insolite, humour, conspiration...

Emancipation d’un âne


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip

Mardi 4 Décembre 2018 - 11:28 Gilets jaune - Reveillez vous, On ne lache rien !



BENALLAL Mohamed
Lundi 25 Mai 2015

Emancipation d’un âne



Il était une fois, Un âne
Ne sachant rien faire,
mais exécutait fatalement toute besogne
Il a l’air de part sa façon d’être,
servi le soir ce qui lui échoira le lendemain
Un bon festin de blé, de maïs et d’orge,
lui fait agiter ses longues oreilles
pour afficher que la journée enfantée par la douce nuit dans une étable,
ne sera pas aussi aisée,
le labourage une dure fonction,
sinon le transport en marathon
Tant pis bien manger est un art
inusité de l’animal surtout de mon statut d’âne.
Au milieu du pré, corde au pied, attaché à un piquet,
virevolte sous un soleil de plomb,
dans un rayon de deux mètres,
le peu d’herbe existant dans cette surface balayé sans relâche,
Ses journées défilent et se ressemblent tantôt pénibles,
tantôt ennuyeuses devant son piquet quand il est en relâche.
Un de ces jours,
profitant d’une mince liberté acquise après un fort labeur,
la fugue étant nécessaire,
elle est utile et indispensable pour toute contestation.
L’Ane jugea utile d’aller voir le Lion
roi des forets, lui présentant une revendication
pour soulager son mal vie fort douloureuse
Avec en gage d’une fantaisie intelligente osant lui épargner malaise et la mal vie …
Devant un protocole animalier,
l’âne se présente devant Sa Majesté
le roi du monde animal.
-Sa Majesté : dit l’âne si doux
-Je viens humblement de mille lieux,
vous présentez mes douloureuses jérémiades.
-Exploité sans quérulence,
pas de répit, et les coups durs sans cesse me font bien trop mal.
-Tout ce supplice, parce je suis un âne.
-Je suis bien conscient Son Excellence,
que révolution animale est bien difficile,
même pacifiste et mes ruades ne font que m’enlisaient dans plus de misères.
-Je vous implore, Sa Majesté le roi de bien vouloir effectuer
une interversion de ma dénomination,
afin que l’homme et l’animal me procurent un répit pour le reste de ma vie.
Sa Majesté :
J’estime que le cryptonyme « poisson »
me convient pour la paix du monde.
Solennellement, devant la grande assistance animale,
Sa Majesté le Roi annonce la promulgation
et l’exécution de la nouvelle loi de l’état animal
qu’à partir de cette date,
le nouvel patronyme de « l’âne » devient « poisson »
Très fier et très content que le Roi Sa Majesté
lui a décerné son vœu,
c’est la fin d’un calvaire et
le début d’une nouvelle belle vie
Allant trottant, tout contant d’avoir cette aubaine
d’être enfin et au moins entendu par un grand patron,
sa nouvelle vie va se transformer en délivrance.
Errant gaiement au milieu de foret,
rencontra par hasard le renard.
Ce dernier le salua très amicalement
et lui dit: bonjour Monsieur le poisson.
Le poisson très heureux
et sur de lui comme il n’a jamais été
Lui rétorque : Bonjour Monsieur le renard.
Le renard : grand honneur pour toi d’avoir un nouvel substantif « poisson », mais au fait,
sais-tu nager au moins.
Le nommé « poisson » répond He ! Ben non !
Le renard répond sans hésitation :
-Alors tu es un âne.

BENALLAL Mohamed



 


Lundi 25 Mai 2015


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires