Proche et Moyen-Orient

Égypte : comment la dictature a raflé 30 milliards de dollars à l’Arabie saoudite


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 13 Août 2018 - 08:06 Les racines de la crise monétaire en Turquie




Mekameleen a diffusé le clip audio enregistré dans le bureau d’Al-Sisi, sous le titre « Sisi vole le Golfe »


MEM
Dimanche 15 Février 2015

Al-Sissi et ses acolytes sont de véritables prédateurs.
Al-Sissi et ses acolytes sont de véritables prédateurs.
Le dictateur égyptien Abdel Fatah Al-Sisi a reçu plus de 39,5 milliards de dollars en aide des États du Golfe, selon les enregistrements diffusés hier sur la chaîne satellitaire Mekameleen.

Les fonds ont été transférés après le coup de force de juillet 2013 et ont été envoyés par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït. Ce total comprend 25 milliards de dollars en espèces et 14,5 milliards en pétrole.

L’Arabie Saoudite a elle seule a contribué pour 22,5 milliards.

Dans l’enregistrement, Al-Sisi semble dire à Kamil Abbas, son chef de bureau : « Le pays est à nous. » Kamil semblait très heureux parce que des milliards affluaient en Égypte pour l’armée.

Dans le nouvel enregistrement fuité, Sisi demande à Al-Kamil d’insister auprès de Khaled Al-Tuwaijri, alors à la tête de la Cour royale saoudienne, pour qu’il les finance en espèces plutôt qu’en aide matérielle comme du blé ou du pétrole.

Mekameleen a diffusé le clip audio enregistré dans le bureau d’Al-Sisi, sous le titre « Sisi vole le Golfe ». La chaîne a appelé le président égyptien à se rendre immédiatement en Arabie saoudite et à se confesser devant le nouveau monarque saoudien en avouant avoir été un voleur.

Ashraf Bader Eddin, ancien membre de la commission du budget au parlement égyptien, a expliqué à la chaîne que le gouvernement issu du coup d’État n’avait déclaré dans son budget que 3 milliards de dollars de donation par les États du Golfe et environ 6 milliards de dollars en pétrole. Cela laisse 30 milliards de dollars portées disparus.

La nuit dernière, les médias sociaux et les commentateurs politiques ont posé une question simple : où sont allés ces milliards manquants ?

Dans la première partie de l’enregistrement, la conversation a lieu entre le directeur du bureau d’Al-Sisi, le brigadier Abbas Kamil, le chef adjoint d’état-major de brigade Ahmad Abdel Halim et l’ancien porte-parole militaire Ahmad Ali. Les trois hommes discutent de l’aide financière de l’Arabie, de comment s’en saisir autant que possible, puis de comment s’en passer.

Kamil dit : « Quand vous allez quémander à l’Arabie saoudite, ne demandez pas de la petite monnaie », laissant entendre que Al-Sisi devrait demander de grosses sommes d’argent et des montants qui soient tout sauf modestes.

Les trois discutent de l’aide médicale fournie par l’Arabie à l’Égypte. Sous le commandement d’al-Sisi, l’armée s’est approprié cette aide. Lorsque Ahmad Ali a demandé si l’aide était destinée à l’armée ou à l’Égypte, Kamil a répondu : « L’armée, c’est l’Égypte. »

Dans la seconde partie de l’enregistrement, al-Sissi et al-Kamil parlent des hommes d’affaires en Égypte en les appelant « les gosses » et disent qu ’« il va en faire le tour pour la collecte de fonds ». Les deux hommes discutaient apparemment de l’importance et du mécanisme de la collecte de fonds.

Dans la troisième partie, Al-Sisi admet qu’il a obtenu au total 39 milliards de dollars des États du Golfe.


Dimanche 15 Février 2015


Commentaires

1.Posté par Jacques de Molay le 16/02/2015 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et alors où est le problème ? L' Egypte en a bien besoin qu'elle en profite.

2.Posté par marekchi le 16/02/2015 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mieux vaut l'egypte qu'israel

3.Posté par Depositaire le 16/02/2015 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’Égypte a bien besoin d'argent ? Certes, mais le peuple, pas l'armée ! Où est passé cet argent ? Connaissant l'habitude dans ces régions des dirigeants opportunistes, il y a de fortes chances que cet argent soit parti sur des comptes à l'étranger du clan Sissi. Le peuple, lui, au mieux, n'en récoltera que des miettes, au pire rien du tout.

4.Posté par Zaheer le 16/02/2015 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

peu importe l'authenticité de cette audio, Sissi est un ane maquillé en cheval de course. Comme si il allait résoudre le problème multi-sécuier judéomaçon (croisades) en déplaçant les frontières de la Palestine...
Et que fait il de l'esplanade des mosquées; leu saint pour les musulmans ? Il va surement finir comme Sadate

5.Posté par Moi le 16/02/2015 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'a un proverbe marocain qui dit .
l'argent du laitier est sniffé par la souris .
il pique aux pays du golf et la France les lui reprend en lui vendant des rafales hors de prix .

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires