Palestine occupée

Haniyeh: le plan de Trump est une agression américaine et une arrogance sioniste


Le chef du bureau politique du Mouvement de résistance islamique "Hamas", Ismail Haniyeh a insisté sur le rejet absolu du plan du président américain, Donald Trump, soulignant qu'il s'agit d'une agression américaine et d'une arrogance sioniste.


french.palinfo.com
Vendredi 7 Février 2020

"Le plan Trump "représente le point de vue israélien et viole les droits fondamentaux de notre peuple palestinien, qui étaient garantis par la légitimité internationale, dont le plus important est notre droit à un État souverain et indépendant avec Jérusalem pour capitale et le droit de notre peuple de retourner sur sa terre". D'où il a été expulsé de force, et l'affirmation de notre droit à toutes nos ressources naturelles, y compris l'eau et le gaz, que l'ennemi a l'intention de voler ", déclaré Haniyeh dans une interview avec le site officiel du mouvement Hamas

Haniyeh a expliqué que le plan israélo-américain, intitulé "accord du siècle", était venu pour sauver Netanyahu et Trump de la possibilité de perdre les prochaines élections au détriment des droits de notre peuple.

Violation des lois internationales

"Nous n'acceptons pas que Jérusalem soit affichée dans le bazar américano-israélien, ou que notre peuple se transforme en résidents, pas en citoyens, et vivent dans des ghettos séparés, gouvernés par un régime d'apartheid, semblable à ce qui a été existé dans le système d'apartheid en Afrique du Sud", a dénoncé Haniyeh.


Haniyeh a expliqué que le plan Trump viole toutes les lois, décisions et normes internationales, ce qui non seulement met en danger notre cause, mais menace également la paix et la sécurité internationales, et ouvre la porte à toutes les options; parce qu'il ferme devant notre peuple la porte d'espérer un avenir meilleur; ce qui le conduit dans le cercle de la frustration et du désespoir envers la capacité de la communauté internationale, pour aider à réaliser sa victoire, son équité et ses rêves.


Haniyeh a souligné que quiconque accepte cet accord paiera des prix sévères, car Israël ne sera pas en mesure de vaincre les Palestiniens, et ne pourra pas aider des pouvoirs régionaux à vaincre d'autres, et n'est pas une sécurité ou un refuge pour personne.

Le chef du bureau politique du Hamas a remercié les pays, les organes, les élites et les masses qui ont rejeté le prétendu "accord du siècle". Il a également remercié les acteurs de l'idée de l'aube, ainsi que les habitants de Jérusalem, de Gaza, de la Cisjordanie et des pays de refuge.

Un programme unifié

Haniyeh a déclaré que la réponse au plan malveillant de Trump nécessite un programme unifié pour libérer la Cisjordanie et établir un État capable de se défendre sans aucune condition.

"L'arme de la résistance ne peut être placée dans aucun plan ou règlement. Nous continuerons dans la stratégie de renforcement de la force pour inclure la Cisjordanie et Jérusalem, afin que nous puissions libérer notre patrie et garantir le droit au retour de notre peuple", a-t-il assuré.

Il a exigé de l'Autorité palestinienne d'annuler les accords et la coordination de la sécurité, et de lancer une résistance populaire à grande échelle qui bouleverse le système de l'occupation, ainsi que de libérer les mains des masses en Cisjordanie. Il a également demandé que les sanctions imposées au peuple palestinien à Gaza soient levées, tout en insistant sur la position du président Mahmoud Abbas rejetant l'accord Trump, appelant à des faits concrets et efficaces à cet égard et au recours immédiat à la CPI au soutien des droits légitimes palestiniens.

Le leader du Hamas a souligné la nécessité d'inviter l'Assemblée générale des Nations Unies et le Conseil des droits de l'homme à adopter une résolution affirmant le droit des réfugiés palestiniens qui avaient été déplacés de leur domicile en 1948, à retourner et à être indemnisés conformément à la résolution no 194 de l'Assemblée générale des Nations Unies.
L'"accord du siècle" ne mettra pas fin au conflit

Haniyeh a confirmé clairement que cet accord ne mettra pas fin au conflit, mais ouvrira plutôt une nouvelle étape, et les droits du peuple ne peuvent pas être perturbés par la conspiration des ennemis et des frères, en référence à certains pays arabes impliqués.

Enfin, Haniyeh a conclu que le Hamas aspire avec intérêt, avec tous les libéraux, de mettre fin à cette injustice historique imposée à notre peuple, exprimant sa volonté, en tant que partie du peuple palestinien, de coopérer avec la communauté internationale pour résoudre le conflit par tous les moyens et options approuvés par les lois internationales des peuples face à l'occupation.

Mechaal appelle Abbas à traduire ses paroles en actes

L’ex- président du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, a appelé le président de l’AP, Mahmoud Abbas, à traduire ses déclarations prononcées concernant le deal du siècle en actes.

Le leader du Hamas a déclaré dans un entretien au journal d’al-Quds que son parti soutien les positions de Mahmoud Abbas mais il faut que ces positions soient traduites en actes. Le peuple palestinien a droit de redéfinir le rôle de l’AP afin que cette autorité émane du peuple non de l’occupant israélien.

Mechaal a assuré que le projet américain du deal du siècle cherche à liquider la cause palestinienne et que ce qu’il propose piétine le droit du retour et de la libération de la terre et d’al-Quds et de tous les droits du peuple palestinien.

« De quel Etat parle-t-on sans la ville d’al-Quds et le droit du retour avec la libération de la terre et la souveraineté et la libération de tous nos détenus dans les prisons d’occupation ? », s’est demandé Mechaal tout en assurant que ce deal du siècle n’a ni de sens ni d’avenir et que toutes les couvertures politiques régionales et internationales et même arabes ne pourront pas garantir sa concrétisation sur le terrain, car le peuple palestinien et toutes ses forces le refusent.


https://french.palinfo.com/55796
https://french.palinfo.com/55788
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information



Jeudi 6 Février 2020


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires