Proche et Moyen-Orient

Guerre civile en Syrie : Encore des années ?



Kiergaard
Mardi 10 Septembre 2013

 Guerre civile en Syrie : Encore des années ?
Juste 2 éléments aujourd'hui qui tendent dans cette direction (même si tout peut arriver selon les évènements du terrain et les choix géopolitiques qui seront fait).

Tout d'abord un article du quotidien allemand Bild qui cite des membres du renseignement allemand. Selon ces derniers des conversations interceptées montreraient que de nombreuses demandes d'utilisation d'armes chimiques ont été faite par les commandants militaires syriens, mais que celles-ci ont toujours été rejetée par la présidence. Concernant la dernière attaque : "Bachar al-Assad ne l'a probablement pas ordonné". Plus intéressantes sont les déclarations des membres du renseignement qui évoquaient une réunion à huis-clos tenue la semaine dernière. On pourra noter que selon eux,la situation pourrait "durer des années" (un parallèle avec Stalingrad est même fait (encore que je ne vois pas réellement le rapport)). On apprend également que les défections dans l'Armée Syrienne Libre ont quasiment cessé, de même que les transfuges de cette dernière vers les armées régulières. En effet, la montée de groupes extrémistes liés à Al-Qaïda a conduit à l'exécution pure et simple des déserteurs.
Dans un second article paru sur LaPresse.ca et qui relaye des informations parues dans le Los Angeles Times on apprend les éléments suivants (déjà évoqués pour certains).
- Le Pentagone cherche à élargir la liste des cibles qui pourraient être frappées et opterait pour un barrage de missile de 72h (avec des évaluations entre chaque frappe) selon des officiers qui avaient l'air bien informés. "Les planificateurs du Pentagone envisagent désormais la participation de bombardiers de l'armée de l'Air, ainsi que des cinq contre-torpilleurs lance-missiles américains qui patrouillent actuellement en Méditerranée orientale, pour lancer des missiles de croisière et des missiles air-sol, en restant hors de portée de la défense aérienne syrienne"
- Concernant les implications sur le conflit, on sera un peu atterré en lisant : "Mis à part les doutes qu'une offensive américaine limitée suffirait pour réduire les capacités militaires d'Assad, un officier a déclaré au journal que l'opération envisagée constituerait une «démonstration de force» de plusieurs jours, mais qui ne modifierait pas fondamentalement la situation sur le terrain.
La frappe «n'aura pas d'impact stratégique sur la situation actuelle dans la guerre, que les Syriens ont bien en mains, mais les combats pourraient durer encore deux ans de plus», a déclaré un autre officier américain.



Mardi 10 Septembre 2013


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires