insolite, humour, conspiration...

Et si la France donnait aux Haïtiens ses stocks de vaccins contre la grippe ? par Claude Ribbe


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip



Claude Ribbe
Vendredi 19 Février 2010

Et si la France donnait aux Haïtiens ses stocks de vaccins contre la grippe ? par Claude Ribbe
Je suis content. Très content, même. Comment dire ? Oui, je suis fier de mon identité nationale. La France a promis de verser généreusement au pays qu’elle a martyrisé pendant 4 siècles la somme de 325 millions d’Euros, ce qui est considérable quand on sait qu’Haïti a payé à la France, pour l’indemniser des esclaves qu’elle avait perdus, l’équivalent de 21 milliards de dollars (estimation 2004) soit 16 milliards d’euros. Donc la France est prête à verser généreusement à Haïti 0,02 % de ce que Haïti a versé à la France, sans parler d’une indemnité éventuelle pour 150 années d’exploitation esclavagiste qualifiée par la France elle-même, aux termes de la loi Taubira, de crime contre l’humanité. Est incluse dans cette somme astronomique (Pensez donc : trois fois le budget annuel de l’Élysée !) l’annulation d’une dette de 56 millions d’euros. On apprend donc qu’Haïti avait une dette envers la France. Est-ce la facturation de la participation française au coup d’État de 2004 ? Le prix du séjour à l’hôtel des militaires envoyés par Villepin pour occuper Haïti en 2004 sous le nom d’ « opération Rochambeau», du nom du philanthrope qui faisait manger les Haïtiens par ses chiens ? Est-ce que les nombreuses bières bues par Marcel Dorigny et les autres membres de la commission Debray aux frais de la République au bar de l’hôtel Villa Créole sont comprises dans l’ardoise ? Est-ce qu'on n'a pas oublié les honoraires des putes pour ces messieurs de la commission Debray ? Est-ce qu’on n’a pas oublié non plus les voyages de Véronique de Villepin pour aller menacer de mort le président Aristide ? Si tout est compris, en tenant compte de la dette annulée, les Haïtiens auraient donc droit, de la part de l’ancienne colonie esclavagiste, à 269 millions d’euros, soit 244 euros par sinistré, puisqu’on évalue les sans abris à 1,1 millions. C’est très généreux. Imaginez la maison de rêve qu’on peut se reconstruire avec 244 euros. Un vrai palais. Ah, comme j’aimerais être haïtien ! C’est décidé, je demande la nationalité haïtienne et je vais vivre là-bas pour me monter une coquette demeure avec l’aide de la France. Mais, j’y pense : dans combien de temps ces sommes astronomiques seront-elles versées ? La saison des pluies a commencé. J’entends éternuer. Tous ces Haïtiens vont attraper la grippe. La mauvaise grippe. Celle dont tous les journaux français ont parlé pendant des mois. Et dont plus personne ne parle. Combien la France a-t-elle dépensé pour acheter des vaccins aux laboratoires pharmaceutiques ? Je crois bien me souvenir qu’il s’agissait de 869 millions d’euros pour 94 millions de doses. Il paraît que deux millions de Français se sont fait vacciner. Donc, il reste 92 millions de doses, d’une valeur de 850 millions d’euros. Comme les Haïtiens, sous leurs bâches, vont attraper la grippe, je propose de leur offrir ces 92 millions de doses. Comme il reste à peu près 9 millions d’Haïtiens vivants, cela permettrait de les vacciner chacun dix fois. On serait sûrs au moins qu’ils ne tomberaient pas malades de cette grippe tellement meurtrière qui a failli exterminer la France. Grâce à ce généreux cadeau, l’aide française, au lieu de s’élever à 325 millions d’euros, se monterait désormais à 1,117 milliards d’euros,ce qui aurait quand même plus de gueule. De quoi rendre Obama malade de jalousie. Il ne resterait plus que 14 milliards 883 millions d’euros à payer aux Haïtiens. Comme la France est apparemment capable de verser au moins 325 millions cash, en 46 ans, la dette de la France serait ainsi effacée. Et nous serions les meilleurs amis du monde avec Haïti, puisqu’il paraît que les bons comptes font les bons amis. Du moins tant qu’ils n’évaluent pas les réparations pour la période esclavagiste, ce qu’ils ont eu la politesse extrême de ne pas faire. Au fait, pourquoi la presse française n’a-t-elle pas parlé des milliers de manifestants qui réclamaient, lors de la visite présidentielle française, le retour du président Jean-Bertrand Aristide, enlevé en 2004 avec la complicité de la France ? Madame Alliot-Marie, qui était ministre de la Défense en 2004 et qui, à présent, devenue ministre de la Justice, décore un Patrick Karam de l’ordre du Mérite (peut être pour l'encourager à faire des procès à tout le monde avec l'argent de l'Etat), doit être au courant, non ? En tout cas, avec une pareille ardoise, je crois que la moindre des choses serait d'offrir gratis à Aristide un avion avec un plein d’essence pour rentrer, non ? Et puis, tant qu'on y est, la Légion d'honneur pour le général Dumas. Au moins, c'est gratuit et ça fait plus d'effet que les sommes dérisoires.


Vendredi 19 Février 2010


Commentaires

1.Posté par joszik le 20/02/2010 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cool

2.Posté par citoyen le 20/02/2010 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai, ça!
92 000 000 de doses de vaccin achetées pour rien et bientot périmées, quel cadeau royal!
A ce propos, les responsables de ce scandale ne sont toujours pas inquiétés?

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires