RELIGIONS ET CROYANCES

ISAÏE PROPHÈTE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 18 Juin 2018 - 12:02 Maîtres chrétiens esclaves musulmans !


CERTAINS PROPHÈTES DE L'ANCIEN TESTAMENT DONT ISAÏE ONT SU RAPPELER À LEUR MANIÈRE QUE LE VÉRITABLE CULTE QUI PLAIT À L'ÉTERNEL EST LA JUSTICE, LA VÉRITÉ, LA COMPASSION... LE PRÉSENT TEXTE RELÈVE CERTAINS EXTRAITS QUI METTENT EN ÉVIDENCE LES CONTRADICTIONS QUI EXISTENT ENTRE L'IMPORTANCE ACCORDÉE AUX CULTES ET LES INJUSTICES DONT LES PROMOTEURS DE CULTES SONT LES AUTEURS. CE PORTRAIT TRACÉ, IL Y A 2600 ANS RECOUPE TRÈS BIEN CE QUE NOUS VIVONS ACTUELLEMENT.


Oscar fortin
Samedi 8 Décembre 2012

ISAÏE PROPHÈTE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

NOTE : Une réflexion qui, tout en s’inspirant d’un prophète religieux, nous renvoie à ce qu’il y a de plus humain et de plus actuel. Une critique sévère pour tous les cultes religieux et un plaidoyer sans compromis pour la justice, la vérité et la compassion.

Relire ce prophète à la lumière des temps présents apporte un éclairage qui mérite qu’on s’y attarde. Dès ses premières interventions, Isaïe donne le ton sur le culte qui plaît à l’Éternel et sur ce qu’il fait pour apporter justice et paix.

« Cessez d'apporter de vaines offrandes : j’ai en horreur l'encens, les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées ; je ne puis voir le crime s'associer aux solennités. Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas : vos mains sont pleines de sang. Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, protégez l'opprimé ; faites droit à l'orphelin, défendez la veuve. (Is.1, 13-17) »

Le ton est donné : le culte pour le culte ne l’intéresse aucunement. Il n’a que faire de ces prières et de ces dévotions de complaisance. Il a un impératif autrement plus important qui met à l’épreuve la sincérité du cœur : recherchez la justice, faites droit à l’orphelin, défendez la veuve. En d’autres mots, soyez justes, bons et sincères.

Cette justice dont parle le prophète est une préoccupation constante qui traverse tout l’Ancien et le Nouveau Testament. Déjà, le choix d’Abraham porte le mandat de pratiquer la droiture et la justice pour que s’accomplissent les promesses de l’Éternel (Gn. 18 :19). Ce dernier jugera le monde avec justice, il jugera les peuples avec droiture (Ps.9 :9). Celui qui marche dans l’intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son cœur (Ps.15 :2) trouvera grâce à ses yeux. La pratique de la justice et de l’équité, voilà ce que l’Éternel préfère aux sacrifices. (Pr.21 :3) « Celui qui marche dans la justice, et qui parle selon la droiture, qui méprise un gain acquis par extorsion, qui secoue les mains pour ne pas accepter un présent, qui ferme l'oreille pour ne pas entendre des propos sanguinaires, et qui se bande les yeux pour ne pas voir le mal. Celui-là habitera dans des lieux élevés ; des rochers fortifiés seront sa retraite ; du pain lui sera donné, de l'eau lui sera assurée. » (Is.33 :15-16)

Mais malheur à ceux qui ajoutent maison à maison, et qui joignent champ à champ, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'espace, et qu'ils habitent seuls au milieu du pays ! Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume ; qui justifient le coupable pour un présent, et enlèvent aux innocents leurs droits ! Malheur à ceux qui prononcent des ordonnances iniques, et à ceux qui transcrivent des arrêts injustes, pour refuser justice aux pauvres, et ravir leur droit aux malheureux de mon peuple, pour faire des veuves leur proie, et des orphelins leur butin ! (Is.5-10)

Deux mille six cent ans après ces temps qui inspirèrent les paroles de ce prophète, nous pouvons les reprendre presque textuellement pour les temps que nous vivons.

Comment ne pas entendre ce cri des deux tiers de l’humanité qui crépissent dans la sous-alimentation, la misère, privés de leurs biens et dominés par des oligarchies nationales et internationales ? Comment ne pas entendre le désespoir de ces milliers d’immigrants et de réfugiés refoulés aux portes des sociétés bien nantis ? Comment ne pas voir cette force manipulatrice qu’ont les médias, transformant le vrai en faux, le faux en vrai, le saint en diable et le diable en saint. « Rends-moi justice, ô Dieu, défends ma cause contre une nation infidèle! Délivre-moi des hommes de fraude et d’iniquité! Sois vainqueur, monte sur ton char, défends la vérité, la douceur et la justice, et que ta droite se signale par de merveilleux exploits. (Ps.43 :1;45 :4) »

Au temps d’Isaïe, Cyrus, le roi des Perses, a été choisi par l’Éternel pour apporter justice au peuple. « C’est moi qui ai suscité Cyrus dans ma justice. J’aplanirai toutes ses voies ; il rebâtira ma ville et libérera mes captifs, sans rançon ni présent, dit l’Éternel des armées. » (Isaïe 45 :24)

Qui sont, aujourd’hui, les Cyrus qui livrent le combat de l’Éternel, apportant justice, libérant les captifs, redonnant le pays à leur peuple ? Chacun peut faire sa liste sur la base de ceux qui s’adonnent à donner consistance à la justice par rapport à ceux qui se réclament de toutes les libertés pour mieux manipuler et piller au nom de leurs intérêts nationaux.

« Ainsi parle l'Éternel : pratiquez la justice et l'équité ; délivrez l'opprimé des mains de l'oppresseur ; ne maltraitez pas l'étranger, l'orphelin et la veuve ; n'usez pas de violence, et ne répandez point de sang innocent dans ce lieu. (Jér. 22 :3)

Oscar fortin
8 décembre 2012
http://humanisme.blogspot.com


Samedi 8 Décembre 2012


Commentaires

1.Posté par aude le 08/12/2012 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aime... tout ceci semble très simple, mais 2600 ans après, notre monde a toujours du mal à comprendre. Toutes ces paroles ont été noyées dans un lot de cultes, de dogmes, de paroles qui ont toujours servi ceux qui aiment le pouvoir plus que tout, et par mimétisme, inconscience, égoisme,et avec un manque manifeste de confiance en soi, nous semblons avoir reproduit partout et dans toutes les couches de la société cette guerre de pouvoir, cette dualité souvent présente dans nos rapports avec les autres.

2.Posté par Tic tac le 08/12/2012 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(...) n'usez pas de violence (...). (Jér. 22 :3)

Rien que ces mots génèrent mon incompréhension.

Comment peut-on être partisan d'une guerre à la lecture de ceci.

La plupart des gens soit disant croyant ont tous parti pris au Moyen-Orient actuellement; ont-ils vraiment lu et compris les textes sacrés?
Tout ceci est affaire des hommes et non celle de Dieu.

3.Posté par le Fils de l homme le 08/12/2012 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dieu ne change pas et ne varie pas ! Tous les prophètes ont parlé sous l' influence de Son Esprit Saint !
Nous sommes à la période des moissons et les faux prophètes sont démasqués !
C' est l' Apocalypse ou la fin de ce monde !
Lisez, traduisez et faites lire les blogs du Vrai Messie: http://messie.over-blog.com/ et http://lefilsdelhomme.seneweb.com/ et http://filsdelhomme.centerblog.net
Le monde change, la domination va changer de mains ! C' est la fin des méchants dominateurs !
Aimez la vérité et gardez vous de tout mal !
le Fils de l homme

4.Posté par VIRGILE le 08/12/2012 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci oscar pour ce lumineux rappel.

Esaïe reste le plus grand prophète de l'A.T. avec Jérémie. Isaïe a douloureusement annoncé la venue du Messie (Yeshua): voici la passage en Esaïe 53.
1 ¶ Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l’Eternel?
2 Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire.
3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas.
4 ¶ Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié.
5 Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.
6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.
7 Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent; Il n’a point ouvert la bouche.
8 Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu’il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple?
9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu’il n’eût point commis de violence Et qu’il n’y eût point de fraude dans sa bouche.
10 ¶ Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance… Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l’oeuvre de l’Eternel prospérera entre ses mains.
11 A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, Et il se chargera de leurs iniquités.

5.Posté par BAB le 09/12/2012 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Oscar pour ce rappel des paroles du Prophète Isaïe sur la volonté divine.
Helas! on fait tout le contraire.
@ Tic tac
Helas les gens ne lisent plus la Bible mais préfère la TV .

6.Posté par oscar fortin le 09/12/2012 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À mon tour de vous remercier pour cette contribution à cette réflexion commune sur notre destinée comme peuple et humanité. Je trouve dommage que ce langage des prophètes ait été ignoré par les dirigeants des églises chrétiennes sans que je sache vraiment s'il en fut également ainsi avec ceux des synagogues et des mosquées. Ce que ces prophètes relevaient comme tares au niveau d'un peuple, se retrouve, aujourd'hui, répercuté au niveau de la planète. Ces paroles s'adressent à l'Humanité entière et à ces dirigeants qui, enveloppés de leur hypocrisie, s'adonnent aux pires crimes.

Merci à vous tous pour votre contribution à cette prise de conscience.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires