EUROPE

Fin des manœuvres aériennes israélo-italiennes !


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 00:35 La course à la domination de l’Espace



Dimanche 28 Novembre 2010

Fin des manœuvres aériennes israélo-italiennes !
Durant dix jours, les chasseurs-bombardiers israéliens ont attaqué leurs objectifs avec des bombes et des missiles. Pas à Gaza, pas au Liban, mais, en Sardaigne, où, vendredi, dans la base aérienne militaire de Decimomannu (Cagliari), s’est terminée la manoeuvre "Vega 2010".
C’est du moins ce qu’a rapporté la radio israélienne, qui a précisé que 600 militaires et 50 avions de guerre italiens et israéliens y ont participé. Les chasseurs-bombardiers israéliens étaient des F-15 et F-16, les mêmes que ceux qui, il y a deux ans, ont pilonné, pendant plus de 20 jours, la population de Gaza, dans l’opération «Plomb durci». Ils devaient, aussi, être invisibles : ils ont, en effet, disparu du communiqué de l’aéronautique italienne sur la manœuvre "Vega 2010".  
Elle a ajouté que ces exercices ont pour but de tester les capacités des pilotes, en particulier, en ce qui concerne les vols, dans des régions inconnues, et, aussi, pour connaître les nouvelles armes des pays membres de l'OTAN. Le porte-parole de l'armée israélienne a affirmé que les exercices font partie d’un plan annuel de formation et de coopération avec les armées étrangères, dans le monde entier.
Pendant que les chasseurs-bombardiers israéliens volaient au-dessus de la Sardaigne, en s’entraînant pour des attaques encore plus mortelles, grâce aux systèmes électroniques sophistiqués de la base de Decimomannu, le ministre italien des Affaires étrangères, Frattini, s’envolait pour "Israël", pour «donner une impulsion au processus de paix». Après de cordiaux entretiens avec le Premier ministre Netanyahou et les ministres des Affaires étrangères et de la guerre, Lieberman et Barak, Frattini a, aussi, rencontré le Président de l’Anp, Abu Mazen, en déclarant que «autant Israël que les Palestiniens de Gaza sont détenus en otage par le mouvement islamique Hamas».


Dimanche 28 Novembre 2010


Commentaires

1.Posté par daliana le 29/11/2010 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien d'étonnant dans cette allégeance servile de l'Italie à son maitre et seigneur Israël.Berlusconi l'a bien dit " je me sens israélien " et pourtant l'avenir énergétique,commercial de l' Italie n'est pas en Israël mais dans une multitude de pays musulmans fournisseurs de pétrole et de gaz et demandeurs de savoir-faire italien et relations cordiales avec ce Pays ....à Israël on ne fait que des dons gratuits et peut vous mener dans des guerres absurdes que le peuple italien refuse de cautionner en immolant ses enfants juste , pour faire plaisir au lobby sioniste dominant et occultant les vrais intérêts stratégique de l'Italie

2.Posté par Columbo le 30/11/2010 00:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Que autant "israel que les Palestiniens sont détenus en otage par le Hamas...."

Un sioniste de la pire éspèce n'aurait pas dit mieux..

Roxxxane ,
Oui ce sont les plus forts en hypocrisie , je suis d'accord...( ha you El kafiroun )

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires