RELIGIONS ET CROYANCES

FEMME VOILEE, DEVOILEE ..


Dans la même rubrique:
< >


Abbas
Lundi 15 Décembre 2014

 FEMME VOILEE, DEVOILEE ..
Que caches tu sous ton étoffe ?
Tu sais qu'en te montrant ainsi, tu te livres aux critiques et pourtant tu es là..
Parfois tu hâtes le pas quand les regards se font trop lourds et les bouches injurieuses en revanche tu n'abandonnes pas par piété, par conviction..
Il est fou de constater le talent que peuvent développer certaines personnes pour humilier et injurier les autres mais il est rassurant de voir que ces mêmes personnes sont capables de lécher le sol devant leurs petits chefs ou leurs percepteurs..
A vous de choisir !
La prosternation devant Dieu ou devant l'homme à qui tu donnes le pouvoir de t’humilier !
Les ignorants te reprochent ta pudeur et les autres ta discrétion car l'évolution pour ceux là est de s'exhiber. Montrer des parties de son corps est devenu signe d'intelligence et de liberté..
Il n' a pas si longtemps les femmes françaises et catholiques ne sortaient pas sans un foulard couvrant les cheveux et cette touche finale permettait un maintien qui n'existe plus actuellement.
J'ignore si porter le voile dans ce pays, qui n'est pas une terre d'islam, est recommandé ou non mais aucune loi ne peut empêcher une femme d'exprimer son idée.
N'écoute pas ceux qui te soutiennent ou ceux qui te critiquent, ce sont des menteurs d'un même sillage.
Certains t'utiliseront pour te victimiser et d'autres pour terroriser la population mais en définitive, ils ne servent que leurs propres intérêts. Les uns te montreront comme l'image de l'islam qu'ils critiquent, qu'ils désignent comme le mal absolu et d'autres comme la victime de la cruauté et la supériorité de l'homme.
Et certains, parmi les tiens, se serviront de toi comme d'un étendard pour imposer une organisation qui t'oubliera aussi vite qu'elle t a utilisée...
Il n'y a que toi et toi seule qui décide de tes convictions et le rôle de ceux qui restent sincères est de te soutenir quelque soit ta décision !
Certes le voile est un témoignage de pudeur et pourtant il donne à certaines d'entre vous une distinction voire une séduction éclatante..
Le mystère a toujours été captivant et il est facile de céder à la lumière d'un regard sombre ou à l'expression d'un visage pur. L'aura qui entoure cette femme est bien plus troublante que la vue d' un corps dénudé et vulgaire.
N'oublie jamais d’ensoleiller nos imaginations, c'est le cadeau par excellence, le cadeau le plus pur !
Mais est ce que cette étoffe est l'essentiel ? Je ne pense pas ! Fait elle partie des fondements de la religion ? Je ne pense pas non plus et pas plus que la nourriture halal qui devient un cirque ridicule au moment du jeûne
Il existe des priorités comme la foi, l'étude et la connaissance, la piété et la bonté, l’ouverture aux autres . Si bien sur tu es capable de tout concilier alors tu es formidable.
Si tu n'es capable que d'arborer ce foulard et de ne rien respecter d'autres alors es tu certaine de ne pas te tromper ?
La France est, certes une terre chrétienne, bien que les français, et notamment les dirigeants ne respectent plus rien hormis une laïcité instrumentalisée qui ne sert en aucun cas, les valeurs humaines mais provoque la division.
Le voile est parfois considéré comme une provocation par les personnes vivants dans ce pays mais cette opinion n'est bien souvent que soufflé par les malfaisants de la politique et des médias.
La division est leur credo et ils n'hésitent pas à nous faire nous affronter pour masquer leur calculs cyniques et leurs incompétences.
Il ne faudrait pas que tu sois une victime, instrumentalisée ou non, de toute cette comédie, et que ton intégrité soit remise en cause.
Il ne faudrait pas que tu te mettes en danger car les chiens qui t attaqueraient seraient capable de nier que sous ce voile, il n'y a qu'une femme..

Abbas

http://abbas-boxing.blogspot.fr/


 


Lundi 15 Décembre 2014


Commentaires

1.Posté par bil le 15/12/2014 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est Saint Paul qui le premier a imposé le voile aux femmes. Dans l’épître aux Corinthiens il écrit « Toute femme qui prie ou parle sous l’inspiration de Dieu sans voile sur la tête commet une faute ! L’homme ne doit pas se voiler la tête, il est l’image et la gloire de Dieu mais la femme est la gloire de l’homme car ce n’est pas l’homme qui a été tiré de la femme, mais la femme de l’homme et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. Voilà pourquoi la femme doit porter la marque de sa dépendance.

voir : http://2ccr.unblog.fr/2014/11/30/le-voile-des-femmes-nest-ni-arabe-ni-musulman/

Aprés nombre de religion ont fait du copier / coller, mais la encore se sont les hommes qui ont imposé ce choix comme dans l'islam par exemple :

voir : http://2ccr.wordpress.com/2014/06/24/la-femme-musulmane-et-le-voile/

2.Posté par Harun le 15/12/2014 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Saint Paul n'a rien fait du tout à part créer une nouvelle religion qui s'est quasi éteinte sauf peut être au Vatican...
La femme voilée existait bien avant Paul, Bien avant Jésus même... L'Islam n'a fait aucun copié/coller de Paul, Paul n'est qu'un humain, l'Islam ça vient du Créateur comprende ? Capiche ?

3.Posté par nour974 le 16/12/2014 05:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam,

c'est le retour du marronnier ou quoi ? on a déjà eu un post là dessus y'a même pas deux semaines sur lequel on a tous déjà donné nos opinions. à force d'entendre parler que de sapes on croirait dans un magazine de mode féminin !!

on peut en faire un sur les rohingyas ou la reconstruction de gaza ou autre sujet plus sérieux et plus pressant ?

salam

4.Posté par bil le 16/12/2014 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Harun,
l'islam comme les autes religions vient des hommes pour des questions de pouvoir, de domination et d'argent. Je suis toujours effaré de voir que des gens continue a croire a ces fables. Quand a la religion de Paul que tu dit en declin ... tu a du dormir ses dernieres années ou tu es completement lobotomisé par la propagande des 'islamistes!

5.Posté par Harun le 16/12/2014 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu peux aussi le faire toi même non ?

Le voile est une question fondamentale dans le monde, le besoin sexuelle est ce qui motive le plus les gens. Y'a qu'à écouter les gens ça parle de religions une fois par mois durant 30 secondes et pour en dire du mal mais de femmes, de sexe etc... h24 7j/7... L'Islam est un concept qui inhibe les tentations ce qui est très efficace, les premiers chrétiens et le fondateur de leur religion Paul l'avait aussi compris, en Asie également dans d'autres religions, en Afrique aussi etc...
Aujourd'hui la nouvelle religion mondiale veut que la femme se sente "libérée" qui voudrait plus dire "offerte à tous".

6.Posté par Depositaire le 16/12/2014 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on veut faire un article sur le voile féminin en Islam, dont je rappellerai brièvement qu'il n'existe pas d'obligation pour les femmes musulmanes de se voiler la tête en dehors des prières et actes rituels collectifs, je me suis assez expliqué sur le sujet pour ne pas y revenir, et d'ailleurs l'idée qu'une femme montrant ses cheveux est impudique m'a toujours paru saugrenue, le mieux serait un peu d'écouter les principales intéressées.

Ce que dit notre sœur Nour974 est très clair. Il y a quand même des sujets un peu plus importants que celui-là !

Elle parle de Gaza ou des rohingas, mais on peur rajouter la recherche de l'excellence, de la dissipation de l'ignorance qui est abyssale chez la majorité des musulmans. Rétablir la justice, la fraternité, le bien vivre ensemble, malgré nos différences, qu'elles soient culturelles, raciales ou religieuses, qui sont une richesse et non une tare. On ne parle aujourd'hui que des voiles féminins, du jihad, mot dont le sens a été déformé, en Syrie et Irak, (mais surtout pas en Palestine...!!!), et du haram/hallal, comme si tout l'Islam était résumé là dedans !

On oublie que l'Islam est basé sur trois fondements : La référence à la loi (Islam), mais pas pour interdire ou autoriser, mais pour éduquer, la Foi (Imân), et l'excellence (Ihsan). Or si on nous parle, et plutôt très mal, d'Islam, on ne parle jamais d'Imân et encore moins d'Ihsan ! La raison d'être de l'enseignement du Prophète(SSP) est de nous éduquer afin de faire de nous des individus responsables, paisibles, savants, sages, justes, profondément humains, respectueux de l'autre, quel qu'il soit, humain, animal, végétal ou minéral. De permettre une vie en société basée sur l'épanouissement sur tous les plans de chacun et non pas pour suivre des règles rigides sans vie, coercitives, faites surtout pour satisfaire certains intérêts douteux.

Il ne devrait pas y avoir de doute sur cette question. Alors cessez un peu ces tempêtes dans un verre d'eau, parlez de choses qui éduquent, qui soulagent, qui apaisent, pour changer. Cherchons ensemble des solutions pour soulager nos frères et sœurs en Libye, Irak, Syrie, Yémen, Palestine, Birmanie, Somalie, Côte d'ivoire, etc. Et même ici dans nos banlieues, pour toute cette jeunesse désemparée. Et la solution n'est pas comme celle proposée par certains d'un khilafat du monde musulman. Cette idée est plutôt anachronique.

7.Posté par bil le 16/12/2014 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Harun,
tes deux phrases:
Aujourd'hui la nouvelle religion mondiale veut que la femme se sente "libérée" qui voudrait plus dire "offerte à tous".
et
le besoin sexuelle est ce qui motive le plus les gens

montre que tu a un serieux probleme avec le sexe et ce n'est pas la religion quel quelle soit qui va t'aider mais plutot la psychanalise. C'est quand meme fou que toutes les religions monotheistes ont peur des femmes . Est ce que parce que les hommes qui se dirigent vers ces religions sont complexés et peu sur d'eux ? Est ce que ces hommes n'arrivent pas a controler leur pulsions et donc prefere enfermer et cacher les femmes plutot que de se faire soigner ?

C'est souvent dans les commentaires que je lis des propos comme ceux de Harun, et cela me laisse perplexe et en meme temps cela me fait peur !

8.Posté par Harun le 16/12/2014 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Bil

Oui en effet la religion de Paul est en déclin une religion c'est un système politique. Un mode de vie si tu préfères. Le problème c'est que ce christianisme a été détruit par des siècles de propagande anti-clérical. Ses détracteurs ont réussi à séparer le pouvoir et la religion et regarde le résultat des années après on disait c'est "une foi", puis "la religion c'est personnel" et aujourd'hui c'est quoi ? Plus rien. le seul lieu dirigé par la religion de Paul encore aujourd'hui et non par la démocratie est peut-être le Vatican. Après la corruption ou pas c'est une question mais aujourd'hui le seul endroit au monde où la religion chrétienne est exercée est le Vatican. Comme quoi cette religion est tenace et c'est tant mieux.
Mais prétendre que la France est chrétienne c'est jouer aux bouffons devant ses maîtres tout comme dire que le Maghreb est islamique... Une religion en remplace une autre elles ne peuvent cohabiter ensemble. La démocratie a fait le pari de les éliminer en les intégrant et en polluant à petit feux.
Aujourd'hui en France on voit le résultat. Sur le papier y'a 80% de chrétiens en réalité c'est autour de 2% et encore être chrétien et vivre en démocratie je ne crois pas que c'est très catholique tout ça. La même chose s'applique aux musulmans et à l'Islam.

9.Posté par Harun le 16/12/2014 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour faire simple quant à la question du voile. Imaginez une femme se baladant nue et imaginez une femme habillée mais sans voile. Au niveau islamique le péché est le même entre les deux. Donc oui voir des femmes se balader nues est un problème aussi important que les Rohingyas où que Gaza etc...

Sans la base le reste n'est rien. Si votre base est pourrie ne vous étonnez pas si le reste est superficiel. Vous ne sauverez pas les Rohingyas et Gaza avec des filles qui n'ont pas le voile qui ne prient pas qui vivent la mixité et qui ont un petit drapeau palestinien à la maison et qui retwitte des annonces anti-Israël.

10.Posté par DoubleFacepalm le 16/12/2014 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Or si on nous parle, et plutôt très mal, d'Islam, on ne parle jamais d'Imân et encore moins d'Ihsan"
Comme le disent les savants et que l'on peut traduire par : la question est la moitié de la réponse, cherchez la science auprès de gens dignes de confiance.
"je rappellerai brièvement qu'il n'existe pas d'obligation pour les femmes musulmanes de se voiler la tête en dehors des prières et actes rituels collectifs"
Je ne vais pas chercher à vous convaincre que vous vous trompez, vous parlez de la façon dont vous l’avez démontré ce qui sous-entend que l’on vous a cité les preuves du Qur’ân et de la Sunna, je souhaiterai compléter ces preuves claires, précises et sans ambiguïtés en faisant une analogie avec un acte obligatoire et indiscutable puisqu’il s’agit d’un pilier.
Si on dit à quelqu’un « va prier » et que qu’il répond « je ne fais pas la prière », s’il voulait dire par là qu’il ne veut pas le faire parce qu’il l’a déjà faite, il ne sort pas de l’Islam, s’il répond qu’il ne prie pas parce qu’il le lui demande, il ne sort pas de l’Islam, de même s’il entendait par là qu’il ne veut pas prier par paresse, il ne sort pas de l’Islam, mais en revanche s’il voulait dire « je ne fais pas la prière » parce qu’il se moque de la prière où qu’il rejette son caractère obligatoire il sort de l’Islam et il doit prononcer les 2 témoignages pour y revenir.

11.Posté par DePassage le 16/12/2014 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Depositaire:

Bien le bonjour,

si je résume vos croyances avoués:
le voile musulman féminin n est pas demandé sauf pendant la prière. Les femmes peuvent prier cote a cote avec des messieurs dans une mosquée.
Si vous avez d autres croyances de ce types merci de nous en faire profiter : vous avez d autres croyances de ce types qui s’écartent de la croyance de base du musulman?

et au fait c est qui votre savant de référence?

Bien à vous

12.Posté par Bolisson le 16/12/2014 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Harun,
ou j'habite je ne vois pas souvent des femmes se ballader nues dans la rue ... t'es pas obsédé ?

Quand a le religion chretienne, vu quelle est plus ancienne que l'islam, peut-etre que les gens commence a reflechir et realisent qu'ils n'ont pas besoin de religion. J'espere que les musulman, qui ont 700 ans de retard question religion, n'attendrons pas aussi longtemps pour reflechir et remettre la religion a sa vrai place ... strictement dans la sphere privé !

C'est les pays les plus religieux qui foutent le bordel partout dans le monde, regarde les usa,israel, l'arabie saoudite ... nous les athés nous voulons vivrent en paix, mais les religieux ne le permettent pas, car ils n'acceptent pas que l'on puisse vivre sans faire allégeance a un dieu quelconque !

Les athés nous sommes de plus en plus persecutés et un jour on va finir par se rebeller . Nous ne voulons pas que l'on nous impose une façon de vivre , de penser ou de s'habiller, nous sommes assez grand pour reflechir par nous meme.

13.Posté par Harun le 16/12/2014 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Bolisson
Pour la question de la nudité malheureusement tu ne peux pas comprendre pourtant j'ai fait simple et claire c'est plus destiné aux gens qui se disent musulmans plus haut c'est un rappel pour eux.

Ensuite tu prétends ne faire parti d'aucune religion ce qui est faux car tu ne sais même pas ce qu'est une religion. Une religion est un mode de vie ou un systeme politique. Donc toi même qui vit en démocratie tu es un démocrate ou un républicain car la politique est une religion etc... Etre athée ne veut pas dire que tu n'as pas de religion etre athée veut dire ne pas croire en une ou des divinités pour x raisons.

Quand tu auras intégré cela tu comprendras que ce que tu dis sur les pays les plus "religieux" perdent tout son sens d'ailleurs on peut te rétorquer que les états athéistes ont fait bien pire dans l'histoire la preuve avec hitler et Staline de façon général le communisme et le marxisme ont provoqué plus de mort en 50 ans que toutes religions confondues....

Donc l'athéisme pacifique on y croit pas. L'athee n'est pas non plus persécuté aujourd'hui faut arrêter le délire les usa et l'ONU ne font qu'attaquer encore et encore des états peuplés de musulmans et ce depuis plus de 20 ans la victimisation des athées on y croit pas non plus. Merci mais tu repasseras quand tu seras ce qu'est une religion ce que c'est d'être athée et relu la 1ère et 2ème guerre mondiale.

14.Posté par nour974 le 17/12/2014 06:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam

quand un musulman te dit quelque chose qui t'étonne, qu'est ce que tu peux faire ? avant de le sortir de l'islam ou de mettre en doute son iman ou son aqidah ? vérifier dans Le texte.

vérifier dans les livres de ceux qui lisent et étudient et analysent Le texte si par hasard il n'aurait pas raison !!!

c'est parce que j'ai été étonnée de rencontrer une soeur qui lisait le quran quand elle avait ses règles parce qu'elle étudiait et appartenait à l'école malikite et avait l'autorisation de son prof que j'ai découvert qu'effectivement il n'y a pas consensus sur le fait que la femme ne puisse pas toucher au quran. bien que j'ai été choquée sur el coup je ne l'ai pas traitée de quoi que ce soit ni n'ai rejeté ses propos comme de la bid'a j'ai été vérifier et bien m'en a (ap)pris.

les savants ont légiféré à l'origine sur la tenue des musulmanes pour répondre à deux besoins : déterminer la tenue minimale correcte pour prier et pour distinguer les femmes libres des femmes esclaves dans l'espace public.

savant vivant auquel je me réfère : cheikh khaled abou al fadl, faqih et professeur de droit.

salam

ps : tant qu'on est dans la rubrique mode quand est ce qu'on parle du retour du chèche ou du turban pour les hommes ? :)

15.Posté par Depositaire le 17/12/2014 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décidément, les débats font rage sur cet article !

Sans vouloir manquer de respect à Harun, j'aurais tendance à lui dire la même chose que @ Bolisson à propos des femmes. Mais enfin, vous êtes obsédé , ou quoi ? Comparer une femme nue avec une femme qui ne porte pas de voile, je ne l'avais jamais entendu ou lu, celle-là ! Mais où allez-vous chercher de pareils délires ?

Quand on lit des choses pareilles, on comprend le rejet de la religion par certains. Qu'avez-vous contre les femmes ? J'aimerais bien comprendre pourquoi il faut que la femme soit quasiment invisible, surtout pas avec les hommes à la prière collective, cachée sous des vêtements aussi informes que possible, on ne sait jamais, une hanche moulée accidentellement par une robe trop ajustée, et ça y est, les hommes doivent refaire leurs ablutions ! On croirait entendre des talibans. Vous ne l'admettrez pas, mais c'est exactement la manière devoir les choses des wahhabites/salafistes/Frères Musulmans. J'ai eu (trop) souvent l'occasion de les fréquenter pour savoir comment ils voient les choses.

Mais allons un peu plus loin, voulez-vous, pour mettre un point final, de ma part, à cette polémique ridicule. Pourquoi cette obsession contre les femmes ? Pourquoi considérer les femmes comme des objets de perdition et de tentation ? Le Prophète (SSP) n'a t-il pas dit : "Trois choses m'ont été données à aimer dans ce monde : les parfums, les femmes et la prière qui est la fraicheur de mes yeux" ! Et c'est Ibn Arabi, maitre soufi éminent qui disait : "Regarde la place éminente qu'il a donné à la femme, entre la subtilité du parfum et le dialogue avec Dieu à travers la prière" ! Mais vous autres, vous voulez la reléguer à la place d'une tentatrice que l'on veut bien accepter à condition que l'on ne voit rien d'elle au niveau corporel. Les wahhabites sont allés jusqu'à inventer des ahadith pour justifier leurs délires. En Arabie saoudite les femmes ne peuvent même pas conduire une voiture. Chez la talibans, elle n'a pas le droit de travailler. C'est du domaine de la pathologie mentale !

Mais pourquoi cette obsession sur la femme ? La raison est simple et bien plus pernicieuse qu'on peut le croire. La femme est celle qui donne la vie, qui nourrit la vie et qui EDUQUE la vie? C'est elle qui transmet les valeurs essentielles à ses enfants, ce n'est pas l'homme. Et cela je l'ai vérifié moi-même dans une communauté yéménite en Angleterre où les hommes ont obligé leurs femmes à rester au Yémen ainsi que les enfants filles, seuls les garçons pouvaient rester avec leurs pères. Leur Islam était un Islam vivant, de paix, de sagesse, mais comme les mères n'étaient pas là pour transmettre ces valeurs à leurs garçons, résultat, ils ont TOUS été pris dans les mosquées wahhabites/salafistes et sont devenus des intégristes "purs et durs".

C'est là, la raison pour laquelle il y a cette obsession sur les femmes. On les conditionnent pour qu'elles suivent et adhèrent à cette idéologie faite par des hommes pour des hommes, et que surtout elles n'éduquent pas leurs enfants sur les valeurs universelles de l'Islam mais sur des pseudo valeurs pour favoriser une sorte de prise de pouvoir par une certaine mouvance de la part d'imams dévoyés. Il ne faut surtout pas qu'elles enseignent les valeurs universelles, mais des pseudo valeurs du tout restrictif, le haram/hallal dans tous les domaines. Vous voulez transformer le Coran et l'Islam en un code de règles extrêmement rigide sans vie, figé, intolérant. Voilà la vérité que vous n'acceptez pas de voir, englué que vous êtes dans votre conditionnement.

Alors restez -y et laissez nous tranquille. Mais je doute fort que votre manière de vivre l'Islam vous apporte une quelconque paix et un quelconque épanouissement !

L'Islam est venu pour éduquer notre animalité. Si des gens qui se disent musulmans manifestent une telle obsession sexuelle, c'est qu'ils sont malades. Alors pourquoi les femmes doivent conforter la maladie mentale de certains au lieu que ces gens soient pris en charge pour être éduqués ? Ce n'est pas comme si elles se baladaient à moitié nues. Car trouver les cheveux des femmes comme un sujet de tentation sexuelle, il faut vraiment être malade !

Concernant la prière des femmes à côté des hommes, allez donc faire un tour en Indonésie, le plus grand pays musulman du monde. Dans la grande mosquée de Djakarta, la capitale de l'Indonésie, lors de la prière du vendredi, (j'ai vu un film sur le sujet, je n'invente pas, et j'ai des amis proches qui y sont allés et qui ont filmé), on voit des centaines de fidèles en prière, les hommes à droite, les femmes à gauche, sur le MÊME rang, et ce , sur plusieurs dizaines de rangs. Pour eux, ce n'est pas exceptionnel, c'est normal. Ils ne comprennent pas qu'en Occident ou dans les pays arabes on fasse autrement. Ca leur parait bizarre. Autre particularité de l'Indonésie, toujours à Djakarta, en face de la grande mosquée, (qui peut accueillir des milliers de personnes), se trouve la grande cathédrale pour les chrétiens et un tunnel les relient, (une grande avenue les séparent et il y a beaucoup de circulation automobile), et il est très courant que des chrétiens viennent assister à la prière musulmane et des musulmans à la messe chrétienne.

Va t-on dire qu'ils ne sont pas des vrais musulmans ? Et sur quels critères ? Qui a décidé que les choses devaient se passer de la même façon partout ? Il y a un socle obligatoire. On ne fait la prière n'importe comment, mais pour le reste ?

Nour974, le turban chez les hommes, ne peut être mis que s'ils ont fait le pèlerinage à la Mecque. Mais pour le chèche...pourquoi pas, après tout !

16.Posté par Harun le 17/12/2014 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je comprends que la vérité est parfois dur à admettre. Désolé je n'ai lu que le début de ce que tu disais Dépo. car ça me suffisait je comprends tu n'ais jamais vu cela dans l'Islam c'est tellement compliqué comme religion on aimerait tant la façonner à notre manière mais voilà elle est comme elle est. Si ça plaît pas faut s'en inventer une nouvelle où en intégrer une autre ce qui est peut être déjà le cas.

Le délire comme tu dis vient du Véridique. Je viens changer de pc je n'ai pas retrouver mes notes donc désolé pour la version j'essaierais s'il le faut de la retrouver mais voici suite à une recherche google de 30 sec une version postéesur un site exécrable yabiladi (je n'ai pas le temps de trouver mieux)

Une femme était en conflit avec Aîcha la femme du prophète, et la femme dit à Aicha:

"si tu as raison alors, je me mettrai nue et je ferais le tour de la Kaaba."

La femme qui était en conflit avec Aicha s'est convertie à l'islam, et le temps à donner raison à Aicha par rapport au conflit qui les opposait. La femme va voir le prophète Mohamed (sws) et lui dit:

"ya Mohamed j'étais en conflit avec ta femme et j'ai juré que si j'avais tort je me mettrai nue et je ferais le tour de la Kaaba, et maintenant je suis convertie , je mets le foulard comment puis je faire ?"

Alors le prophète lui dis:

"Sort un cheveu de ton foulard, sera la même chose que de marcher nue"

Voilà l'essentiel y est. Les savants n'ont jamais fait de distinction entre une femme vêtue mais pas voilée et une femme nue. En Islam ça revient au même au niveau de mécréance. J'espère que c'est plus clair maintenant voilà d'où vient le délire de la parole du Véridique. Le but recherché est l'inhibition de la tentation aux regards des autres, certains voient un centimètre de peau ou de cheveux qui dépassent pour certains ce n'est rien pour d'autres c'est suffisant pour les exciter. Les anges ne vont pas condamnés quelqu'un avec une règle et des centimètres soit tu es correct soit tu ne l'es pas.

17.Posté par Harun le 17/12/2014 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette fois j'ai lu la fin sur l'Indonésie (enfin j'ai vu le mot indonésie). Mr a regardé une émission TV et connaît le pays maintenant.
Moi j'y suis allé y'a des raves party qui dure 1 semaine fréquentés par environ 150 000 à 200 000 jeunes tatoués avec des "ni dieu ni maitre" piercings sexe drogues etc... La prostitution c'est digne de la Thaïlande d'ailleurs les jeunes la bas prennent souvent le bateau pour s'y rendre en Thaïlande. Le pays est vraiment atypique au niveau religieux l'indonésien est capable de te raconter les pires choses au monde dans un café mais à l'instant où à la télé y'a son parti politique qui lance une dou'a pour invoquer la victoire sur les élections il s’arrête et croise les mains pour invoquer comme si de rien était les bizarreries qu'il te racontait y'a deux minutes ont disparus. C'est du jamais vu, je ne pensais pas que ces gens là s'étaient autant égaré. J'ai essayé de comprendre leur mentalité, il en ressort un manquement énorme de science et de sagesse. Ils ont durant longtemps vécu à travers l'aide de la science de l'empire ottoman, de l'inde et de la chine et aujourd'hui ils s'occidentalisent où plutôt "s'américanisent" extrêmement vite. Je vous invite à y aller et à vous faire une opinion vous allez être surpris. un ami s'y est rendu dans le cadre de ces études il est tombé de haut également. Le problème c'est qu'ils ne produisent rien au niveau religieux pas de savant intéressant ou intéressés pour aller vivre la bas alors ils vivent entre tradition et occidentalisation.

Modèle indonésien out.

18.Posté par mohamed ayoub le 17/12/2014 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je le repete encore quand on parle sur l islam il faut apporter un DALIL(preuve) issue de l islam,je constate que beaucoup ne le font pas surtout depositaire qui cite des textes sans aucune reference sinon sorti de sa tete,je pense que depositaire se prend pour un reformateur de l islam,alors combient d innovateurs ont essayer bien avant lui et beaucoup plus fort que lui,meme avec l aide des enemis de l islam et des puissances etrangeres n ont pas reussis.Car ALLAH swt nous a fait une promesse celle de sauvegarder sa religion jusqu a la fin des temps ,ou encore ALLAH SWT qu ils veulent eteindre sa lumiere, c est peine perdu.Dans lislam on ne suis pas les imams ou savants sans preuve (nous ne sommes pas comme les chretiens et les juifs qui ont suivient leurs rabins et leurs pretres sans acune preuve)nous nous suivons les textes.Alors depositaire tu ne trompe personne a part toi meme et quelque ignorants et athes ,les musulmans connaissent leurs religions et ont un minimum de science,et je le repete encore je ne suis ni salafi ni wahabi ni djihadiste je suis un simple musulman,je remet encore les textes des freres et savants sur le sujet avec des preuves CORAN ET HADITHS.
Tenue vestimentaire de la femme



La traduction de jilbâb par voile est un contre-sens intégral. En effet, le terme coranique jilbâb (singulier de jalâbîb) est l'équivalent, en français, du manteau ou d'une robe très ample, comme le haïk ou ‘abâ'ah, couvrant amplement l'ensemble du corps à part le visage et les mains, et institué par le Coran, s'agissant de la vie publique (sourate 33, verset 59). Le voile, lui, correspond à khimâr, autre terme coranique, et consiste en une pièce de tissu servant, également dans la vie publique, à se couvrir la tête et se rabattant sur la poitrine, comme précisé dans le Coran (sourate 24, verset 31). C'est l'arabe, langue de la Révélation, qui nous éclaire sur la signification de ces termes, comme d'autres tels que tabarrouj (fait d’étaler ses parures et attraits) et hijâb (rideau faisant écran), termes que certains emploient parfois improprement. Car le Coran est indissociable de sa langue. Or les dictionnaires arabes de référence, comme Lisân al-'arab par exemple, donnent ces mêmes significations. Du reste, la Sounna, dont le rôle est d'expliciter et détailler le Coran, est claire à ce sujet : « S’adressant un jour à Asmâ’, sa belle-sœur, le Prophète (SA‘WS) lui fit cette remarque : "Asmâ’ ! quand la femme atteint l’âge de la puberté, elle ne doit plus laisser paraître de son corps autre chose que ceci et cela", désignant du geste le visage et les mains. » (Hadith rapporté par ’Aboû-Dâwoud).

Ainsi la tenue vestimentaire de la femme se compose-t-elle de deux pièces : le voile (khimâr) et le haïk (jilbâb). Il existe certaines particularités du port de cette tenue selon qu'il s'agisse de la vie privée ou de la vie publique.

Quant à la voilette (niqâb), elle ne relève pas de la Loi islamique, mais des traditions, car le rideau faisant écran (hijâb), prescrit par le Coran (sourate 33, verset 53), est spécifique aux épouses du Prophète (SA‘WS), comme le mentionne le verset qui en traite.



S.Ch.
LA FEMME DANS LA VIE PRIVÉE ET LA VIE PUBLIQUE
Beaucoup de gens confondent trois choses pourtant bien distinctes se rapportant au statut de la femme : l’habit servant à couvrir les parties intimes (satr al-‘awrah), la tenue vestimentaire islamique que la femme doit porter dans la vie publique (libâs char‘î) et l'exhibitionnisme (tabarrouj). Aussi faut-il déterminer les réalités différentes que recouvrent ces trois questions ainsi que la prescription légale qui s'applique à chacune d'elles.

°°°
1. L’habit servant à couvrir les parties intimes
Les parties intimes (‘awrah) de la femme ont été clairement définies par le Législateur : elles comprennent l'ensemble du corps excepté le visage et les mains. De ce fait, le cou, la chevelure (ne serait-ce qu’un seul cheveu), la tête (en tout ou partie), etc. sont des parties intimes que la femme doit couvrir ainsi que le lui ordonne la Loi : « Dis aux croyantes [...] de ne laisser paraître de leur parure que ce qu’elles ne peuvent dissimuler. » (Cf. sourate 24, verset 31). Or « ce qu'elles ne peuvent dissimuler » désigne le visage et les mains car (1) ce sont ces parties-là que les musulmanes laissaient paraître en présence du Prophète (asws) et celui-ci les approuvait ; (2) ces parties du corps restent découvertes dans des pratiques religieuses comme la prière et le pèlerinage ; (3) le visage et les mains des femmes se voyaient généralement au temps du Prophète (asws), c'est-à-dire à l'époque ou le verset est révélé. Par ailleurs, le Prophète (asws) dit : « Le corps de la femme est une chose que la pudeur exige de cacher. » Il dit aussi : « Quand la femme atteint l'âge de la menstruation, il ne lui est plus permis de laisser paraître de son corps autre chose que le visage ou ce qui est en deçà de ceci (montrant les poignets). » En outre, ’Aboû-Dâwoud rapporte, d’après ‘Â’ichah, cet autre hadith dans lequel « le Prophète (asws) s'adresse à ’Asmâ’, fille d’Aboû-Bakr, en ces termes : "’Asmâ’ ! quand la femme atteint l’âge de la puberté, elle ne doit plus laisser paraître de son corps que ceci et cela", (désignant du geste le visage et les mains). » Ces textes montrent ainsi formellement que tout le corps de la femme représente, à part le visage et les mains, des parties intimes ; ils indiquent tout aussi clairement que la femme doit couvrir ces parties du corps.
Quant au vêtement avec lequel la femme doit ainsi se couvrir, le Législateur n'en a pas spécifié la nature, lui laissant le choix. Il a simplement exigé, comme l’indiquent les preuves ci-dessus, que ce vêtement soit à même de couvrir l'ensemble du corps à l'exception du visage et des mains, de telle sorte que les parties intimes soient préservées. Ainsi, tout vêtement qui remplisse cette fonction – couvrir tout le corps excepté le visage et les mains – peut donc, quelle qu'en soit la nature, être considéré comme une tenue vestimentaire légale pour la femme. C’est pourquoi la redingote, le pantalon, la jupe, les bas, etc. conviennent parfaitement ; le nombre de pièces vestimentaires importe peu pourvu qu'elles soient à même de couvrir tout le corps à part le visage et les mains.
Le Législateur précise cependant que l'habit doit dissimuler la couleur de la peau ; le vêtement ne peut être légalement approprié s'il est transparent, laissant ainsi voir que celle qui le porte a la teint clair, noir ou basané. C'est ce que montre le hadith ci-dessus cité par ’Aboû-Dâwoud d’après ‘Â’ichah, qui ajoute que le Prophète (asws) avait détourné le regard en voyant que ’Asmâ’ portait un habit transparent. Un autre hadith rapporté par ’Ousâmah prouve que les vêtements transparents ne suffisent pas pour se couvrir : lorsqu'il demanda à ’Ousâmah ce qu'il avait fait d'une pièce de tissu de lin blanc et que celui-ci expliqua qu'il l'avait offerte à sa femme pour qu'elle s'en servît comme vêtement, le Prophète (asws) lui dit : « Ordonne-lui alors de la porter avec une chemise en guise de sous-vêtement, car je crains qu'elle ne laisse apparaître son corps. » Cela signifie que les vêtements transparents ne peuvent convenir, puisqu'ils laissent voir la couleur de la peau. Ces deux hadiths démontrent ainsi clairement qu'un vêtement doit nécessairement dissimuler la couleur de la peau pour être à même de couvrir les parties intimes. Telle est la question des parties intimes qui ne doit pas être confondue avec le problème des vêtements que la femme doit porter dans la vie publique.
2. La tenue vestimentaire légale dans la vie publique
Dans la vie publique, la femme doit être habillée d'une façon précise dont les caractéristiques ont été définies par le Législateur. Si, dans la rue, une femme est habillée autrement, elle commet un péché et une transgression de la Loi islamique. Ainsi par exemple, la femme ne peut, dans la vie publique (c'est-à-dire en présence d'hommes étrangers), être habillée en pantalon car, même s'il permet de couvrir les parties intimes, ce vêtement met en relief les attraits féminins, ce qui relève de l'exhibitionnisme (tabarrouj). Or l'exhibitionnisme est interdit dans la vie publique, même si celle qui le fait a les parties intimes convenablement couvertes.
La tenue vestimentaire que la loi a définie pour la femme dans la vie publique (rue, marché, commerce, etc.) se compose de deux pièces. D'une part, il y a le haïk ou tout autre vêtement semblable que la femme doit porter par-dessus ses habits, et qui doit pouvoir couvrir les talons ; si une femme ne possède pas un tel vêtement ou ne peut l'emprunter à quelqu'un, elle ne doit en aucun cas sortir de chez elle. D'autre part, la femme doit porter un voile ou tout autre pièce semblable qui doit couvrir la tête en entier, tout le cou et la partie supérieure de la poitrine que le haïk ne peut dissimuler.
Cette tenue vestimentaire islamique (voile et haïk) est formellement stipulée par les textes. En effet, la Coran proclame : « Dis aux croyantes de ne laisser paraître de leur parure que ce qu'elles ne peuvent dissimuler, de rabattre leur voile sur leur gorge. » (Cf. sourate 24, verset 31). « Prophète ! dis à tes épouses, à tes filles et aux autres croyantes de se couvrir amplement de leur haïk. » (Cf. sourate 33, verset 59). En outre, le hadith rapporté par ’Oumm-‘Atiyyah – qui demanda au Prophète (asws) ce qu’une femme ne possédant pas de haïk devait faire en sortant – prescrit ceci : « Qu'elle emprunte un haïk à sa sœur ! » Ce qui veut dire qu'une femme ne peut sortir sans haïk ou vêtement de même nature. Ce haïk doit obligatoirement pouvoir couvrir les talons, car le hadith rapporté par Ibn ‘Oumar l'explique clairement : « "Celui qui traîne ses vêtements par orgueil sera ignoré par Dieu le jour du Jugement." ’Oumm-Salmah, [épouse du Prophète (asws) ] demanda alors : "Que doivent donc faire les femmes de leurs haïks ?" L’Envoyé de Dieu (asws) répondit : "Qu'elles le relâchent d'un empan !" "Leurs talons seront alors découverts !" remarqua-t-elle. "Qu'elles le relâchent d'une coudée, pas plus !" ajouta-t-il. » Le haïk doit donc être ample, comme le souligne d'ailleurs le verset ci-dessus, même quand les talons sont recouverts par des bas. Si une femme ne respecte pas ces conditions, elle encourt la colère de Dieu, et sera en même temps sanctionnée ici-bas par l’autorité de l'État.
Par ailleurs, la tenue vestimentaire de la femme dans la vie publique ne doit pas être confondue avec l'exhibitionnisme. En effet, la femme peut porter la tenue vestimentaire légale (haïk et voile) tout en faisant de l'exhibitionnisme (en portant un collier visible, par exemple), ce qui est légalement inadmissible. De même, la tenue vestimentaire que l'on porte dans la vie publique ne doit pas être confondue avec la question des parties intimes, un voile ne recouvrant pas la gorge, par exemple, ne permet pas de cacher les parties intimes.
3. L'exhibitionnisme
Quant à l'exhibitionnisme, il est interdit sous toutes ses formes par la Loi. Ainsi le Coran annonce : « Les femmes ayant atteint la ménopause peuvent, sans inconvénient, alléger leurs vêtements sans toutefois être exhibitionnistes. » (Cf. sourate 24, verset 60). Or, si les femmes âgées ne peuvent étaler leur parures, les plus jeunes ne sont pas, a fortiori, autorisées à le faire. Le Coran stipule encore : « Elles ne doivent pas taper du pied en marchant, dans le but d'attirer l'attention sur leur parure cachée. » (Cf. sourate 24, verset 31). Dieu défend ainsi de faire ce genre d'exhibitionnisme qui consiste à faire entendre le bruit des anneaux que l'on porte. Par ailleurs le Prophète (asws) dit, dans un hadith rapporté par ’Aboû-Moûsâ l-Ach‘arî : « Toute femme qui se parfume, puis sort dans la rue pour faire sentir son parfum est une fornicatrice. » Il dit aussi, d'après ’Aboû-Hourayrah : « Je n’ai pas encore vu apparaître deux catégories des habitants de l'Enfer : des femmes à demi-nues, à demi-vêtues, qui marchent en se déhanchant pour séduire les regards ; elles portent des chignons sous forme d'une bosse de chameau ; elles ne verront jamais le paradis ni n'en sentiront l'odeur. »
Mais qu’est-ce donc que l'exhibitionnisme ? Il s’agit d’autre chose que le maquillage. En effet, le maquillage est permis par la Loi, sauf lorsque la femme est en deuil, en cas de la mort du mari. Si la Loi interdit certains types de maquillage, il s'agit de cas particuliers qui n'entravent en rien la règle générale de la permission. En revanche, en cas de la mort du mari, la femme doit observer un deuil et s’abstenir de se maquiller. En effet, ’Oumm-‘Atiyyah rapporte le hadith suivant : « La femme ne peut observer un deuil au-delà de trois jours, sauf en cas de la mort du mari où le deuil dure quatre mois et dix jours durant lesquels elle ne doit porter aucun vêtement teint sauf s'il est en fibre, ne pas mettre du khôl et ne pas se mettre du parfum, à moins qu’elle n’en ait auparavant supprimé l'aromate. » Dans d'autres variantes du même hadith, il est dit que, durant le deuil, la veuve « ne peut se teindre les cheveux » (’Aboû-Dâwoud) et « ne doit pas se peigner » (an-Nasâ’î). Ce hadith met en garde contre le maquillage en cas de deuil marital, ce qui veut dire qu'il est permis à la femme de se maquiller en général. Quant à l'interdiction de certains type de maquillage et soins esthétiques, elle est stipulée par certains hadiths dont celui rapporté par Ibn ‘Oumar et dans lequel le prophète (asws) maudit celle qui porte de fausses tresses et celle qui les lui fait ainsi que celle qui porte des tatouages et celle qui les lui fait. Il s'agit là de certaines pratiques esthétiques que le Législateur interdit, mais la règle générale est la permission, toute interdiction en matière d'esthétique étant spécifique. Il s'ensuit que le maquillage est autorisé sous toutes ses formes (parfums, khôl, coupe de cheveux, rouge à lèvres, etc.). Les versets relatifs à l'exhibitionnisme ne s'appliquent pas au maquillage, car il s’agit de deux choses différentes. L’exhibitionnisme consiste à laisser paraître la parure et les attraits au regard des hommes étrangers à la femme. Il ne concerne donc pas seulement la parure. C'est aussi, pour la femme, le fait d'étaler ses charmes aux étrangers. Or les textes ci-dessus interdisent formellement d’exposer la parure et les charmes aux étrangers.
Mais qui doit déterminer l'exhibitionnisme ? Est-ce à la Loi, à la coutume ou aux experts de le délimiter ? Les attitudes que la Loi définit comme relevant de l'exhibitionnisme doivent être considérées comme telles, donc interdites. Mais il existe d'autres attitudes qui se renouvellent à chaque époque et qu'il s'agit circonscrire pour déterminer si elles relèvent ou non de l'exhibitionnisme. Or c'est la société qui détermine si telle ou telle attitude est exhibitionniste. Aussi, si une attitude donnée est reconnue comme relevant de l'exhibitionnisme, elle devient interdite. Par exemple, le rouge à lèvres peut, dans un pays donné, être considéré comme de l'exhibitionnisme car il attire le regard des hommes, mais ne pas l'être dans un autre pays où il passe inaperçu. De même, dans un même pays, le rouge à lèvres peut relever de l'exhibitionnisme s'il est fait de façon à attirer le regard des hommes et ne pas en relever s'il est utilisé de façon ordinaire n'attirant pas les regards. C'est donc à la société de juger si telle ou telle chose se rapporte à l'exhibitionnisme car, selon ce qui est reconnu socialement, une attitude peut être considérée exhibitionniste, donc interdite, ou ordinaire, donc permise. En cas d'ambiguïté, c'est aux experts qu’il revient de trancher la question.
°°°
Telle est donc le problème de l'exhibitionnisme qu'il faut savoir distinguer de la question des parties intimes et aussi de celle de la tenue vestimentaire légale que la femme doit porter dans la vie publique. Il apparaît ainsi qu'une femme peut être en état d'exhibitionnisme alors même que ses parties intimes sont couvertes. Elle peut aussi porter la tenue propre à la vie publique et être en même temps en état d'exhibitionnisme.
S.Ch.

19.Posté par Zaheer le 17/12/2014 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dépositaire
Voici la photo, qui je l'espère, te fera comprendre que tes éclats d'humeur, ne sont que considérations futiles.

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/08/24/20090824PHOWWW00146.jpg

A Gauche ou à droite, en haut ou en bas devant ou derrière. L'objectif est le même...
Tu devrais faire une introspection afin d'éviter les polémiques nulle et non avenue en narrant des histoires ambigues.
C'est pour ta santé mentale, ta foi que je te dis ça. Tu file à mauvais coton, mon frère !
salam.

20.Posté par Zaheer le 17/12/2014 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne sais pas si tu a vu, mais dans l'image de la grande mosquée de Jakarta on voit une sorte de cloison qui sépare en deux la mosquée, avec d'un coté les rangées des hommes et de l'autre ceux des femmes.
Après, il est facile de deviner (je l'espère...) que si cette séparation change d'une mosquée à l'autre c'est à cause de l'implantation de la mosquée même (contraintes d'urbanisme) qui obligent chacune à choisir une configuration qui lui sera la plus adaptée.

La c'est toi qui te montre rigide et pinaille inutilement...

21.Posté par fadala le 17/12/2014 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Harun

Vous dites qu'une religion est un système politique, je viens de lire que le mot gouvernement prend sa racine dans les mots grecs et latin signifiant "contr^ole de l'esprit. ?

22.Posté par mohamed ayoub le 17/12/2014 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@fadala
desoles de repondre a la place de harun mais dans l islam on a l obligation de la dahwa c est a dire de transmetre la pensee islamique,le prophete asws dans un hadith nous conseil de transmettre au moins une ayah(un verset)au minimum,donc pour ceux qui disent que le prophete asws a passer sa vie dans une grotte a mediter(ils insistent juste sur la spiritualee),a ceux la je leur repond comment avons nous ete converti au magrheb,et comment les musulmans ont conquis l andalousie et omar radiyallah anhou la palestine,ceux qui etudient serieusement la biographie du prophete asws savent qu il etait un grand homme politique un gouverneur ,un juge et un grand chef de guerre qui a combatut les romains.Donc oui l islam est un systeme qui gere tout les aspects humain dans une societe.
Je remet encore un texte deja poste je suis desole pour certain,je tiens a signaler qu il n est pas de moi mais de freres qui sont competents dans la jurisprudence islamique.

Honorables prédicateurs, n'enfermez pas l'islam dans une dimension cléricale !

Nous constatons de la part de nombreux prédicateurs musulmans une focalisation exclusive sur l'aspect "spirituel" au sens le plus restreint, limitant l'islam à la sphère individuelle. Nombreux sont les rappels en lien avec la pratique individuelle et rares sont les appels aux grands problèmes de la ’Oummah dont l'obligation de restaurer le Khalifat, qui appliquera en totalité la Loi de Dieu.
Cette voie amène certains musulmans à penser que l'islam serait une croyance fixant exclusivement le rapport de l'homme à Dieu et à lui-même comme si la Religion de Dieu était une philosophie au même titre que l'hindouisme ou un dogme dépourvu de système à l'instar du christianisme.

Pourtant, l'islam se distingue aussi bien des religions que des idéologies du fait qu'il couvre harmonieusement toutes les dimensions humaines : ses articles de foi et ses pratiques cultuelles déterminent le rapport de l'homme à Dieu ; ses préceptes relatifs à la nourriture, à la tenue vestimentaire et aux règles morales régissent le rapport de l'homme à lui-même ; ses prescriptions en matière d'échanges et de peines organisent le rapport de l'homme à autrui. Quelle autre religion ou idéologie gère-t-elle les problèmes humains de façon aussi exhaustive ? La spiritualité au sens islamique ne réside-t-elle pas précisément dans la soumission à Dieu en observant toutes Ses lois sans exception ?
De plus, la voie des prophètes ne consiste-elle pas à combattre le mal global en se désavouant radicalement du tâghoût (toute divinité ou autorité en dehors de Dieu) et en appelant à la voie de Dieu ? Ne devrait-on pas mettre en pratique la voie de Mouhammad (SA‘WS), qui rejetait sans concession les croyances impies des Qouraych ? La voie à suivre n'est-elle pas celle du Prophète (SA‘WS), qui a établi un Etat islamique à Médine, lui et ses Compagnons, sans se limiter à une pratique individuelle de l'islam ? Il est surprenant de voir des musulmans se détourner de ce fondement de la Religion et, sans la moindre gêne, recourir au tâghoût à travers l'action au sein du système laïque démocratique qui prend l'homme pour législateur à la place de Dieu. Pourtant, le Coran est sans ambiguïté à ce sujet : « Quiconque renie le tâghoût et a la foi en Dieu, celui-là saisit le lien le plus solide, qui ne peut se briser.» Cf. Coran 2.256).
L'existence du Khalifat est capitale pour l'application de la Loi islamique. Si cet État est absent, c’est la mise en pratique de la majeure partie des lois de l'islam qui se trouve obstruée. « La corruption est apparue sur terre et sur mer à cause de ce que les gens accomplissent de leurs propres mains » (Cf. Coran 4.65). C’est ainsi que, dans son commentaire de ce verset, Ibn Kathir établit comme cause de diffusion de la corruption la non-application de la législation révélée à Mouhammad (SA‘WS) ; il cite Ibn Abbâs, qui définit la corruption par le fait d'associer autre chose à Dieu (chirk). Or l’association ne se limite pas à la sphère individuelle (sorcellerie, adoration des tombes, etc.). Elle englobe aussi le domaine législatif où Dieu est remplacé par l'homme, qui pense pouvoir légiférer à la place du Créateur. Cette forme d’association est d’ailleurs la plus grave car elle provoque la suprématie des lois humaines sur la Loi divine. Il en découle l'application d'un système laïque barbare, qui peut aller jusqu'à faire couler le sang de musulmans qui refusent la suprématie de l’idolâtrie. Et pourtant, ce sujet est complètement occulté par de nombreux prédicateurs, même lorsqu'ils multiplient les cours sur l'unicité de Dieu (tawhîd) : « Auraient-ils des associés qui leur ont légiféré des lois que Dieu n’a jamais permises ? » (Cf. Coran 42.21).
La reconnaissance de l'unicité de Dieu ne peut s'accomplir qu'en admettant la création et l'ordre cosmique et juridique comme une possession exclusive du Seigneur. Or l’exclusivité de l'ordre juridique implique la souveraineté absolue de Dieu en matière de législation : Il est le seul à décider du permis et de l'interdit, c'est-à-dire de la voie à suivre ici-bas. Mais l'application de la Loi de Dieu ne peut se faire qu'au sein d'un Etat islamique, le Khalifat au sein duquel on prête allégeance à un Khalife afin qu'il applique la Loi islamique basée sur le Coran et la Sounna au lieu des lois impies. « Non, par ton Seigneur ! ils ne seront de vrais croyants qu'autant qu'ils te soumettront leurs différends, accepteront sans rancœur ta sentence et s'y soumettront entièrement. » (Cf. Coran 4.65).
En outre, les Compagnons furent unanimes au sujet de la nécessité du Khalifat. Ainsi, après le décès du Prophète (SA‘WS) et bien que confrontés à une multitude d’obligations, ils se consacrèrent entièrement à la mise en place du successeur du Prophète de Dieu (SA‘WS) avant tout, puis conclurent l’acte d’allégeance à ’Aboû Bakr. On pourra s’étonner du fait d’avoir retardé l’enterrement du Prophète (SA‘WS) durant trois jours et deux nuits : pour quelle raison les Compagnons n’ont-ils accompli ce devoir, entre autres, qu’après avoir prêté serment d’allégeance à un Khalife ? Parce qu’ils savaient que la mise en place d’un gouvernant constituait le summum des obligations. Ils commencèrent donc par celle-ci avant toute autre.
La restauration du Khalifat doit être parmi les priorités, car à travers l'existence de cet Etat, l'islam sera entièrement appliqué et les musulmans pourront revivre dans une société islamique, c’est-à-dire exclusivement soumise à la Loi de Dieu dans tous les domaines (politique, économique, social, pénal ou autre). « Sachez que le Livre et l’autorité vont se séparer. Alors, ne vous séparez pas du Livre ! » (at-Tabarânî, al-Mou‘jam al-kabîr).
De plus, le Khalifat est vital pour défendre la ’Oummah islamique qui subit sans cesse des attaques ennemies (en Syrie, Palestine, Tchétchénie, Birmanie et ailleurs). L'histoire du Khalifat en témoigne : sa protection de l’islam et des musulmans en fut la preuve vivante. Il se mobilisa non seulement face aux offenses faites au Coran et au Prophète (SA‘WS), mais aussi pour la défense des musulmans. Rappelons-nous l'histoire de cette musulmane humiliée par des juifs sur la place du marché, à l'époque du Prophète (SA‘WS) : les agresseurs furent combattus et chassés pour leur ignoble acte ! Rappelons-nous aussi l’histoire de cette autre musulmane agressée par des Byzantins : le Khalife dirigea lui-même une armée pour corriger les agresseurs, et conquit ainsi la cité de ‘Ammoûriyyah.
Celui qui souhaite sincèrement défendre la ’Oummah islamique, qu’il œuvre pour la restauration du Khalifat ! Celui qui aime vraiment le Prophète (SA‘WS), qu'il suive sa voie et œuvre pour le retour du Khalife, à qui il doit allégeance ! Car « […] Celui qui meurt sans être conscient de sa responsabilité en matière d’acte d’allégeance (bay‘ah) périt à l’état de païen (jâhiliyyah). » (Mouslim). Celui qui souhaite être aux côtés du Prophète ((SA‘WS)), qu'il œuvre pour le rétablissement du Khalifat ! Car il est inconcevable de faire cesser les agressions par un autre biais que celui du Khalifat. C'est en effet un bouclier, une protection : « L’Imâm [ou Khalife] est un bouclier derrière lequel l’on combat et l’on se protège. » (Mouslim).
« Croyants ! obéissez à Dieu et à Son Messager, et ne vous détournez pas de lui quand vous l'entendez parler. Ne soyez pas comme ceux qui disent : "Nous entendons", alors qu'ils n'entendent pas. » (Cf. Coran 86.20-21).
Farîd al-Qayrawânî

23.Posté par oh-daz le 17/12/2014 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mixité....il y a quelques temps, j'ai demandé a un témoin de jéhovah pour quelles raisons des personnes sont
le plus souvent exclues de la communauté, il m'a répondu " le sexe "...
et dire que beaucoup sont tenté de faire rentrer ceci dans les mosquées...
religion ou pas, tout autour de nous la fornication et l'adultère font des ravages...
n'oublions pas la fornication simplement du regard....certains nous font croire qu'ils ne sont pas concernés...
de vrai robocops ceux là..........

24.Posté par Zaheer le 17/12/2014 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quoi qu'il en soit, il est indéniable que la majorité des musulmans suivent pas à pas les traces des juifs et des chrétiens, "empan, par empan, coudée par coudée..."
En voulant prouver à @Dépositaire que les hommes et les femmes étaient séparé je me suis aperçu que la cloison qui matérialisait la séparation était assez basse pour que les hommes et les femmes puissent se voir.
Le changement se fait toujours par étapes...

25.Posté par mohamed ayoub le 18/12/2014 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D’après Ibn Mass’oud-qu’Allah l’agrée : le Prophète-que la prière et le salut d’Allah soient sur lui-a tracé une longue ligne avec sa main et a dit

« Voilà la voie d’Allah. »

puis il a tracé à droite et à gauche de cette ligne d’autres lignes plus petites et a dit :

« Sur chacune de ces voies, il y a un diable qui prêche pour son compte. »

puis il a récité :



{Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude suivez le donc et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous a enjoint.}
Donc la voie de l islam sont les textes qui sont claires CORAN ET HADITH rien d autre,je pense que pour ma part les musulmans sont en periode de renaissance je ne pense pas que nous suivons le meme chemin que les juifs et les chretients,a force d humiliations et de masssacres et colonisations du monde musulman les gens savent que leurs salut viendra de l islam et de la reunification du monde musulman.

26.Posté par 2ccr le 18/12/2014 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Harun ,
soit dit en passant, Hitler avait la benediction du pape.

Quand je vois au boulot des gens qui sont croyants et qui prient , puis ensuite comme je vois comment ils se comportent avec leurs collègues dans la vie de tout les jours, je pense que moi athée j'ai plus de sens morale, et de fraternités qu'eux. La religion n'est souvent qu'une facade pour faire comme les autres, je crois qu'au fond d'eux il ne croient meme pas en dieu, car si dieu existe et qu'il voit leur comportement ils ont du soucis a se faire !

27.Posté par Harun le 20/12/2014 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2ccr

désolé pour toi si tu as de mauvais collègues mais moi aussi j'en ai des mauvais. Moi je vois l'inverse de toi. Ces collègues qui se disent "athée" mais qui divorce pour un rien, qui squatte les clubs échangistes, qui te piquerait jusqu'à tes 30 cents pour la machine à café, qui rit du mal des autres, qui ne donne jamais 1 cent à un pauvre et qui les évite comme la peste... Et tout ça pourquoi car ils n'ont aucune morale à part la leur. Pour eux, seul leur ego compte les autres n'ont pas leur place. Un musulman comme un de tes collègues ça reste un être humain il a ses défauts et ses qualités. Fais toi plaisir va voir untel dis lui que son comportement ne correspond pas à l’image que tu te faisais du musulman. Tu verras comment il changera après car être remis en place par un athée c'est lourd pour nous. Moi par contre j'ai beau essayé de changer mes collègues où discuter avec eux rien y fait. Ils n'ont pas de morale qui viendrait transcender leurs idées. Ils peuvent être d'accord avec moi sur certains points mais ça n'a aucun effet, ils vivent qu'avec des besoins.

28.Posté par 2ccr le 20/12/2014 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Harun,
je pense que tu caricature beaucoup, mais c'est de bonne guerre, par contre qu'en tu dit : "ils vivent qu'avec des besoins, pour ce qu'en j'en voit dans ceux que je cotoient, les plus grands consommateurs de coca, portable, voiture et qui te pique 30 centimes a la machine a café ne sont pas des athés!

Ensuite pour ce qui concerne les clubs echangistes, c'est des gens consentants, entre adultes qui ne font de mal a personne et qui n'obligent personne a faire pareil. Ils ne pronent pas le "jihad échangiste " en massacrant ou egrgeant allegrement des milliers de personnes ! Il faut quand meme remettre les choses a leur place !

Quand a l'aumone aux pauvres, je pense que la charité et la compassion sont des valeurs typiquement capitalistes qui rappelle un peu les dames patronnesse qui faisait la charité aux pauvres que leur maris exploitaient; la charité evite de poser les bonnes question. Je ne sais pas qui a dit : "Lorsque je fais l'aumone aux pauvres ont dit que je suis un saint, lorsque j'explique pourquoi ils sont pauvres, ont dit que je suis communiste", mais je suis assez d'acord. Faire la charité sans expliquer pourquoi et sans vouloir changer les choses qui provoque cette charité ne sert a rien, seulement a maintenir le systeme.

Pour finir cette phrase de Victor Hugo : " on fait la charité, parce que l'on n'a pas su instaurer la justice!"

On vit une époque formidable, ou je suis certain que si certain arrivent au pouvoir, on pourchassera les athées en les accusant de tous les maux ... le bucher ou la lapidation seront leur seul alternative !

Je te souhaite un bon weekend .

29.Posté par Hamid le 20/12/2014 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2ccr
Personne ne dit que la foi et la spiritualité
Fait des gens des anges,
Mais on dit que le logiciel islam est le logicielle qui rend
Les gens meilleur dans leur vie quotidienne avec les autres
Si t'es collègues n'étaient pas pratiquant alors ils serais pire avec toi!
Et un athée avec un bon fond,et ils y en a beaucoup,sont encore
Meilleurs quand ils embrasse l'islam,
Ce n'est que mon avis,d'après mon expérience

30.Posté par oh-daz le 27/12/2014 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce que l'occident attend de nos soeurs shaykh al Fawzan

https://www.youtube.com/watch?v=8mIJNVWLs-4

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires