Conspiration

Egypte: Le jeu du régime dévoilé dans un document secret de quelques lignes


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 17 Septembre 2018 - 01:52 La Puissante Famille Rothschild (vidéo)



Nada Raad
Vendredi 4 Février 2011

Egypte: Le jeu du régime dévoilé dans un document secret de quelques lignes
Un document secret publié par le quotidien égyptien « Misryoun » révèle un plan du ministère de l’intérieur égyptien pour faire face aux manifestations populaires contre le régime de Moubarak.
Ce document comprend des mesures effroyables visant à semer intentionnellement le chaos et la terreur dans les rangs du peuple et à entamer une campagne pour dérouter les médias.
 
Voici le texte intégral du document, comme l’a publié le quotidien précité :
 
Ministère de l’Intérieur Bureau du ministre
Secret et très important
Sujet : Un plan pour confronter les manifestations populaires.
 
Les stratégies :
-         Permettre aux manifestants de passer dans les rues des villes et des villages du pays, et ne pas bloquer leur manifestation. Etre très prudent en tirant des balles réelles ou caoutchoutées, et des bombes lacrymogènes et se soumettre aux ordres des officiers hauts gradés.


-         Enrôler bon nombre de voyous, leur bien payer, se réunir avec eux dans leurs domiciles ou dans les lieux de rencontre publics, (…) les renseigner sur le plan de mobilisation (…) dont le but est de semer le chaos progressivement.


-         Contrôler tous les membres des organisations et des partis, coordonner avec les maisons d’édition et les services de communications, imposer un contrôle complet sur les messages émis et transmis.


-         Les moyens de communication (Mobile-Internet) seront coupés à partir du vendredi 28-01-2011 à six heures du matin, tout en gardant la communication téléphonique sans fils, donc, tous les officiers et les membres doivent utiliser les moyens de communications sans fils et s’assurer qu’ils sont codés.


-         Un plan pour le déploiement des membres de la police et de la sécurité en tenue civile.


-         Limiter le déroulement des manifestations le vendredi 28-01-2011 dans les places publiques et principales, et couper la route devant les manifestants s’ils arrivent aux lieux interdits comme stipulé par la carte numéro 3.


-         S’assurer que les membres de la sécurité en tenue civile soient armés en bâtons pour arrêter les membres principaux responsables des manifestations sans montrer de violence. (..)


-         Simuler une incapacité partielle de la part de la police à partir du vendredi à 16h00 locale pour faire semblant que les manifestants ont pris le dessus et permettre ensuite l’infiltration de voyous chargés de semer le chaos (…).


-         Le retrait complet des forces de la police, de la sureté centrale, des gardiens, des officiers, et de tous les membres chargés de protéger les sites gouvernementaux. Tout en s’habillant en tenue civile, ces personnes doivent se déployer aux bords des rues, autour des arbres, s’infiltrer dans les rangs des manifestants sans dévoiler leurs identités, et sans faire aucun signe négatif, jusqu’à la réception de nouveaux ordres.


-         Vider les centres de police d’armes et de munitions, transférer les prisonniers à la prison centrale, mettre les prisonniers sous une haute surveillance, les remplacer de membres de la sécurité spéciale (…)


-         Diffuser à travers les médias des informations sur des actes de pillage, ordonner aux femmes des services de sécurité de contacter les médias et de prétendre qu’elles sont horrifiées.


-         En parallèle au déploiement des voyous, diffuser des messages publicitaires sur les actes de vandalisme et des pillages des banques et des commerces afin de semer l’horreur dans les rangs des manifestants qui réclameront le déploiement de l’armée et des forces de l’ordre (…).


-         Diffuser des informations sur la formation de comités de protection civile dans les quartiers en vue de pousser les manifestants à rentrer chez eux sans recourir à la force.


-         Diffuser de fausses rumeurs via les médias internationaux, et donner aux médias locaux le soin de les corriger, dans le but de redonner de la confiance populaire à ces derniers.


-         Diffuser des rumeurs sur la propagation du chaos et la fuite de grand nombre de prisonniers et de prétendre qu’ils se sont dirigés aux quartiers résidentiels. (…)


-         Suivre la situation sur le terrain et charger les membres sécuritaires de dénombrer les manifestations et de savoir leurs adresses, afin d’envoyer des groupes de voyous à leurs quartiers pour les enlever et vider par la suite les places des manifestants.


Vendredi 4 Février 2011


Commentaires

1.Posté par AS le 04/02/2011 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien

2.Posté par Le guide suprême iranien appelle à un régime islamique en Eg le 04/02/2011 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TEHERAN - L'Iran a appelé vendredi les Egyptiens à poursuivre leur révolte jusqu'à l'instauration d'un régime islamique, estimant que les pays arabes étaient en train de suivre "le modèle iranien" qui a abouti à la révolution islamique de 1979.

Les événements actuels en Egypte et en Tunisie constituent un "signe du réveil islamique" dans le monde, a affirmé vendredi le guide suprême d'Iran, Ali Khamenei, dans un discours prononcé en persan puis en arabe à la prière du vendredi à l'université de Téhéran.

"Ne reculez pas avant l'instauration d'un régime populaire fondé sur la religion", a lancé l'ayatollah Khamenei en s'adressant, en arabe, au peuple égyptien.

Il a ajouté que "le clergé devrait jouer un rôle, notamment en soutenant la population lorsqu'elle vient dans les mosquée en criant des slogans" hostiles au pouvoir égyptien, à l'image de ce qui s'était passé en Iran lors de la révolution islamique de 1979 dont Téhéran célèbre cette semaine le 32eme anniversaire.

L'ayatollah Khamenei a également appelé l'armé égyptienne à "rejoindre le peuple". "L'ennemi principal de l'armée est le régime sioniste, pas le peuple", a-t-il affirmé.

"Notre révolution a réussi à devenir un modèle", a affirmé le numéro un iranien. "Cela fait 30 ans que, progressivement, cette idée s'est implantée dans l'esprit des nations, et on voit son apparition aujourd'hui dans ces pays du nord de l'Afrique".

Les mouvements actuels dans le monde arabe constituent "un vrai tremblement de terre", et pourraient entraîner "un échec irréversible de la politique américaine dans la région", a ajouté l'ayatollah Khamenei en attaquant violemment le président égyptien Hosni Moubarak, "valet des sionistes (...) et des Américains", et l'ex-président tunisien Ben Ali, "lié à la CIA".

C'est pourquoi "les Israéliens et les ennemis sionistes sont les plus inquiets de ce qui se passe (...) car ils savent que si l'Egypte cesse d'être leur alliée, ce sera un événement considérable dans la région", a-t-il souligné.

"Les autres peuples nous regardent, et pour eux (l'acquis) le plus important (de la révolution iranienne) est notre indépendance politique et notre résistance face aux ennemis", a-t-il encore estimé.

"Les ennemis ont fait des erreurs qui nous ont aidés, notamment en disant dans l'affaire nucléaire que l'Iran devait reculer", a-t-il poursuivi dans une allusion au bras de fer entre les grandes puissances et l'Iran à propos du programme nucléaire iranien controversé.

"Cela fait sept ans qu'ils font pression, mais deux choses sont devenues claires pour tous les peuples: l'Iran a fait des progrès sans retour (dans le domaine nucléaire, ndlr), et malgré toutes les pressions des Etats-Unis et des autres, l'Iran n'a pas reculé", a-t-il ajouté en évoquant les sanctions internationales sévères frappant le pays.

L'ayatollah Khamenei a également estimé que la nation iranienne était devenue un "modèle" en raison de son "attachement à la démocratie", à la "justice sociale" et à la "lutte contre l'oppression" (ndlr: les Etats-Unis) partout dans le monde musulman.


3.Posté par Abelkader DEHBI le 04/02/2011 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apparemment ils ont réussi ! Je veux dire un bide gigantesque ; à la mesure des neurones calcifiées du pharaon adipeux du Caire dont il suffit de regarder le visage et les yeux - même à travers l'image renvoyée par la télévision - pour se convaincre qu'on a affaire à un crétin au sens pathologique du terme. D'ailleurs, c'est cette vertu-là de crétin qui l'a fait choisir par un autre crétin - Anouar Sadate - comme vice-président....

4.Posté par NN le 04/02/2011 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le guide suprême iranien, Ali Khamenei, a appelé la population égyptienne à poursuivre sa révolte jusqu'à l'instauration d'un "régime populaire fondé sur la religion" musulmane, dans un discours prononcé en arabe lors de la prière du vendredi à l'université de Téhéran. "Ne reculez pas avant l'instauration d'un régime populaire fondé sur la religion", a déclaré l'ayatollah Khamenei en s'adressant au peuple égyptien.

Il a ajouté que "le clergé devrait jouer un rôle, notamment en soutenant la population lorsqu'elle vient dans les mosquées en criant des slogans" hostiles au pouvoir égyptien.
L'ayatollah Khamenei a également espéré que "l'armé égyptienne va rejoindre le peuple". "L'ennemi principal de l'armée est le régime sioniste, pas le peuple", a-t-il affirmé.


5.Posté par Hahn le 05/02/2011 01:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'iIan doit fermer la gueule. Les déclaration de ce pays arcaïque vise à saboter la révolution Égyptienne. Ça s'appelle une révolution nationale et point. Les islamistes est un suicide pour tout le monde musulman. Basta!

6.Posté par le kabylien le 05/02/2011 01:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@hahn!

Et toi pourquoi tu fermes pas la tienne?

7.Posté par Roland le 05/02/2011 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la force des pays du Proche-Orien c'est leur diversité, et ce qui a fait la force et la gloire des régimes comme celui de Nasser (il ne reste plus actuellement que celui de Syrie qui soit somme ça) c'est leur nationalisme socialiste laïc.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires