MONDE

Fukushima: le nuage de radiation a atteint la Grande-Bretagne


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 13:06 Le trio de l’apocalypse



Mercredi 30 Mars 2011

Fukushima: le nuage de radiation a atteint la Grande-Bretagne
Des particules radioactives rejetées par la centrale nucléaire japonaise sinistrée Fukushima-1 ont été dépistées en Grande-Bretagne, a annoncé mardi à Londres l'Agence britannique de protection de la santé.
"Le Royaume Uni commence à détecter de petites quantités d'iode-131 radioactif en raison des événements survenus à la centrale nucléaire de Fukushima. Des échantillons d'air prélevés le 28 mars à une station d'observation d'Oxfordshire (comté) contiennent des traces d'iode-131", a indiqué l'agence dans un communiqué.
La concentration d'iode-131 est de quelque 300 microbecquerels par mètre cube. Ces derniers jours, le niveau de radiation était de 11 microbecquerels/m³ à Glasgow et dans l'Oxfordshire, mais les spécialistes britanniques soulignent que même un taux de 300 microbecquerels/m³ est largement inférieur à la dose naturelle moyenne.
Des particules radioactives émises dans l'atmosphère par la centrale de Fukushima-1 ont déjà été identifiées en Europe (Islande) et aux Etats-Unis (Californie, Nevada, Oregon, Washington, Massachussetts, Caroline du Nord, Caroline du Sud et Floride).
La centrale nucléaire japonaise de Fukushima-1, située à environ 250 km au nord-est de Tokyo, a été le théâtre d'une série d'accidents à la suite du séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami le 11 mars. Ses six réacteurs à eau bouillante ont été fortement endommagés et leur système de refroidissement est tombé en panne. Le gouvernement nippon a reconnu que la situation était "imprévisible".


Mercredi 30 Mars 2011


Commentaires

1.Posté par Dodu le 30/03/2011 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le japon est en train de contaminer toute la planète, il aurait mieux fallut que tout cela explose comme une bombe atomique car la quantité de débris radioactif retombant sur le sol est particulièrement faible lors d'une explosion atomique, la chaleur provoque alors une ascendance qui entraine les débris en altitude et sont dispersés par le vent contrairement à un simple rejet radioactif comme cela semble être le cas actuellement, si les japonais échouent dans le refroissement des cuves cela serait donc bien mieux pour la planète et alors seul le japon payerait la note, avec quelques tonnes d'uranium donc 3% de 235 semblable à celui d'une bombe A on peut imaginer la puissance de l'explosion, pour cela il faudrait une criticité atteinte avec le corium, la température alors adéquat pourra dissocier les molécules d'eau et constituera une masse gazeuse explosive, avec 3% de u235 on aura alors toutes les possibilités pour un grand boum

2.Posté par ORION le 30/03/2011 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAIS PORQUOI DONC CES JAPONAIS ORGUEILLEUX ET ENTETES, EXPOSANT L'HUMANITE A SA DESTRUCTION N'ONT-ILS PAS COULE DES SARCOPHAGES SUR LES REACTEURS???????????

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires