Reflexion

GBAGBO ET LA DEMOCRATIE


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 29 Août 2018 - 11:56 De la grandeur d'un athéisme pensant

Mercredi 23 Mai 2018 - 22:18 L'Europe s'initie au jeu de Go



Lendoye
Jeudi 7 Avril 2011

GBAGBO ET LA DEMOCRATIE
Face à des prises de positions de la quasi totalité des média et des "grands
de ce monde", permettez que je m’exprime sur le processus démocratique en
Côte d’Ivoire sur la base de ce que je sais.  

Un petit rappel  

• 2000 : Election de Laurent Gbagbo ;  
• 2001 : Organisation des élections locales sans la présence des organismes
internationaux. Lesdites élections ont été remportées par les partis
d’opposition d’alors (RDR d’ALASSANE, PDCI de Konan BEDIE) ; voir le
résultat sur le site
http://french.peopledaily.com.cn/french/200103/30/fra20010330_46278.html (RDR
d'ALASSANE 59 communes, PDCI de KONAN BEDIE 59 communes, FPI de Laurent GBAGBO
33 communes);  
• 2002 : Une rébellion vient perturber le mandat de Laurent GBAGBO en
exercice sans qu’aucune puissance étrangère n’intervienne ni ne condamne.


L’historique ci-dessus a pour but de vous démontrer que contrairement à ce
qu’on dit, GBAGBO n’est pas un dictateur qui refuse le résultat des urnes
parce qu’en 2001, il n’a pas refusé la victoire de l’opposition. Chose
rare dans la majorité des états francophones où les oppositions frôlent à
peine 10% à chaque élection (Gabon, Togo, Congo Brazaville, Burkina Faso).  

Je me pose la question de savoir pourquoi, dans un pays où la démocratie
fonctionne, ALASSANE a introduit la rébellion. Oui la rébellion a assassiné
les civils et les militaires, sans compter les viols de femmes et de jeunes
filles. Je comprends mal pourquoi les démocraties établies en Europe, en
Afrique et en Amérique n’ont pas déployé tous les moyens pour mettre un
terme à la rébellion afin que triomphent les idéaux de démocratie.  

Pour ceux qui veulent faire le parallèle avec la Libye, je dis qu'ils sont de
mauvaise foi car en Côte d'Ivoire, depuis 1990, il existe un multipartisme et
une presse libre. Après l'arrivée de GBAGBO au pouvoir, aucun opposant ne
s'est retrouvé en prison, la protection des journalistes est effective, les
élections de 2001 étaient transparentes. Choses qu'on ne trouve pas en Libye
de Kadhafi.  

Si on avait laisser fonctionner la démocratie par le refus de la rébellion et
son démentellement, il n’est pas exclu que l’opposition pouvait aussi
remporter les élections présidentielles de 2005 en Côte d'Ivoire.  

Même cette rébellion a été gérée avec la plus grande sagesse par GBAGBO
qui a accepté la voix du dialogue au lieu de celle des armes. Selon les
rapports de bonne foi reconnus par les partisans de ALASSANE, M. GBAGBO a rempli
toutes les exigences dans ce conflit au point d'accepter de nommer un rebelle
(SORO) Premier Ministre. Question, pourquoi le minimum qui porte sur le
désarmement a été refusé à la Côte d'Ivoire pour qu'elle retrouve son
intégrité. Le plan anti Gbagbo était en marche et tout le monde peut le
certifier au vue des documentaires diffusés sur les médias.  

Je ne comprends pas que les âmes sensibles américaines, européennes et
africaines soient silencieuses face à l’embargo sur les médicaments. Que de
morts causées par la méchanceté;  

Je trouve aussi inacceptable que les démocraties américaines, européennes et
africaines ne demandent pas à M. ALASSANE de se démarquer des rebelles car il
n’y a aucune compatibilité entre la rébellion et l’expression populaire.
Quel exemple pour toutes les autres oppositions africaines qui trouveront que
l'occident ne respecte que les oppositions armées. Ils me répondront que
c'est par une opposition armée que SASSOU a pris le pouvoir au Congo contre un
Président élu démocratiquement. L'UA, l'ONU et tous les donneurs de leçon
n'ont pas demandé le retour à l'ordre constitutionnel ni envoyé une armée
pour rétablir la démocratie.  

Je comprends que la soit disant communauté internationale est allée trop loin
pour ne plus faire marche arrière. Il ont condamné sans avoir vérifié alors
pour une élection de sortie de crise, une autre attitude s'imposait. L'Union
Africaine, composée en grande partie de pays totalement ou partiellement liés
à la France et à l'Union Européenne, soit pour le salaire des
fonctionnaires, soit pour se maintenir au pouvoir, ne peut donner un avis
crédible. La preuve est cette campagne faite par SARKOBAMA auprès des
présidents du panel accompagnée d'annulations partielles ou totales de
dettes.  

André Lendoye  
Gabon


Jeudi 7 Avril 2011


Commentaires

1.Posté par jojo260 le 07/04/2011 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ce que vous écrivez est peut-être vrai concernant la fibre démocratique de M. GBAGBO (je n'ai pas suffisamment d'infos pour critiquer), mais la question essentielle, que vous n'abordez pas est : QUI A GAGNE LES DERNIERES ELECTIONS PRESIDENTIELLES, et donc qui est le rebelle ?

2.Posté par yurijoo le 07/04/2011 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il suffisait juste de recompter les bulletins
ce qui à été refusé par le coréen, il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne
veut pas voir.
la côte d'ivoire avait une autorité constitutionnel,qui à donné son avis;comment faire avaler aux gens réfléchissant un tant soit peu ,qu'on puisse organiser des élections libre dans un pays dont la moitié est tenu par des rebelles armés, supplés par des forces armés étrangères.houla! je me laisse allez c'est l'ONU et la licorne, qui sont sur place juste pour les empêcher de se massacrer j'avais oublier.c'est l'émotion.
aH! suis-je bête? la communauté international ainsi que les média l'on dit c'est donc vrai.
Cela ne dérange absolument personne, que dans cette dite communauté des nations qu' il n' y ai que quatre ou cinq qui décide pour les autres(très démocratique comme fonctionnement)
En même temps, je n'ai peut être rien compris à la démocratie ceci explique peut être cela.
l'action de Gbagbo même si elle parait dérisoire,face aux forces qui lui sont opposés n'est pas anodine .
Pourquoi persiste t-il ?Alors qu'il court à l'échec inéluctablement;je ne crois pas une seconde que ce monsieur soit
stupide à ce point .
Son action se situe à un autre niveau,elle s'inscrit dans le temps.il vient de semer les graines de la "consciencisation" chez les damnés de la terre.(la pire arme de destruction massive).
l'Afrique que l'on connait ne sera plus jamais la même.Car désormais ils savent qui est qui ,et quels sont leur desseins.

3.Posté par BAB le 07/04/2011 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une néocolonisation d'un pays libre d'afrique masquée par une opération soi disant humanitaire.

4.Posté par Plop Fiction le 07/04/2011 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste des faits, pas d'interprétations:

La plus haute instance de justice du pays (le conseil constitutionnel) a reconnu Gbagbo comme président élu, tout en soulevant les nombreuses irrégularités constatées qui ont motivé cette décision.

Mr Shoei, le stipendié de l'ONU reconnait dans un rapport officiel que les conditions préalables à des élections ne sont pas réunies. Le tableau qu'il dépeint est éloquent. Aucun désarmement des forces rebelles, mieux encore, il explique que la moitié nord du pays est de fait dans un état de sécession quasi total (les rebelles perçoivent les impôts, gèrent les frontières, etc.)

Mr Shoei ajoute même en toute liberté dans son rapport à peu près ceci: "Si on procède aux élections dans ce contexte, j'y suis pour rien, c'est pas ma faute". C'est pourtant bien lui qui était missionné par l'ONU.

Dans la moitié nord du pays on dénombre très officiellement plus de votes que d'inscrits sans que ça ne gène personne.

Mr Shoei déclare que Ouatara est vainqueur, que les élections ont été un modèle de régularité. Par ailleurs l'ONU refusera le re-comptage des voix. Épatant cette affaire, on sait qu'il y'a 10 gus qui peuvent voter et on se retrouve avec 15 votes, mais ça ne choque personne.

Je ne dis pas que Gbagbo est un saint, mais quand j'analyse avec objectivité les faits, je me dis qu'il y'a un truc louche la dessous.

Et maintenant les rebelles commencent à massacrer si ouvertement que même l'ONU et les instances internationales pro Ouatara émettent des doutes sur sa future légitimité à gouverner le pays.

Non, décidément il y'a un truc qui sent le rat crevé dans cette affaire... Qu'est ce que la France est allé foutre là bas avec ses copains américains de la CIA? J'avoue ne pas me sentir très fier d'être français en ce moment. Pourquoi cet énorme embrouille et avoir pousser la Côte d'Ivoire à la guerre civile? A qui donc profite le crime?

5.Posté par mon pays la côte d'ivoire le 07/04/2011 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France vient de trouver un nouveau motif pour donner un coup de main aux rebelles de ouatarra dans la « SOLUTION FINALE » contre le président GBAGBO de la côte d’ivoire.
EXFILTRATION DES DIPLOMATES ETRANGERS ».
Les médias français de la désinformation etde l’intox, diffusent en boucle ces propos de Juppé, sans doute pouvoir justifier leur nouveau coup de pouce aux rebelles de ouatar dans leur basse besogne: L’ASSASSINAT DE GBAGBO »

6.Posté par ROBERT GIL le 07/04/2011 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la democratie, c'est nous qu'on lui l'a appris, il ne fait que l'appliquer, lire ce petit article sur les bienfaits de la colonisation africaine....

http://2ccr.unblog.fr/2010/12/05/afrique-terre-de-pillages/

7.Posté par afrik le 07/04/2011 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Helico MI24



les hélicos essaient de donner les positions au sol aux FDS qui fond un travail de nettoyage systématique et de réagir promptement et quand ils essuient des tirs les hélicos ripostent.­

6) Les tirs en ce moment seraient une opération pour faire évacuer l'ambassadeur du japon:


8.Posté par afrik le 07/04/2011 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans les poches des rebelles morts au combat à Abidjan on découvre chaque fois des faux billets de banque, Ouattara le délinquant a payé ses mercenaires avec de fausses coupures de franc cfa. Les mercenaires d’Ouattara qui pillent tout sur leur passage le font pour se payer avec la bénédiction d’Ouattara. Vous qui avez perdu tous vos biens, vous savez vers qui demander réparation.

9) TEMOIGNAGES. "L’Ambassade de la Fédération de Russie en Côte d'Ivoire demande aux populations d’envoyer toutes les preuves (photos, vidéos, audios) des exactions et de signaler tout danger à cette adresse : ambrci@yandex.ru ! Chers Amis, merci d'agir maintenant."



9.Posté par Christine FABIOLA le 09/04/2011 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi voulez vous qu'il y ait recomptage des voix? Cela n'est pas nécessaire dès lors que la proclamation de la victoire par la cour constitutionnelle de Gbagbo s'est faite sur la base des resultats donnés par la commission électorale.

Cela signifi simplent que les deux camps sont d'accord sur une chose c'est la réalité des chiffres de la commission électorale.

Ce qui divise aujourd'hui, c'est que le conseil constitutionnel s'est cru autorisé à annuler les votre de départements et régions au délà des contestations du camp de Gbagbo. Pourquoi? Simplement par ce que Ouattara restait en tête en dépit des annulation soumises par le camp de Gbagbo. L'ami du conseil a donc donné le coup de pousse nécessaire à la victoire de Gbagbo. Et c'est ce qui pose problème.

Le recomptage est donc un faux procès dilatoire du camp de Gbagbo, car en réalité il n'a pas d'argument.

Pour finir je voudrait qu'on me reponde sur le bilan qui fonderait une reconduction du cln Gbagbo par les ivoiriens à la tête de leur pays?

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires