MONDE

Frères musulmans : Derviches tourneurs ou conquérants politiques ?


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Juin 2018 - 02:04 UNE OBSESSION MALÉFIQUE


De l’aveu même de Lénine, il n'y a pas de révolution sans peloton d'exécution. Exception faite éventuellement de celle des Frères musulmans qui payent depuis lors leur anémie sociopolitique. De ce fait un choix cornélien s'impose aujourd’hui aux idéologues du mouvement qui survivront à la purge actuelle. Ou bien quitter définitivement le champ politique au profit du militantisme sociétal en influençant la politique par l'entrisme lobbyiste genre l'Opus Dei catholique. Ou bien, se résigner une fois pour toute à rendre coup pour coup et élever en cas de retour au pouvoir les échafauds. Sortir en somme de la logique des derviches tourneurs pour rentrer dans celle des conquérants politiques comme justement leurs collègues turcs de l'AKP.


Cide
Vendredi 6 Novembre 2015



L’idéologie djihadiste contemporaine est née dans les prisons de Nasser durant la période sanglante s’étalant sur ses deux décennies de règne absolu.
Alliés de la conquête du pouvoir aux « Officiers libres », les Frères musulmans se sont en effet devenus rapidement leurs adversaires gênants.

Et la rupture entre les deux fut brutale. Tortures, exécutions et prisons à vie ont poussé donc bon nombre d’idéologues de la mouvance islamiste à verser dans l'excommunication et son corollaire machiavélique de « la fin justifie les moyens », armes fatales par excellence de toutes les guerres asymétriques.

Deux concepts pernicieux qui, sur plus d'un demi siècle, n'ont cessé d'alimenter la violence de tous les mouvements radicaux issus de la matrice islamiste par des doctrines sicaires destructrices. Le redoutable Jihad islamique égyptien en fut le premier et de sitôt reprendra le rôle de mère nourricière de tous les groupes djihadistes violents.

Seulement malgré les divers coups portés au mouvement « frèreiste» force est de reconnaître cependant qu'il a toujours réfuté idéologiquement la violence politique en excluant systématiquement tous les adeptes qui s'y résignent.

Leurs profondes convictions furent en effet qu'ils ont, d'une part, le temps et l'assise populaire nécessaires pour parvenir à leur fin et que, de l'autre, la justesse de leur cause peut dès lors se passer de toute brutalité ou violence.
Tout un raisonnement teinté d'un fatalisme religieux optimiste et dans lequel Moise finit toujours par triompher sur le Pharaon d’Égypte.

Seulement si jusqu'ici leur point de vue peut ainsi dire se concevoir aisement, là ou il ne le peut en revanche c'est quand ils prennent part avec telle naïveté passive aux processus de changement de pouvoir et de société, notamment si ces dernier sont à caractère révolutionnaire.

Et pour cause. De l’aveu même de Lénine, il n'y a pas de révolution sans peloton d'exécution. Exception faite éventuellement de toutes celles des Frères musulmans qui, en représailles, payent depuis lors leur anémie sociopolitique.

Car par toutes ces demi révolutions avortées, ils n'ont fait que creuser systématiquement leurs propres tombes, selon la vieille maxime de Saint-Just.

Et c'est bien là que se révèle le Talon d'Achille des Frères musulmans. A savoir une viscosité politique assez perméable au nomadisme tous azimuts. A l'instar de ce prêcheur religieux qui devient homme politique le soir mais, médecin de formation, il exerce en clinique le matin avant de se transformer l’après midi en militant associatif.

Toute une mentalité des derviches tourneurs avec laquelle les Frères sont arrivés au pouvoir. Et bien qu'elle n’enlève rien à leur légitimité à l’exercer, elle diminue tout de même leur aptitude à le conserver et pratiquer efficacement pour mieux défendre les intérêts de ceux qui leur ont confié leur destinée.
Quoi qu'il en soit aujourd’hui l’Égypte est plus que jamais au bord de l'implosion. Politique, sociale et économique. Donne à la quelle ce vieux pays ne s'est pourtant jamais habitué. Tellement il a appris à amadouer ses tyrans, y compris les pires d'entre eux.
N’empêche que tout cela est prévisible. Et il n'en peut pas être autrement. Tellement les sorciers malfaisants qui ont préféré l'affrontement sécuritaire au respect de la légalité constitutionnelle au détriment de la bonne pratique démocratique ont crée des conditions explosives qui les dépassent totalement.

La vérité c'est qu'il n'y avait pas d'ISIS avant le coup d’État de SISI, preuve encore flagrante que les deux acronymes sont les deux faces hideuses de la même oppression et la même illégitimité constitutionnelle. En tout cas une chose est certaine. La confrérie a compris que le pouvoir se protège. Et même salement.
De ce fait un choix cornélien s'impose aujourd’hui plus-que jamais aux idéologues du mouvement qui survivront à la purge actuelle.
Ou bien quitter définitivement le champ politique au profit du militantisme sociétal en influençant la politique par l'entrisme lobbyiste type l'Opus Dei. Ou bien, se résigner une fois pour toute à rendre coup pour coup et élever en cas de retour au pouvoir les échafauds. La légitimité démocratique n'en demande pas moins. Sortir en somme de la logique des derviches tourneurs pour rentrer dans celle du sérail et conquérants politiques comme justement l'AKP en Turquie.
Tout en gardant bien à l'esprit que les régimes militaires sanguinaires du monde arabe ne sont que les nouveaux Mamelouks de notre époque, honneur, bravoure et dignité en moins.


C'est que « Le croyant ne se fait pas mordre deux fois d'un même trou », disait justement le Prophète de l’islam. Quid alors des Frères musulmans ? Y aura-t-il une troisième fois ?


Vendredi 6 Novembre 2015


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 07/11/2015 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En somme, ce que dit ce monsieur c'est que les Frères Musulmans devraient reprendre la pouvoir là où c'est possible et pour bien pouvoir asseoir leur pouvoir, établir la violence et la terreur (le mythe de l'échafaud).

Or le constat que nous pouvons faire depuis la création de cette confrérie, c'est que très vite son seul et unique objectif était la prise du pouvoir, partout où c'était possible. elle a réussi pour peu de temps en Égypte, elle en tenté de le faire en Algérie (le FIS), en Tunisie, en Syrie à l'époque d'Hafezh el Assad, mais qui y a mis une fin assez brutale, mais il est vrai que les FM avaient lancé une véritable insurrection dans le pays. Elle est au pouvoir en Turquie, particulièrement bien soutenue au Qatar, le Hamas palestinien est de même source.

Seulement, contrairement aux allégations de l'auteur de l'article, systématiquement dès qu'elle est arrivée au pouvoir c'est l'intolérance, l'obscurantisme religieux qui a été mis en place et la destruction de tout ce qui a un caractère qualitatif. En Égypte, par exemple, à peine arrivée au pouvoir,ses premières mesures ont été de détruire systématiquement les tombeaux des saints, et la grande bibliothèque d'Alexandrie et la destruction de centaines de manuscrits très précieux sur l'histoire de l'Islam qui ont été délibérément brûlés !

Comment peut-on instrumentaliser l'Islam à des fins de pouvoir à tendance hégémonique ? C'est là une perversion manifeste. De plus, le côté extrêmement intolérant des Frères Musulmans et leur côté tout aussi extrêmement obscurantiste en font une organisation très dangereuse. Il n'y a rien d'étonnant qu'elle se soit affiliée à la nébuleuse terroriste d'el qaida en Syrie, (le front en-nosra), et en lien étroit avec le wahhabisme/salafisme saoudien. Qui s'assemble, se ressemble !

Je vais vous livrer une information capitale. Officiellement, les FM sont opposés à l'Arabie saoudite et à son wahhabisme/salafisme prosélyte, mais en réalité, il y a quelques années, ils se sont rencontrés en secret en Arabie saoudite pour envisager une alliance afin de créer une armée de "jihadistes" dont l'objectif est d'éradiquer partout dans le monde l'Islam véritable, pour le remplacer par l'obscurantisme hérétique wahhabite/salafiste et les FM prenant le pouvoir dans les pays musulmans. Il y a des sommes colossales qui sont dépensées en ce sens. Là où il n'est pas possible de faire tomber les gouvernements par les élections et où la population musulmane refuse cette idéologie, entre en jeu cette "armée" comme on le voit en Irak et Syrie. Certaines grandes puissances occidentales sont partie prenantes, comme les états unis, l'Angleterre et la France dans ce jeu morbide, mais pour elles c'est l'opportunité de pouvoir piller les richesses des pays musulmans qui en sont largement pourvus.

C'est le scénario libyen, syrien, irakien, somalien, et d'autres pays sont menacés comme le Mali, le Nigéria, et bien sur, la Russie dans ses républiques musulmanes. L'ancien problème tchétchène était lié à cela. Même chose avec les talibans en Afghanistan.

Derrière la propagande mensongère qui est toujours la même d'ailleurs : "il y a un pays qui est dirigé par un effroyable dictateur, il opprime son peuple, et maintenant, il le fait massacrer, alors il est du devoir des autres pays d'intervenir pour permettre à ce peuple de retrouver la liberté et la démocratie, nous ne le voulons pas, mais c'est un devoir humanitaire...(sic)". Au besoin, comme pour l'Irak, on inventera la fabrication d'armes de destruction massive par ce pays qui mettrait la sécurité du monde en danger. (re sic)

Ce qu'il y a de remarquable avec cette propagande, c'est qu'elle a été utilisée contre l'Irak, contre la Libye, contre la Yougoslavie, et aujourd'hui contre la Syrie, et la propagande commence à s'amplifier contre la Russie, sauf que là de toute évidence le peuple soutient massivement son président. Un peu difficile de prétendre qu'il s'agit d'un dictateur assoiffé de sang. Mais on va prétendre, comme le font certains commentateurs, qu'il veut dominer la Syrie, par exemple, et massacrer tous les musulmans sunnites. Ce qui est d'un tel niveau d'absurdité qu'il en frise le délire paranoïaque !

Mais, les faits ne s'occupant pas de propagande, ce que l'on remarque, c'est que partout où les pays ont été "libérés" de cette soi-disant oppression, c'est le pillage organisé par les multinationales occidentales et pour certains pays, le chaos généralisé, (Somalie, Irak, Libye). Curieuse liberté et démocratie que celle des bombes et du chaos comme celle du pillage des richesses du pays !!!

2.Posté par hasbeen le 07/11/2015 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AKP ? et pourquoi les idéologues du mouvements qui .. survivront ? l'auteur oublie ou omet un fait important dans toute cette histoire. la représentativité des vrais décideurs.

il me semble tout de même que les idéologues des FM et AKP se trouvaient et se trouvent à washington, non ? un tel mouvement avec une force si .. politique dans un ""contexte révolutionnaire (sic)" ..

... mais initialement, la confrérie avait annoncé qu'elle ne souhaitait pas gouverner,qu'elle n'avait pas vocation à gouverner, on s'en souviendra mais ... que s'est-il passé réellement ?

le fait est que ... ce sont les croyants "de nationalité égyptienne" qui se sont faits décimés .... les autres ne sont mis sur la scène politique pour une bien autre raison.

à posteriori, en ce qui concerne le scénario à l'égyptienne, le piège était béant pour ainsi dire ..

... le 3ème n'est jamais de bonne alliance -

laissez el bana et ses idées tranquilles, laissez les martyres en paix là où ils sont.

3.Posté par ATR le 07/11/2015 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Depositaire

"En Égypte, par exemple, à peine arrivée au pouvoir, ses premières mesures ont été de détruire systématiquement les tombeaux des saints, et la grande bibliothèque d'Alexandrie et la destruction de centaines de manuscrits très précieux sur l'histoire de l'Islam qui ont été délibérément brûlés !"

Si encore ce que vous racontez était vrai...on croirait lire du Thierry Meyssan votre maitre à penser des "lumières" dissidentes...

Et pour votre culture générale, les "saints", dans leur conception judeo-chrétienne, c'est à dire des êtres humains qu'on va vénérer durant leur vivant et surtout après leur mort, N'EXISTE PAS en Islam car seul Allah(swt) est digne d'adoration et d'invocations...
Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Qu’Allah maudisse les Juifs et les Chrétiens car ils ont transformé les tombeaux de leurs prophètes en lieux de culte ». (Boukhari et Mouslim)

Si des prophètes ne sont pas dignes de culte, que dire des multiples marabou maghrébins par exemple...

4.Posté par yukof le 07/11/2015 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Depositaire
ça fait des années que vous nous parler de cette bibliothèque qui aurait cramé ... des années qu'on vous demande des preuves (car visiblement il n'y a que vous qui etes au courant ) ... toujours sans réponse ...

j'en suis à me demander si vous etes vraiment musulman , car un vrai musulman ne fait pas exprès de mentir dans le seul but de tromper les gens ...
pour ce qu'il y ait de la "propagande en Yougoslavie" mieux vaut que vous développiez pas , je vois d'ici un négationisme des massacres des Bosniaques pour défendre les nationalistes Serbes (qui l'ont pourtant eux-meme reconnut)...

Pour ce qu'il y ait de la Tchétchènie les FM ou les islamistes n'ont rien à voir avec la déclaration d'indépendance des Tchétchènes en 1991 , elles s'inscrit dans la meme volonté de liberté qu'avaient les Algériens en 1954 et qu'on les Palestiniens depuis 1919 , après la chute de l'URSS et des années de colonisation meurtrières russes .

Et franchement vous ne devrez pas parler d'islam , au delà de nous faire rigoler ça en devient pitoyable , vous avez des idées à contre-courant de tout les musulmans du monde entier (chiite, sunnite; ibadite) et de toute génération confondue , notamment sur le voile .

5.Posté par Saber le 08/11/2015 01:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les saoud ont corrompu l’idée d'un pouvoir islamique en Égypte.

6.Posté par Zaheer le 08/11/2015 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yukof "vous avez des idées à contre-courant de tout les musulmans du monde entier (chiite, sunnite; ibadite) et de toute génération confondue , notamment sur le voile "

Et de la mixité. http://www.alterinfo.net/Plus-de-80-des-victimes-du-Djihadisme-mondial-sont-des-musulmans_a108746.html

7.Posté par Yusuff le 08/11/2015 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regarde bien le photo. Ils sont en priere et en congregation

Note 1. Ils sont epaule contre epaule comme le dernier prophete nous a demander de faire. Comme beaucoup sur cet site son des savants alors ils doivent savoir apropos de epaule.

Note: Quoi que vous pouvez faire le salat avec m'importe quel tenu mais ils sont tous habiler comme Bush et blair.

Note: ils se courvent pas la tete. Meme l'imam de macca couvre la tete. Comme dise des gens Allah va nous juger selon notre intention alors faut pas la peine d'envoyer un prophete pour nous montrer abc de l'islam.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires