insolite, humour, conspiration...

Israël se prépare à une mission d’enquête


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Gilad Atzmon
Dimanche 25 Juillet 2010

Israël se prépare à une mission d’enquête

Gilad Atzmon, 24 juillet 2010


      Israël fait face à un autre procès-verbal désastreux, car une équipe d'enquête factuelle « indépendante et impartiale, » constituée par le Conseil des droits de l'homme de l’ONU, examinera les violations du « droit international » lors du raid de son commando contre un navire turc en route pour Gaza.


      Apparemment le Conseil des droits de l'homme de l’ONU n'a pas été énormément impressionné par les missions montées par Israël pour « découvrir la vérité. » J’estime que c’est bien normal. Les Israéliens devraient accepter les préoccupations de l'ONU. Il est très rare qu’on laisse l’assassin ou le violeur enquêter sur lui-même.


      L'équipe de l'ONU devrait aller en Israël, Turquie et à Gaza en août pour interroger des témoins et recueillir des informations avant de rendre compte au Conseil en novembre.


      J’estime que, pour accomplir son travail de manière satisfaisante, la mission des Nations Unies devrait envisager de prendre l'avis de certains experts de l'Ancien Testament. Ils pourraient donner plus de détails sur l’héritage culturel et spirituel qui a conduit les Israéliens à l’état de barbarie actuel. Comme je l’ai déjà mentionné à plusieurs reprises, le sionisme tente de faire revivre l'antique nation israélite. En conséquence, il ne devrait guère surprendre de découvrir que ce qui a créé l’Israélien contemporain se conforme à l'interprétation la plus sinistre possible du texte judaïque.


      De plus, il serait avantageux pour la mission de l'ONU de recruter aussi des psychologues de premier plan qui pourraient élucider les questions ayant à voir avec l’agressivité collective meurtrière des Israéliens. Nous connaissons tous les faits concernant le massacre en haute mer. Qu’un gouvernement soi-disant « démocratique » prenne la décision de lâcher son unité navale la plus meurtrière dans les eaux internationales contre des civils qui livraient de l'aide humanitaire nous rend pourtant toujours perplexes. Si l'ONU veut empêcher les futurs crimes israéliens, nous devrions mieux comprendre, une fois pour toutes, que ce genre de besoins de massacre était là pour satisfaire. Nous devrions mieux saisir une fois pour toutes, pourquoi des politiciens israéliens pensent que fournir du sang frais à leurs supporters se traduit en pouvoir électoral ?


      Il n'est pas encore clair si Israël, qui a une longue tradition de rejet des enquêtes de l'ONU, coopérera et permettra à l'équipe de lui rendre visite. Mais nous devons garder à l'esprit que la capacité d'Israël à manœuvrer la politique sur la scène internationale s'est considérablement amoindrie depuis ses attaques génocides de 2006 contre Liban et contre Gaza en 2008-9.


      La réaction israélienne n'a guère tardé à venir. Des responsables à Jérusalem ont déclaré au journal israélien Ynet que la décision du Conseil des droits de l’homme d'examiner le raid du 31 mai contre le navire turc en route pour Gaza est « inutile, » « obsédée » et « bizarre. »*


      Il est malheureusement typique pour les Israéliens de croire que les Goyims sont « obsédés » et « bizarres. » Je devine que la seule interprétation possible de pareille déclaration est que les Israéliens pensent que le meurtre des militants pacifistes convient mieux comme norme internationale. À vrai dire, c’est déjà devenu la norme en Israël.


      Le membre de la Knesset Othniel Schneller (Kadima), va même plus loin en soutenant que, « au lieu de se focaliser sur le raid contre la flottille, la communauté internationale devrait étudier le maintien en captivité du soldat Gilad Shalit à Gaza, » qui constitue selon lui une violation au droit international.


      Je me demande quelle loi est violée exactement. Gilad Shalit était un troupier en uniforme qui servait au poste de garde d’un camp de concentration dans un territoire occupé. Son enlèvement était un acte de résistance tout à fait légitime. En outre, le mal que se donne le Hamas pour garder Shalit en vie devrait être reconnu comme un acte de compassion et de bonté. Je me demande cependant si Schneller maintiendrait aussi qu’il y a « violation au droit international » dans le cas hypothétique où les détenus d’un camp juif enlèveraient un officier nazi d’un bunker aux abords d’Auschwitz ? » Je suppose que nous connaissons tous la réponse.


      Tel que ça se profile, l'État juif est désormais assiégé. Ce siège est mental, spirituel, intellectuel, physique et politique. Israël ne peut que s’en prendre à lui-même.



* Pour des raisons évidentes, le qualificatif « bizarre » n'a figuré que dans l'édition en hébreu.



Original : www.gilad.co.uk/writings/israel-braces-itself-for-a-un-fact-finding-mission-by-gilad.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Dimanche 25 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Aigle le 25/07/2010 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le"s autres commissions , on en parlera plus dans quelques semaines ....par contre la planete sera submergée par les "activités CRIMINELLES du tribunal special sur le LIBAN pendant au moins 6 mois ........

Rien ne sert de suivre le ....Lievre .........Seul le LANCE Flammes permet de degager la Voie .

2.Posté par hb le 26/07/2010 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" ... tel que ça se profile, Israël est désormais assiégé... et ne peut s'en prendre qu'à lui-même..."
Israël ne s'en prendra pas à lui même pour la bonne raison que le "délire obsidional" ou "syndrome de Masada" lui sert et lui a toujours servi a inverser la réalité et a se présenter en victime. Curieux siège celui où l'assiégé dicte sa loi aux assiégeants. Gilad Atzmon voudrait-il nous donner une raison supplémentaire de compatir avec Israël en ajoutant une pierre lacrimogène au mur des lamentations?
Israël victime du monde entier... et de lui-même!

3.Posté par dik le 26/07/2010 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@hb

Je ne comprends pas votre sévérité envers Gilad Atzmon, quoique... bon, on sait l'impunité flagrante dont jouit Israël, cet Etat voyou et illégitime. Les peuples sous la contrainte peuvent paraître oublieux mais le moment venu, tout remonte à la surface et rien, plus rien ne peut arrêter leur vengeance. L'histoire est jalonnée d'empires déchus et on assiste à un éternel recommencement. Nos aïeux n'ont pas connu ce que nous savons, il sera de même pour nous et les générations futures!

4.Posté par hb le 26/07/2010 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ dik
Ainsi, puisque la mémoire individuelle et, à plus long terme, la mémoire collective sont labiles, optons pour une amnésie immédiate? Voici un précepte dont même les autruches ne tireraient aucune leçon, l'effort de l'oubli leur étant épargné par une cécité stratégique!
Plus sérieusement et pour en revenir au texte proposé, je dirai que comme pour beaucoup d'autres du même tonneau, sous l'apparence ou dans l'emballage du réquisitoire qui enfonce les portes ouvertes et s'en tient aux poncifs on y trouve les suppositoires dorloteurs des circonstances atténuantes.
Je m'en suis tenu à soulever un petit coin de ce voile rhétorique.
Je vous invite par ailleurs à inventorier les avantages dont peut bénéficier le sionisme en entretenant en son sein une opposition de vitrine revêtue des oripeaux de la sincérité et estampillée "politiquement correcte".
...

5.Posté par dik le 26/07/2010 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@hb

Un proverbe arabe dit : "Le grain tourne et tourne puis revient à l'oeil de la meule". La meule pour Israël est la légitimité qu'il est loin d'avoir à cause de sa politique du pire basée uniquement sur la force, le mensonge et la trahison.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires