Conspiration

Fukujima : un journaliste japonais de premier plan accuse Israël


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 17 Septembre 2018 - 01:52 La Puissante Famille Rothschild (vidéo)



Samedi 12 Novembre 2011

Fukujima : un journaliste japonais de premier plan accuse Israël
Vous aimer la conspiration ? Plus fort que le 11 septembre, les accusations incroyables qu’un journaliste japonais de premier plan a récemment portées au sujet de la centrale de Fukushima qui a subi une catastrophe nucléaire en Mars 2011, créant onde de choc à travers le monde.

Tout d’abord, l’ancien rédacteur en chef d’un grand journal au Japon déclare que les Etats-Unis et Israël savaient qu’il y avait de l’uranium et du plutonium militaire exposés à l’atmosphère à Fukushima après que la vague du tsunami ait frappé le réacteur.

Deuxièmement, il soutient que les services israéliens ont saboté le réacteur en représailles au soutien du Japon à un Etat palestinien indépendant.

Selon Yoishi Shimatsu, ancien rédacteur en chef du Japan Times Weekly, ces matières nucléaires ont été expédiés à l’usine en 2007 sur les ordres de Dick Cheney et George W. Bush, avec la complicité du Premier ministre israélien Ehud Olmert.

L’envoi aurait été fait sous la forme de cœurs d’ogives secrètement enlevés des États-Unis de têtes nucléaires des installations BWX Plantex près d’Amarillo, au Texas.

Agissant en tant qu’intermédiaire, Israël aurait transporté ces ogives du port de Houston, et dans le processus gardé les meilleurs noyaux tout en donnant les ogives âgées aux Japonais, celles qui ont dû être enrichies à Fukushima.

Shimatsu pense que l’ agent de la CIA en retraite et mercenaire Roland Vincent Carnaby a appris que les ogives ont été transportés à partir de Houston.

Coïncidence étrange, Carnaby a été mystérieusement abattu moins d’un an plus tard par la police de Houston à un arrêt de la circulation.

Il a reçu une balle dans le dos et une dans la poitrine. Il n’avait pas d’armes dans les mains.

Des sources du renseignement ont affirmé qu’il suivait une une unité du Mossad en charge de la contrebande du plutonium américain des quais de Houston pour un réacteur nucléaire israélien.

Dans une accusation encore plus explosive, le journaliste affirme que 20 minutes avant la catastrophe nucléaire de la centrale de Fukushima, Israël, excédé par le soutien japonais à une déclaration palestinienne d’Etat indépendant, aurait trahi le Japon en lâchant le virus Stuxnet sur des ordinateurs de l’usine.

Le virus aurait entravé l’arrêt du réacteur, avec pour retombées la panne de l’usine abritant l’uranium et le plutonium extraits des ogives fournies en 2007.

Bien qu’il soit impossible de vérifier certaines des affirmations de Shimatsu, il est incontestable qu’une dissimulation importante a eu lieu au moment de la catastrophe de Fukushima en Mars. Les explosions sur le site ont ainsi été immédiatement minimisées.

Alors qu’il a été ensuite révélé que trois réacteurs avaient sauté, les autorités japonaises ont dans un premier temps classé catastrophe comme de niveau 4 sur l’International Nuclear Event Scale, bien que des experts externes l’aient évalué à 7, soit le plus haut niveau.

Il est à noter qu’en 2009, deux ans après que les ogives aient été secrètement déplacées vers le Japon, selon Shimatsu, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a publié un avertissement voilé au Japon lui demandant de ne pas abandonner sa politique en matière d’armement nucléaire.

L’AIEA sait, cependant, que le Japon a depuis logtemps le potentiel de construire des armes nucléaires.

Cela a été clairement établi dès 1996, quand une fuite de documents du ministère des Affaires étrangères a exposé comment le Japon avait mis en oeuvre une double stratégie à l’égard de l’arme nucléaire depuis le milieu des années 1960.

Il s’agissait de professer publiquement une politique de refus de l’armement nucléaire tout en maintenant la capacité de construire un arsenal nucléaire. Le Parti libéral démocrate, qui a dominé la vie politique japonaise depuis 45, a toujours dit qu’il n’y a aucun obstacle constitutionnel à disposer de têtes nucléaires.

Le facteur qui aurait encouragé l’administration Bush-Cheney de la Maison Blanche à fournir au Japon les moyens de construire des armes nucléaires secrétement serait la montée en puissance de la Chine. Cheney et Bush auraient cherché à armer le Japon et l’Inde avec des armes nucléaires afin de gêner la Chine.

Info ou intox ? A vous de juger !


Si vous cherchez des informations sur la guerre secrète menée contre le Japon. Cherchez les vidéos et les écrits de Benjamin Fulford. Ses révélations sont souvent fracassantes. Pourtant, le type est loin d’être un hurluberlu. Fils d’ambassadeur, il a travaillé pour les plus grands journaux financiers américains. Il a réorienté sa carrière, suite à ses découvertes, sur le plan de domination global, mené par certaines élites mortifères. Il a beaucoup travaillé sur le Japon.


Samedi 12 Novembre 2011


Commentaires

1.Posté par l'emmerdeur le 12/11/2011 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon opinion et deja toute fait sur les israelien. Ils sont capable du pire et jamais du meilleur et je dirait meme qu'il faut etre inconcient pour ne pas croire des gents comme ce journaliste a bon entendeur!!!

2.Posté par joszik le 12/11/2011 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le plus étonnant dans l'histoire c'est que des personnes osent encore en douter.
Le syndrome de la connaissance passe par les chemins d'une esthétique intellectuelle qui exclue toute contradiction avec nos maître penseur occidentaux, qui seront prompte, comme d'habitude à détourner la question de façon sournoise ; soit en l'ignorant ou en portant à notre oreille des informations de plus grandes importance:
Comme les futurs catastrophe avenir.

3.Posté par AS le 12/11/2011 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

magna est le nom de la societe israelienne qui surveille fukushima... le pentagone a confirme cette histoire... ferme la a tout jamais comme dirait l'autre

4.Posté par damien le 13/11/2011 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Semble crédible, mais c'est gros!!!
Le japon qui comémore hiroshima et qui fabrique des armes nucléaires!!! Quelle hypocrisie!!! Ils ont le culot de donner des lecons de morales!!!
Et ca ne m'etonne pas les assassinats de la CIA contre des personnes qui fouinent un peu trop

5.Posté par Arthur Gohin le 13/11/2011 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette histoire tient bien debout.
Il me paraît un peu étrange que les goupes électrogènes de secours de Fufushima n'aient pas résisté au tsunami. Ils sont quand même bien conçus pour fonctionner en cas de catastrophe. Par contre le stuxnet lui est redoutablement efficace.
Cela plus les évênements relatés par ce journaliste...
Je rappelle aussi que la catastrophe de Deap Water Horizon dans le golfe du Mexique est assez incompréhensible sans des explosifs très bien placés... Obama tenait fermement à geler la colonisation de la Palestine.... après qu'il se soit fait ainsi taper sur les doigts, il est devenu soumis à Israël. Il ne croyait pas si bien dire lors de sa campagne électorale: "Israël empoisonne les relations internationales des USA".
Israël empoisonne aussi le monde entier de polutions criminelles.

6.Posté par LeTruther le 13/11/2011 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La source japonaise n'est pas mentionée alors que l'article répercuterait l'information d'un journaliste japonais de premier plan?

7.Posté par Philou''''s Off le 13/11/2011 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si c'est un hoax, l'auteur est un excellent auteur de polars, car l'histoire est effectivement plutôt crédible.

Ma 1ère idée avant lecture, c'est que c'était un hoax visant à décrédibiliser, et ridiculiser ceux qu'on nomme habituellement "conspirationnistes".

8.Posté par Paul le 13/11/2011 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Benjamin Fulford est un mythomane notoire, rien de ce qu'il a écrit jusqu'à maintenant ne s'est jamais réalisé.
Vérifiez vous-même sur son site : http://benjaminfulford.net/

Il prend des faits d'actualité auxquels il ajoute sa touche toute personnelle, style "agent secret super renseigné".
Si le moindre de ses articles à sensation était fondé il ne serait plus de ce monde depuis longtemps !

9.Posté par joszik le 14/11/2011 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

??? Il ne prédit pas, il raconte, ici, une histoire qui a eu lieu....?
Je voudrait savoir comment Paul peut-il affirmer que cet article que l'on trouve partout serait de BF

10.Posté par Kalix le 14/11/2011 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai pas lu l'article mais bon Hoaxé ou pas ! Le nucléaire et Israël font bon train depuis un moment déjà, pas étonnant qu'il y aurait des liens... A VOIR : ISRAËL : ARMES SECRÈTES (3)

11.Posté par FinduMonde le 15/11/2011 16:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

İsrael va finir par se rayer de la carte toute seule sans aucune aide....et ce ne sera pas une grande perte..mais bien un soulagement pour l'humanite !!!

12.Posté par Arménie le 16/11/2011 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'en juge que cela est tout a fait plausible tout comme on aurait pu imaginer, avant que ce journaliste ne dénonce, que HAARP aurait pu y etre pour quelque chose...

Et puis, les japonnais sont des têtes en terme de technologie, il n'y a pas de faille possible !
Apres tout les yankees et les sionnistes sont copains comme cochons, quand y'a un doute y'a pas de doute.

alors que chez nous en France, avec nos 58 réacteurs nucléaires.... où est la faille ??
bizarre vous avez dit bizarre ?

;)

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires