insolite, humour, conspiration...

Ils ne voulaient pas s’envoyer en l’air avec des « femelles »…


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip



Djeha
Dimanche 12 Octobre 2014

Ils ne voulaient pas s’envoyer en l’air avec des « femelles »…
Comme d'habitude. Quand il s'agit de taper sur le baudet on pointe le « musulman de service : le machiste lubrique et fornicateur qui martyrise les petites filles. » Avec la collaboration active et zélée de nos « intellectuels » en quête de prix littéraires ou de strapontins académiques.
 
Idem pour la distribution avisée des Nobel avec des victimes vraisemblables sous les feux de la rampe. Choisies avec délicatesse d’un metteur en scène : et nos Pussy-Riot s’y prêtent de bonne grâce. Dame ! A 1 million de dollars le prix…
 
Est-il permis d’évoquer la misère sexuelle en Occident ? La commercialisation du sexe chez ces doubles décimètres de la civilité et du savoir vivre ? Visiter leurs trottoirs, leurs prisons, leurs hôpitaux psychiatriques ou les prétoires où s’accumulent les « affaires familiales » ?
 
C’est incroyable comment l’Occident décide de nos gradients moraux et organise la hiérarchie de ce qu’il y a de bien et de mal chez nous. Ils choisissent nos dirigeants, les répudient quand cela leur convient, ou pas, délimitent la forme et l’espace de notre « démocratie » (Nation building).
 
On est barbares, résistants, rebelles, dictateurs… selon le cours du cacao, du phosphate ou du baril.
 
Nos éditorialistes s’occupent du reste pour expliquer cela, avec les mots qu’il faut aux ploucs que nous sommes.
 
Il tombe sous le sens que cela ne concerne pas la "race des saigneurs".
 
Inutile de préciser que la dépêche ci-après a été discrètement effacée des actualités mondiales qui gouvernent la planète médiatique. On se demande pourquoi...
 
Djeha,
D. 12 octobre 2014

 
 
 
Des Juifs ultra-orthodoxes sèment la zizanie dans l'avion : 11 heures de retard
AFP, V. 26-09-2014 à 19h15
 
Refusant de prendre place à côté de femmes, des passagers ultra-orthodoxes ont mené la vie dure aux passagers d'un vol New York-Tel Aviv. 11 heures qui ont du paraître une éternité. Des passagers juifs ultra-orthodoxes d'un vol New York-Tel-Aviv ont fait vivre au reste des passagers "un véritable cauchemar", a rapporté vendredi 26 septembre la presse israélienne. La raison : ils ont refusé de prendre place à côté de femmes.
 
Les passagers du vol de la compagnie israélienne El Al, en provenance de New York et qui se rendaient en Israël pour passer le Nouvel An juif, ont atterri, mercredi 24 septembre, à l'aéroport Ben Gourion, après "11 heures de cauchemar", a témoigné l'une des passagères citée par le site internet d'information israélien "Ynet".
 
Debout dans l'allée centrale
Avant le décollage, voyant qu'ils devaient s'asseoir à côté de femmes, plusieurs passagers ultra-orthodoxes ont demandé à leurs voisines de changer de place, allant même jusqu'à proposer de l'argent à celles qui étaient réfractaires à cette idée. Sans arrangement possible, ces hommes, strictement religieux, ont donc refusé de s'asseoir et sont restés debout dans l'allée centrale, causant un important retard, puisque le commandant de bord a refusé de décoller tant que les passagers ne seraient pas assis, rapporte "Ynet".
 
 
"C'est totalement irrespectueux pour le public non-religieux de l'avion, quelle compagnie laisserait des passagers se comporter de la sorte ?", s'est interrogée Bar Natan, une autre passagère.
 
"Impossible d'aller aux toilettes"


Dimanche 12 Octobre 2014


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires