ALTER INFO

En Saxe, l'humeur vire de bord : attaques multiples contre des hébergements pour réfugiés et explosion de la voiture d'un représentant de "die Linke"


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 15 Juillet 2018 - 02:28 Résistance politique: La décomposition des États



http://vodkaetpelmini.blogspot.de/
Mardi 28 Juillet 2015

En Saxe, l'humeur vire de bord : attaques multiples contre des hébergements pour réfugiés et explosion de la voiture d'un représentant de "die Linke"

En Saxe, l'humeur vire de bord : attaques multiples contre des hébergements pour réfugiés et explosion de la voiture d'un représentant de "die Linke"


Dans ville saxe de Freital, qui depuis des mois fait les gros titres négatifs de la presse allemande,
la situation ne fait qu'empirer. A Dresde aussi, la violence monte d'un cran, le représentant de la ville du parti die Linke qui se bat pour héberger les réfugiés du conflit syrien, a vu sa voiture mise en feu.



 
 
 
Freital, une commune proche de Dresden, la capitale du Land de Saxe, fait depuis des mois les gros titres négatifs de la presse allemande, et la situation ne fait qu'empirer. Depuis des mois, les habitants du village manifestent contre les camps de réfugiés. Pendant que la commune se débat afin de régler la situation par le dialogue, la situation a atteint dans la nuit de lundi un nouveau niveau dans l'escalade de ces dernières semaines.

Des auteurs jusque maintenant inconnus ont fait explosé la voiture du Représentant de la Ville, Michael Richter, du parti "die Linke" [la Gauche]. Personne n'a été blessé, la voiture est toutefois, irrécupérable. L'explosion de la voiture a également endommagé deux autres véhicules proches.

Richter avait auparavant organisé des manifestations pro-asyle et a recu à cause de cela, des menaces de mort. Le chef de fraction du parti en Saxe, Rico Gebhardt commente :
 
"L'explosion réalisée avec des produits explosifs est un acte évidement politiquement motivé et est aussi utilisée comme une menace. Nous sommes solidaires au côté de Michael Richter et attendons une explication rapide grâce au Centre de Protection."
 
Pegida-Anhänger wünschen sich, dass noch mehr Flüchtlingsheime brennen. Quelle: Facebook
Sur Facebook, les fans de Pegida souhaitent qu'encore plus de réfugiés brulent. Facebook
 
D'autres actes de vandalisme ont eu lieu ce week-end, avec l'attaque du camp de réfugiés de Zeltstadt près de Dresde. Des aides de la Croix Rouge ont été attaqués par des Néo-Nazis lors d'une manifestation, des bagarres ont eu lieu entre les partisans du parti politique NPD et la démonstration qui s'y opposait à eux, ils ont été attaqués avec des feux d'artifice. Dans le quartier de Stetzsch, dans la ville de Dresde, des pierres ont été lancées contre un hôtel qui devait être redéployé en centre d'accueil pour les réfugiés
 
 
 
 
 
http://www.rtdeutsch.com/27184/headline/in-sachsen-kippt-die-stimmung-zahlreiche-gewaltakte-gegen-fluechtlingsunterkuenfte-auto-von-linken-politiker-gesprengt/
http://vodkaetpelmini.blogspot.de/2015/07/en-saxe-lhumeur-vire-de-bord-attaques.html
 
 


Mardi 28 Juillet 2015


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires