Propagande médiatique, politique, idéologique

Essai: « L’instrumentalisation du corona (objectifs civilisationnels et anthropologiques à long terme.)



Jean-Pierre aussant
Samedi 4 Juillet 2020

INTRODUCTION DU LIVRE


Certes, nous savions déjà que sous peine de censure immédiate les « intouchables », non seulement des médias mainstreams mais aussi des réseaux sociaux, étaient les lobbys féministes « pro avortement » et la mouvance LGBT. Il convient maintenant de classer aussi dans cette catégorie de « sacro-saints » du système, la vérité quasi « biblique » du Diktat-corona. En gros, quiconque conteste cette « vérité » se retrouve exclu de tous les vecteurs de communication ; cela est un fait ; le nier relèverait de la quadrature du cercle. C’est à partir de cette constatation qu’il m’est apparu nécessaire d’écrire ces pages. C’est que dès le début, et sans doute aidé par ma théorie du « complot inconscient », j’ai reconnu ce lien essentiel qu’il y avait entre l’instrumentalisation du virus par la dictature médiatique mondiale d’un côté, et la propagation du politiquement correct de l’autre. Cet essai sera composé de trois parties. Dans la première je voudrais m’interroger sur cette étrange incapacité de la multitude à reconnaître l’évidence de l’arnaque. Oui Je dis bien l’évidence de l’arnaque, car au fond une simple analyse rationnelle des chiffres (ou de leur interprétation qui nous est imposée), devrait normalement suffire à tout esprit sain à reconnaître ce qui s’annonce déjà comme être la plus grande manipulation, ou fakenews comme on dirait maintenant, dans l’histoire.

La deuxième partie sera consacrée aux intentions que je qualifierais d’« immédiates » qui ont amené la dictature culturelle planétaire à imposer le mythe du corona ainsi qu’aux effets des mesures anti-corona et leurs implications dramatiques sur les populations de la terre. La « guerre » contre le « virus » se révélant d’ores et déjà comme la première guerre dans l’histoire où les effets collatéraux (notamment le risque de doubler la famine dans les pays les plus pauvres ainsi que les millions de vies détruites suite à la montée exponentielle du chômage) seront infiniment supérieurs aux ravages de la guerre elle-même.

La troisième partie, la plus importante, abordera les répercutions civilisationnelles et anthropologiques à long terme (dont les finalités profondes restent à ce jour encore largement inconscientes, y compris par les promoteurs de l’instrumentalisation du virus) ; répercussions qui s’inscrivent en outre dans ma théorie du complot inconscient, dont je ferai un bref rappel. Une chose est claire : l’ultime intentionnalité de la « manipulation-corona » dépasse en réalité toutes les « théories du complot » habituelles (enrichissement des industries pharmaceutiques, vaccination obligatoire, etc.). Même si ces théories ont une part de vérité, elles ne représentent pas l’essentiel. Car j’en suis convaincu, le Diktat-corona est l’instrument satanique de fin des temps dont la mission est d’accélérer l’établissement de la culture de mort sur terre, cette attaque frontale contre Dieu, qui par l’éradication des religions et notamment de l’Église catholique (si c’était possible) et par truchement de la disparition du sexe masculin (en séparant les sexes par la peur d’être contaminé par « l’autre »), mènera à l’indifférenciation universelle, y compris et surtout, à l’indifférenciation entre le bien et le mal.
Voir le lien pour lire un extrait :
https://www.amazon.fr/Linstrumentalisation-corona-Objectifs-civilisationnels-anthropologiques/dp/B08C79XGK1/ref=sr_1_2?dchild=1&qid=1593679553&refinements=p_27%3AJean-Pierre%20Aussant&s=books&sr=1-2&text=Jean-Pierre%20Aussant&fbclid=IwAR1arcr10NG4NQIf7JtuHsYGQekYKhiE0Uo6vYuztjijwB3LYTA2grwx534




Samedi 4 Juillet 2020


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires