Coup de gueule

Être musulman et Français, possible ?


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!



Zeynel CEKICI
Jeudi 16 Novembre 2006

Être musulman et Français, possible ?

Peut-on être Français et musulman, Et, par son prolongement, peut-on être musulman et vivre sa foi en Occident ?

Depuis le 11/09, orientée par un prosélytisme idéologique, la situation mondiale dégénère de manière inquiétante, les libertés individuelles sont restreintes au profit de la ‘’sécurité’’ supposée en danger. Ce constat et ces expressions sont devenus tellement banales, et pourtant… ?

Le but de vouloir banaliser l’inacceptable comme les ‘’ mesures d’exceptions’’ ou des événements extraordinairement brutaux, consiste à rendre ordinaire ce qui habituellement nous choquerait. Pourquoi certaines pratiques insidieusement s’installent dans les mœurs et comportements du quotidien, et pourquoi sont elles acceptées par la majorité des citoyens sans questionnement critique ?

Il y a comme une odeur nauséeuse qui s’échappe des discours politiques et des décisions arbitraires prises contre les musulmans. Il y a comme un vent de nostalgie fasciste. Voudrait-on interdire l’Islam en Occident ?

Et, pourquoi ?

Un petit rappel pour être considéré comme musulman:

Il est d’abord exigé une profession de foi sans cérémonial ni aucune autre condition d’ailleurs, ce qui confère un sentiment d’authenticité à cette religion... Ensuite viennent les cinq prières quotidiennes, le jeûne, le pèlerinage et enfin l’aumône légale ou impôt obligatoire considéré comme un ‘’droit de regard des nécessiteux’’ sur votre richesse.

Le musulman doit accepter et pratiquer ces cinq piliers de l’Islam. Une fois la profession de foi prononcée, les quatre autres piliers doivent faire l’objet d’une acceptation sincère à défaut d’être pratiqués quels qu’en soient les motifs. Selon les canons islamiques, le musulman est entier à la seule condition de pratiquer ces cinq dogmes. Si la profession de foi n’est pas vénale, les quatre autres dogmes non pratiqués feront du musulman un simple pécheur, mais nier ces dogmes en fait un hérétique.

Pourtant, aujourd’hui la République , du moins ceux qui se l’ont approprié, impose un ‘’Islam républicain’’. Pour prouver son allégeance à la République et montrer son intégration réussie, le ‘’bon’’ musulman républicain, est celui qui refuse en partie ou dans sa totalité les cinq piliers ou dogmes de l’Islam. Il peut se revendiquer musulman folklorique (d’apparence), mais il n’a pas le droit de pratiquer pour prouver qu’il est de bonne foi (pardon pour le mauvais jeu de mots) et bien intégré, ….

Cette vision peut paraître fantasmatique, pensez-vous ?

Pourtant dans cette République on peut vous interdire d’exercer un métier (même à risque) tout simplement parce que vous avez eu l’outrecuidance ou la naïveté de croire que pratiquer sa foi librement était un acquis et droit fondamental !

Voyez les questions posées aux ‘’BAGAGISTES DE ROISSY’’, ceux qui aujourd’hui même devaient justifier de leur ‘’bonne foi’’ ’devant la justice républicaine, et à en croire la décision qui s’en est suivie, cette justice s’arroge une prérogative inouïe. Cette justice s’octroie le droit de dire qui est un musulman ‘’modéré’’ et qui ne l’est pas. Cette dernière a accepté de restituer le fameux ‘’badge’’ à deux des sept plaignants.

Voici le genre de questions auxquelles ont été soumis de simples travailleurs par les enquêteurs anti-terroristes. : Mangez-vous halal ? Faîtes-vous la prière ? Pratiquez-vous le jeûne du ramadan ? Avez-vous fait le pèlerinage à la Mecque ? Aimez-vous la France.

Parmi les questions il y en a quatre qui touchent directement les cinq piliers de l’Islam et les remets en cause. Ces piliers censés être les bases et le fondement spirituel de chaque musulman sont volontairement opposés aux prétendues conditions d’intégration imaginées par la vision néofasciste, pensée à Tel Aviv, fabriquée à Washington et importée en France par Sarkozy. Et, la question, ‘’aimez-vous la France peut laisser supposer ‘’aimez-vous la France ou votre Dieu’’, puisque la profession de foi qui reste la clé de voûte de la foi musulmane, est elle aussi remise en cause sous prétexte de prouver son attachement à la République. Voilà comment la France respecte le droit fondamental du citoyen, le respect au culte de tout à chacun. A moins, que le seul culte admis, soit celui toléré par l’empire et le sionisme international ?

Le pouvoir médiatique sur la compréhension et la réflexion individuelle

La chaîne de propagande publique nommé « France 2 », s’est empressée dans son édition de treize heures, de montrer l’un des déboutés, au début du repportage, la prise de vue est d’abord bien de face de manière à montrer le genre de musulman débouté. Avec une méthode subliminale et d’autosuggestion, suivie d’une courte interview filmant le musulman de dos (pseudo anonymat) avec quelques questions formatées au préalable, pour éviter sans doute d’en poser les bonnes ?

Ces précisions sont utiles, car le débouté interrogé par la chaîne de propagande nationale a été choisi avec soin, il s’agissait d’un musulman pratiquant, un ‘’barbu’’ ainsi appelé par la propagande. Sans doute aussi pour déprécier l’iniquité de la décision du tribunal, après tout, donner tord à un ‘’barbu’’ serait plus facilement acceptable par l’opinion. On sauve ainsi l’illusion d’une justice équitable. Concernant les quatre autres musulmans qui ont été déboutés par le tribunal et non montrés par « France 2 », par cette manipulation télévisuelle on penserait aisément qu’ils sont aussi des ‘’barbus’’, même si ce n’est pas le cas.

Le pauvre homme du reportage ne réalisait toujours pas que dans ce pays en particulier et le monde occidental en générale, il ne fait pas bon d’être musulman, et a fortiori pratiquant, naïvement répondait aux mêmes questions posées par les enquêteurs de l’antiterrorisme.

Bien évidemment, « France 2 » a rempli sa mission et a ainsi participé à la propagande politico médiatique, initiée par la frange sioniste de ce pays.

Face à tant d’injustice et le mutisme observé par les élites politiques et autres penseurs, laisse à penser qu’ils se sont fourvoyés, par crainte ou soumission, peu importe, le résultat est lamentablement cynique !

La propagande antimusulmane a été alimentée par une idéologique initiée par les sionistes du parti socialiste en premier lieu et repris avec fougue par notre excité et agité de ministre de l’intérieur qui se prenait déjà pour le Président –la défaite de ses soutiens à la Maison Blanche doit assombrir ses rêves d’être calife-, alors que Chirac n’a pas encore joué sa dernière carte, le petit ministre semble mal barré… Et la voie d’un autre quinquennat pour Chirac semble possible ?

La fourberie sioniste digne de pensées perverses, divisa d’abord les populations issues des banlieues. Après avoir concentré les différentes populations musulmanes entre elles et donné la possibilité aux non musulmans de quitter ces ‘’quartiers’’, tous les gouvernements ont scrupuleusement adopté la même non politique des banlieues. Le plan était de provoquer des conflits entre musulmans, le ‘’bon’’ musulman selon les critères républicains contre les mauvais selon l’Islam, c’est à dire ceux qui ne pratiquent pas un ou tous les cinq piliers de l’Islam, rappelez-vous des questions posées aux ‘’bagagistes de Roissy’’ : ‘’Mangez-vous halal ? Faîtes-vous la prière ? Pratiquez-vous le jeûne du ramadan ? Avez-vous fait le pèlerinage à la Mecque ? Aimez-vous la France ?

Puisque toutes les questions posées par les ‘’institutions anti-terroristes’’ sont de l’ordre du dogme et de la conviction intime, dans ce pays pour être intégré à défaut d’être accepté, il faudrait donc que le musulman abandonne ses pratiques cultuelles ?

Comment en sommes nous arrivés là ?

Comme souligné plus haut, ce changement de cap s’est opéré sous l’impulsion socialiste. Sous prétexte d’être plus concerné par la misère sociale, les socialistes ont raflés la quasi-totalité des élections grâce aux votes des musulmans qui voyaient et qui voient toujours en ce parti un ami des petites-gens.

Pourtant ces musulmans abusés par le socialisme à la française sont aussi les oubliés du partage de la production nationale et du pays auquel ils ont participé au développement pendant ‘’les trente glorieuse’’.

Ces Socialistes sionistes ont été à l’origine du sentiment de la montée supposé de l’extrémisme islamique, mettant en avant des mouvements pensés et réalisés par les pontes du Parti, dont le plus virulent et soutien de S. Royal, le sioniste patenté, Julien Dray.

Il a été l’initiateur de ‘’SOS RACISME’’ en y intégrant les plus haineux des fils de musulmans, ceux qui pratiquent le déni de soi et insultent les siens pour atteindre ou garder leurs privilèges. Malek Boutih en étant l’archétype, démontre si besoin, ce comportement indigne en s’en prenant constamment aux siens.

Après vint le tour du mouvement ‘’Ni pute ni soumise’’, créé pour les mêmes motifs que ‘’SOS racisme’’ : semer la discorde et la division au sein de la communauté musulmane.

Au même titre que les leaders de ‘’SOS racisme’’ ont participé à diviser les musulmans entre non pratiquants et pratiquant, sous-entendus entre extrémistes et musulmans ‘’laïcs’’, les ‘’Mi putes Mi soumises’’ ont été utilisées pour diviser les femmes musulmanes entre elles pour ensuite détruire les liens familiaux protégés par l’Islam.

Ce mouvement de mi putes et mi soumises, participa activement à la division des musulmanes et rempli sa part de mission pour faire accepter à l’opinion, la loi scélérate dite ‘’ contre les signes religieux’’ et qui ne vise que les musulmanes, pour le moment, les hommes aussi sont susceptible d’être frappé par de tels anathèmes le moment venu?

Bien évidemment, les événements du 11 septembre auront été le moteur de cette répression antimusulmane, et ces mouvements sionistes en France n’ont plus beaucoup d’effort à fournir pour continuer à leurrer les Français en premier et trahir l’électorat musulman, puisque Sarkozy à repris le relais…

Mais au fait, pourquoi ce vocable de ‘’musulman laïc’’ ? Encore un néologisme antinomique par essence, puisqu’une personne ne peut être laïque et pratiquant à la fois, seules les Institutions étatiques sont et doivent restées laïques. De plus, dans l’opinion s’est construite l’idée que le musulman supposé laïc est ‘’modéré’’ puisque non pratiquant… Cette notion de musulman pratiquant a plaisamment été amalgamée avec une conception et une lecture supposée fondamentaliste pour obliger le croyant à abandonner la pratique et de garder des résidus d’héritage culturelle, mélangés à des coutumes et de pratiques païennes associées à l’Islam : Seul le musulman folklorique semble trouver grâce au sein de la République. Mais cela, c’est oublier les pratiques inquisitrices contre les Maures converties de force au Christianisme puis suspectés d’être de faux croyants et chassés et/ou massacrés.

Imaginez l’ambiance délétère qu’engendrerait un événement aussi grave que le 11 septembre sur le sol français ou européen, ou l’assassinat du Pape ou je ne sais quel autre événement qui marquerait les esprits à jamais ?

Depuis le 11 septembre 2001, cette politique animé par la volonté d’ostraciser les musulmans est devenu chose facile. Les propagandistes ne se donnent même plus la peine de faire des scénarios recherchés et compliqués, puisque l’opinion françaises semble prête à accepter l’idée d’une incompatibilité présumée de l’Islam et des valeurs républicaines, lesquelles restent floues et indéfinies, un peu comme la notion de laïcité. Il s’en faudrait de peu pour que les réactions primaires prennent le dessous, et des néo inquisitions voient le jour ouvrant la voie à d’autres dérives.

Que ce soit au niveau international ou national, les attaques, les provocations, les tentatives d’humiliations et les insultes contres les musulmans augmentent de manière exponentielle, cela ne peut être le résultat d’un comportement normal, d’une évolution naturelle de la société occidentale si ce n’est le résultat d’une manipulation de l’opinion.

La question est de savoir si cette exaltation des sentiments patriotiques et nationalistes distillés par la propagande sournoise avant cette date maudite et aussi brutale comme il est d’usage actuellement, ne cache pas des motivations criminelles, sont-ils symptomatiques du malaise et du mal-être occidental ou une simple dégénérescence culturelle de la civilisation judéo-chrétienne ?

Si ce n’est un cheminement normal de l’humanité et du comportement habituel des hommes, il ne peut s’agir que d’un plan global qui vise à réduire la majorité de l’humanité à un état d’esclavage comme elle ne l’aura jamais été.

Détruire tous repères identitaires (au sens non péjoratif), culturels, cultuels, qui restent des éléments fédérateurs à toutes oppressions et la base de toutes résistances face à la tyrannie, est une méthode impérialiste.

Si aujourd’hui, c’est l’Islam dans son ensemble qui est visé, ce n’est pas le fruit du hasard. L’Islam est certes une religion, mais elle reste aussi une philosophie politique, et c’est cet aspect qui dérange les ennemis de cette religion.

Que vous soyez musulman ou non, et avez pris conscience de la nécessité d’une lutte contre ce système et vous, vous opposez, vous serrez traités comme le musulman pratiquant et ainsi perçu comme un ennemi de l’Occident. D’ailleurs la propagande

A depuis longtemps déjà assimilé les alter mondialistes et autres groupes d’extrêmes gauches et opposant à l’empire, à des ennemis de l’Occident et de ses valeurs.

Si vous, vous sentez en dehors de cette lutte pour la survie de l’espèce humaine, vous, vous en repentirez peut-être un jour, si on vous en laisse le temps… ?

En tant qu’homme de bonne volonté, nous devons mettre de côté nos divergences idéologiques ou spirituelles et nous unir pour contrer le régime dictatorial mondial qui prend forme chaque jour qui passe. Prenez exemple sur les grands de ce monde, les vrais, je parle bien évidemment de Chavez, d’Ahmadinejad, et dans une moindre mesure de Poutine et Chirac.

Les deux derniers semblent aussi avoir pris conscience de ce plan globale dont la mondialisation est l’avatar, le visage ‘’humain’’.

Ce plan qu’on dirait inspiré par une puissance maléfique est aujourd’hui ébranlé grâce à des musulmans sincères et des non musulmans intellectuellement intègre et honnêtes qui refusent la soumission à l’empire qui est basé sur un système qui rend interdépendant et mutuellement soumis des hommes à des intérêts qui sont les appâts de ce plan.

Toutes les Institutions internationales sous l’égide desquelles la mondialisation prend forme, sont soumises au pouvoir financier qui est en réalité à l’origine de tous les conflits marquants l’histoire depuis quelques siècles déjà.

La mondialisation, la globalisation sont des notions perverses, les prémisses de l’imminence de la dictature mondiale.

Quelle que soient leurs sensibilités et leurs affinités idéologiques, les gens de bonne volontés, tous les résistants à cette tyrannie globale annoncée, ont plutôt intérêt à ne pas se comporter avec le même laxisme d’avant la montée du nazisme. Car cette dictature financière sera incomparablement plus inhumaine que le nazisme et les dictatures et fascismes qui ont ensanglanté l’humanité. La propagande de divisions entre les hommes ont été initiés par ce même pouvoir financier et tentaculaire qui réuni en son sommet une élite issue des familles les plus riches. Depuis des siècles, le destin de l’humanité est indexé aux souhaits des élites financières mondiales.

Les sentiments patriotiques et/ou nationaux sont aussi des écueils que ce pouvoir financiers distille antre les hommes, et ceux qui se sentent concernés par la lutte intellectuelle, ont intérêt à consommer avec modération, voire à bannir ces sentiments contre nature s’ils ne veulent pas être les prochaines victimes de ce plan global.

Les commanditaires du chaos généralisé sont pour le moment quelque peu désabusés par la résistance des trop peu de musulmans qui ont compris l’intérêt à s’opposer et à s’unir avec des non musulmans à travers la planète contre cet impérialisme US qui est actuellement la face visible de ce pouvoir financier.

Gageons que les musulmans arrivent à stopper ce train en marche et ainsi éviter le destin tragique décidé pour toute l’humanité… !

A part cela, les libertés individuelles sont notre seule richesse, les préserver doit être notre seul but et quelles que soient nos appartenances culturelles et cultuelles, nos origines ethniques et nos affinité idéologiques.



Vendredi 17 Novembre 2006


Commentaires

1.Posté par julien le 16/11/2006 03:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous Unis, on gagnera !!!

2.Posté par ganapati le 17/11/2006 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis d'accord pour dire que la mondialisation et la liberalisation des echanges sous l'egide de la banque mondiale, de l'omc, et de la BCE sont "les premisces d'une dictature mondiale" (quand elle n'est pas deja presente); mais la ou je ne comprends pas votre argumentation, c'est vos references incessantes au sionisme: "les socialistes sionistes", ce sioniste patenté de Julien Dray", etc...
Je crois que vous mélangez un peu les choses; meme si le mouvement sioniste profite de la vague d'islamophobie pour faire sa propagande aupres des juifs de france, et les amener ainsi a quitter ce pays pour Israel (ce qui, dans mon experience, ne marche pas si bien que ça: de nombreux juifs de france se considerent comme integrés et ne croient pas a l'appartenance a un peuple juif), je ne pense pas que l'on puisse les accuser aussi directement, sans meme un debut d'explication (ce que votre article ne contient pas), si ce n'est pour attiser une haine malvenue.
Je reconnais que le sionisme est un mouvement d'extreme droite a tendance fasciste, mais vos accusations auraient nécessité plus d'explications (ne serait-ce qu'envers les gens qui ne connaissent pas vraiment cette ideologie).

3.Posté par Laïd DOUANE le 17/11/2006 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam Zeynel,
Ton article est, tout simplement, bien. J’ai même pensé à l’éditer sur mon blog. Puis-je le faire ? C’est sérieux. J’attends ta réponse !
Revenant au contenu de l’article. L’histoire des BAGAGISTES DE ROISSY’’ me rappelle de mauvais souvenirs qui allument ma mémoire.
« Mangez-vous halal ? Faîtes-vous la prière ? Pratiquez-vous le jeûne du ramadan ? Avez-vous fait le pèlerinage à la Mecque ? Aimez-vous la France ».
Bizarrement, j’ai eu à répondre à ces mêmes questions devant un officier, une femme de l’OFPRA. Elle est française fille de harki, d’origine algérienne, d’origine kabyle et.. la liste est longue.
- Bonjour monsieur, dit-elle avec un sourire jaune !
- Bonjour, réponds-je.
- Pouvez-vous nous résumer votre requête ? Pourquoi avez-vous sollicité l’asile ?
Réduit en élève, devant un professeur médiocre, française de surcroît, qui ne sait même pas s’exprimer convenablement, j’ai fait ce que j’ai pu pour paraître convainquant. Enfin, l’entretien a duré une demi-heure à peu près. Comme je suis ce que je suis mais surtout pas français, tu peux imaginer la souffrance qui pesait sur moi.
- Vous êtes de quelle confession, m’a-t-elle interrogé ?
- Musulman..
-Pratiquant ?
Là, j’ai rigolé, ce qui n’a pas plu à mon interlocutrice !
J’ai répondu qu’il n’y a pas deux sortes de Musulmans et que.. et que..
Ensuite, il y a eu ces mêmes question qu’on a posées au bagagistes de Roissy, ou presque !
Au souvenir que ces mêmes questions ou presque, m’ont été posé par les militaires chez moi en Algérie, je me suis emporté, et la suite n’a pas été bonne du tout. J’ai dû lui dire des choses horribles en supposant qu’elle était fille de harki, ce qui s’avérera vrai de vrai..
Mais bien sûr que je l’ai regretté, mon cher Zeynel! J’ai eu moi aussi, le réflexe de Sarkozy qui lui l’a fait hypocritement, en affirmant que les enfants ne s’excusent pas pour les fautes commises par leurs parents. J’ai dit hypocritement, et j’assume, parce que ce même Sarkozy n’a pas hésité une seconde à exiger des Turcs de s’excuser auprès des Arméniens pour ce que tout le monde sait. Enfin, que Dieu soit avec vous, les Musulmans français ! Car avec un ministre de l’intérieur comme ça, et de surcroît, ministre des cultes, il faut prier beaucoup.
Je disais donc, j’ai quitté l’OFPRA en roulant car j’ai été transformé en boule de nerfs. La suite, je te la raconterai un jour. En tout cas, j’ai eu la chance d’appartenir à Emmaüs. Et c’est là que j’ai eu à connaître la vraie France ! Je ne dirai pas plus. Mais j’écrirai quelque chose sur ce monde marginal au pays des droits de l’homme bafoués sous les projecteurs !
Enfin, je me permets de copier et coller un morceau de mon dernier ouvrage concernant ces questions mondialistes qu’on pose à tout Musulman entre les mains de la police :
C’est au milieu de ce concasseur affreux que nous attendions sous un froid tropical. Par suite, nous sommes soumis à des interrogatoires humiliants par des militaires qui ne savent se battre que contre leurs concitoyens. Ne sachant pas mener une discussion, ils nous insultaient et injuriaient sous le regard des chefs contents de leur victoire absurde !
Nous avons répondu à un questionnaire sommaire sur notre appartenance au FIS, notre participation à la fameuse grève politique de juin 1991 et nos voyages à l’étranger. Par ailleurs, les interrogateurs nous provoquaient systématiquement, en posant des questions vidées de sens : « Fais-tu la prière ? Combien de fois par jour ? Es-ce que tu fais le ramadan? Combien de fois es-tu allé à l’étranger et vers quels pays? Sais-tu manier les armes. Est-ce que tu as bu ou tu bois de l’alcool ? » Des questions improvisées par nos militaires appelés nous défendre, au moment où les nations civilisées commençaient à réfléchir au tourisme spatial ! Et quand ils sont irrités, ils se mettaient à nous menacer : « Vous voulez arriver au pouvoir par la force ! Vous allez voir. Nous allons vous asseoir sur des bouteilles, fils de…! »
Je me demandais sérieusement, si le pays n’était pas entre les mains des étrangers ? Il y avait tout pour perdre la raison. En tout cas, j’ai regretté de m’être fait arrêter. J’ai eu envie de me sauver et rejoindre le maquis, malgré ma conviction qu’il était truffé de criminels. J’ai même failli, dans un moment de faiblesse, ôter le fusil à un militaire isolé. Je devais mon salut à Brahim qui m’a fait songer à ma famille. Je n’étais pas seul. Un jeune détenu a été traité de fils du pêché en présence de son frère. Pour se venger, il s’en est pris à un militaire et il a tenté de s’enfuir après l’avoir assommé avec la crosse d’un fusil. Rattrapé, il a été malmené et humilié devant tous. Par la suite, on l’a emmené loin de nous et depuis, nous ne l’avons jamais revu. La vengeance s’est alors emparé des militaires. Peut-on imaginer qu’un officier écourte ses vacances et retourne à la caserne dans le seul but de prendre plaisir à la torture d’un élu qui lui aurait refusé un passe-droit ?
- En apprenant la nouvelle, j’ai pris la voiture ma femme et je suis revenu. Ça fait longtemps que j’attendais ce moment. Pour commencer, je veux que tu le mettes dehors et le laisser crever de froid. Et s’il rouspète, enlèves-lui les souliers ! Moi je vais me reposer un moment.
- N’est ce pas lui, ce fameux Hamouche le Kabyle, demande son collègue ? Je me demande ce qu’il fait avec les barbus ? Qu’il aille chez les siens à Paris ou à Londres !
- Hein ! Celui-là, kabyle ? Vous voulez rire ! Mais, je connais très bien sa famille. Ils sont tous des Harkis, dit-il avec un accent kabyle !
Evidemment, je ne pouvais pas me taire, oubliant ma situation d’un détenu! Et bien que je déteste la xénophobie, j’ai failli y sombrer ce jour-là ! Je me suis rappelé mes origines entachées de dédain, et ma colère s’est déchaînée.
- Ainsi donc, c’est aux Kabyles d’aller ailleurs, me suis-je étonné !
Notre officier, pourtant kabyle lui aussi, m’envoie une rafale d’injures :
- Toi, ferme ta gueule fils de Harki…! Puis s’adressant à son subordonné : Fais attention à lui ! Il est très dangereux. S’il bouge, tu lui… sa mère, dit-il en Arabe du souk !
Après avoir donné ses instructions, il quitte la salle, me laissant à la merci de ce malade. Et l’animal se lève, me regarde un moment droit dans les yeux puis m’ordonne de sortir. Pas loin de la porte, il m’oblige à rester debout sous un froid glacial. Je n’ai pas osé désobéir, faute de courage ! Par contre, j’ai refusé d’enlever mes chaussures. A ce moment-là, j’ai eu une grande envie de pleurer, à défaut de lui fracasser le crâne. Heureusement qu’un jeune officier attiré par mes cris, est venu à ma rescousse.
- Eh, toi barbu ! Où te crois-tu ? Finalement, on ne peut pas échapper à ta vilaine langue, même dans la caserne ! Met-toi bien dans la tête qu’ici tu n’es pas chez toi ! Eh ! Toi sergent, accompagne-le dans mon bureau ! Je vais lui montrer de quel bois je me chauffe !
Bonne lecture Zeynel
Salam

4.Posté par un bon client le 31/03/2008 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est fou, cet article n'a pas pris une ride...

5.Posté par OUMAR le 23/05/2008 03:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'auteur a posé une question en titre , mais ,à mon sens, il n'a pas repondu à sa question .Je voudrais ajouter à ses reflexions , les conditions actuelles imposée à l'acquisition de la nationalité française: On vous oblige en fait à renoncer à vos convictions religieuses musulmanes en commençant par abandonner votre statut personnel musulman , prévu avant , par la constitution française, revisée par la suite .Pour des raisons économiques , politiques ...., beaucoup de gens demandent la nationalité française . Ce n'est plus sans conséquences sur leur conviction religieuse musulmane !

6.Posté par Zorro m.d.s le 23/05/2008 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article intéressant quoique relativement partisan:
Vous dites:

"Les sentiments patriotiques et/ou nationaux sont aussi des écueils que ce pouvoir financiers distille antre les hommes, et ceux qui se sentent concernés par la lutte intellectuelle, ont intérêt à consommer avec modération, voire à bannir ces sentiments contre nature s’ils ne veulent pas être les prochaines victimes de ce plan global."

Il en va de même pour les confessions religieuses, mais le comprenez vous?
D autre part et personnellement aucun de ses 5 piliers ne se trouve en contradiction avec mon idéal républicain.Ce n est absolument pas pareil pour ce qui est de la question du voile ou de la question de savoir si l Islam peut s octroyer le luxe de passer pour une "philosophie politique".Les mosquées oui, les prêches politiques non.
Enfin selon vous qui peut avoir la légitimité pour désigner le modéré du fondamentaliste...?


7.Posté par Aigle le 23/05/2008 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Zeynel pour cet article qui est encore plus d'actualité aujourd'hui . La theorie du Choc des civilisations a été concoctée par les sionistes bien avant la chute de l'Urss . Dejà en 1980 je decelais dans mes discussions avec des europeens , notamment francais , hollandais , italiens , une ferocité dans leur tentative de diaboliser l'Islam , au travers de mensonges etaler sans vergogne et basés sur des clichés tous prets ...Ils s'en trouvait meme des soi disant intellectuels arabes à la tete d'institutions prestigieuses dans leur pays , mais toujours demandeurs de faveurs bassement materielles auprès de petits laquais europeens , qui s'amusaient à , par exemple , dire que l' islam est à l'origine de l'Inquisition ......plus cretin que ca tu te retrouve president de l'Academie des Sciences de ton pays ( je jure que c'est toute verité ) .
Effectivement les socialo sont les pires inoculateurs de ce genre de poison au sein de la societe europeenne toute confession confondue .
En fait , il s'est agi pour les sionistonazis de preparer un nouveau conflit dont la finalité demeure l'Effacement pur et simple de l'Identité non judeo chretienne .
Les croisades menées par les nouveaux scribes du genre Max Gallo , Bhl et autres forains ne sont que la partie visibles de l'Iceberg . Et il n'est pas surprenant que des CRETINS à l' HALEINE FETIDE essayent de se cacher derriere leur Doigt en Niant l'Apport de la Civilisation Arabo musulmane à la prosperité de l'Humanité ( les logarithmes de Khawarismi sont toujours d'actualité en Informatique, entre autres exemples... ) ) . Quant à l'Histoire du Voile je crois que c'est plutot l'Angle d'attaque qui a prevalu que le voile lui meme ....quand les cretins-lachetons ( capables de se delecter de la fragilité d'une femme) focalisent sur ce morceau de tissu c'est que leur construction argumentaire, pour affronter justement l'autre civilisation, n'est pas prete ....ET C'EST POUR CELA QU'ILS VONT REDOUBLER DE FEROCITE ...Les conflits sanglants sont tres proches

8.Posté par Népios le 24/05/2008 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Zorro, je tenais simplement à vous dire que vos interventions sont souvent intéressantes et que je m'y retrouve quand vous ne vous énervez pas au delà de ce qu'il faudrait. Je me permets de répondre à votre question: La tempérance se reconnait toujours ! En tout cas, vous en avez fait preuve et j'en ai été bien content.

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires