International

Inde-USA: rapprochement des positions sur la coopération nucléaire


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 14 Mars 2020 - 00:05 Coronavirus au Maroc



Ria-Novosti
Samedi 21 Juillet 2007

Après quatre jours de négociations intenses, l'Inde et les Etats-Unis ont enfin réussi à atténuer leurs désaccords sur les paramètres de leur coopération dans le nucléaire civil.

Les ententes intervenues, dont le détail n'est pas divulgué, seront maintenant soumises à l'attention de leurs gouvernements respectifs.

"La discussion a été très constructive. Tant le sous-secrétaire d'Etat Nicholas Burns que le secrétaire aux Affaires étrangères Shivshankar Menon sont satisfaits du considérable progrès réalisé par les parties afin de régler leurs divergences de vues sur "l'accord 123". Maintenant, cette question sera définitivement examinée par les gouvernements", souligne la déclaration conjointe adoptée à l'issue des négociations américano-indiennes qui se sont achevées vendredi à Washington.

Selon les informations qui ont transpiré dans la presse, les Etats-Unis auraient accepté l'initiative de New Delhi concernant la création d'un centre spécial - ouvert aux inspections internationales - pour le stockage du combustible nucléaire usagé. On apprend également de sources officieuses que les Etats-Unis auraient promis à l'Inde de garantir des livraisons sans à-coups de combustible pour ses centrales nucléaires.

Signé en 2006, l'accord de coopération nucléaire indo-américaine n'a pas été réalisé en raison des désaccords entre les parties concernant le droit de l'Inde de retraiter le combustible nucléaire usagé et de procéder aux essais d'armes nucléaires. Refusant de donner suite à l'accord de coopération avec l'Inde, les Etats-Unis cherchaient à l'empêcher d'utiliser les matières nucléaires à des fins militaires.

L'Inde, qui n'est pas partie au Traité sur la non-prolifération nucléaire, estime que les exigences de Washington portent atteinte à son droit de développer son programme nucléaire souverain et torpillent sa sécurité énergétique.

La nouvelle entente américano-indienne permettra à New Delhi d'acquérir à l'étranger aussi bien des réacteurs nucléaires que le combustible nécessaire à leur alimentation. Cependant, pour pouvoir lancer le mécanisme de la coopération, les participants à l'entente ont besoin d'obtenir l'agrément du Groupe des fournisseurs nucléaires (NSG) et de l'AIEA. Cette dernière exige les garanties de la non-prolifération d'armes nucléaires.


Samedi 21 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires