégalité caractérise les pays les plus développés, dans les deux dernières décennies, mais son niveau en Israël reste parmi les plus élevés parmi les pays développés» !.. Selon l'expert économique du quotidien "Haaretz", Nehmaya Chattersel, le Premier ministre israélien s’attèle à trouver les issues pour faire face à la crise économique. A commencer par la réduction des impôts ! Une manière de réduire le prix des produits de consommation, et donc le coût élevé de la vie. Sauf qu’une réduction de la perception de l'impôt, d’une part, et l’augmentation des salaires d'autre part est garant de provoquer la colère du ministère des Finances, déjà surchargé par un budget et aussi par les chefs des organisations d'entreprises !

En termes politiques, la question devient encore plus complexe ! Ainsi les protestations proviennent principalement de la classe moyenne, qui représente la base populaire des partis centristes, en particulier, le Likoud. Et donc, un affrontement est possible entre le Likoud et les propriétaires des monopoles et des cartels qui sont les principaux pourvoyeurs de Netanyahou. Certains observateurs estiment que la crise de confiance qui se manifeste aujourd'hui, risque de conduire à de graves répercussions sur l'économie israélienne ! Ari Shavit écrit, dans "Haaretz", que «Netanyahou ne comprends pas que les Israéliens réclament la justice sociale et qu'ils veulent des résultats tangibles rapidement».

«La question n’est plus liée aux problèmes du logement ou de la santé, seulement. Mais il s’agit d’une remise en question de tout le système économique israélien! Les Israéliens sont déçus par le capitalisme israélien…L'injustice est devenue inhumaine et intolérable. Et l'injustice rend les gens fous ... D’où des milliers qui descendent dans les rues, dans la chaleur. C'est une propagation dangereuse qui risque d’enflammer le pays comme une traînée de poudre. Si le système israélien ne se révolte pas sur lui-même pour entamer des réformes réelles, il risque d’affronter des réactions populaires irrationnelles. Et si le système ne propose pas une nouvelle politique sociale, beaucoup d’Israéliens vont se révolter contre la direction, contre le système, et leur révolte sera hideuse. Ce qui risque d’entraîner Israël dans un cycle infernal" , ajoute t-il .



Mercredi 3 Août 2011


Commentaires

1.Posté par Tilt le 03/08/2011 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


S2 V15. C’est Allah qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera
sans fin leur égarement.

Amen

2.Posté par le kabylien le 03/08/2011 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une bonne implosion de l'intèrieur,voila ce qui les attends!

3.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 03/08/2011 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
Les dirigeants doivent exercer le pouvoir avec la plus grande sagesse. La révolution économique relativiste est en marche (la théorie générale de la relativité économique).

Leaders must exercise power with great wisdom. The economic revolution is on relativistic (the general theory of relativity economic).

4.Posté par goy le 03/08/2011 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils n'ont qu'à arrêter de faire trois ans de service militaire, faire des études puis partir chercher de l'emploi dans leurs pays d'origine au lieu d se plaindre vu toutes les aides qu'ils encaissent. Alors il est grand temps, pour vous les sionistes de mettre un STOP à votre misérable vie d'assistés et trouver votre bonheur ailleurs. Ce n'est qu'un conseil gratuit que je vous propose car cela sera mieux pour tout le monde.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires