International

« Israël » accuse Obama d’être trop indolent envers le dossier iranien


Les responsables israéliens préparent un document pour la nouvelle administration à Washington dans lequel ils expliquent leur position envers les pourparlers entre les Etats-Unis et l'Iran. Selon des sources bien informées, cités par le quotidien Haaretz, le document comprend une liste de réserves sur les efforts internationaux déployés contre le programme nucléaire iranien.


Lundi 16 Février 2009

« Israël » accuse Obama d’être trop indolent envers le dossier iranien

G.H

Les Israéliens sont inquiets que ces pourparlers exigent un long temps.
Le document indique que les pourparlers entre les Etats-Unis et l'Iran devraient être limités dans le temps. Il recommande également que des "sanctions sévères" soient imposées contre la République islamique si les négociations échouent.
Un responsable israélien a exprimé à Haaretz sa consternation parce que le président des Etats-Unis Barack Obama, a nommé des envoyés spéciaux pour le Moyen-Orient et en Afghanistan à peine quelques jours après son inauguration, mais il ne l’a pas fait pour l'Iran.
Toujours selon la même source, l’entité sioniste et plusieurs pays de l'Union européenne sont préoccupés par l’indolence dont fait preuve l’administration d’Obama dans l'élaboration d'une politique américaine sur le programme nucléaire iranien.
Il ya environ deux semaines, des diplomates de haut rang des Etats-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne se sont réunis à Berlin pour discuter de l'évolution concernant le dossier nucléaire iranien. Selon un haut responsable israélien, les délégués européens ont été «profondément déçu" par le délégué américain, le sous-secrétaire d'Etat William Burns.

Ce dernier aurait affirmé que la question a été examinée et que le processus devrait prendre environ deux mois. Les délégués français, allemand et britannique ont dit qu'ils étaient déçus d'entendre cela et que «le processus doit être plus rapide", selon le fonctionnaire.
Selon des sources diplomatiques citées par Haarertz, si l’administration américaine a pris deux mois pour se formuler, certes elle préfère attendre Juin, c’est-à-dire après les élections présidentielles iraniennes pour décider quelle position adoptée.


Lundi 16 Février 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 16/02/2009 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sionistes n'ont qu'une envie, et elle est pressente, c'est celle de "vitrifier" l'Iran et avec lui plus de 6000 ans de civilisation !
Quand je dis "sionistes" j'entends par là, mon pays (hélas !), celui qui fut jadis la Patrie des droits de l'homme, la Bannière davido-étoilée de l'impérialisme et du racisme, La Grande et perfide Albion, la Génitrice du nazisme et les génocidaires de Tel-Aviv.
Ce quarteron voudrait plonger la planète dans une guerre dont personne ne peut évaluer le degré de dangerosité tant les paramètres sont difficilement saisissables.
Sans le sinistre Sarközy de Nagy-Bosca à la tête de notre nation, la France se serait à coup sûr démarquée de cette approche suicidaire du dossier nucléaire iranien car aucune des raisons avancées par les sionistes ne tient debout..
Contrairement au climat de terreur que l'on veut instaurer chez nous, l'arment de l'Iran constitue, incontestablement un facteur d'équilibre dans la région, un facteur dissuasif garantissant une paix durable. Les stratèges politico-militaires ne me démentiront pas.
Obama a t-il compris cela ? On ne peut que l'espérer, sans trop y croire, car les pressions du lobby juif ne cèdera pas facilement.
La violence qui a fait naître l'état fantoche d'Israël finira, à plus ou moins long terme, par le broyer !

2.Posté par cham's le 16/02/2009 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sa va repartir pour un deuxiéme tour, on prend les memes et on recommance

3.Posté par DURANDUPONT le 16/02/2009 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL APPARAIT EVIDENT AUJOURD'HUI QUE LA VIOLENCE DU MASSACRE PERPETRE SUR LES CIVILS PALESTINIENS A LA VEILLE DE L' ELECTION PRESIDENTIELLE AMERICAINE ETAIT DESTINEE A FAIRE JAILLIR UN SENTIMENT DE REVOLTE AUSSI PUISSANT QUE POSSIBLE AUPRES DES AMIS DE LA PALESTINE, EN PARTICULIER FAIRE "RAGIR" L'IRAN COMME PRETEXTE A DES REPRESAILLES IMMEDIATES DE L'AXE AMERICANO-SIONISTE..UN ALIBI EN OR (COMME LE VEAU ADORE ) POUR SEMER LA PLUS GRANDE DIVISION DANS LE MONDE, ET ASSEOIR LE VIEUX REVE DE DOMINATION SIONISTE..CETTE TENTATIVE AYANT ECHOUEE, IL LEUR RESTE UN JOKER : EXPLOITER LA CRISE AU MIEUX DE LEURS INTERETS...HOMMES AVERTIS, SOYEZ VIGILANTS !!!

4.Posté par DURANDUPONT le 16/02/2009 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RECTIFICATIF/ LES ELECTIONS AMERICAINES AVAIENT DEJE DESIGNE OBAMA MAIS LE PAYS ETAIT ENCOR ADMINISTRE PAR BUSH.(jusqu'au 20 janvier). LA PERFIDIE SIONISTE N'EN EST QUE RENFORCEE DANS MON PROPOS, CAR EN CAS DE REUSSITE DE LEUR PLAN DIABOLIQUE IL S'AGISSAIT DE REFILER LA SALE BESOGNE A OBAMA EN PLUS DE LA CRISE QU'IL DOIT GERER...

5.Posté par Vive la guerre ! :o) le 17/02/2009 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon... réfléchissons un peu la tête froide ^^

Pas d'émissaire spécial ? pas pressé de renouer le contact avec l'Iran ? Faîtes marcher votre tête voyons...

En clair, la Maison Blanche ne se mouille pas et laisse la responsabilité à Israël d'ouvrir les hostilités avec l'Iran, et ce, ô sublime magouille, sans que du coup les US perdent la face parce que Israël aurait déclenché une guerre "contre" l'avis des US ou soit disant ,avec l'accord implicite des US et que ces derniers seraient passés pour des faux-culs en négociant par devant et en préparant la guerre par derrière...

Des malins ils sont, et vous ne voyez rien... Vos commentaires sont affligeants sur votre pauvreté d'analyse...

OUVREZ LES YEUX !!! APPRENEZ A PENSER PAR VOUS MEME !!!

Utilisez vos neurones au lieu d'asséner vos vérités de propagande toute faite en politique ou en religion...

La vie ne se comprend que si on analyse et si on prend du recul avec tout ce qu'on a appris... science, philosophie, façon de vivre et religion.

6.Posté par claudio le 17/02/2009 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Vive la guerre ! :o),

C'est sympa de ta part de lire quant même nos "commentaires affligeants", produits de "propagandistes" incapables d'utiliser leurs neurones ! Ton courage est exemplaire !
Les pauvres d'esprit que nous sommes, n'ont aucune prétention. Nous ne sommes "spécialistes" de rien et ce que nous écrivons est le reflet de la pensée du citoyen lambda qui tente de se dépatouiller de cet imbroglio politico-militaire dont la face cachée intrigue et inquiète.
Ce n'est ni plus ni moins que cela.
Mais rien ne nous empêche d'accueillir favorablement des commentaires dont le sens et la profondeur viendraient "éclairer" les ténèbres de notre ignorance !
Cependant, bien qu'en ouvrant grand les yeux, je ne vois rien de sensé et de profond dans ton analyse. Absolument rien !
Tu ne nous apprends rien de plus sur la pleutrerie d'Israël et des USA.
Chacun de nous sait (bien que démunis de neurones...) que la consubstantialité des deux pays est une réalité indéniable et que l'action de l'un entraîne inévitablement celle de l'autre. Israël ne peut pas lancer une attaque contre l'Iran sans l'aval et le soutien des Etats-Unis. Les américains seront contraints d'agir militairement et la question qui se pose à la Maison Blanche est de savoir si une telle guerre ne risquerait pas de provoquer un cataclysme dont Obama semble ne pas vouloir. Je dis bien semble car les pressions qui s'exercent sur lui de la part et du complexe militaro-industriel et de la part des sionistes est loin d'être négligeable au point d'en constituer l'élément essentiel de la décision finale.
Un autre facteur est à prendre en considération et il est d'importance. Le peuple américain est-il prêt à se lancer dans un conflit dont les conséquence seraient encore plus catastrophique que l'invasion de l'Afghanistan et de l'Irak, tant militairement que financièrement alors qu'il tente de survivre à une crise qui est en train de ruiner des millions d'entre eux ? Rien n'est moins sûr et Obama le sait parfaitement bien !
Les Etats-Unis n'ont plus peur de se mouiller et ce, depuis la désintégration du bloc communiste. S'ils ont envie de bombarder l'Iran, ils le feront, avec ou sans Israël et s'ils préfèrent discuter et négocier avec lui, ils le feront également, que cela plaise ou non à l'entité sioniste.
Bien sûr, nous ne disposons pas de tous les paramètres pour établir un diagnostic réaliste de la situation mais tout laisse croire que les USA réfléchiront à deux fois avant de se lancer vers une nouvelle aventure.
Voila, cher ami, et je t'avoue avoir beaucoup souffert pour te répondre car il m'a fallu déployer toute l'énergie nécessaire pour rassembler les résidus de neurones qui me restaient !

Amicalement.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires