Lobbying et conséquences

Fumer du haschich à Auschwitz


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 06:15 Impunité « made in Europe »



Lundi 21 Mai 2012

Fumer du haschich à Auschwitz

Personnellement, j’y touche pas et n’y ai jamais touché. Et je recommande à chacun de faire de même.

Des lycéens israéliens soupçonnés d’usage de drogue en Pologne

La police enquête sur des allégations selon lesquelles trois lycéens d’Herzliya ont acheté du haschich à un étudiant Polonais et étaient sous influence de ce produit pendant leur visite à Auschwitz.

Yedioth Ahronoth (Sionistan) 20 mai 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

La police enquête sur des allégations selon lesquelles des lycéens d’Herzliya ont consommé de la drogue lors d’un séjour en Pologne et ont participé à une visite des ghettos juifs et des camps de la mort alors qu’ils étaient sous l’influence des narcotiques, rapporte ce dimanche le quotidien Yedioth Ahronoth.

Selon l’enquête, trois lycéens israéliens ont acheté du haschich à un étudiant Polonais pendant une rencontre visant au rapprochement des lycéens Israéliens et Polonais.

Les enquêteurs soupçonnent les lycéens d’avoir fumé le haschich dans leurs chambres d’hôtel pendant la nuit. Pendant la visite le lendemain des ghettos juifs et des camps de concentration nazis, les enseignants avaient constaté que les élèves se conduisaient de manière étrange et les avaient soupçonnés d’avoir consommé de la drogue. Selon une autre version, d’autres élèves avaient informé les professeurs des transgressions commises par leurs camarades.

Selon les informations, les lycéens ont été convoqués pour interrogatoire par la police et certains d’entre eux ont reconnu avoir consommé de la drogue pendant le voyage. Cependant, en raison du fait que le présumé incident a eu lieu à l’étranger, les lycéens ne devraient pas faire l’objet de poursuites pénales.

«C’est malheureux que la police israélienne choisisse de trainer des lycéens ordinaires dans une enquête criminelle sur la foi de rumeurs,» a déclaré l’avocat Eyal Chayon qui représente un des adolescents. « L’enquête ne peut déboucher sur aucune action de justice parce que l’infraction présumée a eu lieu sur le sol polonais. »

La municipalité d’Herzliya a déclaré: Chaque année, nous envoyons des centaines d’élèves en Pologne dans le cadre de notre grand programme éducatif centré sur l’holocauste. Il est honteux qu’une poignée (d’éléments négatifs) jette le discrédit sur ce projet important. »

http://mounadil.wordpress.com/



Lundi 21 Mai 2012


Commentaires

1.Posté par Intellecterroriste le 22/05/2012 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est juste à crever de rire! Tout ce pataquès pour quelques joints, on a vraiment le don de foutre de fric par les fenêtres franchement! Et s'ils s'étaient pinté la tronche, on en aurait fait toute une histoire?

Je ne vois pas où il y a de l'info. Defamation, lui, montre les comportements qui posent autrement plus problème que des gamins fumant des joints en Pologne.

A la rigueur cet article démontre simplement que certains élèves ne se mettent pas en état de prostration malgré ces visites, peut être parce que ce passé leur est complètement étranger.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires