ALTER INFO

En Algérie, il n'y a qu'un drapeau, parce qu'il n'y a qu'une souveraineté!


Dans la même rubrique:
< >


Djeha
Samedi 16 Novembre 2019

En Algérie, il n'y a qu'un drapeau, parce qu'il n'y a qu'une souveraineté!
A d'autres!



J’ai condamné, craignant pour l’unité du pays et la réussite de la contestation en cours, dans un dialogue les manifestants avec un drapeau kabyle (appelons un chat un chat) qui se mêlent aux foules depuis le 22 février.

Et aussitôt, une dispute vomitive m’a répondu, m’assimilant (comme c’est commode), aux dirigeants à Alger. Des oeuvres d’un modérateur du site « Alterinfo.net » qui recueille (jusque-là ?) les billets d’humeur de Djeha.

Je vous le joins ci-dessous. Vous en jugerez la phraséologie, habituelle chez les porte-drapeaux bien connus.

Manifester avec une bannière à caractère régionaliste, c'est affirmer une souveraineté.

Qu'il y ait une diversité locale comme dans de nombreux pays, soit.

Mais en Algérie, il n'y a qu'une et unique souveraineté. Et donc un seul drapeau. POINT !

Tous les pays qui ont laissé se déployer les divisions territoriales, fondées sur la langue, la religion, la couleur de la peau... ont soit disparu, soit affaibli. En tous les cas, meurtris.

La Catalogne, la Belgique, l’ex-Yougoslavie, la Soudan, l’Irak, le Liban, le Cameroun, le Mali, le Nigeria, l’Ukraine...

Derrière ces malheurs, presque toujours la même cause : la convoitise des richesses matérielles.

De plus,

- Vouloir désarabiser l’Algérie, affirmant haut et fort « nous ne sommes pas des arabes ! », mettant ainsi sur le même plan la colonisation française (132 ans), à la suite d’un acte de piraterie de Charles X et l’expansion arabe se l’Océan Atlantique à la mer de Chine,

- Tenter de le désislamiser, d'où les campagnes évangélistes dans cette région et une contestation active du ramadhan avec des imbéciles qui veulent choquer, se restaurent de manière ostensible, alors que partout ailleurs dans les pays musulmans les touristes occidentaux expriment un élémentaire respect pour les moeurs indigènes, alors que l’Algérie est musulmane depuis plus de 13 siècles... c'est vouloir mettre le feu aux poudres et chercher, plus que la défense d'une culture menacée par personne, à provoquer des violences destinées à détruire, plus qu’un régime, une nation.

Les projets des supplétifs MAK et consorts sont clairement revendiqués (vous voulez des adresses de sites où ils ne s'en cachent pas? Relisez donc la Plate-forme d'El Kseur), au service de puissances étrangères qui visent non des objectifs culturels ou idéologiques, mais des buts terre à terre : mettre la main sur des richesses naturelles (que certains ont perdues en 1962 et en 1971) d’un pays riche en ressources et pauvre en intelligence, gouverné par des c... et des parasites depuis près d’une quarantaine d’années.

Et il y a encore des invertébrés impudents pour affirmer que Boumediene est responsable de nos malheurs, ainsi assassiné une seconde fois, des décennies après sa mort.

Dans un siècle, ces crétins auront des descendants pour ainsi s’expliquer leurs tares.

Ce sont les mêmes objectifs au Venezuela, en Bolivie, en Iran ou en Russie.

Résumons-nous : parader avec une drapeau autre que celui pour lequel des centaines de milliers d’Algériens ont donné leur vie (innombrables depuis 1830, réel début de la guerre de libération nationale), c’est participer à la destruction de ce pourquoi les Algériens manifestent depuis le 22 février : retrouver unité, prospérité mieux partagée, dignité et respect de soi.

Hier, l’Algérie a battu à Blida l’équipe de Zambie, dans le cadre des éliminatoires pour le championnat d’Afrique de football, dans la continuité de son succès au Caire cet été. (Et je précise que Djeha est un antisportif militant).

Dans les tribune, j’ai été fier de voir arboré par des supporters un autre drapeau que celui de notre pays : celui de la Palestine aujourd’hui sous des bombes « démocratiquement » racistes.

Beaucoup d’Algériens comme moi auraient été fiers d’y voir les bannières du Venezuela, de la Bolivie, de la Syrie ou de tous ces hommes asservis, souvent d’ailleurs par leurs propres autorités.

Car notre combat est aussi le leur. Non parce qu’ils sont musulmans ou animistes, sans dieux ou chrétiens.

Mais parce que le monde est aujourd’hui menacé par des rapaces, des gredins égoïstes et sans scrupules, sans foi ni loi qui sont prêts à tout pour s’accaparer la totalité de la vie de tout ce qui vit sur Terre.

Tous ceux qui se cachent derrière l’unité pacifique des manifestions populaires vont devoir apparaître au grand jour.

Non par leur opposition à un régime virtuellement défunt, mais par rapport à un projet.

C’est facile d’être « contre ».

Il s’agira, par-delà les slogans et les mots d’ordres creux (liberté, démocratie... et blablabla), de répondre à la question « pourquoi » et "comment".

Pour quels projets se battre ? Détruire sans savoir par quoi remplacer un régime "pourri", ce n'est pas construire, mais continuer à détruire.

Inutile de nous resservir les plats conçus et préparés ailleurs :

- Elections « démocratiques » pour mettre à la place des pantins actuels d’autres pantins pour lesquels les comptes à numéro off shore sont déjà prêts. Nos amis tunisiens se débattent dans ces problèmes depuis janvier 2011.

Un islamiste britannique (conservé longtemps dans la naphtaline) a été aujourd’hui élu à la tête du Sénat de cet honorable pays voisin. La démocratie des urnes a fait long feu. Et inutile de nous enfumer avec le mot de Churchill et des embobineurs professionnels, des bavards qui peuplent les présidences euro ou américaines. Le coup du "élisez-moi et tirez-vous, je m'occupe du reste" En France démocratique, où ils sont soutenus par la grande majorité de l'opinion, les Gilets Jaunes défilent depuis un an...

- Ouverture économique et mise aux enchères de nos richesses. Beaucoup alertent de ce que l’économie algérienne va couler parce que des patrons sont au trou (et en particulier un d’entre eux qui se dit fier d’avoir été éduqué par les Pères Blancs : ce ne sont pas des ragots, il me l’a confié en tête à tête).

Les procès ne doivent pas être expédiés en douce parce qu'ils sont politiques et impliquent plus que les patrons embastillés. Il est hors de question de juger discrètement entre copains et coquins et, plus tard, de libérer lorsque les foules se seront calmées.

Prendre le contrôle effectif de notre économie nationale, ce n’est pas du baratin pour demeurés.

Céder au libéralisme des ploucs, c’est consentir à notre asservissement.

Aucune illusion à se faire : quand on veut être responsable de son destin, cela coûte cher. Observer l’état dans lequel est Cuba depuis 1960 et le Venezuela depuis la fin des années 1990. Et après l’avoir étranglé, on vous expliquera que la ruine de l’économie de tel pays vient de ce qu’il a refusé la liberté et la démocratie, les accords de l’OMC et ceux signés avec l’Union Européenne.

Alors que ces mêmes accords sont à l’origine de la destruction des économies pauvres, africaines et sud-américaines.

Sans compter que les riches ignorent ces accords et traités quand ils ne leur conviennent plus et pratiquent au vu et au su de tous un unilatéralisme égoïste, en bombant le torse et en faisant parader leurs porte-avions.

Méditez : La Chine a une économie fermée, ses entreprises sont majoritairement chinoises, obligent aux transferts de technologies, un régime qui ne souffre aucune opposition politique ou idéologique et dit m... aux pays « démocratiques ».

Quand verrons-nous des foules défiler à Labraâ Nath Irathen portant haut un drapeau palestinien et manifester pour la liberté et la dignité de tous les peuples asservis et plus particulièrement celles des peuples africains avec lesquels nous partageons l’essentiel ?
Aux exécutions et faux procès, Djeha est habitué. Des islamistes aux pêcheurs en eaux troubles. Sans compter tous les autres...
Et pourtant, je n'exprime rien d'autre que ce que je partage avec une multitude de compatriotes et d'amis de part le monde qui ne demandent rien d'autres qu'à vivre en paix sans empiéter sur la liberté de quiconque.

Mais personne ne nous fera taire en instrumentalisant les majuscules et les martyres.

Djeha,
V. 15 novembre 2019.



Auteur : KOCEILAANTALAS
= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Sur le site :
Algérie : 28 manifestants condamnés à de la prison ferme pour avoir arboré un drapeau berbère | Brèves | alterinfonet.org Agence de presse associative

Envie de vomir par ces remarques acerbes, méchantes et déplacées surtout de la part de Djeha, parmi les otages d'opinion de ce système de pourris et de vendus, il se trouve un Monsieur du nom de Lakhdar Bouregaa, de Fodil Boumala, de Karim Tabou de Laribi et tant d'autres embastillés pour avoir contré ces prédateurs et agents des puissances étrangères qui ont mis aux enchères ce pays pour lequel tant sont tombés, qui ont ruiné ce pays et précarisé nos jeunes et si on les laissent courir de tant d'autres à venir.

Et vous venez nous chanter les louanges d'une justice aux ordres. Mais que cela vous plaise ou vous en déplaise nous les mettrons à terre et ce jour là n'est pas lointain, nous sommes têtus, tenaces, sans violence, nous sommes conscients que tout le monde est contre nous, cela importe peu, notre victoire certaine ne sera que plus savoureuse. Nous n'avons de leçon de nationalisme à recevoir de personne, l'histoire est suffisante pour nous rendre justice. Les chiens aboient la caravane passe, nous somme en train d’écrire l'Histoire, ce mouvement grandiose sera inscrit dans l'histoire, disséqué et étudié quand à vos icône ils finiront dans la poubelle de l'histoire tout comme leur divinité renversée récemment.

Nous sommes un peuple libre et fière de la lignée de nos aînés, nous ne soumettons qu'à Dieu et à lui seul, nous vous laissons la fonction de lahassine rangers et cachiristes, très peu pour nous. Qu'avez vous à gagner à ce que cette bande de voyous perdure, sachant qu'elle a ruiné le pays et hypothéqué notre avenir? Avez vous une conscience, un cerveau pour réfléchir? Pensez vous en votre âme et conscience que cette mafia œuvre pour le bien de l’Algérie, (connaissant leur implications dans des scandales financiers, corruption, morales...)

Ne me parler pas de géopolitique ou géostratégie vos représentants ce débrouillent très bien dans le rôle de vassal et de serviteurs fidèles du NOM, nous voulons retrouver notre souveraineté et prendre notre destin en main.


Samedi 16 Novembre 2019


Commentaires

1.Posté par KOCEILAANTALAS le 16/11/2019 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Djeha, vous dites craindre pour l'unité nationale et"la réussite du mouvement initié le 2/02", à travers toutes ces actions du pouvoir maffieux : en emprisonnant les militants du Hirak pour des opinions exprimées qui pour la plupart sont politiques à savoir la rupture totale avec le système qui a prévalu, l'emprisonnement des KDS(à juste titre mais où sont les autres, à commencer par leur protecteus qui a mangé et qui mange à ce jour)?), la stigmatisation de toute une région désignée à la vindicte populaire, l'interdiction en fermant l'entrée de la capitale pour les citoyens hors 16, le régime a tout fait pour lancer une division du peuple et pire à vouloir susciter désespéramment une guerre civile, tout cela pour casser la dynamique du hirak, mais notre peuple est mûr, il s'est soudé comme un seul homme contre le véritable ennemi qui n'est que ce pouvoir maffieux et prédateur.Personne n'a contesté l'emblème national, il est porté par l'ensemble du peuple à ne pas confondre avec un emblème culturel approuvé par le CMA pour les amazigh de Tamezgha (ladite Tamezgha englobe les iles Baléares, le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Libye, l'oasis de Siwa (en Égypte) le nord Mali, le nord Niger, le nord du Burkina Faso), alors dire que c'est le drapeau kabyle est soit de la méconnaissance ou au pire de la désinformation). Personne ne parle d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, nous ne pouvons faire fi de réalités culturelles qui prévalent au Maghreb ou ailleurs, mais l'inverse est valable, notre pays est géré selon le mode jacobin (l'unicité de tout, l'uniformisation) que de chemin parcouru depuis l’indépendance, nous sommes habitués à etre traités de tous les noms : racistes, séparatiste et pour nous affirmer nous avons consentis de nombreux sacrifices : les événements de 1963 (les maquis du FFS, parti taxé de kabyle alors que c'est faux les représentants de ce parti sont issus des wilayas historiques III IV et VI, ce parti a été créé pour contrer la prise de pouvoir du clan d'Oudjda) par la suite les événements de 1980 suite aux interdits touchant notre culture et notre identité, les événements tragiques de 2001 réclamant plus de liberté, de dignité, de justice face à la hogra, au népotisme, aux passe droit (problème qui touche tous les algériens et ne sont pas propre aux kabyles. Pour ce qui est de la souveraineté, elle n'existe plus du fait de ces maffieux qui ont mis ce pays aux encans afin de plaire à leurs maitres et fermer leurs yeux sur ce qui se passe en Algérie : Justice aux ordres, presse muselée,arbitraire, prédation au vu et au su de tout le monde (ils ne prennent même pas la peine de faire semblant), parlons de la loi de finance de 2020, de la loi sur les Hydrocarbures, les accords avec des multinationales s’étalant sur des période de 8 à 50 ans par une directions illégitimes,sur ceux qui sont morts dans les geôles pour défendre leurs idées (Fekher, Tamalt et d'autres qui risquent de suivre....), les dépassements en tous genres. Par pitié arrêtons ce n'est pas un emblème qui risque de disloquer un pays à moins qu'il ne soit pas suffisamment soudé (mais Dieu merci aucune échauffourée n'a eut lieu durant le Hirak du 1er Novembre ainsi que ceux qui étaient antérieures ou celles qui ont suivi. Outre le fait que pour le même motif d'autres tribunaux ont prononcé l'acquittement le dernier celui de Bab El Oued, ceux là ont appliqué le droit et uniquement le droit, aucun article n'existe pour cela, indépendamment que Tamazigh est une langue nationale et officielle selon la constitution. Chercher l'erreur. Pour ce qui est de la Palestine, nous sommes de tout coeur avec eux et ce de tout temps, Le commandant Bouda allah Yarhmou est de chez nous, et il se trouve que des palestiniens d'origine kabyle y vivent à ce jour, comme au Liban, en Syrie. Comme l'a dit une Dame du Hirak pourquoi emprisonné ces jeunes et diabolisé les kabyles, il n'ont ni volé, ni tué, ni vendu de la cocaine, ils ne font que revendiqués ce qui est leur droit, moi qui ne suis pas kabyle je dis à ce pouvoir que nous sommes tous kabyles. Ulac Smah Ulac est porté par tous les algériens jusqu'à Tindouf. Merci pour nos frères qui ne sont pas tombés dans ce piège immonde. Nous vaincrons par notre union, notre ténacité, nos sacrifices et notre amour pour ce pays qui s'appelle l’Algérie, Un grand merci à notre grand peuple. Yetnahaw Ga3. U n dernier mot vient vivre parmi nous, tu es le bienvenu parmi ton peuple en n'importe quel coin (Y compris en Kabylie qui se trouve être aussi ton pays) , tu feras le Hirak avec nous, peut être tu changeras de perception, du moins tu auras une idée très précise de ce qui s'y passe. Pour ce qui est de Boumediène je laisse le soin à l'histoire de le qualifier. En ce qui concerne les Pères blancs ils prodiguaient un enseignements de qualité, les places étaient restreintes et n’accédez que sur concours. Le devenir de cette nation sera decider le jour où cette junte de rapaces parasitaires manifeste son intention sincère de remettre le pouvoir au peuple et seulement ce jour nous pourrons parler d'orientations de programmes etc... nous n'en sommes pas là hélas. Nous ne sommes ni des traitres ou à la solde de quelqu'un seul l'interet superieur de la nation et le bien etre de notre peuple et de notre devenir nous guident. L e bonjour à vous et aux lecteurs.

2.Posté par mourad le 16/11/2019 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une vérité qu'il faut dire et que certains doivent admettre.

Actuellement les moutons et ignorants qui sont en train de livrer le pays sont dans les rangs du Hirak.

Les premières semaines le Hirak était ce qui'l y avait de plus noble, actuellement, il est utilisé aux mêmes fins que le fut le peuple libyen pour liquider Kadhafi.

Plusieurs citoyens ignorants des dessous de tables et des meneurs actuels du Hirak, crient à tuent tête pour mettre le feu à leur pays.

Khadafi a été tué par ses propres citoyens, qui furent aidés par les juifs que sont Sarkozy, Hillari, BHL, Cameron premier ministre du Royaume Uni .

Et en Algérie qui est à tirer les ficelles du Hirak.

3.Posté par saidab le 16/11/2019 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les expressions "Nous sommes un peuple libre et fière de la lignée de nos aînés, ..." et "nous voulons retrouver notre souveraineté et prendre notre destin en main" adressées à un Algérien qui exprime une sensibilité différente réduisent cet algérien en ennemi. Réduisent les Algériens qui n'adhèrent pas au mouvement en ennemis qui ne seraient donc ni libres ni fiers ... Cette façon de présenter les choses confirme la nature de la revendication d'une identité suprématiste. L'histoire bafouille ! Doit-on comprendre qu'une fois au pouvoir (mais qui sont les futurs dirigeants pressentis dans cette affaire ?), les Autres, les non identifiés comme membres de ce "peuple libre et fier de la lignée des aînés" seront sommés de se convertir ou de faire leurs valises ? S'ils ne sont pas bannis, de se soumettre à un régime d'apartheid, emmurés comme les Palestiniens chez eux ? Cette revendication a un parfum de fascisme. C'est dommage, parce que malsain (ça n'est plus à prouver !). Votre engagement laisse pourtant supposer que vous avez accédé à niveau intellectuel élevé ... ça sert à quoi d'être intelligent si c'est pour faire de l'histoire à reculons ? Et dans les pas des pires barbares de l'ère moderne ...

4.Posté par Naceur le 17/11/2019 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheureusement on ne voit pas ce genre d'articles dans nos journaux
sauf que nos journaux sont presque d’obéissance kabyle et détenus par des kabyles (el watan- matin dz - quotidien d'Algeruee -soir d'Algerie - liberté et la liste est longue)
A ces kabylo sionistes on dit suffit votre manège
Boumediene Allah yarhmou fut un homme intègre mort sans un sou ni villas ni voitures, alors arrêtez de ternir par votre propagande cet homme intègre, y en a plus que marre de votre arrogance et vos mensonges

5.Posté par Saber le 17/11/2019 05:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Admirez la beauté du pays et laisser mourir les jaloux dans leur poison.

6.Posté par nation le 17/11/2019 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Algérie, il y a un drapeau qui dérange la politique kabyle de la France.

7.Posté par KOCEILAANTALAS le 17/11/2019 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saidab, le peuple libre et fier est le seul peuple algérien dans son ensemble, dans sa diversité culturelle, idéologique et politique, il n'y a pas d'apartheid, "un seul héro le peuple", avez vous vu les manifestations des pro élection et pro pouvoir, a peine quelques individus ramenés dans des cars et encadrés par les services de sécurité, comme au bon vieux temps de la momie (on les appelle les cachiristes wa shab el cascroute), certains sont à plaindre la plupart des vieux extraits des maison de retraite. Aucune violence n'a été éxercé à leur encontre tout au plus un dialogue et certains ont été hué. Nous ne voulons pas la reconduction du système (il y a qu'à voir les candidats retenus, leur parcours et leur indéfectible soutien à la momie hier et à Salah Garcia aujourd'hui), aucun algérien n'est traité d'ennemi, mais d'égaré, nous sommes en train de mener une bataille inégale contre un système pervers soutenu par les puissances occidentales,moyennes orientales, Facebook, leurs armées de mouches électroniques, Ce système à tout détruit y compris l'individu (l’Algérien) non seulement matériellement mais surtout moralement et vous voulez qu'il perdure, pourquoi? l’Algérie de demain ne vas exclure personne, à l'exception du système et ses affidés qui eux doivent rendre des comptes au devant d'une justice respectueuse du droit et uniquement du droit. l’Algérie de demain aura besoin de tous ses enfants aussi bien ceux de l’intérieur que ceux de l’extérieur, tout le monde sera mis à contribution pour redresser cette nation, nous ne pouvons nous permettre le ressentiment, la haine, l'exclusion apanage de l'ancien système, autrement cette révolution n'aurait servi à rien. Nous voulons une rupture totale des anciennes pratiques.
@ Mourad ce n'est pas le hirak qui a livré le pays en abandonnant notre souveraineté par la signature de contrats avec les multinationales et le FMI (Loi sur les hydrocarbures et la loi de finances 2020), Arrétez de dire des mensonges personne ne pense à mettre le feu au pays à moins que cela soit votre souhait (Silmya, Silmya)
l’Algérie n'est pas la Libye, nous avons eu notre dose de folie (un dossier à rouvrir pour rendre justice à ceux qui ont perdu la vie et aux disparus de cette décennie noire). 3afa 3en Men Salef n'est pas rendre justice aux victimes, par contre justice et transparence si. Yetnahaw ga3. Bonne journée à tous.

8.Posté par saidab le 17/11/2019 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A KOCEILAANTALAS
" ... nous sommes en train de mener une bataille inégale contre un système pervers soutenu par les puissances occidentales, moyennes orientales, Facebook, leurs armées de mouches électroniques, ..."

Qui êtes-vous KOCEILAANTALAS (je parle de votre mouvement) ? Qui sont vos candidats ? Quel est leur programme ? Quels sont leurs moyens ? Pourquoi ne pas s'être présenté aux élections, ou présenter un sympathisant ? Pourquoi ce mystère ? Comment voulez-vous que l'on vous soutienne si vos messages sont anonymes et apocalyptiques ? Vos propos et ceux de trop d'autres "kabylistes" ne peuvent être reçus que comme des appels à l'extermination (j'exagère à peine) de quiconque n'est pas amazighiste (!). La population algérienne dans son immense majorité réfute les thèses démocratistes séparatistes, laïcistes, libéralistes et autres pitreries idéologiques que trop de propos agressifs de la part des antisystèmes exterminateurs brandissent. Les Algériens veulent ce pour quoi leurs prédécesseurs sont morts : la souveraineté de leur pays, la justice sociale et légale, l'instruction, la garantie d'une existence décente dans des conditions de travail décentes, l'égalité de traitement non entre hommes et femmes (bien que ...) mais entre tous les citoyens sans distinction ni exclusive, une information fiable ... Tout ce que les sociétés dites civilisées n'ont pas été capables de réaliser !! J'espère que les Algériens n'auront pas la sottise de remplacer les Orientaux, les Russes (encore que ...) ou les Chinois (encore que ...) par ceux qui défigurent le monde entier depuis les croisades, et ne peuvent que chercher à défigurer l'Algérie. Par le biais des berbéristes dont personne n'ignore plus les visées hégémoniques.

Ce que confirme l'usage provocateur du drapeau spécifique à la Kabyke, brandi comme une insulte au pouvoir qui l'a interdit. La majorité silencieuse n'accordera pas sa confiance à des organisations secrètes qui défendent le droit de provoquer autorité nationale respectée malgré des problèmes internes, l'intention évidente (en tout cas ainsi perçue) étant de produire une réaction condamnable (par qui vous savez). Cette tactique relève des stratégies de la tromperie révolutionnaire. Les Algériens ne veulent plus ni de tromperies ni de révolution ; ils veulent la paix. Personne ne peut plus l'ignorer. L'élection présidentielle est une alternative non violente à la révolution. Si votre objectif est de libérer le peuple d'une tyrannie, ne recourez pas à des formes tyranniques et à des amalgames trompeurs. Qualifier les porteurs de drapeau berbères arrêtés de "détenus d'opinion" en même temps que vous réfutez la nature politique de ce geste est une forme de tromperie. Mais elle ne peut pas passer. Or, trop de médias en ligne abondent dans ce sens à longueur d'édition...

"l’Algérie de demain ne va exclure personne, à l'exception du système et ses affidés qui eux doivent rendre des comptes au devant d'une justice respectueuse du droit et uniquement du droit." D'accord, mais vous êtes en train de dire que votre action se mènera à l'insu des Algériens, puisqu'ils ignorent qui vous êtes etc. Et avec des partisans exclusifs, injurieux, quand ils ne sont pas menaçants. ça manque d'esprit de justice ; au détriment de votre crédibilité.

Vous n'avez pas de candidats, c'est une erreur. Ne la faites pas payer au peuple, si vous êtes des patriotes. L'Algérie est une nation en gestation. Laisses-lui la chance de faire des crises à sa mesure sans introduire de virus de l'aire poste moderne contre lesquels elle n'est pas vaccinée, ayant subi attaque sur attaque depuis sa naissance historique. Vous êtes des patriotes sincères ? Mettez vos compétences au service de sa maturation.

9.Posté par saidab le 17/11/2019 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un début de commentaire reçu par mail mais qui ne figure pas sur cette page dit : "l'algerie et un etat artificiel crée par la France le jour ou l'économie mondial chute (d'ici peu... Auteur : Aslal

D'accord pour l'état artificiel mais ... il a été conquis tel que. Ceux qui l'ont conquis l'ont reçu en toute légitimité. Quant au caractère artificiel ... Quel état n'est pas artificiel ? Même en France, l'Alsace-Lorraine, la Corse, la Bretagne, l'Aquitaine (au moins) sont une adjonction à un état initial dont certains revendiquent aujourd'hui encore le détachement ; quand ce n'est pas leur autonomie ou indépendance comme en Espagne. Je ne vous apprendrai rien sur le découpage imbécile de l'ex Yugoslavie. Ni, je pense, sur le découpage du Maroc et actuellement les créations criminelles des conditions de divisions en Lybie, Syrie, Irak, Soudan, Congo, Mali ... Après celui de l'empire soviétique. Ne retournons pas aux Américains esclavagistes, aux religieux pédophiles et assassins des Amérindiens ....

Vous voyez bien que "ça" ne finira pas tant que les élites nationales acquises à l'esprit de prédation capitaliste se font les fers de lances des puissances blanches hégémoniques. Oui, les Arabes ont envahi le nord de l'Afrique. Mais leur civilisation a produit des lumières de savants, d'artistes. Et ils étaient tolérants (lisez "Leon l'africain" de Amin Malouf). Ils ont arrêté depuis. Comme les Celtes ont arrêté, les Gaulois en leur temps, les Turcs ... Seuls les Blancs n'arrêteront pas parce qu'ils ont besoin des ressources que le Grand Esprit Universel à placé sous les pieds des pays dits "pauvres" parce qu'ils n'ont pas pensé que pour vivre ils devaient absolument détruire leur environnement ; que la vie n'est qu'un prétexte pour gagner de l'argent, s'éclater dans le plaisir de posséder et de dominer.

Oui, ils se sont exploités entre eux et ils le font toujours ; la puissance aveugle les consciences. Parlant des Blancs, autrement dit "Occidentaux", , il s'agit de crimes de masses, exterminateurs. Alors, l'Algérie un état artificiel ... Nous gagnerions tous à rester dans les limites de la raison.

Les dirigeants algériens, comme tous les dirigeants d'état nés des guerres d'indépendance, ne sont pas des produits fihnis. Il leur faut un temps minimum pour acquérir l'art de gouverner. Ce que les anciens colonisateurs ne savent pas encore faire si vous suivez juste un peu les informations.

10.Posté par KOCEILAANTALAS le 17/11/2019 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saidab je ne suis ni un politicien, ni un présumé leader je suis un simple citoyen parmi tant d'autres, le sort de mon pays me tient à cœur, comme tout algérien je contribue par mes modestes sorties le jour du Hirak. Je me suis opposé au régime depuis mon plus jeune age (depuis mes 14 ans) (les algériens étaient soit des islamistes, berberistes ou pagsistes en ces temps de chape de plomb, je ne suis affilié à aucun parti ni avant, ni plus tard mais d’obédience progressiste. Ce qui me chagrine en vos propos c'est la kabylisation de la contestation de tout un peuple qui éprouve un raz le bol des turpitudes du pouvoir et ce depuis 57ans. Vous dites que porter l'emblème Amazigh est un délit en soi et une provocation du régime, vous semblez oublier que cette composante de notre identité a été inscrite dans la constitution en qualité de langue nationale et officielle (donc chercher l'erreur), tout soit disant délit non mentionné dans le code pénal ou le code des procédures pénales ne peut être qualifié de délit, et personne ne peut aller à l'encontre du droit, fut il le tout puissant chef état major de 80 ans (chef d'état es qualité devant en principe jouir de sa retraite et d’arrêter de jouet au dictateur), mais nous sommes pas hélas dans un état de droit. Cautionner ce type de dérives qui portent atteinte à la liberté d'expression est en soi répréhensible (le drapeau en question n'est pas spécifique à la kabylie comme mentionné ci dessus, poste adressé à Djeha). Autre chose ma femme est arabe (de Biskra) et ma fille adoptive (ces origine ne sont pas Kabyle et je ne citerai pas mes frères et sœur, mes neveux et nièces dont le père ou la mère est arabe, quoique je préfère les termes de berbérophone et arabophone (darridja). personne ne parle d'extermination, par contre le régime a essayer d'appliquer le concept de Zero Kabyle, concept dont il ne se cache plus (mais nous faisons confiance en notre peuple), projet avorté par le peuple dans son ensemble (les 48 wilayas). Ce qui m'intrigue ce sont vos questions on se croirai dans une officine du DRS? Le pouvoir n'est ni respecté ni sidi zekri il est supporté par la force de la répression, quelle majorité silencieuse dont vous parlez, consultez youtube sur les manifestations du vendredi et celles du mardi, là vous verrez la majorité à travers l'ensemble des 48 Wilayas aussi bien qu'à l'étranger. Mes propos ne sont pas apocalyptiques comme il vous plait de le dire, ce sont des propos d'espoir pour une Algérie meilleure, fraternelle et réconcilier avec son histoire. L'Action de renouvellement sera mené par le peuple Algérien et lui seul, ni officine obscure. Il me semble vous avoir déjà expliquer le pourquoi il n'y a pas de tête du Hirak, je ne vais pas revenir dessus. Si vous doutez de mes propos venez marcher un vendredi avec nous vous serez définitivement fixé et vous verrez nos jeunes, leur fougue, leur maturité politique... un baume sur le cœur.Ce jour là vous serez tranquilisé si ce pays vous tient à cœur vraiment. Bonne soirée à Tous.

11.Posté par Naceur le 17/11/2019 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@KOCEILAANTALAS
vous semblez oublier que cette composante de notre identité a été inscrite dans la constitution en qualité de langue nationale et officielle (donc chercher l'erreur),

Ah , quelle hypocrisie , voilà qu'il reconnait la constitution parce qu'elle répond à vos vœux
Cette reconnaissance est nulle car elle a été prise suite à une absence totale du chef de l'état, votre clan l'a officialisé tout comme yenayer comme fête nationale, sauf que le cinquième mandat n'est pas passé et il a été mis fin à vos fantasmes

12.Posté par mourad le 18/11/2019 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ KOCEILAANTALAS
Il y a du louche dans ce Hirak tel qu’on le voit actuellement ces derniers jours.
Qui sont les meneurs, on ne voit que des citoyens et des étudiants.
Les mots d’ordres à travers toutes es manifestations dans différentes villes sont les mêmes.
Qui coordonne et donne des ordres qui sont les tireurs de ficelles de ce mouvement. Ce n’est pas un parti politique comme le RCD ou autres qui ont les moyens d’une pareille coordination. Les moyens sont immenses énormes et font penser aux mouvements précédents des printemps arabes ou des révolutions colorées.
Les pontes se cachent et le moment voulu apparaissent car tout a été servi par les citoyens eux mêmes, qui sont comme la cellule ignorante dans un corps et porte en elle le virus du Sida o u d’une autre maladie.

13.Posté par saidab le 18/11/2019 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A KOCEILAANTALAS
Il est possible que je ne vous ai pas compris. Le recours au sujet "nous" dans certaines expressions, associé à la revendication de la liberté à brandir le drapeau berbère face aux "Algériens", aura faussé ma compréhension. Pardonnez-moi mon entêtement à employer le terme "berbère", "amazigh" est une enseigne moderniste qui me fait l'effet d'une barrière montée contre les "autres", alors je ne l'emploie pas)

Je ne veux pas douter de votre sincérité, et n'en doute pas, mais je réfute toute idéologie de la révolution, pour les raisons que je vous ai déjà données.

Nous voilà donc deux Algériens sincères (si vous voulez bien croire à la mienne) qui nous faisons une guerre littéraire pour exprimer un même attachement au même pays !! Si j'insiste avec des questions qui reviennent encore et encore, c'est parce que je ne comprends pas et que je sais qu'il est possible de se faire la guerre sur une simple erreur de jugement. Pour cette raison, je décortique les mots employés sans jamais attribuer à quiconque une intention sournoise avant qu'elle ne se révèle d'elle-même. C'est un vice professionnelle (gestion non violente des conflits). Peut-être que les agents du DRS en faisaient autant dans un objectif différent ...Mais je comprends que l'analyse pointilleuse du langage peut donner l'impression d'une technique d'interrogatoire. Mon intérêt va à la cohérence des relations.

Je ne dis pas que "porter l'emblème Amazigh est un délit en soi et une provocation du régime". Je dis que le porter alors qu'il y a interdiction est de la provocation. Je sais, comme vous le savez aussi je pense, que la provocation est un acte dangereux, et je n'accepte pas que les manifestations tournent à la confrontation violente à cause de têtes brûlées qui ne mesurent pas les implications possibles de leurs actes. C'est une attitude délinquante, il faut en accepter la nature et, plutôt que de condamner les autorités pour l'interdiction émise (elles ont en toute logique la légitimité pour le faire ce drapeau n'étant pas national au sens historique du terme), interdire à ces éléments de se conduire en héros. Ce drapeau ne me gêne en aucune façon, à condition qu'il ne s'impose pas aux non berbérophones dans la sphère arabophone (la terminologie que vous employez est juste), qui ne doit pas être contrainte à le supporter par esprit de non violence.

Je suis moi-même un mélange d'arabo-berbère et ne supporte de ce fait aucune discrimination. C'est très commode parce que je peux critiquer tout le monde en toute légitimité !! Pas de politique donc et de devant mon écran ; ça ne demande pas de courage. Mais même vivant à l'étranger, je reste une feuille solidement attachée à sa branche. Et je souhaite que l'arbre reste sain et que les branches donnent des fleurs que butinent des abeilles non électroniques, pour donner des fruits naturels destinés aux Algériens d'abord, savoureux comme je les connaissais avant que les exigences économiques n'autorisent des produits qui asphyxient les sols et les insectes, les graines non sédentaires, et le captage des eaux dans des tuyaux qui contaminent ce qui n'est pas perdu entre la source et les robinets ...

Je ne vois pas pourquoi le régime aurait tenté de réduire les Kabyles à zéro. Je sais par contre que les chefs des partis kabyles se distinguent par des attitudes exclusives de type "moderniste révolutionnaire" et ne leur accorde aucun crédit. Je constate qu'ils se rattachent à des concepts qui nient les spécificités africaines, arabophones et musulmanes du pays ; que leurs propos laissent entendre qu'ils veulent libéraliser la société algérienne dont ce n'est pas l'intérêt, ce qui constitue pour moi une trahison d'intellectuels qui se conçoivent plus occidentaux qu'algériens (je me répète).

Je note avec plaisir et soulagement que les difficultés de compréhension ne nous empêchent pas de continuer à nous parler par-delà les distances. C'est ce souhait qui anime mes interventions et nourrit mes ... interrogatoires !

14.Posté par saidab le 18/11/2019 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'oubliais ...
On n'est pas obligé d'être kabyle pour être un vrai berbère. Un vrai berbère vit au rythme de sa nature : paisible, attentif à la beauté de son univers, qui qu'il soit, où qu'il soit. Berbéristes et révolutionnaires de tous poils, raisonnez-vous. La vie n'a pas besoin de violence pour prendre du sens, mais de conscience. Conscience du vrai, du beau, de l'éternel pulsion de vie. Je vous souhaite un moment de sérénité par contumace, de conscience de la communauté humaine dont chacun n'est qu'une étincelle, avec ce vacher d'un pays où la souffrance matérielle et psychique croissent avec les libertés concédées et la répression des libertés. https://www.facebook.com/skyracecomapedrosa/videos/1900208140222550/


15.Posté par KOCEILAANTALAS le 18/11/2019 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saidab je n'ai jamais douté que vous soyez un algérien sincère, sensible à la situation actuelle qui prévaut en notre pays, situation qui préoccupe tout un chacun d'entre nous, pour revenir à l’emblème, au début du hirak cet emblème côtoyait l'emblème national (celui de nos chouhadas allah yarhamhoum), il n'y avait aucun problème, aucun incident, sachant que les premiers à être arrête et emprisonnés sont les kabyles de services comme nous les appelons (et ce à juste titre, personne ne les pleurera), par la suite ce sont les hirakistes au motif du port de l'emblème amazigh, certains pour port du drapeau national, une campagne de dénigrement des kabyles par laquelle ils sont traités de tous les noms ZOUEF HARKI..., insultés etc.. pourquoi tout cela, tout bonnement le pouvoir espérait pousser la Kabylie à la rébellion, à la violence et les autres régions du pays à se démarquer du mouvement et soutenir le régime, mais Dieu merci le peuple n'est pas tombé dans le panneau (les dernières arrestations pour port de l'emblème y figurent des concitoyens arabophones, nonobstant le soutien de nos frères de toute l'Algérie
Ce scenario est justement l'application du programme Zero Kabyle qui consistent à emprisonner tous ses cadres à quelque niveau qu'il soit, ce qui est navrant c'est que cette politique n'est pas le fait de quelques écervelés, mais une politique conçu par les émirats et appliqué par le Caid. Devant ces faits en toute honnêteté que serait ta réaction devant tant d'ignominies. Les combats de la Kabylie n'ont jamais au grand jamais pris pour cible nos concitoyens arabophones, mais uniquement le pouvoir du fait de ses exactions, bien au contraire nous avons toujours appelé le reste du pays à se joindre à nous pour cette lutte pour la liberté et la souveraineté du peuple. Je suis tout à fait d'accord que les kabyles ne représentent qu'une composante des amazigh, hormis le fait que nous avons été le fer de lance de cette revendication culturelle face au déni du parti baathiste (idéologie qui prévalait) et ce à l’échelon du Maghreb. L a diversité est une richesse en soi et nous sommes condamnés à vivre ensemble pour notre bien à tous, mais seulement dans le respect mutuel. Pour ce qui est des partis à fort ancrage kabyle ils sont tous discrédités du fait de leur association au pouvoir, quand on est dans l'opposition on ne peut faire parti du pouvoir, ce qui en soit est une reconnaissance de sa légitimité. Pour ce qui est de la légitimité, en considérant la constitution actuelle le pouvoir actuelle est illégitime, s'il y avait une sincérité de la part de la junte, ils auraient du appliquer les articles 7 et 8, ils n'ont fait qu'appliquer l'article 102 et s'y sont tenus, non par respect de la constitution mais pour régénérer le système afin qu'ils puissent sauvegarder leurs intérêts personnels au détriment de ceux de la nation. La Kabylie n'est pas différente des autres région du pays, elle n'est pas monolithique ou uniforme comme beaucoup le pense, c'est une société qui est traversé par tous les courants de pensée, hormis le point culturel, Les kabyles ou tout autre ne seraient pas assez fou pour prétendre régenter l’Algérie, ce pays appartient à l'ensemble des algériens et tous ont le droit de regard et prétendre à la gestion de ce beau et magnifique pays.Merci et bonne journée.Yetnahaw Ga3 (je parle de ceux qui soit disant nous gouvernent)

16.Posté par LOWKEY le 18/11/2019 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Algérie est Arabe et Musulmane. L'histoire des kabyles et la langue sont une invention des soeurs blanches et de la France coloniale.

Vous avez massacré le peuple Algérien parce qu'il a choisie l'Arabe et l'Islam. On ne se laissera pas faire désormais.

17.Posté par saidab le 18/11/2019 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A LOWKEY
Voilà que vous tenez le langage qui est reproché aux "kabylistes amazighistes".
Attention, l'histoire ne peut pas se refaire. Les Berbères sont le peuple premier au Maghreb qui nous concerne ici. Ne tenez pas un langage qui discrédite tous les arabophones, qui sont dans l'immense majorité des berbères, juifs à l'origine (ce qu'on ne peut ni nier ni contester, le judaïsme étant la première religion établie même si on n'est pas d'accord avec son contenu), et islamisés et arabisés avec les conquêtes arabes. La crédibilité de chacun tient à la sincérité des propos et à l'acceptation de la vérité.

A KOCEILAANTALAS
Je ne parviens pas à me convaincre que la majorité des personnes officielles en Algérie puissent agir délibérément contre le peuple. Ce qui me gêne dans les revendications, c'est l'exigence d'une période de transition sans en proposer ni des modalités concrètes qui nous rassurent sur le sérieux des cette revendication ni sur des représentants. si le mouvement ne se désigne pas de délégués, avec qui le pouvoir en place peut-il entreprendre des pourparlers pour organiser une transition ? Ils ne vont pas juste quitter leurs postes, laisser les postes vacants et se fondre dans la nature ! Si "vous" ne voulez pas vous confronter à cette exigence objective, quelle est le recours pour le pouvoir ? Je ne vois pas.

J'ai souvent posé la question de savoir par qui et comment le pays serait géré pendant la période de transition, personne ne s'est hasardé à y répondre. D'où l'impression qu'un mystère entretenu sur la nature réelle du mouvement. Qui par ailleurs est trop "lisse" comme l'a dit un analyste, trop parfait, trop bien fourni en slogans et banderoles pour n'être qu'un mouvement spontané.

Il vous faut accepter que l'on se pose ce genre de questions, qui sont non nécessairement accusatives mais légitimes. Comment autant de monde, non préparé puisque tout est (était ?) spontané, qui ne peut pas avoir les moyens de cette perfection, peut-il tenir aussi longtemps sans incidents ? ça finit par devenir inquiétant. Car, si les manifestants savent, ceux qui ne manifestent pas ne sauraient pas puisque tous les Algériens ne sont pas dans la rue .. Ou bien ils ne sont pas d'accord. Ou bien ils n'ont pas confiance ...

18.Posté par Naceur le 18/11/2019 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@koceilmantalas
Faux et archi faux ce que vous rapportez
Ils portaient l’emblème national par hypocrisie et de l'autre el fourchita, (on n'est pas dupes et idiots à ce point) quelques uns ont même jeté l’emblème national par terre dans des championnats de judo à l'étranger et hissé celui de J Bennet
Aucun algérien portant l’emblème national seul n'a été emprisonné , c'est un pur mensonge et c'est rapporté par vos médias hypocrites et mensongers et ainsi tromper l'opinion à l'image de ce torchon d'Algérie patriotique ou tout intervenant autre que kabyle est censuré
Beaucoup d'entre vous ont pleuré ces kabyles de service comme vous les appelez qui vous ont rendu service à l'image de ces supérettes accordés presque exclusivement à vous autres et ouvertes à travers tout le territoire national ,et jusqu'au moindre village c'est surtout au sud et aux hauts plateaux, d'où tiennent t'ils tout cet argent? tout comme des dizaines de milliers d’hectares de terre à l’exemple de Ali el goudronne actuellement dans une cellule un analphabète trilingue devenu milliardaire en un temps record
On a vu toutes ces grèves et ses marches à travers la Kabylie pour libérer le richissime Rebrab et peine perdue il croupit actuellement à El harrach
Et je vais vous dire ces soi disant crédits qui vous ont été offerts c'est pour la simple raison de vous permettre de vous implanter à travers tout le territoire national voilà la vérité par contre aucun arabe n'est toléra en Kabylie
Malheureusement les arabes ont toujours été naïfs

19.Posté par Naceur le 18/11/2019 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saidab
Tu n'as qu'a jeter des cups d'oeil sur les journaux nationaux et voir les commentaires des intervenants et tu vas changer d'avis
On ne restera pas les bras croisés et subir nous ne faisons que repondre à ces haineux
Nous n'avons pas de problèmes avec les autres frères berbères à l'image des chaouias et targuis, le probleme est avec les kabyles qui veulent imposer leur feuille de route , ces kabyles sont ils plus berbères que les autres ils ont bien essayé de manipuler d'autres berberes mais peine perdue
Tu es à l'étranger et tu ne peux savoir toutes ces magouilles qui se trament
C'est ton problème si tu les considères comme les premiers, nous sommes nous aussi ici depuis 14 siècles
Ce qui est sûr c'est qu'ion ne sera pas piétiné et je puis vous assurer que s'ils étaient majoritaires ils nous écraseraient
Ces gens ont des visées hypocrites et malsaines

20.Posté par Joshua le 19/11/2019 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@KOCEILAANTALAS et @Saidab,

Merci pour la qualité de vos échanges, tant sur le fond que sur la forme, c'est cet esprit de dialogue qui doit prévaloir en cette période incertaine.
Hélas on ne peut pas en dire autant concernant d'autres interventions récurantes intempestives portées par une haine des kabyles et une volonté de diviser.

21.Posté par KOCEILAANTALAS le 19/11/2019 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab le jour où le pouvoir exprimera le vœux de remettre le pouvoir au peuple et seulement dans ce cas ci des personnes acceptées par le peuple s'avanceront (nous pouvons citer entre autre (Hamrouche, Bouregaa, Taleb Ibrahimi, Zeroual et tant d'autres) ceux qui sont cités sont ceux qui n'ont pas d'intention pour briguer un poste de responsabilité à l'avenir, ils seront les interlocuteurs des militaires qui commandent de fait le pays, ils seront chargé de constituer un gouvernement de technocrates chargés des affaires courantes, d'une commission indépendante chargée et l’élaboration des textes régissant les élections, la mise à jour du fichier électorale et leur préparation, ce délai permettra aux futurs présidentiables de préparer leur programme (qui nous espérons donnera la priorité à l'économie), le peuple a besoin de ce délai pour voir clair, réfléchir et pour faire ses choix en rapport aux programmes qui lui seront soumis, juste après les présidentielles les élections parlementaires et communales. Ce temps permettra aux différents courants politiques de se positionner, de ce concerter et définir un socle commun sur lequel ils pourraient bâtir un consensus (surtout le domaine économique, éducatif et social), pour ce qui est de spontané ou non, même si l'on considère que ce mouvement soit initié, il n'a été suivi que parce-que les algériens se sont rendus compte 'surtout les étudiants) que le pays ne peut être laissé à la prédation et à une gestion malsaine porteuse en elle les germes d'une mort certaine de ce pays à moyen ou court terme, ils se devaient de réagir (l'humiliation infligée par la momie et notre image à travers le monde, les quolibets) la suite c'est la boite de pandore qui s'est ouverte sur le Deep state mettant à nu ces turpitudes, ils se sont rendus compte que si le bateau coule ils couleront avec outre le fait qu'ils se doivent d'achever l’œuvre de nos martyrs (comme le disait Bouregaa : Notre génération à libérer la terre, ils vous appartient de libérer l’algérien (ne)). Maintenant je puis vous assurer que c'est le peuple qui est maitre du destin auquel il est appelé. @ Naceur je ne m'abaisserai pas à vous répondre B, le niveau caniveau très peu pour moi.
Bonne journée à vous .

22.Posté par saidab le 19/11/2019 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà où nous en sommes : accusations contre accusations. ça me ramène loin dans l'histoire de l'Algérie ...

Ayant eu l'expérience d'une relation directe avec des Kabyles, je parle ici d'intellectuels et non de ceux qui, Algériens parmi les Algériens, s'occupent de leurs affaires comme n'importe quel Algérien vivant n'importe où en Algérie, et dédaignent la politique, j'ai le regret de confirmer qu'ils sont majoritairement vindicatifs envers les autorités comme envers le peuple "arabes", exclusifs, quand ils ne sont pas vengeurs ; comme si toute la population non berbérophone était des colonisateurs ou des traîtres. Un étudiant à Alger il y a déjà très longtemps, ayant essuyé un refus net de ma part d'intégrer un mouvement berbériste, avait eu cette réaction inattendue "je n'aime pas les Arabes mais les berbères qui trahissent, je les hais". Ce qui signifie que les berbères non berbéristes en Algértie sont des traîtres ! Une étudiante disait avec simplicité que ses parents n'accepteraient jamais qu'elle épouse un Arabe. Aucun d'eux ne prononçait un mot d'arabe.

A cette époque-là, n'étant pas sensible à la "politique", ça m'avait semblé juste simpliste. Aujourd'hui, je ne doute pas de la volonté de certains de "casser de l'arabe". ça ne m'intéresserait pas plus ça si ça ne prenait des airs de haines raciale.

Je découvre aujourd'hui avec le commentaire de Naceur que le drapeau national fait l'objet d'insultes en public. Les Kabyles qui ne sont pas d'accord avec ces actes anti algériens se sont-ils exprimés en masse comme les organes de presse et les internautes qui insultent et condamnent les dirigeants à longueur de tribune ? https://www.alterinfo.net/Des-Algeriens-contre-l-Algerie-Rien-de-nouveau-sur-terre_a150538.html

Quant à la langue berbère comme langue nationale, Mme Benghebrite a commis une erreur de lèse majesté, sans doute suggérée. Il appartient aux Algériens de faire un tel choix ; pas aux autorités de l'imposer. Pour une raison bête : la majorité des Algériens sont arabophones. De quel droit leur imposer une langue régionale qui, de plus, se décline en de nombreux dialectes locaux. A commencer par le Grand et le Petit kabyle ...

23.Posté par saidab le 19/11/2019 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens d'avoir un long échange avec un proche qui me fait entrevoir une erreur d'appréciation de ma part.
En effet, autant j'entends les arguments de KOCEILAANTALAS autant je me suis laissé bloquer par une revendication à laquelle je n'adhérais pas et dont on ne parle plus du tout :une période de transition qui servirait à la rédaction d'une nouvelle constitution AVANT les élections. Mon interlocuteur m'ayant assuré que ça n'était pas la demande du mouvement, je suis en mesure de considérer les choses différemment. Et j'adhère alors à la revendication légitime d'une période de transition dans le seul objectif de préparer des élections véritablement transparentes, sous la supervision d'une instance dont les membres, indépendants et volontaires, bénéficieraient de la confiance du peuple, dans les conditions précisées par KOCEILAANTALAS dans son commentaire 21.

Dans la mesure où vous en êtes témoins, lecteurs, je me permets d'insister sur le risque de ne pas parler de la même chose parce que tous les éléments d'une situation n'ont pas été posés, et de naviguer à vue en se demandant pourquoi l'autre ne comprend pas ce qui est dit ou proposé alors que c'est tellement simple. Dans mon cas, qui m'a fait résister aux arguments clairs de KOCEILAANTALAS, il y avait dans ma tête cette revendication d'une réécriture de la constitution ...

Je rédige ces lignes avec le soulagement qu'apporte la compréhension après un long échange frustrant parce que hérissé d'interrogations vaines. Évidemment, avec ce trou dans les échanges, nous ne pouvions arriver à aucun accord.

Merci KOCEILAANTALAS pour votre patience et votre détermination cordiale. Merci Joshua de soutenir nos échanges. Que plus d'internautes nous rejoignent dans l'effort de compréhension mutuelle qui s'est mis en ligne spontanément, sans la moindre concession de part et d'autre, grâce à une volonté partagée de compréhension.

Je souhaite aux Algériens sur le terrain d'en venir rapidement à cet effort. Je n'ai pas un soupçon de doute sur leur capacité à débattre âprement mais sincèrement pour arriver à un consensus solide qui serve les Algériens sans distinction de quelque nature que ce soit. Avec une armée populaire véritablement engagée à la préservation de la souveraineté du pays et de ses institutions.
Que l'Algérie accède enfin à une indépendance sans brisures. Idha 'cha3bou yaoumoun arada 'lhayat ...


Merci pour votre patience KOCEILAANTALAS.

24.Posté par Naceur le 19/11/2019 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saidab le 19/11/2019 19:16 |
je me suis laissé bloquer par une revendication à laquelle je n'adhérais pas et dont on ne parle plus du tout :une période de transition qui servirait à la rédaction d'une nouvelle constitution AVANT les élections. Mon interlocuteur m'ayant assuré que ça n'était pas la demande du mouvement, je suis en mesure de considérer les choses différemment. Et j'adhère alors à la revendication légitime d'une période de transition dans le seul objectif de préparer des élections véritablement transparentes

Je puis vous assurer que ces gens ne sont intéressés que par leur feuille de route et rien de plus

25.Posté par saidab le 20/11/2019 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Naceur
Donnez-moi des arguments factuels, des faits, s'il vous plaît. Précisez à mon attention qui sont ces gens, et quelle est leur feuille de route. Nous pourrons alors discuter de la même chose.

26.Posté par saidab le 20/11/2019 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

... Et puis rendons à Djeha ce qui appartient à Djeha : j'aimerais bien connaître votre avis sur les échanges suscités par votre contribution.

27.Posté par Djeha le 21/11/2019 02:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai j'ai été "proprement modéré". Je n'avais rien à ajouter face à la mauvaise foi.

Puisqu’on m’y invite... Je n’interviendrai qu’une dernière fois sur ce sujet:

1.- Je répète: un drapeau n'est pas une affaire innocente. Il exprime une souveraineté virtuelle, clandestinement affirmée. Un "drapeau culturel" n'a pas sa place dans un mouvement de nature explicitement politique au sens fort du mot qui vise un renversement d'un ordre pour lui substituer un autre. Tout le reste c'est du baratin.

2.- Ni les îles Baléares, ni la Tunisie, le Maroc, l'Egypte ou.. Tahiti n'a de rapport avec ce qui se passe aujourd'hui dans notre pays. Cette relation a pour objet, comme les autres à noyer le poisson.

3.- C'est vrai que les négociations de notre sublime Ouyahia avec les ârouchs ont débouché sur une Constitution qui a conféré au kabyle (pas la peine de tourner autour du pot, car c’est bien de ça qu’il s’agit) une dimension nationale dont l’Algérie devrait pouvoir se passer. Mais la minorité « écrasante » qui pollue les débats oublie de préciser que le kabyle est « national et officiel » (art. 4), mais que seule l’arabe est langue d’Etat (art. 3).

4.- Les Algériens gagneraient à davantage apprendre à leurs gamins le russe, le chinois, le japonais, outre l’anglais, le français ou l’espagnol, qu’à gaspiller leur temps et leur énergie à leur apprendre une langue dans laquelle aucun livre de maths, de physique ou de génétique n’est publié. Qu’en Kabylie on parle kabyle soit. Que des Kabyle ailleurs en Algérie et dans le monde maintiennent la pratique de ce dialecte. Soit. Que l’Etat algérien soutienne la préservation de cet idiome, c’est très bien, comme une composante de notre diversité culturelle qui le critiquerait ?

Mais qu’on tente de l’imposer par la loi et la force à tous les Algériens, ‘faut pas pousser !

D’ailleurs personne ne cherche vraiment à le faire.

5.- Ecoutons de notre « modérateur » :

« ...nous sommes conscients que tout le monde est contre nous, cela importe peu, notre victoire certaine ne sera que plus savoureuse. Nous n'avons de leçon de nationalisme à recevoir de personne, l'histoire est suffisante pour nous rendre justice. Les chiens aboient la caravane passe, nous somme en train d’écrire l'Histoire. »

« Nous sommes un peuple libre et fière de la lignée de nos aînés, nous ne soumettons qu'à Dieu et à lui seul, nous vous laissons la fonction de lahassine rangers et cachiristes, très peu pour nous. »

« ...nous voulons retrouver notre souveraineté et prendre notre destin en main. »

Pas une seule fois, dans sa déclamation véhémente, le peuple algérien n’est évoqué.

De qui donc parle t'il, à qui donc fait allusion notre sympathique « modérateur » quand il assène avec forte conviction son « NOUS » impératif ?

6.- Voilà un problème dont notre pays pourrait faire l’économie. C’est le genre de bombe que nos ennemis utilisent pour casser les nations. J’ai déjà eu, à plusieurs reprises l’occasion de montrer que c’est une arme systématiquement destructrice et bien des pays en ont souffert et souffrent aujourd’hui.

C’est une vieille loi féodale dont le but est clair : entre l’Empire et les tribus, rien ne doit rester debout.

28.Posté par saidab le 21/11/2019 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Djeha
Pour conclure, nous revenons à la case départ !
Dans la page https://www.alterinfo.net/Des-Algeriens-contre-l-Algerie-Rien-de-nouveau-sur-terre_a150538.html de ce site, nous retrouvons tous les ingrédients de nos échanges sur la présente page. A travers ce lien dans le paragraphe 5 : https://www.alterinfo.net/notes/Algerie-Seize-organisations-appellent-la-diaspora-a-se-mobiliser-contre-le-regime_b37475466.html, il est notoire que la référence à des organismes et organisations étrangers est importante. Qu'en penser ?

L'usage trop systématique des "nous" et "ils" exclusifs, le recours récurant au "Yetnahaw Ga3" transcendant laisse entier le doute ...

29.Posté par Naceur le 21/11/2019 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab le 20/11/2019 17:31 | Alerter

A Naceur
Donnez-moi des arguments factuels, des faits, s'il vous plaît. Précisez à mon attention qui sont ces gens, et quelle est leur feuille de route. Nous pourrons alors discuter de la même chose.

Quels arguments?

imposition d'un dialecte à tout un peuple dont la majorité écrasante est arabe
imposition de yennayer comme fête nationale
imposition d'un tissu aux couleurs de la gay pride
L'octroi de milliers d’hectares au sud à des oligarques kabyles au détriment des populations locales misérables et qui se voient chassés de leurs terres ancestrales avec la complicité de leurs chefs de tribu qui étaient au pouvoir profitant de la vacance du pouvoir ;
ils ont retenu Bouteflika otage au pouvoir coûte que coûte afin de finir tous leurs desseins macabres, ils parlaient en son nom et lui collaient tout sur le dos et son frère le misérable Said en fut complice alors que le président Bouteflika n'avait plus ses facultés mentales et physiques
CECI DIT TOUTES LES DÉCISIONS PRISES LORS DE LA MALADIE DU PRESIDENT SONT NULLES PARCE QU'ELLES N'EMANAIENT PAS DE LUI MAIS DE CE CLAN MAFIEUX
ET TOUS CES CORROMPUS MÉRITENT LA PEINE CAPITALE ET NON LA PRISON POUR AVOIR FAIT DU PAYS UN SOUK
l'algérie autrefois sous la présidence de feu Boumediene était la Mecque des révolutionnaires elle est devenue sous le clan de ces ripoux et traitres à la nation un eldorado pour les corrompus

30.Posté par saidab le 21/11/2019 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Naceur d'avoir récapitulé. Ainsi, nous savons tous de quoi nous parlons.

31.Posté par KOCEILAANTALAS le 21/11/2019 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si je comprends bien Kabyle un jour Kabyle toujours, ce martien venu du néant, il est tout désigné pour justifier le chaos et l'incurie de notre pays, c'est la cible idéale et la justification toute trouvée, quelle honte, quelle bassesse, les kabyles de service pour lesquels des tapis rouges leur furent déroulés il n'y a pas si longtemps, en Kabylie qui se devait d’être leur fief furent déclarés personna non grata, mais cela ne semble intéressé personne, le pouvoir en ce pays a toujours été l'apanage soit du BTS ou de l'ouest quoique saupoudré par quelques kabyles de services, des second couteaux qui d'ailleurs se retrouvent tous en prison avec en prime de simple citoyens pour port d'emblème amazigh, quelle crime de lèse majesté qui fait courir au pays un très grand danger, une simple étoffe,
Vous êtes soucieux de ce symbole de Tamazgha, mais les scandales, le bradage de souveraineté, les vols, la corruption, le manque de perspectives pour cette jeunesse, la précarité du citoyen, et j'en passe ne vous préoccupe guère. Vous faites semblant de ne pas comprendre le Nous qui est sa Majesté le peuple Algérien (les 48 wilayas ni plus ni moins). Vous ne vous êtes jamais posé la question pourquoi de l'entourage du Caudillo Gaid Fayeh aucun ne se trouvent en prison soit ils courent toujours, soit ils ont été exfiltré chez Mama França et Tonton MBZ avec leur familles. Nous sommes des pourris et meritons toute cette haine, comment expliquer les arrestations partout en Algérie qui touchent les jeunes (Saida, Adrar, Annaba, Tlemcen, Oran etc ...pas seulement Alger et pas qu'à cause de ce morceau de tissu. Vous devez comprendre que le socle humain de ce pays et pas seulement est Berbère (Berbérophone et Arabophone) cela est une réalité à moins de refaire l'histoire, l’anthropologie et la sociologie du Maghreb et il serait juste que l’Algérien se réapproprie son histoire et son identité, la Kabylie n'est qu'une région de ce pays (Titteri, Oranie, le Constantinois, ...), pourquoi intenté un faux procès à la seule Kabylie est elle si différente du reste? je n'ai jamais nié que la Kabylie se trouvent être le précurseur et le fer de lance de la revendication identitaire et culturelle, comme elle l'a été durant l'occupation espagnole, ottomane et française pour son indépendance. C'est l' histoire des Amazigh depuis la nuit des temps, nous ne voulons asservir ou assujettir personne, encore moins nos frères de sang et de terre quelque soit la langue qu'ils utilisent, nous avons assez souffert de l'exclusion, des persécutions des pouvoirs qui se sont succédé depuis l'indépendance de cette terre. Les Kabyles ont pris, se sont accaparés ceci cela, les kabyles n'ont rien pris du tout et n'ont pas couté grand chose surtout depuis l'arrivée de la momie, (militarisation de la région, introduction du terrorisme qui a fait fuir le peu d'investisseurs, désinvestissement, allocation de l’État uniquement pour le fonctionnement de son appareil de répression et surveillance, vous parlez de chose que vous ignorer, (Il fut un temps où ils nous interdisaient de parler notre langue maternelle, et faire de nous des Arabes, avec tous mes respects pour le peuple Arabe qui n'est guère mieux loti avec les systèmes qui les gouvernent). Vous dites que le pauvre président n'y est pour rien, pour peu je pleurerai sur son sort, vous ne connaissez pas Bouteflika (il est le manipulateur et non le manipulé), pour moi le jour où tout ce beau monde recevra son du, justice sera rendu au peuple algérien martyr. Stigmatisé une région est un acte de haute trahison, les kabyles peuvent vous renvoyer les mêmes arguments, mais nous faisons la différence entre un ripoux et le reste du peuple qui subit les mêmes affres. Expliquer moi pourquoi le pouvoir a accepter une conférence tenue par Ferhat M'henni à l'université de Tizi Ouzou par Skype, pourquoi l'interdiction illégitime ne touche pas la Kabylie mais le reste de l'Algérie? Bizarre n'est ce pas. Pour ce qui est de l'oeuvre de Feu Boumediene ce que nous vivons est la conséquences de ses actes, les dictatures de quelle que nature soient elles mènent toujours à la dérive. Tout le monde sait qu'Ouyahya ne décide de rien et n'est qu'un simple exécutant pouvant servir de fusible au cas où. Heureusement dans son ensemble notre peuple est assez éveillé sur ces questions pour comprendre les manœuvres de ce pouvoir pervers et sournois. Bonne soirée à tous.

32.Posté par saidab le 21/11/2019 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Deux sensibilités quasi identique en termes de patriotisme s'affrontent sur cette page. Les arguments contradictoires qui sont donnés de part et d’autre ne laissent pas de doutes sur la sincérité de chacun pour un troisième œil qui tente de voir où se situe la faille qui les empêche de se rejoindre. En même temps, je ne peux m'empêcher de pencher d’un côté plutôt que de l’autre. Non par préférence mais par incertitude entre ma propre expérience du discours "kabyle first", la volonté de « zéro kabyle » attribuée à l’État (que je découvre avec perplexité), et les arguments pour ou contre donnés par Djeha (et d'autres) d'un côté, par KOCEILAANTALAS de l'autre.

D'un côté, quelques exemples de ce qui me pose problème :
1/ l'expression "Yetnahaw ga3" représente un problème insoluble ainsi posé par Adama, poste 8 de la page https://www.alterinfo.net/notes/Algerie-Seize-organisations-appellent-la-diaspora-a-se-mobiliser-contre-le-regime_b37475466.html : "Je souhaite demander KOCEILAANTALAS qu il nous explique"Yetnahaw ga3" c est a dire qu ils partent tous. Nous allons essayer de concevoir une abstraction a partir du concept "Yetnahaw ga3" que nous propose KOCEILAANTALAS .Ce concept implique la dissolution de toutes les institutions gouvernementales(gouvernement , justice, economie,police etc et surtout l armée garante de la securite et de la stabilite du pays).Toutes les institutions de l Algerie sont disloquées et "Yetnahaw ga3" est concrétisé plus de gouvernement plus d economie plus de services de securite plus d armée. Essayer juste d imaginer le CHAOS , et pourtant c est cette idée lumineuse que nous proposent certains esprits supérieurs..Ne vous y trompez pas .ceux qui appelent a cette situation chaotique le font sciemment dans le cadre d un agenda bien determiné afin de mener l Algerie vers le scénario Syrien,Libyen Soudanais etc... "

2/ les faits résumés par Naceur, post 29

3/ la domiciliation de la majorité des organismes qui ont appelé « la diaspora à se mobiliser contre le régime » (le régime étant un terme sans contenu, nous sommes obligés d’y mettre les personnes décriées par ailleurs), https://www.alterinfo.net/notes/Algerie-Seize-organisations-appellent-la-diaspora-a-se-mobiliser-contre-le-regime_b37475466.html

4/ la qualification de "détenus d'opinion" attribuée à des porteurs d'un drapeau qualifié par ailleurs de "culturel".

5/ le sujet "nous" employé dans un sens séparatiste (je dis bien "sens" car ainsi est-il compris), contre un "vous" exclusif par allusion.


De l'autre, une défiance forte (retrouvée sur d’autres sites) mais des arguments solides que je ne reprendrai pas parce que présents sur cette page, étayés par une vidéo d'un homme du peuple qui confirme la défiance et le désaccord populaire : https://www.alterinfo.net/Alliance-EUROPE-FRERES-MUZ-LAICS-pour-recoloniser-l-ALGERIE-Comment-et-Pourquoi-2-videos_a151128.html.

Je ne peux m'empêcher de penser qu'il suffirait d'un rien pour que la discordance s’efface et que les deux positions se rencontrent et fassent l'unanimité ... J'ai la faiblesse de croire que les discordes les plus violentes dans une situation donnée sont une affaire de subjectivité, de position, et peuvent en toutes circonstances se résoudre au moyen d’une logique en béton. Il faut juste découvrir les "trous" qui avalent un sens commun aux différentes parties et l’empêchent de parvenir aux oreilles des autres ... Quand les interlocuteurs sont sincères, ça semble être le cas ici (il ne faut jurer de rien !), les trous peuvent être comblés par des mots justes.

Si KOCEILAANTALAS veut bien "jouer le jeu", et s'il veut bien réagir aux 5 points cités ici, si Djeha veut bien faire l’effort de surmonter sa conviction de la mauvaise foi chez KOCEILAANTALAS, je ne doute pas qu’il soit possible de parvenir à parler d'une même voix pour une même Algérie pour tous ...

Ce n'est qu'un "jeu" entre adultes sur cette page, mais nous pourrions y gagner bien des parties par anticipation. La partie telle qu’elle se « joue » actuellement est pour ainsi dire « mortelle », chaque partie étant contrainte par conviction de devoir supplanter l’autre, vécu et traité comme un antagoniste qui cherche à l’éliminer. Imaginons que chaque partie décide que, les enjeux étant vitaux pour tous, toute atteinte portée à l’intégrité de l’autre la met elle-même en danger imminent. Dans cette perspective (qui n’est pas imaginaire hélas), toutes les parties décident chacune pour soi d’agir de telle sorte que la confiance s’établisse, parce qu’elle même ne peut être préservée que par et dans la préservation de l’autre. Ça nécessite d’accorder à l’autre non le bénéfice du doute, mais au contraire toute la confiance qu’elle aimerait que les Algériens s’accordent entre eux ; pouvoir, peuple, et parties.

Imaginons que les personnes qui se confrontent sur cette page, couvertes par l’anonymat, acceptent de (se) poser franchement toutes les questions qui leur viennent à l’esprit sur le sujet et leurs arguments respectifs ; que chacune donne des réponses directes qui ne prêtent pas à interprétations ; que soient exclues les allusions, les accusations, les reproches …, tout ce qui rend les conflits et les guerres inéluctables. Imaginons … D’abord ce serait une victoire sur la fatalité d’un affrontement vain, parce que l’Algérie est de toute façon à tous, et que tous doivent pouvoir se sentir légitimes au regard de tous. Ensuite ce serait une victoire sur qui cherche à diviser, fractionner, débiter ; dissoudre l’identité du pays.

Imaginons ...

33.Posté par oh-daz le 21/11/2019 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TOUS les drapeaux n'ont apporté que divisions, haine et sang... et le plus grave est, que de très nombreux
musulmans se sont laissé entraîner et enfermer dans ce piège...

34.Posté par Naceur le 22/11/2019 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saidab
seuls les kabyles veulent s'approprier l'identité de ce pays pluriel
Sont ils plus berbères que les chaouis ou les touaregs et pourtant ces derniers vivent en parfaite harmonie harmonie avec leurs frères arabes et que même les kabyles qui vivent parmi nous ne se sont jamais senti rejeter
Je pose une seule question à KOCEILMANTALAS et qu'il me réponde en toute sincérité
Etes vous senti rejeter par vos compatriotes arabes ou avoir été sujet à une quelconque discrimination de la part de ces derniers?
ça sera non bien sûr

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires