EUROPE

Inauguration à Bruxelles du premier parlement juif européen saluée comme 'un grand jour pour les Juifs en Europe' (vidéo)


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 00:35 La course à la domination de l’Espace



European Jewish Press
Jeudi 1 Mars 2012

Inauguration à Bruxelles du premier parlement juif européen saluée comme 'un grand jour pour les Juifs en Europe' (vidéo)
Bruxelles- La réunion inaugurale des 120 membres élus du premier Parlement juif européen, un nouveau forum innovateur où s’exprimeront les idées et les préoccupations des Juifs européens, s’est tenue jeudi 16 février dans le bâtiment du Parlement européen à Bruxelles.

 
Les membres du Parlement représentent 47 pays et ont été élus par plus de 400.000 personnes en Europe de l'est, centrale et occidentale qui ont voté via internet et ont ainsi montré un intérêt et une demande sans précédent pour une organisation nouvelle transparente et démocratiquement élue, indique l'Union juive européenne (EJU), l'organisation à la base de la création de ce parlement.

Des figures de proue de la communauté juive en Europe se trouvent parmi les élus comme Pierre Besnainou de France, Cefi Jozef Camhi de Turquie, Nathan Gelbart d'Allemagne, Oliver Mischon de Grande-Bretagne et Joel Rubinfeld de Belgique, mais aussi de jeunes personnalités émergentes.

Dans son allocution d'ouverture au nom du parlement européen, la députée européenne bulgare Antonyia Parvanova a qualifié cette première réunion d'"historique" et a affirmé qu'"elle marquera le futur des Juifs en Europe et au-delà".

"Je suis fière et honorée d'être devant vous tous en ce jour. Pour la première fois, se réunissent ici les représentants d'organisations représentant plus de 3,5 millions de citoyens juifs à travers le continent", a-t-elle dit.

"Pour la première fois dans l'histoire, le peuple juif européen se présente comme une assemblée autour d'une cause".

Elle a souligné que le nouveau parlement juif européen "sera la voix représentant la communauté juive en Europe".

"Je suis convaincue qu'il sera une voix forte qui contribuera positivement au développement européen".

Elle a terminé son discours par une prière juive traditionnelle. "J'allume la bougie de cette assemblée et de la première session du parlement juif européen" avant de souhaiter en hébreu "Mazal Tov" (Bonne chance).

Tomer Orni, CEO de l'Union juive européenn, a déclaré: "La vision d'un Parlement juif européen est désormais une réalité. Il constitue une étape majeure pour la représentation juive en Europe. Nous sommes profondément convaincus que ce parlement sera une force positive face à l’environnement changeant et aux grands défis auxquels doit faire face la communauté juive européenne".

Le dénominateur commun des 120 membres du parlement est leur identité juive et leur passion pour la défense et la promotion des intérêts et valeurs juifs à l'échelle internationale.

Deux parlementaires, représentant l'Europe de l'ouest et de l'est, le Belge Joël Rubinfeld et l'Ukrainien Vadim Rabinovich ont été choisis comme vice-présidents pour conduire les travaux destinés à préparer la première assemblée générale en avril prochain.

"Les défis sont immenses car ils concernent ni plus ni moins que l'avenir et la place de plus de 3 millions de Juifs européens dans leurs pays respectifs", a dit M.Rubinfeld.

Parmi ces défis, il a cité l'antisémitisme, le problème de la déligitimation d'Israël mais aussi la promotion des valeurs juives et l'ouverture vers d'autres communautés.

"Après cette première réunion, je suis confiant sur notre capacité à relever ces défis".

L'idée de la création d'un parlement juif européen fut pour la première fois évoquée par le président israélien Shimon Peres qui avait prédit le succès de cette nouvelle structure.

Le parlement a son siège à Bruxelles où se tiendront les assemblées générales.

La liste des 120 membres est disponible sur le site www.eju.org.

La réunion du parlement juif européen a coïncidé avec la visite à Bruxelles d'une délégation de dirigeants de la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines conduite par son vice-président exécutif, Malcolm Hoenlein.

L'inauguration du parlement juif européen a été célébrée jeudi soir en compagnie des dirigeants juifs américains lors d'un dîner de gala en présence de l'eurodéputé allemand Elmar Brok, président de la commission des Affaires étrangères du parlement européen.


 

Source : European Jewish Press



Jeudi 1 Mars 2012


Commentaires

1.Posté par fleurette le 01/03/2012 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a quand alors un parlement CHRETIEN et un parlement MUSULMAN...EUROPEENS.... des communautes beaucoup plus importantes et non representées en tant que telles.

2.Posté par DenisB le 02/03/2012 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pensais comme vous, a un parlement Tzigane européen aussi, il suffit de pas grand chose quelques bureaus (de la récup, et aussi quelques drapeau bleu) on crée l assos et c est partie, vive la Gitanie, nôtre terre promise est sur la face cachée de la lune.

3.Posté par Marius MORIN le 02/03/2012 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà une très mauvaise nouvelle... Comment des Européens peuvent-ils voter pour une organisation politique basée sur la religion? Comment justifier l'État d’Israël qui ne respecte pas les lois internationales, comme le font les États-Unis, la France, le Royaume Uni et l'Allemagne? Pourquoi appuyer cette démocratie sioniste-impériale de façade qui est en train de détruire nos États-nations?
Marius MORIN

4.Posté par Yvan le 28/10/2012 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Contrairement aux idées reçues, il n'existe aucun "parlement juif européen".
C'est une information ambiguë que tout le monde a repris sans en vérifier la valeur. Vérification faite, il s'agit d'une association et non pas d'un "parlement"... ce qui n'a rien à voir, bien évidemment.
Je trouvais ça trop gros pour être vrai, j'ai donc interpellé une eurodéputée (Sylvie Guillaume) qui me l'a confirmé :
i["[...] Ce n'est qu'une association confessionnelle, comme il en existe des dizaines, d'appartenances religieuses diverses et variées."
"[...] Donc pour répondre à votre question, cette association auto proclamée n'a strictement aucun rôle ni pouvoir légal. "]i

Il ne s'agit donc en rien d'un "parlement", malgré qu'ils utilisent ce terme (trompeur) pour nommer une association. De même, quand il est écrit "membres élus", il ne s'agit que d'un vote sur Internet entre des membres de l'association (rien à voir avec l'UE). Donc légalement, ce n'est qu'une ONG qui n'a aucun pouvoir au sein du Parlement européen, pas plus que les autres organisations chrétiennes, musulmanes, laïques, écolos (et des dizaines autres) qui se réunissent aussi dans des salles du Parlement européen, prévues à cet effet :
http://ec.europa.eu/transparencyregister/public/consultation/listlobbyists.do?letter=A&alphabetName=LatinAlphabet

Ce serait comme dire, par exemple, que le collectif "Présence Musulmane" est un "Parlement musulman" uniquement sous prétexte qu'il se réunit parfois à Bruxelles :
http://www.islamlaicite.org/IMG/pdf/Actes_colloque_Musulmanes_feministes.doc.pdf

Par ailleurs, puisqu'on ne voit jamais un article dédié à cela quand les autres associations religieuses se réunissent (dans ce même parlement), pourquoi avoir relayé cette info en particulier ?
Prenez le soin de mieux vous documenter avant de "crier au loup" sans raison. Car même sans commenter cette actualité (l'article est sobre, rien à dire), le simple fait de relayer cette info douteuse fait "boule de neige", puisque l'article sera partagé sur les réseaux sociaux (et souvent pour alimenter une haine qui n'aide pas à réfléchir).

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires