Conflits et guerres actuelles

Hollande et son rêve de campagne en Syrie


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 03:10 TERRE BRÛLÉE ! Mohawk Nation News



abouwalid
Lundi 2 Septembre 2013

Hollande et son rêve de campagne en Syrie
À cette France va-t'en-guerre elle a oublier quelque chose.....
Cocorico !
C’est bien coluche Coluche qui disait que les Français avaient choisi le coq comme emblème du pays car c’est bien le seul animal à chanter les pieds dans la fiente. L'attitude de François Hollande face au conflit syrien rappelle cet oiseau de basse-cour. Le coq n'est-il pas son symbole et sa mascotte qui ne sait que bomber le torse ? Ne l'a-t-on pas affublé et comparé à un éléphanteau ? En somme, à lui seul, il réunit une ménagerie. Mais que peut faire une ménagerie dans un cirque, si ce n'est amuser le peuple ? Il faut se rappeler que lors de la guerre d'Irak, l'armée française avait une mission de flanc-garde. Elle n’avait donc aucun ennemi en face. De par ses faibles moyens, elle a eu à assurer le flanc gauche des forces américaines et n'avait, en tout et pour tout, qu'une division portée équipée de VAB, des engins à roues légèrement blindés et peu armés. Cette armée ne pouvait même pas faire face à des chars T54 russes démodés. C'est dire qu’en Irak, la France n'a eu qu'un rôle de chien de garde. Cela rappelle aussi la conférence de Yalta en 1945, lorsque les Américains et les Britanniques voulaient imposer la présence des Français. Staline s'était écrié : «De Gaulle, de Gaulle, mais combien a-t-il de divisions ?» Il fallait un Staline pour apprécier la France à sa juste valeur. C’est que Staline savait qu'en 1940, une certaine France n'avait tenu qu'un mois devant les Allemands et avait capitulé avec ses cinq millions d'hommes. C'est probablement ses différentes capitulations depuis 1870 devant les Allemands – ce qui a inspiré Zola dans son livre La débâcle –, puis face à l’Allemagne encore en 1940, le Vietnam en 1954 et l’Algérie en 1962, qui font courir ce pays, éternel vaincu, au Mali et en Syrie pour gommer cette partie de sa peu glorieuse histoire faite de défaites et de redditions. Celle de Napoléon avec ses armées d'Europe en 1812 a inspiré un autre écrivain, grand celui-là, Victor Hugo, dans son livre La retraite de Moscou où il introduira le terme «Bérézina», cette rivière de Russie où Napoléon vit son armée détruite, n’en trouvant pas d’autres suffisamment forts dans la langue de Molière pour décrire la débâcle de l’arrogant empereur. Deux siècles plus tard, le coq gaulois adopte la même posture prétentieuse, les pieds toujours dans la fiente... .votre frere AbouWalid


Lundi 2 Septembre 2013


Commentaires

1.Posté par kolgan le 02/09/2013 15:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce style de discours aigris envers la France devient une vrai maladie... Personnellement je suis effaré de ce genre de commentaires.

2.Posté par bledmiki-99 le 02/09/2013 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@kolgan,

pourquoi effaré..? parce que la vérité vous blesse..?

3.Posté par amir le 02/09/2013 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment un pays comme la France est-il devenu la paillasse des USA,? comment les français acceptent-ils d'être dirigé par celui qui est devenu le chien de chasse d'Obama? QUELLE HONTE?
et le peuple palestinien ne mérite-il pas qu'on s'en occupe sans trompette et fanfare

4.Posté par delacroix le 03/09/2013 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PAYS DE MERDE

signé , JOSPIN

5.Posté par eduretharmani le 03/09/2013 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et bien je crois que tu as oublier notre lecons de morale que ns les haitiens les avons donnees en 1804 et qui resteras graver dans leur memoire a jamais ses petits blanc manan ou le general en chef j. j. dessaline a humilier le petit general mercenaire rochambeau

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires