MONDE

FRANÇOIS ET LE "GÉNOCIDE "


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



ZEINAB ABDELAZIZ
Vendredi 1 Mai 2015

FRANÇOIS ET LE "GÉNOCIDE "
François et le "Génocide"

L’emploie que fait le pape François du terme "génocide", pour qualifier une guerre civile entre citoyens ottomans et minorités arménienne révèle, politiquement, un pape multi-faces. Le choix de susciter ces incidents passés, dans le courant des évènements bouleversants que vit le monde actuellement, est un pur jésuitisme, chaque pas ou chaque mot qu’il prononce étant révisé, re-révisé par tout l’arsenal qui l’entoure. C’est bien intentionnellement qu’il a choisi le terme pour déclencher l’occasion de réaliser le rêve de son existence.

L’annonce de la messe qui devait avoir lieu le dimanche 12 avril 2015, à l’invitation de l’Eglise catholique arménienne, a été annoncée par la Cité du Vatican, la veille, dans les termes suivants : "Le pape François célèbre dimanche matin à Rome une messe particulière à la mémoire des Arméniens il y a 100 ans, où chacun attend de savoir s’il prendra le risque de fâcher la Turquie en prononçant le mot "génocide" (…) mais le risque est alors de mettre en péril les liens avec un allié potentiel dans la lutte contre l’Islam radical". Ce qui veut dire que le choix du mot n’était point spontané, mais prévu, étudié. Puisqu’il s’agissait de savoir s’il aura le courage d’aborder, frontalement, une question aussi délicate.

Qualifiées d’inacceptables, de propos partiaux, incorrects, inappropriés, manquant de base légale, de faits historiques, sans fondement, loin de la réalité historique, voire hostiles, les termes du pape mérite une analyse plus longue. La Turquie affirme qu’il s’agissait d’une guerre civile dans laquelle 300 à 500.000 Arméniens et autant de Turcs ont trouvé la mort. Tandis que l’Arménie avance le chiffre d’un million et demi. Lorsque l’écart s’étend au triple, ce n’est pas à un religieux de trancher l’affaire mais un comité d’honnêtes hommes, impartiaux, qui doit vérifier et étudier les documents historiques des deux partis. Mais comme la mode depuis le fameux 9/11 est : la chasse à l’Islam, tous les liges du diable se placent sous l’égide de la baguette du maestro !

Un aperçu à vol d’oiseau révèle un va et vient très mouvementé en Arménie. En 640 l’Islam s’étend magistralement jusqu’en Arménie. L’Eglise commence une vraie guerre de religion en sourdine, malgré la prospérité qu’a connue l’Arménie jusqu’aux temps des Mamelouks. Et cependant, les arméniens ont soutenus les Croisés dans leur lutte contre l’Islam. Entre 1813 et 1828 la Russie conquiert l’Arménie orientale. La République d’Arménie, proclamée en 1918, est reconnue par les alliés au Traité de Sèvres. En 1922, elle est intégrée à l’URSS, et en 1936 elle devient une république fédérée. En 2009, l’Arménie et la Turquie engagent un processus de normalisation de leurs relations malgré les massacres qui touchèrent les deux parties...

Lorsqu’on envisage les paroles du pape face aux évènements de 1915-1917, dans le cadre de la première guerre mondiale, ces déclarations papales semblent étranges. Car l’exploitation et la manipulation de l’histoire à des fins politiques sont à la base de l’idéologie vaticane. Comme en Espagne, malgré tout l’apport civilisationnel des musulmans durant huit siècles, la présence de l’Islam gêne l’Eglise qui fait tout pour l’extirper. Mais là une question s’impose : pourquoi le pape se tait-il en ce qui concerne les organisations armées arméniennes qui étaient à l’intérieur de l’Etat ottoman ? Pourquoi le pape ne dénonce-t-il pas le fait que ces organisations ont trahit la Turquie, s’alignèrent à la Russie et massacrèrent des milliers d’ottomans ? En réalité, ce sont les troupes arméniennes qui commencèrent les attaques, par trahison à l’Etat Turc, et s’alignèrent à la Russie, orthodoxe.

En octobre 1914, l’empire ottoman entre dans la première guerre mondiale aux côtés de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie. La minorité arménienne, attenant à l’Eglise orthodoxe, se rallie à la Russie, état-majeure de l’orthodoxie, qui fit usage de ses liges ! Le 24 avril 1915, ayant fait preuve d’hostilités contre le gouvernement central en Turquie, ils sont arrêtés et jugés "ennemi intérieur" : quoi de plus normal ? L’empire Ottoman a été démantelé en 1920, deux ans après la création d’un Etat indépendant arménien en mai 1918. Un Etat constitué de 3 millions de citoyens et 8 millions d’autres vivants dans la diaspora par leur propre gré…

Dans cette même messe, prononcée le 12 avril, le pape considère l’Arménie une nation chrétienne, qui fait suite avec les Syriens, les Assyriens, les Chaldéens et les Grecs, qui connurent les premiers adeptes du christianisme naissant, et qui constituent actuellement, grosso modo, les minorités chrétiennes du Moyen-Orient. C’est là qu’intervient le programme du pape qui va de pair avec celui des Etats-Unis, visant à dépecer le Moyen-Orient pour former des mini-Etats et les accorder à cette minorité chrétienne, qui manque de probité au pays qui l’héberge, partout où elle se trouve. C’est là, la raison pour laquelle le pape a prononcé le mot "génocide".

Quant au courage d’aborder frontalement des questions délicates, un pape pareil n’est point à la hauteur du siège qu’il occupe. Probité exige qu’il commence par reconnaitre tous les génocides que son Eglise a commis, et continue à faire depuis son expansion aux Amériques, grâce à la fameuse "doctrine chrétienne de la découverte". Il suffit de lire les mémoires du père Las Casas pour voir les atrocités inimaginables que ses sauvages d’adeptes ont commis contre ces peuples. Pour ne rien dire des génocides commis par sa Fille Aînée, la France des Lumières, que ce soit en Algérie, où plus d’un million d’Algériens périrent atrocement, ou en Lorraine durant la guerre de Trente ans, pour ne rien dire des massacres de Napoléon en Egypte. Quant au grand génocide qui s’étend depuis une soixantaine d’années en Palestine, non seulement au vu et au su du monde, mais surtout grâce au soutien accordé par le Saint-Siège à ses "frères" aînés. La liste est non seulement longue, mais exécrable, à force de voir l’insistance et l’acharnement avec lesquels l’Eglise veut, coûte que coûte, déraciner l’Islam.

C’est pourquoi il est ridicule d’entendre le pape dire dans cette fameuse messe : « Encore aujourd’hui, il y en a qui cherchent à éliminer leur semblables, avec l’aide des uns et le silence complice des autres qui restent spectateurs » ! N’est-ce pas le même rôle que vous adoptez, père, face au génocide Palestinien, et face à l’extirpation de l’Islam dans son ensemble ??

ZEINAB ABDELAZIZ

Jeudi, le 30 avril 2015


Vendredi 1 Mai 2015


Commentaires

1.Posté par Arthur Gohin le 01/05/2015 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article est impudiquement mensonger.

"La minorité arménienne, attenant à l’Eglise orthodoxe, se rallie à la Russie, état-majeure de l’orthodoxie..."
Mais l'Eglise arménienne n'a pas du tout la même histoire, ni le même dogme, ni la même liturgie ni la même hiérarchie. Elle est monophysite contrairement aux Eglises catholiques orthodoxes et protestantes. La conversion officielle de l'Arménie à Jésus Christ et ainsi sa hiérarchie religieuse date de l'an 301, la conversion officielle de la Russie date de l'an 989.
L'Eglise orthodoxe est de toutes façons pluricéphale: il n'y a ni pape ni "vatican" ni "état major".
Les derniers tsars ont essayé la soumission de l'Eglise arménienne au patriarchat de Moscou, sans aucun succès: les arméniens savent ce qu'ils croient. ZEINAB ABDELAZIZ lui ne sait rien ne comprend rien et écrit des mensonges pour justifier ses accusations.

Le fait est que les arméniens étaient malgé tout infiniment mieux respectés en Russie qu'en Turquie où avaient eu lieu en particulier deux génocides: 1895-1896 et 1909. Ce pourquoi en 1914 des centaines voire des milliers d'arméniens (à vérifier) ont fuit en Russie pour combattre dans l'armée russe. Mais il n'y a eu aucun ennemi de l'intérieur et l'immense majorité est restée en Turquie, soumise et fidèle au gouvernement: il y eu moins de déserteurs parmis les arméniens que parmis les turcs, sans doute en partie parce qu'ils risquaient beaucoup plus gros.

Ce n'est que lorsque le génocide est devenu évident que les arméniens de Van se sont rebellés. Pour les autres ils s'en sont aperçu trop tard: ils étaient déjà désarmés et isolés (pour les conscrits) ou arrêtés et attachés (pour les autres hommes).

"8 millions d’autres vivants dans la diaspora par leur propre gré… " Ces 8 millions (à vérifier) ont fui les génocides sus mentionnés et la persécution séculaire. De plein gré? ZEINAB ABDELAZIZ et moi n'avons pas la même notion du plein gré.

" La République d’Arménie, proclamée en 1918, est reconnue par les alliés au Traité de Sèvres. En 1922, elle est intégrée à l’URSS," ZEINAB ABDELAZIZ ment par ommission, car l'Arménie du traité de Sèvre faisait 160.000 Km², par les bons soins d'Ataturk elle n'en faisait plus que 30.000 lors de la prise de pouvoir par l'URSS. Bons soins veut dire invasion massacres et destructions.

Ancien catholique, je suis bien au courant et je précise que cette Eglise ne nie pas les génocides dont elle est coupable. Simplement elle ne donne pas d'explication suffisante sur le pourquoi une pareille déchéance alors qu'elle se prétend Eglise du Christ.
Le gouvernement turc lui ment et nie. A la folie car cela ne le mène nulle part.

MODEARTION
Les affirmations dans ce commentaire relèvent d'une malhonnêteté intellectuelle sans pareille.

2.Posté par Depositaire le 01/05/2015 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le dit Mme et non monsieur, Zeinab Abdelaziz, la meilleure façon de savoir si oui ou non il y a eu génocide des arméniens est de faire une enquête impartiale en étudiant tous les documents existants des deux côtés. A partir de cela on peut affirmer ou infirmer l'événement. Jusque là ce ne sont que des spéculations ou, à tout le moins des informations partielles dans un sens ou dans l'autre mais qui ne sont pas corroborées par une recherche exhaustive.

Ceci dit, à propos de recherche, pourquoi la recherche objective sur le génocide, ou supposé tel, des juifs par les nazis dans les chambres à gaz est-elle interdite, alors que les seules informations reposent sur le procès de Nuremberg dont le moins que l'on puisse dire est qu'il est entaché d'irrégularités ?

Et effectivement, le pape est très silencieux sur le génocide lent des palestiniens. Il est très silencieux sur le génocide des peuples autochtones du continent américain. Il est très silencieux sur les causes de l'horreur violente qui s'abat sur la Syrie et l'Irak, plus précisément, sur ceux qui l'ont créée. Pourtant, il est dans une position privilégiée pour énoncer la vérité et être entendu au niveau mondial. Craindrait-il pour sa vie ? Mais je croyais que le martyre était une vertu dans le Christianisme ? Vaut-il mieux donner sa vie pour la défense de la vérité ou la garder pour laisser le mensonge se perpétuer ? Personne ne peut répondre à sa place.

3.Posté par Yusuff le 01/05/2015 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin. J'ai lu les preuves que Janaib avance c'est a toi de nous fournis des preuves, des liens pour verifier.

Pourquoi pas la France m'ouvre pas son archive pour q'uon puisse verifier. L'amerique aussi ont peut etres des informations a nous fournir.

A toi de jouer maintenant. Montre nous des quelles bois tu te chauffe mon ami.

4.Posté par Yusuff le 01/05/2015 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Francois peut nous faire croire que 1+1+1 = 1 c'est pas impossible de nous faire avaler cet couleuve des genocide.


5.Posté par Arthur Gohin le 02/05/2015 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est curieux que Yusuff exige de moi des "preuves" alors que l'article n'en fourni aucune.
Il est curieux de plus qu'il affirme les avoir lues puisqu'il n'y en a pas.
Il est curieux que la modération m'accuse de malhonnêteté, ce qui n'est pas son rôle.

Vous pouvez étuder les sites:
http://www.imprescriptible.fr/
http://www.massviolence.org/IMG/pdf/Chronologie-de-l-extermination-des-Armeniens-de-l-Empire-ottoman-par-le-regime-jeune-turc-1915-1916.pdf
http://www.herodote.net/24_avril_1915-evenement-19150424.php

et aussi
http://www.voltairenet.org/article187368.html

Vous pouvez de votre côté donner des références, je les étudierai volontier.

6.Posté par Yusuff le 02/05/2015 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Authur Gohin.

Tres bien j'ai visité les sites. un ne march passse (Not Found) et les deux commence le genocide a partir du genocide. Pour chaque tuerie il doit y avoir un cause. Les deux sites commencent leur apartir du genocide. Pour le reseau voltaire de Thierry pas des preuves d'archive. Rien Seulement il fait un melange Turquie - Daesh. Rien de credible comme Snowden.

C'est que tu doit comprendre et je pense que tu est plus souvent sur internet que moi il y la cause aussi. Malheureusement je pas pris note du site pour que je puisse t'envoyez - erreur de ma part mais Thierry Meyssan la dit dans son articles. Je lu aussi comment ca se produit. Tu peux le faire toi aussi parce que a chaque fois que tu cherche quelques chose il y a des articles pour ou contre. Si tu prend seulement le pour tu va etre le pour et vice versa. Nous on doit desele qui est vrai ou faux.

Maintenant pour te prouver que le genocide ete faux:

Si tu est le president de la republique francaise et que tu a des gens qui habitent dans ton pays et se soulevement contre ton pays et se meme gens prendre les armes avec ton ennemis pour semer le desordre. En tant que president qu'est que tu va faire. Je croire pas que tu va resté assis. L'histoire se repete. La syrie, la lybie, l'irak, l'iran, venezuela et d'autre pays comme le cuba. La politique est axé sur le mensonge.

C'est la meme chose que se produit. Je ne dit pas que c'est bon qu'est qui se passé mais il faut voir aussi l'epoque ou ca s'est produit. Les britanniques, les francaise, les americains, les russes ont fait la meme choses. C'ete a la mode. Mais pour eux c'est pas le genocides. Combien des africans, indiens, maghrebins et actuellment en amerique latine, proche orient etc sont peri et entraine de perir. La pas des genocides. La c'est pour la democracie.

Tuer c'est mauvais meme tres mauvais mais pour seulement un categorie des pays et gens.

Deuxieme chose important pour que cet genocide est a l'ordre du jour c'est tout simplement pour que la Turquie ne rentre pas dans l'union euro. Ils faut diaboliser. Enfin il y a tous.

Je vois que tu est un adepte de Alterinfo, tu a bien sure lu que Erodogan a dit que l'archive de la Turquie est ouverte et il est sure qu'il n'y avait pas de genocide. Il a demander que la FRance fasse la meme et je crois il a fait cet requete au americain aussi. Alors pourquoi pas le faire pour mettre une fois pour tout le chose au claire. Bien sure ils les feront pas. Nous vivons actuellement ou tout est mensonge, on a fossé l'histoire et preconise la loi du plus forte. Comme la CPI pour les africains et ceux qui sont contre eux seulement. Avec tous les mensonges sur le 11/9, le filoil de powell, arme massives etc est ce que ces gens qui ont menti sont presenter ou CPI. Comme pour Gaddafi. Tout a coup il voulait gazé son peuple.

Je suis pas contre ta facon de voir le chose mais si on veut vraiment changer le monde il faut prendre le pour et le contre et decide qu'est qu;on veut. On veut une monde ou notre future generations seront toujours a couteau tirer ou ils peuvent vivre dans la fratenité. Deterrer la hanche de guerre ca nous mene droit dans une desastre.

Disons que le turc accepte ce qui se passé. Est ce que Erodogan et les turques actuellement sont coupable. Est ce que tu accepte que ton enfant paye pour ton peché. Bien sur que non. Mais un fois accepter il vont demande reparation comme les juives qui finissent pas des soutirer l'argent quand bien parmi eux sont deja dans l'autre monde. Un nouvelle facon pour gagner de l'argent. L'argent illicite.

Je marquerai pas si au cas je trouve le lien je t'enverrai pour que tu puisse le voir et lire et tirer un conclusion.

Bien a toi.

7.Posté par Arthur Gohin le 03/05/2015 05:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yusuff
Certes l'enfant ne porte pas la faute de ses parents, mais il n'hérite pas non plus des biens que ses parents ont volés, sinon c'est un receleur. Ce pourquoi la reconnaissance du génocide est lié à des réparations, Erdogan ne veut pas payer et encore moins reconnaître une présence officielle des arméniens en Turquie.
Ils sont tolérés dans des petits emplois, mais leurs figures sont assassinées.

Les révoltes arméniennes avant les génocides sont mineures, et ne justifient absolument pas ces crimes monstrueux qui, Dieu merci, font horreur à l'humanité toute entière.
Par ailleurs, les turcs sont comme ont été les français en Algérie: ce sont des envahisseurs, et les chrétiens (ainsi que les Kurdes) sont les opprimés séculaires, exactement de même que les musulmans ont été les opprimés des français chrétiens (et juifs) pendants 130 ans.
Encore que l'invasion française se justifiait au départ par les siècles de razzias musulmannes sur les côtes médittérannéennes. Au départ seulement !
L'invasion turque dans ce qui est appelé actuellement la Turquie ne se justifie elle d'aucune façon. Or personne ne leur demande de retourner en asie centrale d'où ils viennent, mais seulement d'être une société où chacun à sa place, où les droits sont les mêmes pour tous.
C'est bel et bien une maladie mentale lourde de ne pas accepter son prochain comme son égal, et jamais la Turquie ne sera acceptée en Europe avec sa mentalité actuelle. Non pas que l'Europe soit parfaite, mais la religion et l'origine ethnique n'entrent pas dans la loi.

8.Posté par Bilal le 03/05/2015 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À Arthur Gohin :

"et jamais la Turquie ne sera acceptée en Europe avec sa mentalité actuelle"
Vous croyez nous infliger une punition, c'est ça ? Vous pouvez garder votre Europe, la Turquie se débrouille relativement bien sans elle.

"Encore que l'invasion française se justifiait au départ par les siècles de razzias musulmannes sur les côtes médittérannéennes."

"L'invasion turque dans ce qui est appelé actuellement la Turquie ne se justifie elle d'aucune façon."

Mais oui, mais oui... On vous croît sur parole... Vos guerres sont toujours plus "humaines" et plus "justifiées" que celles menées par les méchants barbus. L'histoire récente nous le démontre...


9.Posté par Arthur Gohin le 03/05/2015 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Bilal

Le mot "punition" est de votre invention, pas de la mienne, ni de celle des dirigeants européens.
Les Européens en général préférent ne pas rajouter de problèmes à l'Europe telle qu'elle est actuellement: elle n'est déjà pas bien unie et aurait bien du mal à intégrer un pays aussi nationaliste que l'est la Turquie. Sans compter le coût financier qu'aurait à supporter une économie européenne pas brillante.
Comme vous le dites vous-même, ce n'est pas très intéressant pour la Turquie. Or ce n'est pas intéressant pour l'Europe non plus.
C'est donc du bon sens. Où voyez-vous une punition?

Ensuite.
Au lieu de réfléchir et de vous renseigner, vous dites "Mais oui, mais oui... On vous croît sur parole... ".
Mais est-il faux qu'en quelques siecles les turcs ont envahi l'actuelle Turquie, et appliqué la charia à des habitants chrétiens, lesquels ne leur avaient jamais fait aucun mal dans leur lointaine Asie?
Les razzias avec capture d'esclaves ne sont-elles pas attestées sans conteste?

Le sujet débattu est la Turquie. Ai-je jamais prétendu que les pays occidentaux aient toujours été humains? Votre emportement ne trahit-il pas votre absence d'argument?

10.Posté par Ali le 03/05/2015 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Arthur Gohin:avant de se faire un jugement, soyons impartial et juste et la meilleure manière de regler le différent armenio-turc est de faire appel aux travaux des historiens arméniens et turcs sous la houlette bien sûr des dirigeants politiques des 2 pays.Quant à l'adhesion de la turquie en Europe,nul besoin, ce pays s'en sort mieux tout seul.

11.Posté par Arthur Gohin le 03/05/2015 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali
Vous vous doutez bien que les intéressés n'ont pas attendu 100 ans pour se faire une opinion sur la question du génocide, et ne vont pas attendre de nouvelle années pour avoir confirmation.
Vous pouvez aussi comprendre que pour les arméniens, douter du génocide est encore plus absurde que pour les citoyens français de douter de la guerre de 14-18; c'est même insultant.

Ceci dit, si vous avez des références sur des travaux turcs, je veux bien les lire.

12.Posté par Ali le 03/05/2015 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arthur Gohin
Je ne doute pas une seconde que pour le "camp Armenien", il s' agit et s'agissait d'un génocide mais pour le "camp Turc", il s'agissait ni plus ni moins des conséquences funestes et dramatiques de la guerre civile comme de n'importe quelle guerre en n'imporye quel lieu.
Les deux côtés ne devraient-ils pas en parler et avoir le courage d'en faire un travail de mémoire historique par le biais d'historiens des deux côtés, quitte à en requalifier les faits s'ils s' avèrent inexactes à l'instar du conflit Franco-Allemand de 14-18 qui a abouti après 39-45 à un traité Franco-Allemand et ainsi arriver à un accord de paix effectif et sincère?

13.Posté par Arthur Gohin le 04/05/2015 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali
Mais non, il n'y a pas de camps arménien ou turc, vous n'y êtes pas du tout.

Comparons.
Mon grand oncle a été tué en 14-18, je connais tout, les circonstances précises de sa mort, son patriotisme, la douleur ineffaçable de sa soeur (ma grand mère), son colonel (devenu mon grand père), son portrait en militaire, etc...
Je connais l'histoire de mon autre grand père aussi.
Comment voulez-vous que je nie l'existence de la guerre de 14-18?!! Ceci est indépendent des livres d'histoire, de l'ossuaire de Duaumont,de toute thèse officielle, et de tout ce que vous voudrez.

Et bien pour les arméniens d'aujourd'hui il en est de même, et plus fort encore car le génocide est la fin quasi totale de la civilisation arménienne plurimillénaire en Anatolie. La guerre de 14-18 en France est relativement peu de chose.
Et évidemment il en est de même chez les turcs. Encore aujourd'hui combien de turcs ont une mère, une grand mère, ou arrière grand mère, arménienne mariée de force à cette époque? Et combien sont témoins des horreurs? Tous leur ancêtres, dont certains ont préféré être fusillés que d'obeir aux ordres inhumains qu'ils avaient reçu.
C'est donc la même chose chez les turcs, mais il n'en sont pas fiers, d'autant plus que 14-18 a été la fin de l'empire turc, c'est là la différence.
Cependant, parce qu'il fait partie de leur passé humain à tous, beaucoup d'entre eux n'ont aucune envie de nier le génocide... mais n'oubliez pas que la thèse du gouvernement turc est obligatoire sous peine de sanctions très sévères.

14.Posté par Fwine le 04/05/2015 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est l'occident qui a facticement créé les camps dits Arméniens ou Turcs. Tout cette propagande n'est qu'un moyen de chantage visant à faire pression sur la Turquie pour qu'elle accepte tout et n'importe quoi.

15.Posté par Mimi le 10/05/2015 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Z.Abdelaziz pour cet excellent article!

Si le pape a vraiment envie de se pencher sur le sujet , et bien , il devrait d'abord abandonner l'idée d'aller canoniser le moine espagnol Junipero Serra , qui était une force décisive dans la conquête et le génocide des Amérindiens.

Il est en état de déni complet à ce sujet , car la papauté possède un passé nébuleux, lorsqu'il s'agit de génocides.Le pape pie XII n'a jamais condamné le nazisme et a même soutenu Mussolini et son gouvernement fasciste!
La doctrine Chrétienne de la découverte" existe encore de nos jours dans les grands pays "de la démocratie", comme les états-unis et le Canada vis à vis des Indiens autochtones.

16.Posté par Arthur Gohin le 11/05/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fwine
La création des camps arméniens et turcs est avant le fait du déni de génocide, évidemment inacceptable par les arméniens. Et ce déni est aujourd'hui surtout le fait du gouvernement turc, la population turque étant elle beaucoup plus partagée.
Israël fait ouvertement du chantage, en parlant de reconnaître le génocide lorsque ses relations avec la Turquie se dégradent. Les pays européens eux avancent dans la reconnaissance indépendamment de toute exigence.

Mimi
Vous dites excellent article, mais cet article n'a aucune référence, et mes demandes de références n'ont pas eu de réponse. Vous pouvez lire les miennes, si vous avez " vraiment envie de vous pencher sur le sujet " comme vous le dites si bien.

Pour ce qui est de Pie XII, c'est lui qui a rédigé la condamnation du nazisme dans l'encyclique "Mit brennender Sorge" en 1937 sous le pontificat de Pie XI.
Une fois le nazisme militairement triomphant, le caractère imprécis de ses condamnations peut s'expliquer par la diplomatie. Si vous étudiez l'article
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pie_XII#Le_Nonce_apostolique_en_terre_allemande
Vous y lirez entre autres:
" Lorsqu'en juillet (1942), les évêques néerlandais protestent contre la persécution des Juifs, les Nazis organisent une fouille minutieuse des monastères et des couvents, occasionnant une rafle des très nombreux Juifs cachés, dont Edith Stein".
Sur cet exemple vous pouvez voir qu'il n'était pas du tout évident qu'une condammnation virulente comme on y pense de nos jours soit la meilleure chose à faire.

Je précise que je ne suis pas du tout catholique.
Je crois qu'un chrétien ne participe pas à la guerre, et que l'attitude de Pie XII aurait dû être de demander à tous les catholiques de déserter, de quelque pays que ce soit. Mais en fait de chrétien le pape était un peu trop le gestionnaire de la tradition confortable de ses fidèles.

17.Posté par zeinab abdelaziz le 12/05/2015 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



@ Arthur Gohin le 11/05/2015 10:52

Monsieur Arthur Gohin, qu’est-ce que ça peut bien vous faire si Madame ou Mademoiselle Mimi évalue mon article d’excellent ? Ne trouvez-vous pas que vous vous imposez un peu trop ? Vous êtes intervenu sept fois pour attaquer cet article, et dès le début vos commentaires ont été très poliment qualifiés qu’ils « relèvent d'une malhonnêteté intellectuelle sans pareille ».

En général je ne réponds jamais à ce genre ou ce niveau de commentaires, mais vous voir dire une profanation Historique comme la suivante : « Je crois qu'un chrétien ne participe pas à la guerre, » là alors ! Je n’accuse point vos connaissances, mais il vous faut revoir toute l’histoire de la chrétienté, bien avant les Croisades, et bien avant la conquête des Amériques, et même bien avant la déification de Jésus en 325, et bien avant Arius, pour voir ce qu’un chrétien peut faire ! Et là je n’accuse point tous les chrétiens du monde : je n’ai absolument rien contre eux, mais j’entends ceux qui sont asservis à la très sainte Institution double-face ou double-tête, comme vous voulez.

Je laisse de côté le passé trop peu glorieux du Vatican et ses histoires qui font rougir les cailloux du désert, pour ne signaler que l’une des tentatives les plus diaboliques, actuellement en cours : la carte que fait miroiter Bergolio, ayant pour titre : les chrétiens du Moyen-Orient ! Le jour où vous arriverez à saisir le malheur et les drames que cette carte va causer, vous rougirez d’être chrétien ! Oui oui, autre que catholique, vous le répétez dans toutes vos répliques, mais cela n’empêche !

18.Posté par Arthur Gohin le 12/05/2015 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ zeinab abdelaziz

Il y a un code de déontologie dans les forums. Le modérateur ne censure pas les opinions mais le style inconvenant et le manque de respect humain des commentaires. Auteurs et commentateurs se soumettent au modérateur, et s'ils n'apprécient pas son jugement, et bien il ya d'autres sites. Ils peuvent aussi créer leur site à eux.

Je me demande si vous n'êtes pas le seul à n'avoir pas compris ma croyance: « Je crois qu'un chrétien ne participe pas à la guerre, ». Mon jugement sur Pie XII est pourtant catégorique. Autrement dit, si quelqu'un part en guerre je ne le crois pas chrétien, même s'il affirme l'être.

Si vous avez des références pour appuyer votre article, je veux bien les lire. Elles seules peuvent défendre votre point de vue.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires