insolite, humour, conspiration...

Ethique du pillage chez le colon sioniste


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Samedi 17 Novembre 2012

Ethique du pillage chez le colon sioniste

Même en état d’alerte, la nature du colon voleur reprend le dessus, comme le laisse entendre cet article du Yediot, ce journal de l’entité sioniste.

Et voyez-vous, quand ces gens là parlent d’absence d’humanité, c’est au vol qui touchent leurs propriétés qu’ils pensent et pas du tout aux vies volées à Gaza par les chars d’assaut et les hélicoptères de la bande terroriste qu’ils affublent du nom d’armée.

Outre de nombreuses vies, ces colons sionistes ont volé aux palestiniens  leur patrie, leur terre, leurs maisons, leur folklore et même leur gastronomie. Ce sont bel et bien des voleurs  et des receleurs professionnels et endurcis

Les roquettes ne dissuadent pas les pillards

Alors que les habitants cherchent à s’abriter des attaques de roquettes, des voleurs cambriolent les magasins de cuisines intégrées. On ne peut faire confiance à personne, pas même dans ces moments là,’ déclare le gérant.

Par Shahar Chai, Yediot Aharonot (Sionistan) 16 novembre 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

Quand les sirènes d’alerte aérienne ont retenti dans la ville méridionale de Beersheba jeudi soit, beaucoup d’habitants se sont réfugiés dans des abris.

Mais tout le monde n’avait pas ressenti le besoin de le faire; profitant de la situation, des voleurs se sont introduits dans un magasin de cuisines intégrées et ont volé deux téléviseurs.

“Même le vol a son lieu et son temps, et ce n’est pas un moment pour voler,” déclare Eliezer Weiss, le gérant du magasin. “Nous avons perdu notre sensibilité, notre humanité.”

Le magasin est équipé d’une alarme anti-intrusion, mais la sirène d’alerte anti-aérienne a retenti en même temps qu’elle, ce qui a retardé l’intervention de l’équipe de sécurité.

 “Quand je suis arrivé au magasin, j’ai tout simplement été choqué, la vitrine du magasin avait vole en éclats. Je n’arrive pas à croire que quelqu’un a pu exploiter cette situation pour voler dans le magasin,” ajoute Weiss.

Weiss exhorte les autres commerçants à “s’assurer de veiller sur leurs commerces – on ne peut faire confiance à personne, pas même dans des moments comme ceux là.”

http://mounadil.wordpress.com/



Samedi 17 Novembre 2012


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires