MONDE

Fukushima-1 / explosion: le réacteur N°3 intact (gouvernement)


Dans la même rubrique:
< >


Lundi 14 Mars 2011

Fukushima-1 / explosion: le réacteur N°3 intact (gouvernement)
L'explosion survenue lundi sous le toit du réacteur N°3 de la centrale nucléaire japonaise Fukushima-1, à 250 km de Tokyo, n'a pas porté préjudice au réacteur, a annoncé lundi le secrétaire général du gouvernement japonais Yukio Edano.
A 5 km de la centrale, le niveau de radiation est resté au même niveau que dimanche - 1 microsievert par heure, alors que la limite légale autorisée est de 500. La radiation est passée à 20 microsieverts par heure sur le territoire de la centrale et à 50 microsieverts par heure dans la salle de service. "On n'a pas enregistré de montée brusque de radiation", a indiqué M.Edano.
Le niveau annuel d'exposition considéré comme normal pour le public est de 1.000 microsieverts.
Le niveau de pression interne est stable à l'intérieur du réacteur N°3 qui n'a pas été endommagé par la déflagration, a précisé le secrétaire général.
Les autorités effectuent l'évacuation des personnes se trouvant dans un rayon de 20 km de la centrale.


Lundi 14 Mars 2011


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

86.Posté par Columbo le 18/03/2011 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chaque chose en ce monde , est Yin -Yang:

les bienfaits

L'acide borique, également connu sous le nom d'acide orthoborique, a une variété d'utilisations allant des fins médicinales à l'insecticide. L'acide borique est naturellement présent dans les fruits et l'eau salée est est disponible à l'achat pour de multiple utilisations. Pour connaître les avantages de l'acide borique, lisez la suite...
2.L'acide borique protège de l'infestation des puces pendant une année entière s'il est saupoudré sur les tapis et les planchers. La substance peut également être dissoute dans l'eau pour laver les planchers en bois. Shampouiner les tapis avec de l'acide borique vous permettra également de ne pas être infesté par les puces.

3.L'acide borique a des propriétés antiseptiques qui peuvent être utilisées pour aider à guérir les plaies. Mélangez une petite quantité d'acide borique à de l'eau distillée dans une vaporisateur et servez-vous en pour traiter vos blessures. L 'acide borique aide à tuer les germes et à guérir les blessures

Les maifaits ;

Les dangers de l'acide borique sont important car ce produit chimique est utilisé dans de nombreux produits ménagers mais également dans des produits ordinaires. En voici quelques exemples : des lotions pour la peau, de la peinture, des poudres médicamenteuses, des produits chimiques de photographie, des antiseptiques et des astringents. Étant donné les effets graves qu'un empoisonnement à l'acide borique peut avoir sur notre santé, il est important de savoir reconnaître ces symptômes.

1.Les symptômes, autre que la mort en elle-même d'un empoisonnement à l'acide borique sont des plaies, de la fièvre et une augmentation de la pression artérielle. Vous pouvez également vous effondrer, avoir des convulsions ou tomber dans le coma.

2.Il y a d'autres symptômes moins graves tels que la somnolence, plus aucune envie de faire quoi que ce soit, des problèmes de mictions. Vos muscles du visage, des mains, des bras, des jambes ou des pieds peuvent trembler si vous souffrez d'une intoxication à l'acide borique.

3.Si vous utilisez de l'acide borique sur votre matelas pour tuer des puces ou des punaises soyez prudent. Si un produit contenant de l'acide borique arrive sur votre peau, lavez immédiatement la zone infectée. Ensuite, rendez-vous aux urgences immédiatement. Si possible, prenez le récipient avec vous.


85.Posté par Saber le 18/03/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'acide borique est une arme de destruction massive qui n'a rien à voir sur un site nucléaire.
Qui a eu cette idée lumineuse ?
Le graphite vous connaissez ?

84.Posté par abeilles le 18/03/2011 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Anita 1945
Donner la terre Russe ,et dans 100 ans; ou avant ils se feront déloger comme des malpropres ,Non leurs bâtiments à tenu aux tremblements de terre ,le tsunami n'était pas envisageable ( a moins que l'homme démoniaque lui donne une force ingérable )) je crois que les Japonais mettront en défi leurs adversaires sans avoir à récupérer un terrain ,les Russes ne sont pas idiots ils laisseraient construire ,faire des cultures ,des usines ensuite les petits enfants leur diront dégager ,
C'est la main de l'homme qui a provoqué ce tsunami ,ils pourvoiront a ce problème ,

83.Posté par Intellecterroriste le 18/03/2011 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Colombo

L'acide borique, de ce que j'en ai lu, n'inhibe pas la radioactivité mais ralentit la fusion du combustible, pré étape avant une catastrophe.

82.Posté par Intellecterroriste le 18/03/2011 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Anita,

Il s'agissait de l'est de la Sibérie. Mais dire que les nippons n'y perdraient rien, c'est faux! A ton avis, elle leur vient d'où cette expression du soleil levant? Et le Mont Fuji donc?

Quand tu vois la vitesse avec laquelle ils ont foutu en l'air leur île, laisse donc la Sibérie aux espèces encore sauvages ;D

Je suis un peu dur, je fais de l'humour noir! Non, sérieusement, déraciner les japonnais de leurs terres ancestrales, ce serait signer la mort de leur culture. Du moins c'est mon avis. N'oublions pas qu'il s'agit d'un peuple insulaire, peuple qui ne cogite donc pas comme un peuple continental...

81.Posté par abeilles le 18/03/2011 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ange justement je pensais hier que le nuage radioactif pouvait se trouver sur nous le ciel était sombre ,froid ,alors que la veille nous avions eu une vraie journée de printemps ,
personne ne nous signale,enfin cela n'a pas fait activer nos neurones pour autant ,je suis scandalisée de nos Médias parlé que des risques ,des affolements sans penser une seconde aux victimes aux rescapés ,sans chauffage ont perdu vêtements chauds ,Que nos petits moi ,moi moi
j'écoutais un étudiant Canadien à Tokio ,il nous fustigeait car nous nous sommes comportés comme d'habitude ,d'abord nous ,l Ambassadeur aussi minable que Boillion ,nos Elites n'ont aucune décence pas de savoir vivre ,
Nous aurions même pensé ,que les réacteurs explosent ,à force de manipuler les peuples ,,Heureusement les Japonais sont Stoïques acceptent ,ils attendent les responsables vérifient les vêtements ,la nourriture tout passe à la sonde ,nous avalons des produits irradiés ,tous les fruits ,le nuage il est peut-être passé et nous l'avons inhalé ,nous respirons bien les chemtrails avec tous ces produits ,peut-être pire
ils sont comme les Irakiens pas toujours à gémir sur leur acquis ils bossent ,il faut voir Hiroshima c'est fantastique cette ville sur les déchets de la bombe Atomique

80.Posté par Anita1945 le 18/03/2011 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ A N G E,
Les RUSSES ont proposé au Peuple JAPONAIS un bout de terres, en RUSSIE !
- Que c'est un Peuple intelligent et travailleur ! et qu'ils s'installent en RUSSIE !
Excellente Idée : Qu'ils conservent leur île en villégiature "VACANCES" et qu'ils s'installent plus sérieusement, ailleurs !
Un Dirigeant RUSSE avait même indiqué l'emplacement proposé : je ne sais plus - Mais c'est bien gentil de la part des RUSSES !
Les JAPONAIS ne perdraient rien, au contraire, ils gagnent un bout de terres complémentaires, plus sûres.
Il y a quand même moins de tremblements de terre en RUSSIE.... et leurs dangereuses Centrales.
MOX : mélange URANIUM / PLUTONIUM !

79.Posté par ange le 18/03/2011 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui financera et non fiancera . me voilà en train de fiancer la Chine et le Japon , quoique , cela pourrait arriver après une catastrophe de la sorte .

78.Posté par ange le 18/03/2011 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après une catastrophe, il y aura une reconstruction et donc une reprise économique mais qui fiancera cette reprise économique ? Probablement la Chine , proche voisin . Ainsi le bloc asiatique prendra encore plus de cohérence et de force, de poids dans le monde .
J'ai appris qu'un nuage radioactif aurait déjà passé par l'Europe du Nord et même le nord de notre pays . Est-ce que c'est vrai ? Est-ce que les organismes indépendants ont mesuré un niveau de radioactivité supérieur ?

77.Posté par Anita1945 le 18/03/2011 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

18 Mars 2011 - letelegramme.com - FUKUSHIMA : Catastrophe Nucléaire.
Les pompes PAS ENCORE sous tension à FUKUSHIMA.

18 mars 2011 à 10h11 - Alors qu'une minute de silence a été observée à 5 h 46 GMT, une semaine après le séisme et le tsunami meurtriers, le combat continue à la Centrale de Fukushima pour refroidir les barres de combustible du réacteur 3 et éviter un accident nucléaire majeur.
L'alimentation électrique n'est pas encore rétablie.
Des Mesures de radioactivité seront assurées, dès aujourd'hui, par l'Agence internationale de l'Energie Atomique.

10H50 Le courant pas encore rétabli à la Centrale.
L'alimentation électrique de la Centrale n'est pas encore rétablie mais les efforts en ce sens "progressent."
Le rétablissement du courant permettrait de remettre en route le système de pompage et de refroidir les piscines d'entreposage du combustible usé, dont l'assèchement menace de libérer d'importantes
quantités de radioactivité dans l'environnement.

10H48 Les largages d'eau d'hier ont atteint la piscine.
"A cause de la vapeur émise, nous pouvons dire avec certitude que de l'eau larguée hiera atteint la piscine"
du réacteur 3" précise-t-on ce matin. Incertitude sur les effets anti-assèchement.

10H45 Fukushima : "course contre la montre" pour refroidir les réacteurs.
Une "course contre la montre" est engagée pour refroidir les réacteurs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima au Japon, déclare ce matin le Directeur général de l'Agence internationale de l'Energie Atomique, Yukiya Amano.

10H05. Fukushima : l'Agence Nucléaire Nippone relève de 4 à 5 la gravité de l'accident.
L'Agence de Sûreté Nucléaire Japonaise a relevé de 4 à 5 le niveau de l'accident nucléaire de Fukushima
sur l'échelle des Evénements Nucléaires et radiologiques (INES), qui va jusqu'à 7.

10H00 L'A.I.E.A. va mesurer la radioactivité à TOKYO dès ce soir.
L'Agence internationale de l'Energie Atomique s'apprête à mesurer le Niveau de radioactivité à TOKYO,
sans doute, dès ce soir, afin de rassurer la population inquiète.
L'évolution du panache radioactif

9H00 L'ampleur des dégâts au JAPON stupéfie des Sauveteurs Américains aguerris.
Dans le port de pêche dévasté d'Ofunato, sur la Côte Nord-Est du JAPON, une équipe de 70 pompiers
de LOS-ANGELES fouille les décombres du tsunami. Et malgré une grande expérience des catastrophes,
ils sont sous le choc.

8H50 L'Aide Médicale insuffisante pour les rescapés du tsunami.
Les Médecins s'efforcent de secourir les blessés et les malades dans les Centres d'hébergement privés
d'eau courante et d'électricité du nord-est du JAPON, où menace une épidémie de grippe alors que sévit
une vague de froid.
De nombreux survivants suivant un traitement Médical ont quitté leur domicile sans prendre sur eux leurs médicaments. Ils sont le plus souvent hébergés dans des gymnases sans chauffage, ni eau courante...

5H46 Minute de silence des survivants une semaine après le séisme.
Une minute de silence a été observée vendredi dans le nord-est du JAPON par des survivants de
l'énorme séisme de magnitude 9 survenu il y a exactement une semaine à 4H46 (05H46 GMT), a montré
la télévision publique NHK.

4H00 Les Bourses Asiatiques encouragées par l'engagement du G7 sur le YEN.
TOKYO en tête, les Bourses Asiatiques sont dopées par l'Annonce d'une Action concertée du G7 pour
contrer la flambée de la devise Nippone.
Au lendemain d'une baisse modérée hier, au regard des deux journées noires de lundi et mardi, qui
avaient mené à des pertes cumulées de 16 %, la Bourse de TOKYO montait franchement, de
1,77 %, à la mi-séance.

3H30 De Nouvelle-Zélande, le Prince William présente ses condoléances au JAPON.
Le Prince William d'Angleterre, en visite en Nouvelle-Zélande, a présenté ce matin ses condoléances
aux victimes du séisme :
"Cette communauté, plus que toute autre dans le Monde, peut mesurer toute l'horreur de ce qui se passe
au JAPON. Nos pensées et nos prières vont vers eux",
a déclaré le Prince lors d'une Cérémonie en Mémoire des victimes du séisme qui a frappé Christchurch,
2e ville de Nouvelle-Zéland, le 22 Février.

3H00 Plus de 16.600 morts et disparus
Le dernier bilan du séisme et du tsunami s'établit à plus de 6.400 morts confirmées et 10.200 disparus.
Soit, plus de victimes que le tremblement de terre de KOBE.

2H18 Le G7 va mener une Action "concertée" contre la flambée du YEN
Penchés au chevet du JAPON, les grands Argentiers du G7 ont décidé cette nuit de mener une Action "concertée" sur le Marché des changes face à la flambée historique du YEN qui risque de compliquer le défi de la reconstruction après le séisme.
Cette Décision a eu un effet immédiat : le dollar est repassé au-dessus des 80 yens à TOKYO.

1H26 Les voyageurs de retour du JAPON testés, testés aux Etats-Unis
La Customs and Border Protection Agency (CBP) surveille étroitement les événements au JAPON et évalue, en particulier, les possibilités de contamination radioactive liée à l'accident de la Centrale Nucléaire de Fukushima. Aucun signe alarmant.
Minuit. Reprise des opérations de refroidissement du réacteur 3
Au moins sept véhicules des Forces d'autodéfense
-- Nom officiel de l'Armée Nippone --
se relaient pour déverser des dizaines de tonnes d'eau afin d'empêcher les barres de combustible d'entrer en fusion et éviter ainsi un accident Nucléaire MAJEUR. Notamment le réacteur 3.
Les hélicoptères qui étaient entrés en Action hier, pour larguer des tonnes d'eau sur les réacteurs 3 et 4 devraient, toutefois, rester au sol aujourd'hui.



76.Posté par Anita1945 le 18/03/2011 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fukushima : l'Agence Nucléaire Nippone relève de 4 à 5 le Niveau d'accident .
OSAKA (Japon) - L'Agence de sûreté nucléaire japonaise a relevé vendredi de 4 à 5 le niveau de l'accident Nucléaire de Fukushima sur l'échelle des événements Nucléaires et radiologiques (INES), qui va jusqu'à 7.

L'importance d'un problème intervenant dans un site nucléaire est évaluée au moyen de cette échelle, le niveau 0 correspondant à l'absence d'anomalie et le niveau 7, le plus important, à un accident MAJEUR, comme celui de TCHERNOBYL (Ukraine) en 1986.
Le relèvement de la gravité par l'Agence Nippone place l'accident de Fukushima au même Niveau que celui de THREE MILE ISLAND (Etats-Unis) en 1979.
L'Autorité Française de Sûreté Nucléaire estime, pour sa part, que l'accident de Fukushima correspond au Niveau 6 de gravité.
Romandie News.ch - 18 Mars 2011 - 10h45 .


75.Posté par Anita1945 le 18/03/2011 03:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NUCLÉAIRE : Le PIRE est en marche à Fukushima ! par Daniel Tanuro .
Mondialisation.ca, Le 17 mars 2011 - À l'Encontre.

La Centrale de Fukushima vue du Ciel.
La gravité de la situation empire d’heure en heure sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, au JAPON.
Le complexe de Fukushima Daichi compte six réacteurs nucléaires à eau bouillante, de conception General Electric. Les puissances de ces réacteurs varient de 439 MW (réacteur 1) à 1067 MW (réacteur 6).
Le combustible du réacteur 3 est le MOX (mélange d’oxydes d’uranium appauvri et de PLUTONIUM), les autres fonctionnent à l’uranium.
La situation échappe à tout contrôle :
La température est telle dans certaines installations (les piscines notamment) que les travailleurs ne peuvent plus s’en approcher. Les tentatives de déverser de l’eau sur les réacteurs, par hélicoptère, ont dû être abandonnées: la radioactivité est trop forte. Selon l’agence de sûreté japonaise, le débit de dose (mesure de la radioactivité) à l’entrée du site est de 10 millisievert par heure (10 mSv/h), dix fois le niveau acceptable en une année.
La catastrophe de Tchernobyl semble en train de se reproduire sous nos yeux. Le résultat pourrait même être pire qu’en Ukraine il y a vingt-cinq ans.
En effet, en cas de fonte totale du réacteur N° 3, la cuve se romprait plus que probablement et le combustible en fusion se répandrait dans l’enceinte de confinement qui ne résisterait pas. Dans cette hypothèse cauchemardesque, ce ne sont plus des isotopes d’Iode, de Césium ou même de l’Uranium qui seraient relâchés dans l’environnement, mais bien du Plutonium 239, qui est le plus dangereux de tous les éléments radioactifs. On entrerait ainsi dans un scénario apocalyptique de mort dans toutes les zones irradiées, l’étendue de celles-ci étant fonction de la force et de l’altitude avec laquelle les particules seraient éjectées dans l’environnement…
Mobilisons-nous en masse pour sortir du nucléaire !
Espérons que cela nous sera épargné, le bilan sera déjà assez horrible sans ça. Mais soyons bien conscients du fait que cela pourrait se produire. Et tirons-en la conclusion: il faut sortir du nucléaire, totalement et au plus vite.
Sortir non seulement du nucléaire civil mais aussi du nucléaire militaire (les deux secteurs sont inextricablement liés).
L'adresse url de cet article est :



74.Posté par Anita1945 le 18/03/2011 03:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FUKUSHIMA Le réacteur n° 3 qui a explosé est alimenté par du MOX, mélange d’oxydes d’uranium et PLUTONIUM.
Mondialisation.ca - Le 16 mars 2011 - Les Centrales Nucléaires au JAPON.

Concernant le nucléaire, « j'expliquerai aux citoyens qu'on peut le faire en sécurité et qu'il n'est pas juste d'avoir peur : garantir la sécurité d'un réacteur nucléaire n'est pas difficile » : c'est ce que déclarait le 3 mars dans une interview à La Stampa le professeur Umberto Veronesi (éminent oncologue italien), qui venait de démissionner du groupe Pd (Partito democratico) au Sénat pour assumer la charge de président de l'Agence pour la sécurité nucléaire (créée après que le Parlement ait décidé en 2009 le retour de l'Italie au nucléaire, aboli par un référendum populaire en 1987).
Une semaine après a lieu la catastrophe au Japon, dont les conséquences peuvent être beaucoup plus graves que celles annoncées.

Le réacteur n° 3 de la centrale de Fukushima, explosé lundi, est en fait alimenté par du combustible MOX, un mélange d'oxydes d'uranium et PLUTONIUM, beaucoup plus radioactif que le combustible à l'uranium.
Il augmente les risques d'accidents Nucléaires et, en cas de fuite, commet extrêmement plus de dégâts.
Une contamination par MOX cause des niveaux beaucoup plus élevés de tumeurs.
Il suffit de penser que le PLUTONIUM, étant donné sa durée de demi-vie, reste dangereux pendant
250 mille ans.
Cette nouvelle catastrophe confirme, avec une évidence dramatique, que la voie du Nucléaire est impraticable.
Source :



73.Posté par Columbo le 18/03/2011 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Epérons que l'acide borique arrive à temps Injecté avec l'eau dans les cuves, .Il diminura grandement les effets radioatifs , Normalement , la réponse est pour aujourd'hui , vendredi .

72.Posté par Anita1945 le 18/03/2011 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RTLinfo.be (be=Belgique) - 17 Mars 2011-19 H48 -JAPON : le point sur l'état de chaque réacteur de Fukushima.
Deux des réacteurs de la Centrale de Fukushima inquiètent particulièrement les Observateurs.

Voici le point sur les dégâts observés dans la Centrale Nucléaire.
Sur les photos aériennes, les charpentes et structures des bâtiments devenues apparentes témoignent des dégâts extérieurs causés aux réacteurs de Fukushima.
**Suite à l'explosion d'hydrogène survenue le lendemain du séisme, le toit du réacteur 1 a été détruit.
Le coeur de ce réacteur serait fondu à 70 % mais l'enceinte de confinement serait intacte.

**Le réacteur 2 a, lui aussi, subi une explosion à l'hydrogène.
Un tiers du coeur de ce réacteur serait endommagé et une piscine de rétention située à l'intérieur de
l'enceinte est touchée.
Quant à l'enceinte en question, on ignore l'ampleur des dégâts.

**Inquiétude pour les réacteurs 3 et 4 :
Deux explosions ont eu lieu au réacteur 3. Le toit et certaines parties du bâtiment ont été soufflées.
L'enceinte de confinement a, peut-être, été endommagée et le coeur du réacteur est partiellement fondu.
L'eau de la piscine d'entreposage du combustible usagé serait en ébullition avec une radioactivité importante.

**Le réacteur 4 était à l'arrêt lors du tsunami pour maintenance.
Deux incendies se sont déclarés au niveau de la piscine qui est vide.
Le combustible, un mélange de plutonium et d'uranium appauvri se trouve partiellement à l'air libre.
C'est ce réacteur qui inquiète le plus les Autorités.

**Un peu plus loin se trouvent également les réacteurs 5 et 6, qui étaient aussi à l'arrêt pour cause d'entretien. Une légère hausse de températeur y a été mesurée.



71.Posté par Columbo le 17/03/2011 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bombe atomique ,

La différence entre l'uranium utilisé pour une centrale est que celui ci est enrichi à 235
Alors que pour une bome atomique il est enrichi à 238.
Vous n'aurez jamais une bombe atomique avec du 235.

70.Posté par Columbo le 17/03/2011 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le becquerel par mètre carré est utilisé pour caractériser les contaminations de surfaces : contact avec un fluide radioactif, ou retombées atomiques.

400 Bq/m² = Limite de prise en compte contamination surfacique pour les émetteurs alpha, en dessous de laquelle il n'est pas jugé nécessaire de faire de décontamination.
4 000 Bq/m² = Ordre de grandeur des retombées constatées en France suite à Tchernobyl.
40 000 Bq/m² = Limite de prise en compte de contamination surfacique pour les émetteurs bêta – gamma

69.Posté par Columbo le 17/03/2011 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler




Becquerel ou sievert ?
Il existe deux principales unités de mesure qui se rapportent à la radioactivité :

Le becquerel (Bq) mesure le niveau de radioactivité (appelé activité) c'est-à-dire le nombre de désintégrations par seconde :

1Bq = 1 désintégration par seconde

Cette unité de mesure est trop petite pour exprimer les niveaux de radioactivité que l’on observe dans la nature. C’est pourquoi on emploie plutôt ses multiples pour exprimer la radioactivité de la matière :

1 kilobecquerel (kBq) = 1 000 Bq,
1 Mégabecquerel (MBq) = 1 million de Bq,
1 Gigabecquerel (GBq) = 1 milliard de Bq,
1 Térabecquerel (TBq) = 1 000 milliards de Bq.
Exemple : dans la nature, un caillou de granite pesant 125 g a une radioactivité de 1 kBq.





Le sievert (Sv) permet d’évaluer les effets biologiques des rayonnements sur un organisme vivant exposé à la radioactivité. Ces effets varient en fonction de la nature des rayons et selon les organes irradiés. L’unité la plus fréquemment employée est le millisievert (mSv), qui correspond à un millième de sievert (1/1 000e de Sv).

Exemple : lors d’une radiographie pulmonaire, l’organisme reçoit 0,3 mSv.


68.Posté par Columbo le 17/03/2011 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mesure de radioactivité à TOKYO

Au niveau du Césium 137, la concentration moyenne était de 0,3 à 0,9 Bq/mètre cube dans le sud-est de la France du 1er au 3 mai 1986, à comparer à la concentration moyenne sur 2 jours de 3,2 Bq/ mètre cube à Tokyo sur la période du mardi 15 mars minuit au mercredi 16 mars 18h. Pour l'Iode 131, on passe de de 0,6 et 4,2 Bq/m3 en France à 14,9 Bq/m3 à Tokyo

Pour cette étude, le laboratoire de la CRIIRAD a pu accéder aux mesures effectuées par le Tokyo Metropolitan Industrial Technology Research Institute sur les poussières atmosphériques prélevées à Tokyo, dans l'arrondissement de Setagaya, sur la période du mardi 15 mars minuit au mercredi 16 mars 18h (heures locales), soit 42 heures de suivi.


67.Posté par bombe atomique le 17/03/2011 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai une question : avez-vous comparé les 2 explosions de la centrale.
La première me semble classique, nuage de fumée normale. Une explosion lié à de l'hydrogène, du gaz, ou de la dynamite ...
La deuxième me paraît étrange : au vu de la taille des bâtiments, la forme de la fumée ressemble un peu à un champignon suivant l'explosion d'une bombe atomique.
Ma question est la suivante : y-a-t-il eu un mécanisme de réaction comme dans une bombe atomique?
Cela serait inquiétant : une simple centrale nucléaire pourrait se transformer en bombe atomique.

première explosion :
http://www.youtube.com/watch?v=nWowePuGsFI&feature=player_embedded

deuxième explosion :
http://www.youtube.com/watch?v=90BIuQmzFfI
http://www.youtube.com/watch?v=bjSpOA4qvn0&feature=player_embedded#t=14s

Des explosions atomique (pour rappel : les matériaux utilisés ne sont pas tout à fait les mêmes donc explosion plus violente.)
http://www.dailymotion.com/video/xm7yp_explosion-atomique_tech
http://www.dailymotion.com/video/x36cjt_explosion-nucleaire

auriez-vous des infos sur cette hypothèse?

66.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CONSCIENCE du PEUPLE / Canada - Associated Press - 16 mars 2011 .

Annonce Officielle d'un Militaire Américain qui explique le Plan d'évacuation qui se met en branle, dès aujourd'hui, pour sortir les citoyens Américains du JAPON ou des zones jugées à risques.
Les femmes et les enfants seront priorisés.
Le gouvernement Américain croit que la situation EST BIEN PIRE que ce que disent les Autorités Japonaises.

http://www.stripes.com/news/pacific/military-begins-voluntary-evacuation-of-families-in-japan-1.137999

http://www.youtube.com/watch?v=zAo7YlU-eWk&feature=feedu



65.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JAPON : 17/03/2011 - En DIRECT : "Le Niveau de radioactivité a fortement augmenté à TOKYO".

64.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

7sur7.be - 17/03/2011 - 19h05 : L'Ambassade distribue des pastilles d'iode aux ressortissants BELGES.

L'Ambassade de BELGIQUE au JAPON a commencé à distribuer des pastilles d'iode aux citoyens belges présents dans le pays, a indiqué jeudi le SPF Affaires étrangères.
Par ailleurs, un Airbus A330 de la Défense est actuellement en route pour le Japon afin de rapatrier les Belges qui en feraient la demande.
Les pastilles d'iode peuvent être retirées à Tokyo et Osaka ou être transmises par courrier.
Ces tablettes sont distribuées à titre préventif face au risque nucléaire.
Le gouvernement indiquera si la prise de ces comprimés est nécessaire au moment opportun.
Un Airbus A330 de l'armée belge est en route pour SEOUL en Corée du SUD.
Cet appareil, qui peut transporter 256 passagers, fournira une capacité de transport supplémentaire pour les Belges qui se trouvent au Japon.
Un spécialiste CBRN (chimique, biologique, radiologique et nucléaire) voyagera à bord de l'appareil et contrôlera le taux de radioactivité dans l'air, selon une Source Militaire.
Plusieurs vols sont prévus entre Tokyo et Séoul pour permettre aux citoyens belges qui le souhaitent de quitter le Japon.
Les Affaires étrangères conseillent aux Belges résidant au Japon de quitter le pays si leur présence n'est pas essentielle, en raison de la situation inquiétante autour de la Centrale Nucléaire de Fukushima. (Belga)


63.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Inutile et contre-indiqué" de prendre de l'iode en FRANCE.
– il y a 1 heure - 17/03/2011.
FONTENAY-AUX-ROSES — Il est "inutile et contre-indiqué" de prendre, à ce jour, des comprimés d'iode en France, a martelé jeudi l'expert Santé de l'IRSN, Patrick Gourmelon, face à certaines réactions impulsives après l'accident nucléaire de Fukushima, au Japon.
"Je le répète solennellement: il est inutile et contre-indiqué dans l'état actuel de la situation de prendre des comprimés d'iode en France", a déclaré le Dr Gourmelon.
"Cela vaut aussi pour ceux qui reviennent du Japon".
"Nous nous apercevons (au centre d'appel mis en place par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) que certaines personnes commencent à se précipiter sur les comprimés d'iode en France", a-t-il souligné.
"La pastille d'iode n'est pas un produit anodin pour la santé, c'est un médicament!", a-t-il ajouté.
Pour les gens sains, la prise d'iode peut entraîner des diarrhées, vomissements ou urticaires, a-t-il averti.
Pour les personnes souffrant déjà de désordres thyroïdiens, "vous allez avoir des troubles cardiaques", a-t-il averti.
"Le fait de saturer la thyroïde avec de l'iode va entraîner des effets indésirables, particulièrement chez les nouveau-nés prématurés ou vous allez provoquer des hyperthyroïdies", selon le médecin.
En cas de contamination accidentelle, il faut d'abord établir si elle aura un impact significatif sur la santé, a-t-il précisé. "Si elle n'a pas d'impact significatif, le geste du médecin c'est de dire :
+Surtout vous ne faites rien ! +".
"Les contre-mesures c'est seulement s'il y a une projection" de radiations et encore il ne faut pas donner l'iode n'importe comment, a-t-il conclu.


62.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FRANCE2.fr
"Les forces japonaises d'autodéfense ont projeté de l'eau sur le réacteur 3 surchauffé de Fukushima".
Elles "ont commencé leurs opérations ce jeudi à 19h35 au moyen de 5 camions de pompiers, contenant 30 tonnes d'eau", écrit la NHK sur son site.
"Les camions en question sont conçus de manière que les pompiers puissent rester à l'intérieur des véhicules pendant les travaux. Ceux-ci se sont terminés peu après 20h00".
Vidéo : Opération de la dernière chance à Fukushima.
Voir cette vidéo : Les travaux autour de Fukushima.
Voir cette vidéo : Radioactivité, quelle est la dose dangereuse ?
Voir cette vidéo : Toutes les vidéos.
"Par ailleurs, la police japonaise a échoué dans sa tentative d'emploi de canons à eau pour refroidir le
réacteur 3 de la Centrale Fukushima Dai-ichi endommagée.
L'eau sous pression n'a pas atteint le réacteur et l'équipe de la police a maintenant évacué vers une zone de sécurité. L'opération tentée ce jeudi soir faisait suite aux efforts entrepris par les Forces d'autodéfense au moyen d'hélicoptères auparavant dans la journée".
**Les inquiétudes se concentrent sur le réacteur Numéro 3 :
Les principales préoccupations des Autorités japonaises se concentrent pour l'heure sur le réacteur n°3,
seule tranche de la Centrale à fonctionner avec du plutonium, jugé plus dangereux que l'uranium.
**La piscine du réacteur n°4 demeure aussi une grave source d'inquiétude, reconnaît jeudi l'Agence
japonaise de sûreté nucléaire.
**L'électricité non-rétablie sur le Site :
L'opérateur de la Centrale, Tepco, n'a pu rétablir jeudi l'électricité sur le site via une ligne de haute tension
pour installer un dispositif électrique temporaire qui relancera les pompes qui fournissent de l'eau au système de refroidissement des réacteurs et remplissent les piscines. Les travaux continueront vendredi.
Jeudi matin, pour la première fois, quatre hélicoptères de l'Armée japonaise ont déversé plusieurs tonnes d'eau de mer sur les réacteurs les plus endommagés, principalement le 3.
L'objectif était notamment de remplir la piscine de combustible usagé qui a été endommagée par une explosion et des incendies.
**Commentaires : (94)
...dans cet esprit, je replace un lien (actuellement noyé) sur ce qui se fait et peut se faire, c'est très encourageant ! Genre de vidéo à consommer sans modération.
http://videos.arte.tv/fr/videos/biomimetisme_naturellement_genial_-3754982.html



61.Posté par Saber le 17/03/2011 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ces experts ne savent-ils pas que les entrailles bougent ainsi que les plaques tectoniques ?
Époque d'ignorance voulue ou innocente ?

60.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils s'attendent à un tremblement de terre MAJEUR en AMERIQUE / Côtes OUEST
autour du 19 MARS 2011.
--------------------------
Une légère radioactivité détectée sur un JAPONAIS à SEOUL :
SEOUL - Les Autorités SUD COREENNES ont détecté jeudi de la radioactivité sur un Japonais arrivé à l'aéroport de Séoul en provenance du Japon, mais le niveau est revenu à la normale une fois qu'il a enlevé son manteau et ses chaussures, a rapporté l'agence de presse Yonhap.
Les autorités locales examinent systématiquement les voyageurs et les produits alimentaires en provenance du Japon, au moment où s'accroissent en Corée du Sud les craintes d'une contamination radioactive consécutive à l'accident de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima 1.
Les pharmacies sud-coréennes sont surchargées de demandes de pastilles d'iode, qui limitent les risques pour la santé en cas de contamination nucléaire, et les équipages de certains navires ont refusé de partir pour le Japon.
Les Autorités de Séoul se sont efforcées de contenir les craintes de la population, soulignant que les vents d'ouest allaient chasser les émanations radioactives de Fukushima 1 vers l'Océan Pacifique.
Romandie News.ch - 17 mars 2011 - 15h34


59.Posté par Intellecterroriste le 17/03/2011 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mohamed

T'as raison, et d'ailleurs l'Iran devrait ouvrir un moratoire sur son nucléaire civil, comme Chavez! Afin de ne pas se faire le gnou oriental comme son ami israélien!

58.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EXTRAIT : "Le PARISIEN" ! - JEUDI, 17 Mars 2011.
...Après l’eau, peut-être le sable.
Si les « liquidateurs » japonais ne parviennent pas d’ici quarante-huit heures à remettre à flot les piscines de refroidissement et à noyer les réacteurs, l’ultime parade pourrait être de recouvrir la centrale de tonnes de sable.
« A Tchernobyl, ils avaient versé du sable et coulé du plomb pour tenter de circonscrire l’incendie et d’isoler les radiations, rappelle l’ancien président de l’IRSN, Jean-François Lacronique.
On peut aussi imaginer que des bulldozers recouvrent le site de terre, mais ce sont des opérations très compliquées. »
Des rejets radioactifs potentiellement « supérieurs » à Tchernobyl.
Dans un rayon de 30 km, le survol de la zone est désormais interdit. « Et si l’hélicoptère n’a pas pu s’approcher, c’est que la centrale crache des doses impressionnantes et que l’on a peut-être atteint le point de non-retour, craint Sophia Majnoni, de Greenpeace.
Refroidir en urgence et en même temps six réacteurs, c’est du jamais-vu. »
« Tous les jours, la catastrophe franchit un cran supérieur et, sauf miracle, on s’oriente vers le pire scénario que l’on craignait, à savoir gérer plusieurs Tchernobyl simultanément », estime le président de l’Observatoire du nucléaire, Stéphane Lhomme.
Même le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a reconnu hier que « dans le pire des scénarios, c’est évidemment un impact supérieur à Tchernobyl ». Jean-François Lacronique ne croit pas que « des doses massives de radioactivité puissent atteindre Tokyo », mais « des poussières pourraient s’y déposer et condamner les habitants à une vie recluse ».
Le monde entier serait touché.
Habitué à intervenir depuis des années auprès des riverains biélorusses de Tchernobyl, Jean-Claude Autret se montre très pessimiste :
« Nul pays n’est à l’abri sur la planète d’une pluie radioactive qui viendra pourrir son territoire. »
D’après le physicien nucléaire Jean-Marie Brom, « on identifie encore aujourd’hui dans les Vosges et le sud de la France des taches de radioactivité liées à Tchernobyl ».
Le Parisien


57.Posté par gjingis le 17/03/2011 02:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

54.Posté par X man le 17/03/2011 01:01
salam á toi et a tous nos freres et bonsoir tout le monde

trés bonne initiative , le seul qui peut nous répondre c est notre bon dieu ALLAH SOUBHANOU

56.Posté par gjingis le 17/03/2011 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il nous faut au minimum 180 ans mais ca peut se prolonger jusqu á 320 ans pour que Tschernobil soit dépourvue de radio-activité .lá il s agit d un reacteur il y a 24 ans passés







55.Posté par X man le 17/03/2011 01:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si pour une fois ces putains de ''facebookistes'' ou je ne sais comment ils s appelent , lancent a travers leur machin ''facebook'' un appel pour faire une priere a travers toute la planete et en meme temps et demander a DIEU de venir en aide a nos amis japonais?.
Ne serait il pas un bon coup de pied dans le cul du NOM ?

54.Posté par Columbo le 17/03/2011 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a en ce moment un débat entre experts sur la deux .

"ceux qui prennent généralement + plus de 20msvt font partie du corps médical et non pas ceux qui travaille sur les sites nucléaires , quand tout va bien .

53.Posté par Mohamed le 17/03/2011 00:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'on récolte que ce que l'on a semé
A quand le réveil de ces gnous occidentaux afin que le nucléaire soit banni à toout jamais

52.Posté par Anita1945 le 17/03/2011 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAXISCIENCES - La radioactivité : quels risques pour la Santé ? Info Rédaction, publiée le 16 Mars 2011.

Depuis ces derniers jours, la hausse de la radioactivité autour de la centrale de Fukushima crée l'inquiétude quant au risque de contamination.
Alors que le Japon lutte toujours contre la menace nucléaire, le monde s'interroge sur les effets sur la santé des radiations et sur les mesures à prendre pour s'en protéger. Voici quelques réponses.

A partir de quel niveau, la radioactivité présente t-elle des risques pour l'homme ?
Il n'existe, en réalité, pas de seuil en-dessous duquel il n'y a aucun danger pour la Santé.
Mais les risques dépendent de la durée d'exposition et de la dose de radiations.
La quantité de rayons absorbés se mesure en sievert (Sv).
Pour référence, 2,4 millisieverts représentent l'irradiation moyenne en FRANCE dont la majeure partie est d'origine naturelle, le reste étant lié à l'industrie nucléaire et à l'imagerie médicale.
En fait, les spécialistes considèrent qu'une exposition unique de moins de 10 mSv représente une très faible dose. Selon le gouvernement japonais, les valeurs mesurées à la Centrale de Fukushima dépasseraient aujourd'hui les 400 mSv.
Une dose 20 fois supérieure à celle reçue annuellement par certains employés du Secteur Nucléaire, justifiant donc : l'évacuation.

Quels sont les effets sur l'organisme ?
Plus la dose est forte, plus les conséquences sur l'organisme sont importantes avec en fonction de l'exposition un éventuel risque de CANCER.
A partir de 500 mSv, on peut observer des effets rapides sur l'organisme.
Une dose unique de 1.000 mSv déclenche ainsi l'apparition de rougeurs, de nausées, de vomissements, de vertiges voire d'hémorragies, mais n'est pas mortelle.
Au delà de 5.000 mSv, l'exposition peut conduire à la mort, atteignant gravement les lymphocytes, les globules rouges et les cellules du système digestif.
Si la dose dépasse les 10.000 mSv, les radiations touchent le Système nerveux central et entraînent irrémédiablement la mort.
En cas d'exposition prolongée ou répétée, le risque de CANCER augmente et ce, même pour des faibles niveaux de radiations.
Les rayonnements lèsent les molécules d'A.D.N. et augmentent la fréquence des mutations, favorisant l'apparition de cancers des os, du sang et de la thyroïde.

Quelles Mesures pour se protéger des radiations ?
Il en existe plusieurs.
**La première : évacuer la zone se trouvant à proximité de la Source Nucléaire.
Dès l'apparition des premiers incidents, les Autorités Japonaises ont ordonné l'évacuation des habitants
vivant près de la Centrale.
Aujourd'hui, le périmètre évacué a atteint les 20 kilomètres autour du site de Fukushima.
Une distance que l'Institut de radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) a jugé suffisante pour protéger
la population.

**Seconde mesure : se calfeutrer chez soi pour éviter tout contact ou inhalation des poussières radioactives.
En cas de contact, il est possible de s'en débarrasser en prenant une douche et en jetant les vêtements contaminés.

**Enfin, dernière mesure de protection : les comprimés d'iode dont l'efficacité avoisine les 90 %.

Comment marchent les comprimés d'iode ?
Le nuage de poussières transporte de l'iode radioactif qui peut être incorporé dans l'organisme en se fixant dans la thyroïde, une glande qui utilise l'élément pour fabriquer des hormones.
Le principe des comprimés consiste donc à inonder l'organisme avec de l'iode non-irradié.
Ainsi saturée, la thyroïde ne fixe pas l'élément radioactif et l'évacue par les urines.
Inutile, en revanche, de prendre ces comprimés trop tôt, ils doivent être ingérés peu de temps avant le
contact avec le nuage radioactif.
A ce sujet, l'Organisation Mondiale de la Santé a lancé, hier matin, un appel au calme quant à la prise de
ces capsules, objet ces derniers jours "d'une véritable ruée".

Quelles zones sont menacées par le nuage de radioactivité ?
Aujourd'hui, les niveaux élevés de radioactivité sont concentrés autour du Site de la Centrale de Fukushima. Si les Mesures témoignent d'une légère hausse dans les environs de Tokyo, ceci ne représenterait, pour l'instant, pas de danger pour les habitants.
Quant aux pays voisins, ils ne seraient pas menacés par le nuage, selon les Autorités qui surveillent de près l'évolution de la situation.



51.Posté par anita1945 le 16/03/2011 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Accident Nucléaire au JAPON : les cachets d'iode en rupture de stock aux U.S.A.

LOS ANGELES - Le principal fabricant Américain de comprimés d'iodure de potassium, ANBEX, est en rupture de stock en raison de la demande massive entraînée par les accidents Nucléaires en série au JAPON, a annoncé mercredi la Direction de l'Entreprise.
ANBEX a été inondé par des milliers de commandes pour son Médicament LOSAT depuis le séisme et le tsunami de vendredi au JAPON, qui ont entraîné une série d'accidents à la Centrale Nucléaire de Fukushima 1, dans le nord-est du pays.
"Le pic (de demandes) est énorme (...), nous sommes en rupture de stock depuis vendredi soir", a déclaré Alan Morris, président d'ANBEX, qui fournit aux particuliers et aux commerces ce Médicament protégeant contre les radiations, que l'on peut aussi commander en ligne.
"La demande provient principalement de la côte Ouest des Etats-Unis, mais il y a un grand nombre de demandes de renseignements et de commandes provenant du JAPON, de Corée et d'Asie en général", a-t-il expliqué à l'AFP.
M. Morris a dit espérer que ses Usines auraient de Nouveaux stocks de ce Médicament prêts à être expédiés d'ici deux semaines.
Sa compagnie est la seule à fabriquer un Médicament à base d'iodure de potassium sous forme de comprimés aux Etats-Unis, mais il en existe une forme liquide, fabriquée par la firme FLEMING Pharmaceuticals, a dit M. Morris.
Le site internet de cette Entreprise affirme que ses employés "travaillent presque 24 heures sur 24 pour envoyer des cargaisons d'iodure de potassium au JAPON".
Les Autorités Américaines affirment depuis le début de la crise que la probabilité que la radioactivité atteigne les Etats-Unis est minime, tandis que les Météorologues estiment qu'il est difficile de prévoir exactement la probabilité qu'un nuage radioactif traverse le PACIFIQUE.
Le Responsable par intérim du département de la Santé Publique de CALIFORNIE, le Dr Howard Backer, a par ailleurs insisté sur les risques liés à la prise de pastilles d'iode lorsque ce n'est pas nécessaire.
"Nous exhortons les Californiens à ne pas prendre d'iodure de potassium de manière préventive", a-t-il dit, soulignant que cela pouvait "présenter un danger pour les personnes allergiques à l'iodure ou aux fruits de mer, ou qui ont des problèmes de thyroïde", et que si ces comprimés sont "pris de manière inadéquate, cela peut avoir de graves effets secondaires".
Mardi au cours d'une visite à SAN-FRANCISCO, Regina Benjamin, chargée de la Communication de l'Administration OBAMA en matière de Santé Publique, avait déclaré que les Américains n'étaient
"jamais trop préparés" face à une potentielle catastrophe.
"Elle a dit qu'il était toujours IMPORTANT de se préparer, mais elle ne recommande pas aux gens d'aller acheter "ce médicament) pour l'instant", a précisé mercredi sa porte-parole : Kate Migliaccio, citée par le
Los-Angeles Times".
Romandie News.ch - 16 Mars 2011 .


50.Posté par Anita1945 le 16/03/2011 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SOTT.NET- (Etats-Unis) : Une réplique monstre pourrait frapper le Japon dans les prochains jours.

a repris le texte de : Conscience du Peuple / Canada - Mardi, 15 Mars 2011.
Considérant l'activité intense du soleil, considérant le passage de la comète Elenin, considérant la lune qui sera à son point le plus près de la Terre le 19 mars prochain, nous pouvons nous attendre à des désordres climatiques et à des désastres naturels majeurs selon les Experts.

Le JAPON peut s'attendre à un AUTRE tremblement de terre MAJEUR. assez pour déclencher un tsunami
en quelques jours, dit un sismologue Australien.
Plus de 100 tremblements de terre, de faible magnitude, ont été enregistrés depuis le jour du séisme, et
une plus grande réplique est probable.
Elle pourrait se produire dans les prochains jours et elle serait, selon la Règle, de 7.9...


49.Posté par Anita1945 le 16/03/2011 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce soir MERCREDI à la télé sur la chaîne Allemande SAT1 il y a un REPORTAGE à 17 H.30 sur le JAPON !

SOTT.NET : Le Premier Ministre JAPONAIS avait annoncé cela... exactement le même texte !
JAPON : "Le scénario du pire est possible et même probable".

il y a 1 H. : PARIS — Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, a affirmé que "le scénario du pire est possible et même probable autour de la Centrale de Fukushima" au Japon, mercredi, à l'issue du Conseil des ministres.
"On peut dire aujourd'hui que le scénario du pire est possible et même probable autour de la centrale de Fukushima", a affirmé la ministre.
Selon elle, "il y a un risque de déconfinement sur le réacteur numéro deux, probablement sur le réacteur numéro trois, il y a aussi un risque de dénoyage des réacteurs qui devraient être immergés dans des
piscines de combustibles usés qui ne le sont plus", a-t-elle ajouté.
"Tout ceci peut amener à relarguer dans l'environnement des niveaux de radioactivité très supérieurs à la normale et très supérieurs à ce qui s'est fait dans les premiers jours de l'accident", a-t-elle estimé.


48.Posté par Anita1945 le 16/03/2011 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIDEO WAT T.V. : FUKUSHIMA QUITTER LA VILLE AVANT.....

47.Posté par Anita1945 le 16/03/2011 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIDEO WAT T.V . - FUKUSHIMA : Nouvelles explosions.

Aujourd'hui, encore MERCREDI un tremblement de terre magnitude 6 - (pas loin de TOKYO).
C'est prévu - ça bougera durant UNE ANNEE après un Séisme 9.

46.Posté par abeilles le 16/03/2011 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour ange ,,à tous
Non je ne crois pas à la disparition du Japon,quand je vois la ville d' Hiroshima 60 ans après ,c'est incroyable ,Ce peuple n'est pas stressé comme nous ,les Médecins vous le diront ,quant une personne à le Morale affronte les difficultés même de santé grave s'en ressort beaucoup mieux ,
Je souhaite qu'il se relève ,pour démontrer leur puissance ,leur force morale,
Peut-être que nos ennemis NOM ont décidé ,de réduire les populations ,en provocant des catastrophes ,comme cela ils restent de très bons enfants serviteurs a l'humanité,avec Haarp ils peuvent diriger les vents ,je n'aurais pas eu confiance de leur confier le refroidissement des Centrales ,
je pense à leur calvaire

45.Posté par ange le 16/03/2011 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pire c'est le lien entre l'argent-roi et la science : cela donne des centrales nucléaires installées en nombre dans une région sur des failles terrestres . Mais dans le futur nous arriverons peut-être à briser ce lien malsain et la science associée à la raison sera alors au service de l'humanité et non pas d'une élite cupide .

44.Posté par ange le 16/03/2011 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour gjingis . on "est" ce que l'on mange . On voit d'ailleurs se développer des magasins bios , diététiques , surfins dans les quartiers riches des villes pas chez les pauvres alors qu'avant cette "modernité" maudite et ce "progrès" maudit, manger bio était ce qu'il y a de plus banal .finalement à y réfléchir, la science a dû nous être envoyée par des esprits malins . Que l'on ne me parle pas des bienfaits de la médecine car j'ai vu un proche accroché à une machine endurer une torture plus longtemps que si la nature avait exercé ses droits .

43.Posté par gjingis le 16/03/2011 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ange

Bonjour Ange , la prise du poid chez les hommes et femme en particulier est considérable et cela n est pas du au bien etre .
Oui, les multinationnales ont certainement agravé la situation par l import de nourriture quasi-artificielle .
Mais ce qui reste invisible et nocive c est la radioactivité éternellement en décantation de Tshernobile .




42.Posté par loupbavevite le 16/03/2011 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Columbo, les signes avant-coureurs des tremblements de terre et tsunami sont connus depuis la nuit des temps, ce sont effectivement les animaux qui par leur agitation préviennent les hommes que la terre va trembler. Mais c'est justement aussi toute la différence entre tsunami naturel et artificiel, dans le deuxième cas ces signes avant-coureurs n'existent pas. Il conviendrait de se renseigner auprès des Japonais pour savoir s'ils les ont ou non perçus car chose étrange, c'est l'armée américaine qui s'est chargée d'éteindre l'incendie des réacteurs et par ailleurs, les Japonais n'ont jamais vu autant de navires de guerre Us croiser dans leurs eaux territoriales. Alors avant de faire haro sur le nucléaire, pour mieux empêcher certains états comme la France d'avoir une relative indépendance énergétique, n'oublions pas non plus le cas de l'Iran qui voudrait accéder au nucléaire civil, il est important de savoir si ces tremblements de terre sont naturels ou artificiels, savoir où sont les machines à créer des tremblements de terre, possibilité incluse dans la théorie du Chaos , et tout faire pour les détruire.



41.Posté par ange le 16/03/2011 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Columbo et bonjour aussi à tous ceux du forum .

40.Posté par Columbo le 16/03/2011 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SALUT ginjis , anita , et ange .

à ce soir , et bonne continuation...

39.Posté par ange le 16/03/2011 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je vois à la météo que la neige tombe . Dieu vous envoie de la neige, utilisez-là pour faire tomber la température des réacteurs .

38.Posté par ange le 16/03/2011 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour gjingis, de quelle déformation de physionomie parlez-vous ?

37.Posté par ange le 16/03/2011 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Columbo "Va t on voir le Japon disparaitre comme l'Atlantide ? Vu qu'il penche du coté Est , coté fosse de 11ooo mètres" Il serait préférable que les gens se rendent vers le bout de l'île , à Fukuoka et non pas Osaka car ils ne seront pas sur la première faille mais sur la deuxième moins sujette à tremblement de terre et plus éloignée en cas de retombées radioactives . D'autres part, le bout de l'île fait un peu comme une presqu'île et donc sera moins entraîné par un glissement de la première faille . Si vous avez la neige prochainement , utilisez-là pour la mélanger à l'eau et pour refroidir le système .mais nous ne savons pas si c'est trop tard .

1 2
Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires