MONDE

Fusillade de San Bernardino en Californie : 14 morts, 17 blessés, les suspects abattus


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 31 Octobre 2018 - 02:26 Le discours enflammé de Kadhafi (Vidéo 08.02.1988)



Jeudi 3 Décembre 2015

Fusillade de San Bernardino en Californie : 14 morts, 17 blessés, les suspects abattus
Deux tireurs ont ouvert le feu dans un établissement public d'aide aux déficients mentaux dans la ville de San Bernardino tuant 14 personnes et en blessant 17. En fuite durant plusieurs heures, les assaillants ont été abattus par la police.  
  • Le FBI a annoncé que les motivations terroristes des suspects n'étaient pas écartées.
  • Un groupe de défense judiciaire musulman avait déclaré plus tôt dans la nuit que l'un des suspects s'appelait Syed Farook et sa femme Tashfeen Malik.
    Le beau-frère du suspect, intérrogé par les médias a déclaré n'avoir aucune idée des motivations de ce dernier, ajoutant que son beau-frère était un citoyen américain. 
  • Les suspects ont été abattus par la police. Il s'agit d'un homme de 28 ans, employé du ministère de la Santé et de l'environnement du comté de San Bernardino ainsi que de sa femme, ont annoncé dans la nuit les médias américains.  
  •  
    Un suspect à terre à côté d'un véhicule criblé de balles.
     
  • Jarrod Burguan, chef de la police de San Bernardino, a tenu une conférence de presse sur ce qu'il a qualifié au minimum "d'attaque terroriste domestique". Selon ses informations, 14 personnes ont trouvé la mort et autant seraient blessées dont certaines grièvement. 
     
    Ses dires coïncident avec une partie des témoignages recueillis sur place. Trois hommes ont ouvert le feu à l'Inland Regional Centre, un établissement public s'occupant de personnes mentalement déficientes. Les victimes étaient concentrées dans la même zone du bâtiment. 
     
    La police est à la recherche d'un véhicule SUV de couleur noire dans lequel les tireurs auraient pris la fuite. Pour l'instant, aucune information n'est disponible concernant leurs identités ou leurs motivations et aucune autre menace n'est identifiée.
    Selon le chef de la police, les assaillants étaient "préparés", "équipés" et armés de fusils d'assaut. Un témoin a rapporté à la chaîne CBS avoir vu "trois hommes blancs, athlétiques et en possession de plusieurs chargeurs". 
     
  • Selon le chef de la police de San Bernardino, le bilan provisoire est de 14 morts et 14 blessés. Celui-ci a réfuté une rumeur qui faisait état du nom du suspect, affirmant ne pas connaitre pour l'instant l'identité de celui-ci. Il parle de 1 à 3 tireurs.  
  • Une fusillade a éclaté dans un établissement public s'occupant de personnes mentalement déficientes dans la ville de San Bernardino. Les témoins parlent de trois tireurs lourdement armés, portant des masques et des habits militaires. 
     
    Les informations concernant le bilan sont contradictoires. Il y aurait une vingtaine de victimes dont trois à douze seraient décédées. Des dizaines de personnes ont été évacuées. 
     
    Les assaillants auraient pris la fuite à bord d'un véhicule de type SUV et sont activement recherchés. Les forces de l'ordre mènent actuellement une opération d'envergure afin de les appréhender. 
  • Barack Obama s'est brièvement exprimé sur la fusillade de San Bernardino. "Nous vivons une série de tueries inédite dans le monde. Nous ne devrions jamais penser que ceci arrive dans le cours normal des choses. Ce n'est pas le cas."
     
  • Une femme travaillant au Inland Regional Centre aurait écrit à son père : "Fusillade à mon travail. Des gens se sont fait tirer dessus". Selon ce dernier, elle aurait rapporté qu'entre dix et vingt personnes auraient été touchées.
     
  • La police serait déployée sur d'autres lieux de la ville de San Bernardino, sans que l'on en connaisse la raison pour l'instant.
     
Découvrir plus
La tragédie aurait pris place au Inland Regional Centre. Un établissement géré par l'Etat qui aide les personnes mentalement déficientes. 
 
Plusieurs témoins parlent de trois tireurs masqués, portant des habits militaires et lourdement armés. Ils auraient pris la fuite à bord d'un véhicule de type SUV et sont actuellement la cible d'une véritable chasse à l'homme de la part des forces de l'ordre. 
 
Les informations concernant le bilan sont contradictoires. On parle de 3 à 12 tués et d'une vingtaine de blessés. 


Jeudi 3 Décembre 2015


Commentaires

1.Posté par Yusuff le 03/12/2015 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sure on tue les suspects pour que l'enquete ne progresse pas. Comme dit FRancois Asselineau de UPR. Il faut a tout pris le prendre vivant pour qu'on puisse savoir qui le finance, qui est le cerveau et pour ils ont fait ca.


Ce qui est curieux apres l'evenement du world trade centre comme si tous les musulmans sont devenu fous. Si ce pas a Paris, ce la belgique et voila Amerique. Tous ca pour qu'on condition les gens pour menent a bien le nouvelle ordre mondiale c.a.d anti christ ou dajjal. Le seule obstacle c'est les musulmans.

Bonne nouvelle pour eux ce que leur effort seront triompher mais pour un court durée. Les musulmans enfin ces qui comprendre et medite sur le livre sacré e t la prediction du dernier prophete savent tres bien la fin de l'histoire. Ces gens la sont deja preparé et savent comment contourner cet obstacle.

2.Posté par ploumi le 04/12/2015 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Meme le frère du suspect abattu ne comprend pas ce qui a pu se passer dans la tete de son frère lorsqu'on l'a interviewé, moi je dis que le gouvernement mafieux étasuniens choisi des musulmans pratiquants et les droguent pour devenir des criminels fous

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires