RELIGIONS ET CROYANCES

EVANGILES et PATCHWORK !



Zeinab Abdelaziz
Jeudi 1 Septembre 2016

EVANGILES et PATCHWORK !



Aucun vocable n’est plus représentatif du mot "Evangiles" que celui de "Patchwork"… un Patchwork cousu avec du fil blanc ! Une vue d’ensemble, fut-elle détaillée ou à vol d’oiseau, de l’histoire de leur formation et celle de ses dogmes, ne changerait rien à cette comparaison de rapiècements bon marché, superposés, cousus avec du fil blanc, car les textes qui les composent sont un tissus d’invraisemblances, d’incohérences et de contradictions !

Jésus n’a rien laissé par écrit et prêcha, en araméen, dans un langage populaire ou en paraboles. Peu à peu, on forma de ces histoires un recueil auquel on donna le nom de Nouveau Testament. À la tradition orale de l’Eglise, ses docteurs associèrent la Parole écrite, pour en faire une règle de la foi, immobile, irréformable. Tradition orale et assemblages obtinrent la première place et ainsi se forma une exégèse traditionnelle, à accepter sous peine d’être considéré comme hérétique, la suite est connue... Jésus et ses apôtres étaient juifs, ne parlaient qu’araméen, et pourtant tous les textes de base concernant le christianisme sont en grec, puis traduits en latin, etc. La très sainte Eglise à fait table rase de tous ce qui encombrerait sa marche de falsification et de trie, puis s’ingénia à garder ce que ses propres doctes ont calfatés, pour la nommer une "Religion" ! Ci-suit quelques données citées à titre d’exemples :

Les textes :
Au début du IIIe siècle, la politique est intervenue de manière significative au cours du christianisme, qui creusait son chemin entre groupes belligérants, malfaiteurs. Selon le prêtre Albius Théodoret, vers l’an 225, il y avait plus de 200 versions différentes des évangiles utilisées, en même temps, entre ces groupes….

Si, à la rigueur, on peut dire comme certains l’avancent, que le manque prétendu de textes originaux, en araméens, revient au fait que Jésus réclamait à ses adeptes que le Royaume des Cieux est tout proche, que même les ci-présents autour de lui le verrait de leur vivant, - la promesse se fait attendre jusqu’à nos jours, et ne justifie point le massacre des textes gênants. Il suffit de rappeler, qu’en 1415, l’église de Rome avait détruit tout ce qui existait comme références juives du second siècle, et a brûlé le contenu de deux livres hébraïques, qui contenaient le vrai nom de Jésus Christ. Ensuite, le pape Alexandre VI avait détruit tous les exemplaires du Talmud par l’intermédiaire du président de l’inquisition espagnole « Tomas de Torquemada » (1420-1498), responsable de la destruction de 6000 manuscrits dans la seule ville de Salamanque.

Du vivant de saint Paul, le christianisme, que Jésus n’a point inventé, est né dans les querelles, les schismes, les controverses, l’animosité et l’anathématisation. On compte jusqu’à 22000 sectes, dont les principales sont réunies en 349 églises qui forment, actuellement, le Concile Œcuménique des Eglises. Le développement des dogmes chrétiens par l’épiscopat, sous l’autorité despotique des empereurs des premiers siècles, se passe en même temps que les controverses se succèdent ou s’entremêlent. Les conciles s’arrogent le pouvoir de prescrire des articles de foi. Les nouvelles doctrines se produisent tout en se contredisant ou se complétant, d’après les décisions des conciles et des Pères que l’on s’habitue à placer au-dessus des Ecritures. Il suffit de voir quelques exemples de la formation de ces dogmes :

La virginité perpétuelle :
Tous les dogmes chrétiens sont basés sur des aprioris, des fautes de traductions, ou des copies d’autres religions païennes. Philon d’Alexandrie, lié aux esséniens et inventeur du Logos, auquel on ajouta le mot "incarnation" au second siècle, parle d’un Logos qui viendra spirituellement. Ce qui est contraire à ce qui fut imposé plus tard, disant que Jésus viendra en chair et en os à la fin de temps juger le monde.
Les symboles sont unanimes à enseigner que Jésus est né d’une vierge, idée qui s’appuie sur Isaïe (7 :14), où le mot hébreu signifiant "une jeune femme", a été traduit d’une manière erronée, dans la Septante, par : "une vierge". Juvianos avait déjà critiqué Jérôme d’avoir laissé cette faute de traduction dans sa fameuse Vulgate, mais les fraudes pieuses se font pour la gloire de Dieu, comme disait saint Paul. Les conciles imposèrent une virginité perpétuelle à Marie : avant, durant et après l’accouchement !

La règle de foi qu’Origène a transmise, porte seule qu’il a été conçu du Saint-Esprit ! Jusqu’au troisième siècle les opinions n’étaient point encore fixées sur cette doctrine, et c’est le concile de Nicée qui l’imposa en 325. Il est intéressant de noter : tandis qu’Ignace, Tertullien, Cyrille de Jérusalem présentent l’incarnation comme étant l’œuvre du Saint-Esprit, Irénée professe qu’elle est l’œuvre du Père ; Justin, Clément d’Alexandrie, Athanase, disent qu’elle est du Verbe lui-même, et Augustin, celle des trois personnes de la Trinité, ce qui veut dire que Jésus a un rôle de géniteur ! Selon Jean (1 : 13) c’est Dieu qui l’a engendré, Fils unique, sans maman bien sûr. Selon Luc, elle était déjà enceinte lors de ses fiançailles avec saint Joseph. Selon les Juifs, il est fils du soldat Pandera ! D’ailleurs, le verset de Luc "ton père et moi nous te cherchions" etc. (3 : 46) exclut nettement la naissance virginale, pour ne rien dire de ses frères et sœurs clairement cités dans les évangiles, les Actes.

La déification de Jésus :
Le 21 juin 325, 2048 ecclésiastiques se sont réunis dans la ville de Nicée pour déterminer les symboles officiels du christianisme, les textes qui doivent être conservés, et quel est le dieu qu’ils doivent suivre. Tony Bushby dit dans "The Bible fraud" : « les premières tentatives du choix de ce dieu remonte vers l’an 210, quand l’empereur devait choisir entre Judas Khrestus ou son frère jumeau Rabbi Jésus, c'est-à-dire le rabbin Jésus, ou l’autre personne, soulignant que « même jusqu’à l’an 325, le christianisme n’avait pas un dieu officiel » ! Ces contradictions ne s’expliquent que par une série de couches rédactionnelles, qui se sont superposées sans prendre la peine de les harmoniser. Saint Jérôme, en essayant de mettre un peu d’ordre dans ces écritures trouve "qu’il y a autant de traductions que d’exemplaires" (Intro. De la Vulgate)…

La Trinité :
Jésus n’a point dit qu’il était de nature divine ou fils de Dieu, n’a rien dit de la Trinité, et n’installa point d’églises. Tout ce qu’il a demandé à ses adeptes, c’est de prier dans leur chambre (Matt 6 : 6-8), de ne point imiter les païens dans leur verbiage ou leur faste de monuments. Bien plus, dans les évangiles, Jésus est dit plus d’une fois qu’il était un prophète. Les docteurs de l’église le transformèrent en Oint, puis en Christ, puis en Fils de Dieu, puis en Dieu lui-même. Puis commença le problème : même nature ou deux, une volonté ou deux, puis le seul Dieu ou l’unique, dans une tentative diabolique de bloquer la présence d’un vrai Dieu.

Basile de Césarée (329-379), en avouant que le dogme de l’adoration du Saint-Esprit est introuvable dans la Bible, le fonda sur la tradition, sans la moindre hésitation ou sans vergogne, pour prouver l’égalité des trois personnes de la Trinité. Ce traité qui est un modèle de la pneumatologie à la carte, marque une étape décisive sur la voie de la définition de la consubstantialité du Saint-Esprit, de Dieu et de Jésus, telle qu’elle fut imposée par le concile de Nicée en 325, puis par celui de Constantinople en 381 en ajoutant le Saint-Esprit à pied d’égalité.

Jésus et l’Eglise :
Marier Jésus à l’Eglise, est une des plus grosses bévues que les chrétiens payèrent de leur sang, pour avaler cet incompréhensible illogisme, inventé pour marquer un lien inextricable entre cette institution ecclésiale et ses adeptes, pour aboutir à une tortueuse équation : Jésus = Eglise = Papes. On le maintien célibataire, par fidélité à son épouse/église, bien que les nouveaux travaux de recherches prouvent qu’il était marié et avait des enfants…

Le Saint-Esprit :
Depuis l’invention du Saint Esprit, ils le firent d’abord l’inspirateur de leurs textes, et cela veut dire, d’après ce qui se trouve effectivement dans les évangiles, que ce pauvre saint esprit se trompe, qu’il est un grand menteur, et qu’il se contredit ! La fameuse Encyclopédie Britannica parlait autrefois de 150000 fautes et contradictions. Le nombre doubla ou tripla grâce aux travaux de la critique moderne. Pour s’en rendre compte du nombre des fautes et de l’immense variété de leurs domaines, il n’y a qu’à compter les énormes contradictions, fussent-elles théologiques, géographiques, historiques, les noms de villes ou d’endroits qui n’existaient point, les copies de mythes ou d’éléments de religions païennes. Suffit l’Eucharistie, copié sur Mithra, comme exemple qui tourne l’adepte en carnivore, en lui imposant de croire foncièrement qu’il mange la chair du Christ et boit son sang !

Après avoir imposé l’inspiration de tous ces contresens, au concile de Trente (1546), comme étant une pure révélation Divine, au prix de quelques millions d’assommés par l’inquisition et autres, Vatican II (1965) découvre que ces Textes ne sont point divins, et décrète, sans la moindre gêne ou honte, que ces évangiles sont écrits par des hommes, par d’autres noms sous lesquels ils sont connus, mais toujours "sous l’inspiration du Saint-Esprit" ! Et, s’ils contiennent de "l’imparfait ou du caduc, cela n’empêche qu’ils soient des leçons de pédagogie divines" !!

Fuite de la Sainte Famille :
La fuite de la sainte famille en Egypte est un exemple typique de la formation frauduleuse du christianisme. Seul Matthieu parle de cette fuite, Luc dit, au contraire, que ladite famille est retournée à Nazareth. Donc, selon Matthieu : saint Joseph fait trois rêves : dans le premier, l’ange lui demande de prendre l’enfant, sa mère, et de fuir en Egypte ; dans le second il lui demande de rentrer, et dans le troisième il lui rectifie la direction du retour. Quatre siècles plus tard, en cherchant à christianiser l’Egypte, Théophile, le patriarche d’Alexandrie, fait un rêve : la vierge lui explique en détail tous les menus détails de la fuite en Egypte ! Le matin, Théophile écrit son rêve dans ses mémoires, mais, comme par magie ecclésiale, les paroles deviennent réalité, et l’église copte impose ses fabulations à l’Egypte. Elle construit tout un scénario en monuments et lieux de séjours, supposés, et impose sa vision à l’Egypte et aux touristes, simples d’esprit, qui continuent à croire ces fourberies !

La crucifixion :


Copié sur la mythologie grecque, le thème de la crucifixion, qui constitue l’élément principal du christianisme, est un autre plagiat, pris aux religions et mythologies préexistantes. A gauche, on voit la crucifixion du dieu grec Orphéus-Dyonysus, qui, crucifié et enterré, ressuscita de la mort le troisième jour, selon la mythologie grecque. A droite, la crucifixion de Jésus, qui crie au plagiat, puisque lui aussi fut crucifié, enterré, et ressuscita le troisième jour… Il est peut-être décevant, pour les chrétiens, de voir que même le pivot principal du christianisme est un élément copié, comme tout le reste de cet incroyable Religion/Patchwork, cousue avec du fil blanc !

La réhabilitation des Juifs :
Le concile Vatican II, sans le moindre sourcillement, fait une autre pirouette, tourne le dos à tout ce qu’il imposa comme règles ou jugement contre ces "Juifs déicides", la prière qui les maudissait le long de deux mille ans, les encycliques papales qui les damnaient ou leur imposaient ghettos, étoiles jaunes et autres, fouille toujours dans ses tréfonds et découvre leur innocence. Il les réhabilite du meurtre déicide et impose le poids de ce crime à tous les chrétiens ! Bien plus, c’est la même volteface qu’il fait non seulement contre tous les décrets précédents et les bulles papales, la liste est bien longue diabolisant ces juifs. Il découvre aussi qu’ils sont "leurs frères aînés", puis leur présente des excuses officielles, pour tout ce qu’ils ont subi à travers des siècles, puis les concessions se poursuivent de sorte que, maintenant, ce sont les juifs qui mène le Vatican et le Saint Siège par le bout du nez.

Conclusion :
Nombreux ceux qui quittèrent cette machine à mâcher et remâcher sa Foi, d’où le terme d’hémorragie en silence de l’Eglise, et pourtant elle continue à s’imposer… Malgré tous les débats, les querelles, les contradictions et les fraudes, la très sainte Eglise continue à présenter le christianisme comme étant La religion absolue, qu’elle veut imposer, coûte que coûte, à toute l’humanité ! Décision foncièrement renouvelée, exigée, depuis Vatican II.

Incontestablement, d’après ces quelques bribes qu’on vient de voir, l’histoire du christianisme et de ses dogmes n’autorise point ni ne permet une prétention semblable. Car elle met à nu tous ces docteurs, depuis les apôtres jusqu’aux réformateurs, toutes sectes confondues, divergeant et variant dans leurs opinions, se contredisant, se combattant, affirmant un jour ce qu’ils nieront le lendemain, mais construisant pièce par pièce cet édifice fallacieux, qui n’a absolument rien à voir avec une religion Révélée.

Est-il besoin d’ajouter : Comment une Eglise pareille, ose-t-elle d’un côté : s’imposer au monde, s’acheter encore des adeptes, à travers une évangélisation fallacieuse et des JMJ payées, de l’autre : traquer Islam et musulmans au point d’un non-retour imaginé, pour prescrire un piètre Patchwork, cousu de fil blanc !


Zeinab Abdelaziz
1er Septembre 2016


 


Jeudi 1 Septembre 2016


Commentaires

1.Posté par franco le 01/09/2016 16:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste pour dire...,le nom du rédacteur de ce texte laisse penser qu'' il est musulman.
nous musulmans croyions que Jésus et le fruit d un miracle ( qu'' il n''a pas de père ).
Celon l auteur de ce texte ce ne serait pas le cas....soyons vigilants! !

2.Posté par franco le 02/09/2016 09:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sourate 3 'Ali'Imran (La famille d'Imran) verset 42-47


42 - (Rappelle-toi) quand les Anges dirent : "Ô Marie, certes Allah t'a élue et purifiée; et Il t'a élue au-dessus des femmes des mondes."

43 - "Ô Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui s'inclinent."

44 - Ce sont là des nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Car tu n'étais pas là lorsqu'ils jetaient leurs calames pour décider qui se chargerait de Marie! Tu n'étais pas là non plus lorsqu'ils se disputaient!

45 - (Rappelle-toi), quand les Anges dirent : "Ô Marie, voilà qu'Allah t'annonce une parole de Sa part : son nom sera "al-Masih" "Issa" (Jésus), fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah."

46 - Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr et il sera du nombre des gens de bien."

47 - Elle dit : "Seigneur! Comment aurai-je un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée?" "C'est ainsi!" dit-Il. Allah crée ce qu'Il veut. Quand Il décide d'une chose, Il lui dit seulement : "Sois"; et elle est aussitôt."

3.Posté par zeinab abdelaziz le 02/09/2016 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ franco 1 et 2

Oui, je suis musulmane, mon nom l'indique clairement.

D'après le titre :
Il n'est pas question de faire un amalgame quelconque : le lecteur est sensé comprendre qu'il s'agit des évangiles, et des évangiles seulement, sans la moindre comparaison avec le Qur'ân.

4.Posté par franco le 02/09/2016 22:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous avons beaucoup de points commun avec les chrétiens notamment la virginité de Marie pour la conception de Jésus
c est je pense que c est cela qu'''' il faut mettre en lumière
en ces temps obscure
fraternellement

5.Posté par Lecteur le 03/09/2016 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Demain, dimanche 4 septembre 2016, y'aura la Canonisation de Mère Thérésa. Elle devient Sainte.

Z. Abdelaziz, merci de m'éclairer sur la signification de cette célébration.

Cordialement

6.Posté par njama le 04/09/2016 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ lecteur 5

Bien que la question soit posée à l'auteure, je tente d'y répondre. Peut-être complétera-t-elle ou me rectifiera-t-elle ...
Béatification (qui fait des bienheureux) et canonisation (qui fait des saints) sont des considérations dogmatiques qui ne se rattachent qu’aux convictions des catholiques, chacun sait que le culte des saints n’a jamais fait l’unanimité dans le christianisme, que la Réforme a été schismatique sur cette question et a divisé l’Europe (cf Concile de Trente en 1542). C’est d’ailleurs une décision d’une délibération collégiale et l’aboutissement d’une procédure définie par le Vatican laquelle pour être validée doit répondre à un certain nombre de critères qui flirtent avec le miraculeux [...]
https://fr.wikipedia.org/wiki/Concile_de_Trente

Selon la théologie catholique le CULTE DE DULIE (véritable nom du culte accordée aux saints, du grec ancien δοῦλος / doulos, « l’esclave, le serviteur ») revêt deux formes :
la vénération : témoignage du respect dû à un saint ;
l’invocation : demande d’intercession en vue d’obtenir un avantage particulier.

L’HYPERDULIE étant réservé à Marie
et l'ICONODULIE, la vénération des images, l'opposé de l'iconoclasme la prohibition des images religieuses, prévention d’idolâtrie supposée.

D'un point de vue religieux la vénération ne pose pas trop problème, - la société civile a aussi ses "héros" - tant qu'elle reste dans les limites du respect de la personne humaine, voire d'une affection passionnée; elle est d'un degré bien moindre que l'Adoration, laquelle n'est réservé que pour Dieu d'un point de vue du monothéisme depuis Abraham le briseur d'idoles.

Par contre l'invocation est beaucoup plus litigieuse, puisqu'elle pose non seulement la question d'un intermédiaire entre le croyant et Dieu - un(e) associé(e) ? pour reprendre la terminologie du Coran - ... mais aussi que cette "âme" serait dans l'Au-Delà dotée post-mortem d'une volonté indépendante et de pouvoir d'intercession. La canonisation par les pouvoirs bien terrestres d'une autorité religieuse conférerait donc à un être défunt un statut privilégié céleste ... ce dont nous pouvons largement douté de la validité !

Si certaines personnes ont dans l'histoire du catholicisme reçu ce statut, en raison de leur bonté manifeste, de leur louable piété, il n'en est pas de même pour d'autres dont la canonisation a soulevé beaucoup de controverses et d'indignation.
Par exemple, quand le fondateur de l'Opus Dei Josemaría Escrivá de Balaguer fut béatifié, puis canonisé par Jean-Paul II
Le fondateur de l’Opus Dei canonisé
Un saint fasciste et débauché

https://www.monde-diplomatique.fr/2002/10/GOYTISOLO/9494

Sans vouloir dévêtir d'un atome tout le Bien que cette femme Mère Thérésa a pu commettre dans sa vie pour lutter contre l'injustice, l'iniquité, la pauvreté, ... dont elle sera célestement remercié, sa vie a également ses parts d'ombres ...
Le statut de "saint(e)", pose in fine la question de la pureté absolue, de l'impeccabilité sans faille, c'est à dire d'une vie sans le moindre péché, et c'est là que ça coince ! la perfection est-elle de ce monde ?

7.Posté par njama le 04/09/2016 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Zeinab

Un peu dans la suite de ma réponse à lecteur 5., j'aimerais que vous m'éclairiez de votre point de vue sur l'interdiction des images dans l'islam, sujet qui ne semblait pas avoir fait l'unanimité dans la oumma, puisque certaines peintures et miniatures, perses notamment, représentaient par exemple le prophète...

Nulle part, à ma connaissance, le Coran n’interdit explicitement les images. Cette interdiction des représentations date d’un décret (fatwa) promulgué en 720 par le calife Yazid II (687-724), 9° calife omeyyade, successeur de son cousin Umar II, soit un siècle après l’Hégire !

« Théophane le Confesseur rapporte que Yazīd II prône une politique iconoclaste en ordonnant la destruction des images chrétiennes à travers le Califat. »

C’était en pleine "Querelle des images" *, cette question divisant essentiellement les milieux chrétiens ... ceci expliquant cela, le calife trancha pour faire cesser ce désordre. Le décret contre les images, applicable aux chrétiens qui vivaient sous son autorité avec pour conséquences étatiques inévitables que tous les oulémas (juristes), et muftis fassent appliquer ce décret dans tout le royaume omeyyade, était donc purement POLITIQUE. De plus sauf erreur de ma part, un calife, n'a pas d'autorité religieuse sur les sujets musulmans.

Il me semble donc que cette interdiction POLITIQUE a dérivé depuis cette époque en interdiction plus RELIGIEUSE que théologique - le Coran n'étant pas explicite - , au point d'interdire plus tard dans le sunnisme toute représentation d'être possédant une âme, d'où cette grande pauvreté de représentations figurées dans l'art, la culture, l'architecture arabo-musulmane, en contraste flagrant avec l'abondance inverse libertaire en occident. Les deux postures, iconodule ou iconoclaste, étant au final l'une et l'autre aussi excessive qu'intégriste.

* https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9riode_iconoclaste_de_l%27histoire_byzantine

Côté chrétien, le fondement de l’iconodulie, comme de la christologie, se trouve dans l’Évangile de Jean dans deux versets pris « hors contexte » (Jn 14/8-10) de l’ensemble du sens du chapitre 14 :

Jésus répond à la question de l’apôtre Philippe : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
Jésus lui dit : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : « Montre-nous le Père ? » Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! »

Ainsi il fut possible de représenter Dieu en la personne de son Fils incarné en Jésus-Christ.

8.Posté par soravardi le 04/09/2016 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Zeinab abdellaziz(Professeur de Civilisation française à l’Université Al-Azhar et de Ménouféya)

Rien à voir avec le sujet mais vous avez fait une traduction du coran(existe une copie en format pdf 2009)avec une longue introduction expliquant le sens des versets,à propos de la forme de la terre vous traduisez dans la sourate 79 verset 30 ceci:

"Et la terre,après cela ,il l'a arrondi comme l'oeuf "

Si la terre a vraiment la forme d'un oeuf ou arrondi plus ou moins,ce n'est plus le cas sur 13 autres versets de votre propre facture,ou Dieu présente la terre comme une étendue plane avec comme pilier les montagnes servant de "stabilisateur" !
S71V19

S88V20

S91V6

S78V6

S50V7

S51V48

S43V10

S40V64

S27V61

S20V53

S15V19

S13V3

S2V22

9.Posté par Lecteur le 04/09/2016 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci njama pour cette éclairage. Je retiens et partage votre question-reflexion: la perfection est-elle de ce monde?

Je voulais savoir l'avis de Z.Abelaziz ou le votre, car je me suis intéressé auparavant à la propagation du culte des Saints (ou Marabouts) en Algérie lors de la période coloniale. L'islam en Algérie, en particulier, a pris du culte catholique du moins dans sa forme et sa pratique.

10.Posté par njama le 05/09/2016 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ lecteur 9.

La religion chrétienne était implantée en Afrique du Nord bien avant l'Islam, il me semble de mémoire qu'elle fût christianisée bien avant l'empire romain. Ceci dit "sous l'occupation française" (ainsi que j'appelle l'Algérie française - bien que français de "souche" comme ils disent ) pendant 132 ans, il n'est pas impossible que diverses influences spirituelles et/ou religieuses auraient pu s'exercer entre communautés. Non pas je pense par un biais théologique, - car le prosélytisme était une question autant discrète qu'extrêmement délicate - mais par cohabitation et mimétisme, le charisme d'une personne remarquable (on va dire qui aurait fait honneur à la communauté - ville, village -, par sa foi, par sa piété, par sa charité, par son courage ou que sais-je de ses exploits de cœur ... qu'elle soit juive, chrétienne, musulmane) pouvant susciter une forme de vénération très "mémorable"... qui s'apparenterait peu ou prou à ce que l'on nomme cultes des saints. Les personnes venant autant honorer la mémoire, que l'exemplarité, et y puiser peut-être quelques forces pour eux-mêmes (?).

Pour ma part, je pense que ce type de vénération pour des personnes dont le charisme sortait de l'ordinaire remonte à des temps bien plus anciens. On le retrouve évidemment dans les personnes des prophètes, dont l'aura dans les esprits est toujours vivace, mais aussi par exemple chez les Juifs qui en perpétuent encore la vivacité depuis longue date.

Le culte des saints et les pèlerinages des Juifs du Maroc
http://dafina.net/gazette/article/le-culte-des-saints-et-les-p%C3%A8lerinages-des-juifs-du-maroc

A Damas, dans la grande mosquée Omeyyade, se trouve le Mausolée du Prophète Yahyâ ibn Zakariya, le Saint Jean le Baptiste des chrétiens.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Mosqu%C3%A9e_des_Omeyyades#/media/File:Shrine_of_John_the_Baptist,_Great_Umayyid_Mosque,_Damascus.jpg

Pour dire que l'islam des premiers temps n'était pas étranger ni hostile à cette forme de reconnaissance mémorielle, et de vénération, sans aller jusqu'à attribuer un statut Céleste de "saints" à ces guides remarquables.

11.Posté par zeinab abdelaziz le 05/09/2016 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Lecteur 5 le 03/09/2016

Dans l’église primitive, le mot « Saint » était synonyme de « chrétien ». Le baptisé était sanctifié, une sorte d’élu, mis à part des païens. Après le IVe, lorsque le baptême se généralisa pour introduire un maximum de païens dans l’église, il ne fut plus possible d’assimiler tout chrétien à un Saint. On commença par réserver ce titre aux martyres, puis à tous ceux qui ont rendu des services à l’église et dont les vertus avaient été remarquables... On considéra ces personnes comme ayant un rôle d’intermédiaire devant Dieu ; quant aux vertus, il n’y a que des points de suspensions à ajouter...

Ces saints ou ces bienheureux, ont leurs reliques qui sont souvent exposées aux yeux des croyants, pour encourager les nouveaux venus. Cette confusion, ou plutôt cette hérésie, par le seul fait de prétendre qu’il est possible de les invoquer pour obtenir une aide quelconque de Dieu. Cette hérésie, qui prit son essor ahurissant après Vatican II, a son rôle politique à jouer face aux simples d’esprits. Preuve en est, que ce soit pour des raisons spirituelles ou politiques, Jean-Paul II a transformé le Vatican en une « fabrique à saints ». Il a canonisé 1339 bienheureux et 482 saints, plus d’un quart de ceux qui furent faits le long de l’histoire du christianisme !

Si quelqu’un se demande : comment a-t-il pu le faire ? La réponse est simple : Jean-Paul II a réformé la procédure de canonisation et de béatification dans la constitution apostolique de 1983, où l’importance des miracles a été atténuée et l’accent a été mis sur la sainteté d’une vie religieuse. Le seul fait d’avoir obtenu le prix Nobel de la Paix en 1979, prouve à lui seul par qui était (télé)guidée cette vie de sainteté !

Si cette croyance reste encore un pilier de la foi, les fidèles semblent en avoir largement besoin en un temps où l’hémorragie silencieuse de l’Eglise passa aussi aux adeptes. C’est pourquoi pape et ecclésiastiques battent des mains et des pieds pour ramener les brebis égarées ou éloignées de l’Eglise par des jongleries spectaculaires.

A noter, Mère Teresa a été béatifiée six ans après son décès, un pape, le pape Pie XII, piétine toujours, en attendant le consentement des « frères aînés » !

12.Posté par zeinab abdelaziz le 05/09/2016 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ soravardi le 04/09/2016

Puisque vous savez que mon nom et mon titre n’ont rien à voir avec le sujet, pourquoi les mettez-vous ?!

En ce qui concerne la traduction, comme je l’ai expliqué dans l’introduction, j’ai tenu compte en premier lieu du texte du Qur’ān, de toutes les nuances de la langue arabe, et du contexte du sujet traité dans le paragraphe.

Ce n’est pas vrai que j’ai traduit les treize Versets que vous signalez par « une étendue plane », puisque vous avez « nivelée » (88 :20) ; « Etendit » (13 : 3) ; « lieu de stabilité » (40 : 64) etc.

En ce qui concerne le Verset (79 : 30) que vous mentionnez : "Et la terre, après cela, Il l'A Arrondi comme l'œuf ", parce que le Verset dit : "والأرض بعد ذلك دحاها". Le mot " دحاها", un de ses sens est celui de faire en forme d’un œuf. Et c’est justement ce genre de précisions qui donne de l’importance et de la valeur au Qur’ān comme texte Révélé, qui n’a point varié et qui cite des vérités qui n’étaient point connues à l’époque.

Il est scientifiquement prouvé que la terre n’est pas sphérique. Le diamètre d’un pôle à l’autre diffère de celui de la dimension de l’équateur. Si on ne le dit pas publiquement et on continue à représenter le globe terrestre sous forme typiquement sphérique, comme une balle très précise, c’est peut-être pour ne pas montrer que le Qur’ān est d’une précision impeccable dans tous les domaines qu’il aborde.

13.Posté par soravardi le 05/09/2016 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réponse @ zeinab

Puisque vous savez que mon nom et mon titre n’ont rien à voir avec le sujet, pourquoi les mettez-vous ?!
Je voulais être sûre de m'adresser à la bonne personne.

Ce n’est pas vrai que j’ai traduit les treize Versets que vous signalez par « une étendue plane », puisque vous avez « nivelée » (88 :20) ; « Etendit » (13 : 3) ; « lieu de stabilité » (40 : 64) etc.

Tout a fait il y a les mots nivelé,étendue,étalé,lieu de stabilité,la terre comme un berceau ,comme un tapis mais l'idée général évoque toujours quelque chose de plat .

En ce qui concerne le Verset (79 : 30) que vous mentionnez : "Et la terre, après cela, Il l'A Arrondi comme l'œuf ",
parce que le Verset dit والأرض بعد ذلك دحاها Le mot دحاها un de ses sens est celui de faire en forme d’un œuf.


Translitérré ce mot دحاها donne Daĥāhā ,qui veut dire (aprés vérif) étendue .Peut être que dans votre esprit vous pensiez à quelque chose qui ressemble à un nid qui sait,puisque dans la sourate 91v6 Et par la terre et par celui qui l'a étendue! وَ‌الأَ‌رْ‍ضِ ‌وَمَا‌ طَ‍‍حَاهَا Wa Al-'Arđi Wa Mā Ţaĥāhā ,ce mot Ţaĥāhā vous le traduisiez bien comme il faut par étendue sauf qu'il est avec un T sans doute que cela désigne une personne au singulier .En tout les cas il n'est plus question d'une forme arrondi .

14.Posté par Lecteur le 05/09/2016 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Z.Abdelaziz pour cette explication concise et qui montre bien l'instrument politique que représente la cononisation.
Comme vous le dite, et il y'a ceux qui attendent depuis le temps leur tour venu pour mériter ce grade, fort symbolique, dans la hierarchie de l'église catholique.

15.Posté par zeinab abdelaziz le 06/09/2016 06:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 13. Soravardi

Excusez-moi monsieur, si vous ne saisissez pas qu’il y a une différence entre "دحاها" et "طحاها" , entre un « d » et un
« t », qui sont foncièrement distincte l’une de l’autre, pour imposer obstinément votre critique, d’un niveau qui laisse à désirer, je préfère m’abstenir de répondre !

16.Posté par soravardi le 06/09/2016 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon niveau laisse à désirer,mais pourquoi avoir attendu que je traduise ce mot دحاها ,alors que c'est vous l'arabophone ?J'ai juste utilisé le coran en translittération et vérifier mot par mot .


Ensuite d'après certain traducteur comme régis blachère,abdallah penot,denise masson,maleck chebel,jean louis michon,hamidoullah,jacques berques,chouraqui ,jean grosjean ainsi que le coran du roi fhad les mots dahaha ou thahaha utilisés dans la S79V30 ET S91V6 approximativement veulent tous dire étendue et non pas arrondi.Il n' y a aucune nuance possible,ce que vous avez fait dans la S79V30 c'est simplement du concordisme inconscient,adaptez le coran aux fausses donnés scientifiques actuel.La terre n'est pas un globe,ni une sphère ,ni une boule ni rien d'autre.

17.Posté par zeinab abdelaziz le 07/09/2016 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ njama 7

Bonjour njama,

Il me semble que nous avions déjà abordé ce sujet, mais comme la plupart des questions viennent hors sujet de l’article, je ne saurais vous orienter vers la réponse précédente.

C’est justement Yazid II qui imposa par décret cette prohibition. Le Conseiller de Yazid II était un juif nommé Bézer ou Bejer, si je ne me trompe. Pour ce juif, s’appuyer sur Yazid II pour gagner sa cause ou la cause juive, et imposer la prohibition de l’Art, contre les tentatives de l’Eglise, n’était qu’un jeu politique de premier ordre.

La querelle des images était la raison principale pour laquelle s’est réuni le second Concile de Nicée, qui allait contre le second des dix Commandements. Le Vatican, comme d’habitude a remanié ce second Commandement pour pouvoir imposer le recours à l’Art pour faire connaitre le christianisme, ou selon le décret/prétexte : « faire de l’Art une Bible pour les analphabètes ». Nicée II est le seul concile qui se débarrassa des minutes de ses réunions, évidemment pour ne pas laisser des documents qui prouvent ses remaniements ou ses fraudes.

En ce qui concerne le Qur’ān, il n’y a que deux Versets : un qui prohibe l’adoration de l’Art et des œuvres artistiques ; le second le permet pour la vie quotidienne, côté culturel ou décoration.

Autrefois je voulais faire un travail sur cet important sujet, mais je ne suis pas arrivée à trouver le décret de Yazid II, et ça a abouti à un article. Si cela vous intéresse, vous le trouverez au lien suivant :
http://www.zeinababdelaziz.com/index.php/2014-05-01-16-49-10/9-2014-05-01-19-00-35

18.Posté par njama le 07/09/2016 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Soravardi

Comparons les deux traductions:
« Et quant à la terre, après cela, Il l’a étendue ».
"Et la terre, après cela, Il l’A Arrondi comme l’œuf "

le verbe "Étendre" a de multiples sens, assez synonymes, dont certains au figuré; étaler, déplier, déployer, ... et pas forcément pour donner une forme allongée, aplanie, ou aplatie. Ce qui convient à la métaphore poétique.

Nous pouvons aussi nous poser la question de qu'est-ce qu'un oeuf ? ou pourquoi le mot arabe du Coran nous suggère-t-il cet objet que nous connaissons tous.

Un œuf est un utérus externe qui nourrit et protège l’embryon qu’il contient, afin de favoriser son développement.

donc le mot et les idées qu'il contient dépasse la seule forme ovoïde, géo-sphérique puisqu'il suggère un milieu protecteur qui pourvoit à tous ses besoins.

L'intention du Verbe n'était peut-être pas tant de nous orienter vers la seule forme de la terre, sa géométrie et ses mesures mathématiques, que de nous dire à la fois que celle-ci avait été conçue (fécondée) pour pourvoir à tout ce qui lui est nécessaire, aux hommes comme au bétail. Aussi dans ce sens, la traduction Arrondi comme l’œuf s'avère beaucoup plus riche de sens que de dire "après cela, Il l'A Étendue" .

Les Versets 79/27-33 sont un époustouflant raccourci de la Création

"Êtes-vous plus difficiles à créer ou le Ciel ? Il l’A Construit ! Il A Élevé ses hauteurs, et Il l’A Parfait, et Il en A Obscurci la nuit, et Fit Sortir la clarté de son jour. Et la terre après cela, Il l’A Arrondie comme l’œuf. Il en Fit Sortir ses eaux* et ses pâturages, et les montagnes, Il les A solidement Fixées. Jouissance pour vous et pour votre bétail"

19.Posté par soravardi le 07/09/2016 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@njama

La question est simple selon vous et votre compréhension du texte,la terre est-elle sphèrique ou aplani ?

20.Posté par njama le 07/09/2016 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ soravardi 19.

La terre a une forme sphérique mais n’est mathématiquement pas parfaitement ronde : diamètre équatorial 12 756,28 km / diamètre polaire 12 713,51 km, donc légèrement aplatie aux pôles. Précisions ignorées dans l’antiquité grecque.

Vers 200 avant J.C., bien avant la révélation coranique qui arrive 800 plus tard, Eratosthène avait réussi l’exploit de calculer la circonférence de la Terre à quelques centaines de kilomètres près, puisqu’il l’estima à 39 375 km, alors que la valeur actuellement admise est autour de 40 070 km ! Cette théorie à été décrite par Cléomède dans sa "Théorie circulaire des corps célestes".

"On attribue en général l'idée de la sphéricité de la Terre à l'école pythagoricienne ou à Parménide dès le VIe siècle av. J.-C. La Terre était déjà considérée comme sphérique par Platon (Ve siècle av. J.-C.) et par Aristote (IVe siècle av. J.-C.). La plus ancienne mesure de la circonférence de la Terre qui nous soit connue est rapportée par Aristote et s'élève à 400 000 stades (~ 60 000 km)"

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ratosth%C3%A8ne

https://sciencetonnante.wordpress.com/2011/10/03/la-mesure-de-la-circonference-de-la-terre-par-eratosthene/

Donc l'idée de la sphéricité de la terre était déjà connue depuis longtemps, au moins dans les milieux savants. Et de ce point de vue, le Coran, si nous retenons l'idée de Arrondie comme l’œuf, ne révélait rien, si ce n'est qu'il aurait servi de vulgate en astronomie pour l'éducation populaire.
Nos ancêtres grecs, égyptiens, hindous ... auraient-il pu penser que la terre était parfaitement sphérique ? à la simple vue de montagnes je ne crois pas qu'ils auraient transféré à notre globe le concept purement mathématique de la sphère - lequel n'existe nulle part dans la nature de façon parfaite, de même que la ligne droite non plus -.

J'ai lu dans certaines interprétations faites semble-t-il pour concilier vraisemblablement la forme de la terre quasi sphérique avec la forme ovoïde très variable il est vrai suivant les espèces ovipares**, de l'oeuf d'autruche - qui correspondrait au mot arabe "duhiya" dérivé de "dahaha" paraît-il (?) ... (je ne suis pas arabisant) - parce que celui-ci serait un peu plus rond que d'autres œufs de volatiles.

Je ne cautionne pas cette hypothèse qui me paraît douteuse et dont je ne connais pas l'origine en plus. L'autruche est une espèce endémique du continent africain, aussi est-il peu probable que l'image d'un œuf d'autruche aurait interpellé l'esprit des premiers auditeurs de la Péninsule arabique. Retenons toutefois que tous les œufs ont des diamètres inégaux, ainsi en est-il également de la terre qui ne s'en distingue pas sur ce plan.

** ovipares >> tous les oiseaux, de nombreux amphibiens, insectes et arachnides, beaucoup de reptiles, de poissons, les monotrèmes et d'autres classes : gastéropode...

21.Posté par Zaheer le 07/09/2016 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

, @Njama : "L'autruche est une espèce endémique du continent africain, aussi est-il peu probable que l'image d'un œuf d'autruche aurait interpellé l'esprit des premiers auditeurs de la Péninsule arabique".

Revoyez Vos sources, l'habitat de l'autruche s'etendait jusqu'en Syrie depuis peu...

22.Posté par njama le 07/09/2016 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zaheer

Je ne suis pas suffisamment compétent en ornithologie pour vous affirmer quoi que ce soit. A priori, les autruches et volatiles apparentés pas si volatiles que ça comme les émeus ... ne migrent pas, ou peu.
Si il y en avait du temps de prophète merci de nous communiquer vos sources, même culinaires pourquoi pas.

Comparaison œuf d'autruche et œuf de poule
https://fr.wikipedia.org/wiki/Autruche_d%27Afrique#/media/File:Straussenei_BMK.jpg

Si vous trouvez que l’œuf d'autruche a une forme sphérique aplatie qui ressemblerait à la terre merci de nous communiquer vos démonstrations géodésiques
http://www.cnrtl.fr/definition/g%C3%A9od%C3%A9sie


Comme je vous l'ai dit, n'étant pas arabisant, ce qui n'interdit nullement la compréhension du Coran, je ne saurais préciser ce mot arabe "duhiya" ... qui sauf erreur ne semble pas écrit tel quel dans ce verset !
la forme d'un œuf d'autruche, une extrapolation ?

23.Posté par njama le 07/09/2016 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ soravardi 19.

déformation de la terre depuis sa création ?

Rien n'interdit non plus de penser que la terre se soit déformée lentement depuis la création de l'univers, en raison de la force centrifuge puisqu'elle est en rotation sur elle-même, et autour du soleil ...
J'ignore s'il y a des données scientifiques qui iraient dans ce sens. Mais si elle a une incidence sur les marées, donc sur une masse d'eau importante, pourquoi avec le temps n'en aurait-elle pas sur la matière terre ...

http://lamaree.free.fr/force%20centrifuge.htm

24.Posté par soravardi le 07/09/2016 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@njama

Vous avez reprit tout un ensemble de donnés de savants grecques avec ce fameux ératosténe avec son bâton et son chameau,sauf que ce dernier pensait que le soleil devait se situer à 150 millions de km puisque son calcul prenait en compte que les rayons du soleil arrivaient parallèle à la terre,c'est pour cette raison qu'il manque 500 km dans sa démonstration.

Pourtant loin dans l'histoire antérieur à la civilisation grecque comme la mésopotamie,l'égypte, l'inde tous avaient construit une théorie admettant que la terre était une surface plane avec une voûte céleste pour les égyptiens.(Voûte que l'on retrouve aussi dans tout les corans cités ci-dessus en commentaire 16 dans la sourate [79.28] .

Et pour finir si la sphéricité de la terre est une évidence,même aplatie aux pôle .Il y a toujours cette absence de courbure à l'horizon que ce soit au sol ou à 40 km d'altitude.Courbure qui n'a jamais été observé jusqu'à présent.

25.Posté par Saber le 07/09/2016 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La notion de terre dans le noble coran ne se limite pas qu'à la terre ferme, les mers, les océans ainsi le ciel en font partie.

26.Posté par Zaheer le 07/09/2016 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Njama

J'ai cru bon de vous conseiller de revoir Vos sources puisque vous citiez Wikipedia et qu'une page sur l'autruche sur lui est naturellement dedie avec une rubrique sur son habitat...

Pour la demonstration sur la resemblance entre l'oeuf d'autruche et la Terre, il y en a plein sur le net. Peut etre qu'elle ne vous satisfont pas, mais ca c'est autre chose puisque l'objet de mon intervention concern air la repatriation historique de l'autruche.
Maintenant si vous voulez claimant contre mon avis sur ce sujet, mon avis est plutot basique :mais je n'eprouve pas le besoin de trouver des miracles la ou il se peut qu'ils n'y en aient pas puisque le coran en regorgent enormement et de facon plus explicites.
Inversement, Les mots traduits par "aplani" ou "plat" ne choquent aucunement. Des Plaines et des plateaux existent dans ce monde.

27.Posté par Zaheer le 07/09/2016 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Desole pour toutes les Coquilles*qui parsement mon texte, j'ecris via un smartphone avec clavier qui se veut intuitif.

28.Posté par njama le 07/09/2016 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ soravardi 24.
"ce dernier [ce fameux ératosténe avec son bâton et son chameau] pensait que le soleil devait se situer à 150 millions de km"

Le calcul de la distance soleil-terre est de 149,6 millions km, devrait-on lui tenir rigueur ce cette approximation ?

Pour l'absence de courbure (visible) à l'horizon je ne peux que vous invitez à l'expérimenter de vous-mêmes sur un bateau, car rien en mer ne vient entraver l'horizon, si ce n'est la visibilité.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Visibilit%C3%A9

Et si par chance vous l'expérimentiez par temps très très très très clair (ainsi que nous pouvons apercevoir rarement mais très nettement les côtes anglaises depuis la France) vous le constateriez. Expérimentez ... ou même en avion ... sans même parler de l'angle des astres mesuré au sextant.

Je n'ignore pas qu'il y eût dans le passé des conceptions cosmogoniques ici ou là que la terre était plate, je constate seulement que la sphéricité de la terre était dûment constatée par des observations astronomiques et des calculs mathématiques bien avant le Coran, mille ans environ pour les premières. En deçà de cette époque je ne peux rien en dire.

Aussi, l'hypothèse d'une terre plate qui contreviendrait, contredirait, dans le Coran des éléments clairement connus des savants de cette époque me parait absurde.

29.Posté par njama le 08/09/2016 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Zaheer pour votre participation et vos contributions au sujet

« Et quant à la terre, après cela, Il l’a étendue ».
"Et la terre, après cela, Il l’A Arrondi comme l’œuf "


Entre les deux traductions, qui disons-le ne pourraient parfaitement rendre avec une exactitude parfaite le sens de la Parole en arabe - et nous retrouvons là toutes les limites des traductions indépendamment des qualités de leurs traducteurs, aussi fervents de piété et d'intention soient-ils (elles) -, j'avoue nettement préférer la seconde plus suggestive, et "féconde", celle de Zeinab Abdelaziz.

Un œuf est un utérus externe qui nourrit et protège l’embryon qu’il contient, afin de favoriser son développement.

Ainsi la seule forme de la terre, sa géométrie et ses caractéristiques et mesures mathématiques, l'exactitude mathématique purement intellectuelle, me paraissent très accessoires, puisque cette création pourvoit comme un oeuf à tout ce qui lui est nécessaire, aux hommes comme au bétail.

Ceci me fait penser à la traduction de André Chouraqui fort contestée par ailleurs dans des milieux puristes ou puritains, bien que ce traducteur ne dissimula jamais avoir cherché à donner une version poétique du Coran ainsi que sa vie, son imagination, sa connaissance de la langue arabe dans sa Tunisie maternelle, sa spiritualité personnelle s'en inspirait.

ainsi traduit-il de façon assez ou très iconoclaste !!! pour certains AL-FÂTIHAT

"Au nom d’Allah,
le Matriciant, le Matriciel.
la désirance d’Allah, Rabb des univers,
le Matriciant, le Matriciel,
souverain au jour de la Créance:
Toi, nous te servons,
Toi, nous te sollicitons.
Guide-nous sur le chemin ascendant,
le chemin de ceux que tu ravis,
non pas celui des courroucés
ni des fourvoyés."


Certes, A. Chouraqui s'égarait du sens purement très littéral de l'arabe, mais cependant cette image de le Matriciant, le Matriciel, pour moi le non-arabisant me parlait, m'inspirait réellement.

Aussi dans la question qui nous occupe ici "Il l’A Arrondi comme l’œuf", prend tout son sens, qui se déploie:

Que de mieux qu'un œuf pour exprimer Que Dieu Est le Matriciant, le Matriciel. Qu'Il Conçoit (Intention), et Qu'il Fait.

Notes:
pour la consultation tous les Coran sont en ligne :
http://www.lexilogos.com/coran.htm

30.Posté par at tawheed le 08/09/2016 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"C’est justement Yazid II qui imposa par décret cette prohibition"

As salam alaykoum

L'interdiction de dessiner des etres vivants n'a rien a voir avec un quelconque calife. Cette interdiction provient de prophete Muhammad, alayhi as salat wa salaam. Dans riyad al Salihin, il y a tout un chapitre consacre a ce sujet : http://islammedia.free.fr/Pages/ryadh_salihin/305.htm
Les hadith cités dans ce chapitre ne font aucun doute, car ce sont des hadith presents dans le sahih de l'imam al bukhary et de l'imam muslim, qui sont les livres de hadith les plus authentiques car les criteres d'acceptation sont les plus strictes qu'on puisse avoir.

La sagesse de cette interdiction reside dans le fait que l'Islaam est la seule religion qui appelle a temoigner de l'unicite d'Allah. Cad a reconnaitre qu'Allah est le Seul a posseder les caracteristiques qu'Il a et a renier ces memes caracteristiques a autres qu'Allah. Toute personne qui se donne ou attribue a autre qu'Allah une de ces caracteristiques devient un associateur(mushrik) seul peche qu'Allah ne pardonne pas.

Parmi les caracteristiques qui sont propres a Allah il y a le fait de creer(unicite d'Allah dans le fait qu'Il est le Seul Rabb, cad Createur, Possesseur, Pourvoyeur, Souverain qui dirige l'univers). Or quelqu'un qui dessine ces formes, c'est comme quelqu'un qui concurrence Allah dans Sa creation.

31.Posté par at tawheed le 08/09/2016 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3.Posté par zeinab abdelaziz le 02/09/2016 16:38 | Alerter

@ franco 1 et 2

Oui, je suis musulmane, mon nom l'indique clairement.

D'après le titre :
Il n'est pas question de faire un amalgame quelconque : le lecteur est sensé comprendre qu'il s'agit des évangiles, et des évangiles seulement, sans la moindre comparaison avec le Qur'ân.
http://www.zeinababdelaziz.com


Je pense que le frere Franco parle du paragraphe ou vous doutez du fait que Maryam etait vierge, et que ce serait des croyances inventées par les chretiens, alors que cela fait partie des points concernant le dogme islamique sur lequel il n'y aucun doute, d'ou les versets explicites qu'il a cites.

32.Posté par njama le 08/09/2016 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ at tawheed 30.

L'interdiction de dessiner des êtres vivants ne figure pas de façon explicite dans le Coran. Le Verset VI/74, ainsi que ceux XXI, 57-59 et 66-69 renvoient à Abraham qui dit à son père Azar :
« Prends-tu des idoles pour divinités ? Je te vois ainsi que ton peuple, dans un fourvoiement évident.»
L’Arabie préislamique, majoritairement polythéiste, vénérait de grossières statues d’idoles, La Mecque étant l’un des plus importants lieux de pèlerinage dédiés à leur culte.

A aucun moment il n'y a une interdiction rigoriste dans le texte du Coran; ne sont concernés que les idoles prises pour des divinités. Une idole est une représentation d'une divinité que l'on adore et qui est l'objet d'un culte au même titre que la divinité elle-même. Idolâtrer, c'est vouer un culte.

L'extrapolation à l'interdiction totale dont vous parlez, tirée de hâdiths avec en référence Le Jardin des Vertueux de Cheikh Muhammad Nâsir Ad-Dîn Al-Albânî (1914-1999) partisan de la salafiyya (du salafisme) qui a fait des hâdiths son fond de commerce, me semble être un des emprunts de l'islam faits aux traditions puritaines juives, religion monothéiste comme l'Islam, strictement iconoclaste ainsi que le précise Exode XX, 3-4 :

« Tu n'auras point d'autre dieu que moi. Tu ne te feras point d'idole, ni une image quelconque de ce qui est en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux au-dessous de la terre - traduction du Rabbinat, www.sefarim.fr

« Tu n’auras pas d’autres dieux face à moi. Tu ne te feras pas d’idole, ni rien qui ait la forme de ce qui se trouve au ciel là-haut, sur terre ici-bas ou dans les eaux sous la terre – Traduction œcuménique de la Bible 2010

Influence juive probable également dans le décret politique de Yazid II puisque son conseiller était un juif nommé Bézer ou Bejer, comme nous l'indique Zeinab Abdelaziz.

Cette interdiction qui s'est immiscée dans la Sunna ne vient donc que de jurisprudences tirées de hâdiths. C'est une position de théologiens et de juristes, qui ne fait pas l'unanimité, qui varie selon les écoles, les époques et les lieux. Elle oscille entre une interdiction limitée à la seule représentation divine et la prohibition de toute image d’êtres vivants, quel qu’en soit le support.
Peut-on placer sur le même plan, les publications de hâdiths par Al-Bukhârî compilés au IXe siècle ou de At-Tabarî de la même époque, parole d'hommes avec le Coran, Manifestation du Verbe ?

C'est pourtant ce qu'ont fait les juifs avec leur Talmud en ajoutant les 613 mitzvot* à la Torah, compilation d'interprétations rabbiniques, et les chrétiens avec leurs théologies dont un petit florilège est dans l'article. Dérives et déviances religieuses ... semblent être le lot commun des religions à différents degrés.

* mitzvah (hébreu, pluriel, mitzvot) signifie prescription

33.Posté par njama le 08/09/2016 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zaheer 21. et 26.

autant pour moi, l'autruche, était bien présente dans la Péninsule arabique et au Proche-Orient jusque la moitié du XX° siècle.

Une Page web assez documentée (en anglais) >> Arabian ostrich (Struthio camelus ssp. syriacus)

"After the rise of Islam, the Arabian ostrich came to represent wealth and elegance; ostrich hunting became a popular pastime for the rich and noble (if slaughtered properly, ostrich meat is halaal to Muslims) and eggs, feathers and leather were extensively used in handicraft. Arabian ostrich products, as well as live birds, were exported as far as China."

"The Arabian ostrich is mentioned by T.E. Lawrence in Seven Pillars of Wisdom when one Arabian tribe brings eggs to Faisal I of Iraq as a peace offering. It is mentioned that the ostrich is plentiful in that tribe's territory."

http://www.inaturalist.org/taxa/372668-Struthio-camelus-syriacus

Par contre l'image qu'en donne la Bible n'était pas très avenante ! une symbolique pour le verset du Coran ?

"The Jewish view of this bird was less favorable. The fact that the female ostrich may leave the nest unattended (because the eggs are too thick-shelled to be easily broken open by predators) is the reason why the bird is contrasted with the parental instinct of the stork in the Book of Job (Job 39:13-18) This is also the reason why the Book of Lamentations (Lamentations 4:3) refers to the female ostrich as heartless."

Job 39/ 13-18
"L'aile de l'autruche se déploie joyeuse; On dirait l'aile, le plumage de la cigogne.
Mais l'autruche abandonne ses œufs à la terre, Et les fait chauffer sur la poussière;
Elle oublie que le pied peut les écraser, Qu'une bête des champs peut les fouler.
Elle est dure envers ses petits comme s'ils n'étaient point à elle; Elle ne s'inquiète pas de l'inutilité de son enfantement.
Car Dieu lui a refusé la sagesse, Il ne lui a pas donné l'intelligence en partage.
Quand elle se lève et prend sa course, Elle se rit du cheval et de son cavalier."


Lamentations 4/2-3 (Lamentations de Jérémie, un livre du Tanakh et de l'Ancien Testament)

"Les nobles fils de Sion, Estimés à l'égal de l'or pur, Sont regardés, hélas! comme des vases de terre, Ouvrage des mains du potier!
Les chacals mêmes présentent la mamelle, Et allaitent leurs petits; Mais la fille de mon peuple est devenue cruelle Comme les autruches du désert"



34.Posté par at tawheed le 08/09/2016 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'extrapolation à l'interdiction totale dont vous parlez, tirée de hâdiths avec en référence Le Jardin des Vertueux de Cheikh Muhammad Nâsir Ad-Dîn Al-Albânî (1914-1999) partisan de la salafiyya (du salafisme) qui a fait des hâdiths son fond de commerce, me semble être un des emprunts de l'islam faits aux traditions puritaines juives, religion monothéiste comme l'Islam, strictement iconoclaste ainsi que le précise Exode XX, 3-4 :


Ecoutez ca ne sert a rien de discuter avec vous, car vous ne maitrisez meme pas votre sujet. Dire que le livre riyad al salihin est un livre ecrit par le noble shaykh al albany cela prouve votre ignorance.

Juste pour info, en Islam nous avons deux sources a partir desquelles nous tirons notre dogme, nos pratiques religieuses, nos lois, notre ethique, etc.
La premiere source est le Qou²ran qui est la parole d'ALlah incréée et la deuxieme source qui est venue detailler la premiere est la Sounnah(cad la parole, les actes et les approbations du prophete alayhi salat wa salam). Comment savoir ce qui fait vraiment partie de la sounnah ou non ? Pour cela les musulmans ont mis en place une methologie de preservation qui est unique dans l'histoire humaine, a savoir les hadith. Un hadith est une sounnah qui est rapportée avec une chaine de rapporteurs, ce sont ces rapporteurs et leurs degres fiabilités(on juge leur integrite religieuse, leur integrite morale, leur facon de se comporter dans la societe, leur capacite a memoriser et rapporter la parole fidelement) qui permettent de savoir si un une parole ou un acte qui est attribué au prophete, alayhi salat wa salam est authentique ou non. Donc cela n'a rien a voir ave c le point de vu d'un savant ou avec le talmud ou je sais pas quoi.


Enfin, est-ce les mechants wahabite salafiste qui ont dit que la sounnah faisait partie de la revelation ? NON ! C'est le Qur²an lui-meme :

- et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; (53:04)
ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. (53:05)

- Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. (33:36)

- Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t'avons pas envoyé à eux comme gardien. (04:80)

- Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils réfléchissent

35.Posté par njama le 08/09/2016 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zaheer 21. et 26.

autant pour moi, l'autruche, l'espèce sc Syriacus, était bien présente dans la Péninsule arabique et au moyen-orient jusque la moitié du XIX° siècle.

Une Page web assez documentée (en anglais) >> Arabian ostrich (Struthio camelus ssp. syriacus)

"After the rise of Islam, the Arabian ostrich came to represent wealth and elegance; ostrich hunting became a popular pastime for the rich and noble (if slaughtered properly, ostrich meat is halaal to Muslims) and eggs, feathers and leather were extensively used in handicraft. Arabian ostrich products, as well as live birds, were exported as far as China."

"The Arabian ostrich is mentioned by T.E. Lawrence in Seven Pillars of Wisdom when one Arabian tribe brings eggs to Faisal I of Iraq as a peace offering. It is mentioned that the ostrich is plentiful in that tribe's territory."

http://www.inaturalist.org/taxa/372668-Struthio-camelus-syriacus

Par contre l'image qu'en donne la Bible n'était pas très avenante !
Si l'idée de l’œuf d'autruche est sous-jacente dans le verset 79/30 faut-il y voir une symbolique pour le verset du Coran ?

"The Jewish view of this bird was less favorable. The fact that the female ostrich may leave the nest unattended (because the eggs are too thick-shelled to be easily broken open by predators) is the reason why the bird is contrasted with the parental instinct of the stork in the Book of Job (Job 39:13-18) This is also the reason why the Book of Lamentations (Lamentations 4:3) refers to the female ostrich as heartless."

Job 39/ 13-18
"L'aile de l'autruche se déploie joyeuse; On dirait l'aile, le plumage de la cigogne.
Mais l'autruche abandonne ses oeufs à la terre, Et les fait chauffer sur la poussière;
Elle oublie que le pied peut les écraser, Qu'une bête des champs peut les fouler.
Elle est dure envers ses petits comme s'ils n'étaient point à elle; Elle ne s'inquiète pas de l'inutilité de son enfantement.
Car Dieu lui a refusé la sagesse, Il ne lui a pas donné l'intelligence en partage.
Quand elle se lève et prend sa course, Elle se rit du cheval et de son cavalier."

Lamentations 4/2-3 (Lamentations de Jérémie, un livre du Tanakh et de l'Ancien Testament)
"Les nobles fils de Sion, Estimés à l'égal de l'or pur, Sont regardés, hélas! comme des vases de terre, Ouvrage des mains du potier!
Les chacals mêmes présentent la mamelle, Et allaitent leurs petits; Mais la fille de mon peuple est devenue cruelle Comme les autruches du désert"

36.Posté par at tawheed le 08/09/2016 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Peut-on placer sur le même plan, les publications de hâdiths par Al-Bukhârî compilés au IXe siècle ou de At-Tabarî de la même époque, parole d'hommes avec le Coran, Manifestation du Verbe ? "

Les hadith ne sont pas compilation subjective, elle repond a une methodologie a laquelle tout musulman peut avoir acces donc ce n'est pas une science occulte...

Il est totalement faux de dire que la compilation de hadith(parole, acte et approbation du prophete) sont le fait de l'imam al bukhary. Cela prouve encore une fois votre ignorance du sujet. C'est comme une personne qui n'y connait rien en physique, et qui dirait que cette science a commence avec eistein...

37.Posté par at tawheed le 08/09/2016 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pourtant ce qu'ont fait les juifs avec leur Talmud en ajoutant les 613 mitzvot* à la Torah, compilation d'interprétations rabbiniques, et les chrétiens avec leurs théologies dont un petit florilège est dans l'article. Dérives et déviances religieuses ... semblent être le lot commun des religions à différents degrés.

J'ai repondu dans les messages precedents, mais je repete quand meme :
Les hadith ne sont pas le point de vue des theologiens, mais la parole du prophete alayhi salat wa salam, et c'est le Quran qui nous ordonne de nous conformer aux ordres et interdits de notre prophete alayhi salat wa salam. Lorsqu'on parle de la revelation divine, on fait reference et au Quran mais aussi a la sunnah. Renier les hadith revient a rejeter le Quran et aussi a contredire la raison.

Par exemple dans le Quran, il nous a ete ordonné de faire la priere donner la zakat, si bien que celui qui ne ferait pas cela, il est sous le menace du corroux divin. Or dans le Quran vous ne trouverez aucun verset qui vous parle de la facon de faire la priere ou donner la zakat. Comment c'est possible qu'Allah nous menace de l'enfer et Il nous explique pas le comment ? La reponse est simple le Quran n'est complet qu'avec la sounnah. Si Allah nous ordonne de faire la priere c'est notre prophete qui nous a montrer la modalite de cette priere.

C'est la meme chose avec l'interdiction de dessiner les images, si dans le Quran il n'est pas fait mention de cela de maniere claire, cela l'est dans la sounnah. Sachant encore une fois que cette interdiction est venu dans plusieurs hadith repondant aux criteres d'acceptation de l'information la plus stricte qu'on puisse avoir dans cette science.

Enfin l'islam n'est pas une imitation du judaisme, mais c'est tout le contraire : c'est le judaisme qui est la falsification de la religion avec laquelle est venu Moise. De meme que le christianisme est la falsification de la religion avec laquelle Jesus est venu a son peuple, les fils d'Israel, a savoir l'islam. L'islam, qui signifie la soumission, etant la religion qui se definit par ces 3 points :
- se soumettre au Createur unique au tawheed(reconnaitre qu'Il est le Seul meritant toutes les formes d'adorations)
- se soumettre aux ordres et interdits divins, cad se conformer a legislation divine(al sharia)
- et se desavouer du polytheisme(cad toute religion en dehors de l'islam) et de ses adeptes.

Tous les messagers ont appele a ces trois points.

Pour celui qui veut des information detaillees qu'il lise le livre de Salih al fawzan, sur le tawheed :

http://salafislam.fr/cours-de-tawhid/

38.Posté par soravardi le 08/09/2016 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour répondre à njama en commentaire 28 qui me convie à faire des expériences en mer pour prouver l'inexistant ,expérience qu'il pourrait lui même faire.Et bien voici qu'elles ont déjà été réalisée il y a plus de deux siècles en Angleterre.J'ai déniché pour vous quelqu'un qui pourrait vous inspirer dans vos futur travaux scientifique.Voici un astronome et inventeur anglais répondant au nom de Samuel Rowbotham.Ses travaux,plus récents et plus fiable,que ceux d'eratostène porte sur la forme de la terre avec témoins à l'appui.Et qu'a t-il fait ce bougre ?

Pour ces travaux il s'est équipé de télescope,de niveaux à bulle,de sextant et de théodolite(instrument de géodésie utilisés pour mesurer les angles dans des plans horizontaux ou verticaux).

1er Expérience SR se trouvait dans le canal Old Bedford River,tenant son télescope à 20,32 centimètres au-dessus de la surface de l'eau,son ami sur un bateau avec un grand drapeau de 1,52 mètres parcouru une distance de 9,7 kilomètres.En conclusion dit-il,l'ensemble du bateau et le drapeau sont restés visibles à la même hauteur pendant tout le trajet.Si la Terre était une boule de 40 000 kilomètres de circonférence, le tronçon de 9 654 kilomètres d'eau constituerait un arc de exactement 1,83 mètres de hauteur au milieu, de sorte que le bateau entier et le drapeau auraient dû disparaître au bout du compte.

2)Expérience
SR a planté sur 6 km des drapeaux de 1m52 de haut le long d'un rivage,1 km sépare les drapeaux entre eux .Revenant à son de point de départ,il fixa son télescope à la hauteur juste derrière le premier drapeaux.Le sommets des 6 drapeaux plantés sur le rivage formaient une ligne parfaitement droite.L'expérience ne s'arrêta pas à ce simple exercice,il calcula que si la Terre était une boule 40 000 kilomètres de circonférence,les drapeaux devraient progressivement plonger vers le bas, le premier établissant le champ de vision, le second devrait descendre de 20,32 centimètres, de 81,28 centimètres pour le troisième, 1,83 mètres pour le quatrième, 3,05 mètres pour le cinquième et 4,88 mètres pour le sixième.

Dan son ouvrage "La Terre n’est pas un globe !Samuel Rowbotham cite « Le fait est bien connu que l'horizon sur la mer, quelque soit la distance à laquelle il se prolonge sur la droite et sur la gauche de l'observateur sur la terre, apparaît toujours comme une ligne droite. L'expérience suivante a été tentée dans diverses parties du pays.A Brighton, sur une hauteur près du champ de courses, deux poteaux ont été fixés dans le sol à 5,46 mètres l’un de l’autre, et juste en face de la mer. Entre ces deux poteaux, une ligne a été fermement étirée, coïncidant avec l'horizon.Depuis le milieu de la ligne, la vue n’embrassait pas moins de 32,18 kilomètres de chaque côté, représentant une distance de 64,36 kilomètres.Un vaisseau fut observé naviguant directement vers l'ouest,la ligne a coupé le gréement un peu au-dessus des remparts,ce qu'elle a fait pendant plusieurs heures ou jusqu'à ce que le vaisseau ait navigué toute la distance des 64,36 kilomètres. Le bateau qui était apparu à l'est aurait eu a monter un plan incliné sur 32,18 kilomètres, jusqu'à ce qu'il soit arrivé au centre de l'arc, d'où il aurait eu à descendre la même distance. Le carré de 32,18 kilomètres multiplié par 20,32 centimètres donne 81,13 mètres,266 pieds quand tout le navire serait en dessous de la ligne au début et à la fin des 64,36 kilomètres ».


Autre citation« Sur le rivage près de Waterloo,à quelques miles au nord de Liverpool, un télescope a été fixé à une altitude de 1,83 mètres au-dessus de l'eau. Il a été dirigé vers un grand bateau à vapeur venant juste de quitter la rivière Mersey,et prenant la mer aux abords de Dublin. Peu à peu la tête du mât du navire reculant est venue près de la ligne d’horizon, jusqu'à ce qu’à la fin, après que plus de quatre heures se soient écoulées, il a disparu. La vitesse ordinaire de navigation des bateaux à vapeur de Dublin était de 12,87 kilomètres à l'heure; de sorte que le navire était au minimum à 51,49 kilomètres de distance lorsque le mât est venu sur l'horizon. Les 1,83m d’élévation du télescope nécessiteraient 4,82 kilomètres à déduire pour la convexité, ce qui laisserait 46,66 kilomètres, dont le carré multiplié par 20,32 centimètres,donne 170,80 mètres 560 pieds; en déduisant 24,4 mètres pour la hauteur du grand mât, nous trouvons que, selon la doctrine de la rotondité, la tête de mât du paquebot en partance aurait dû être de 146,4 mètres au dessous de l'horizon. Beaucoup d'autres expériences de ce genre ont été faites sur les paquebots en mer, et toujours avec des résultats entièrement incompatibles avec la théorie de la terre est un globe ».


PS
Andrée chouraqui est née en Algérie

39.Posté par Ed ward le 08/09/2016 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup de citation des livres dans les commentaires mais un oubli complet des sources originales !

On sait depuis 1872, que l'ancien testament est en très grande partie inspiré de texte sumérien, avec la fameuse anecdote de George Smith qui en traduisant un texte sumérien découvrit qu'il racontait le déluge et fut tellement choqué de sa découverte qu'il se mit tout nu !

Depuis on a retrouvé et traduit de très nombreuses tablettes d'argile sumérienne qui raconte les histoires dont les juifs se sont inspirés pour écrire la bible, comme la genèse, construction du monde en 7 jours, la seul différence c'est qu'a la fin dans la version originale il n'est pas écrit que Dieu fut content et se reposa mais que les Dieux furent contents et firent la fête !

Il n'y a plus aucun doute sur le fait que l'ancien testament a été fait à partir de texte sumérien et égyptien, la Kabbale est basé sur les secrets des écoles de mystère égyptien, l'alphabet hébraïque vient des hiéroglyphes.

Tous croyant honnête devrait confronter sa foi à ces textes sachant que les trois religions sont basée dessus.

Il y a de nombreuses sources, traductions sérieuses autant des textes sumérien qu’égyptien, parfois l'histoire a été modifié (souvent les dieux Élohim sont remplacé par Eloha), parfois l'histoire a été recopié tel qu'elle, comme les textes du sage égyptien Amenenopé (plus sur du nom).

Quand à Jésus il faut rappeler que la principale preuve de son existence viens du fait qu'ils en parle aussi dans le Talmud (basé sur l’ésotérisme sumérien) et que l'enseignement de Jésus viens en majeur partie du livre d'Enoch, le patriarche juif renié ensuite par les juifs et les chrétiens, et qui, on le sait maintenant est lui aussi d'origine sumérienne. Même des pasteurs chrétiens qui ont lu le livre d’Hénoch, reconnaisse qu'il est la source de l'enseignement du Christ.

Cela n’empêche pas de croire en Dieu, mais remet en cause de nombreuse loi et croyance qui sont utilisé aujourd'hui par le pouvoir pour manipuler les peuples avec les religions et déclencher des guerres !

Je sais que c'est dur mais c'est un peu comme la croyance au père Noël, (no = nouveau, el = soleil qui viendrait du celte mais el c'est aussi Dieu, Enlil, El, Elohim..), la mort du soleil dont l'auteur de l'article parle d'ailleurs, crucifié sur la Croix du Sud pendant 3 jours et qui renaît ensuite, c'est pour cela que cette histoire qui est un moyen mémo-technique pour noter le solstice d'hiver se retrouve pas seulement chez les chrétiens mais dans d'autres cultures, il est temps d'ouvrir les yeux, comme les enfants à propos de ce père Noël et d’arrêter de se laisser manipuler par ses hommes qui savent depuis bien longtemps que ces religions sont basés sur des mensonges, pour enfin pouvoir honorer Dieu en considérant tous les humains comme des frères quelque soit leurs croyances!

40.Posté par Saber le 08/09/2016 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

أَوَلَمْ يَرَ ٱلَّذِينَ كَفَرُوۤاْ أَنَّ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلأَرْضَ كَانَتَا رَتْقاً فَفَتَقْنَاهُمَا وَجَعَلْنَا مِنَ ٱلْمَآءِ كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ أَفَلاَ يُؤْمِنُونَ

Les Prophètes - Al-Anbiyâ'
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.
[21:30]
Les mécréants ne voient-ils pas que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Nous les avons alors séparés et Nous avons produit à partir de l'eau toute chose vivante. Comment ne croient-ils pas !

...................................................................................

41.Posté par at tawheed le 08/09/2016 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a plus aucun doute sur le fait que l'ancien testament a été fait à partir de texte sumérien et égyptien, la Kabbale est basé sur les secrets des écoles de mystère égyptien, l'alphabet hébraïque vient des hiéroglyphes.

Tous croyant honnête devrait confronter sa foi à ces textes sachant que les trois religions sont basée dessus.


@ Ed ward

L'islam n'a pas debute avec le prophete Muhammad, alayhi salat wa salam(il est celui qui scelle la prophetie, donc par definition des prophetes ont ete envoyés avant), mais existe depuis qu'Allah a créé l'homme, et c'est la raison pour laquelle l'homme a ete créé : Je n'ai créé les Djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. Sourate 51 - Verset 56.

Donc le fait que les sumeriens etaient un peuple qui etait sur l'islam est fort propable, puisqu'il n'y a pas un peuple auquel un messager n'a pas ete envoyé pour preche a l'islam :

Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du taghout». Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l'égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs

L'islam se definit par ces 3 points : cela consiste a se soumettre a Allah, l'Unique Createur, par le tawheed, cad a L'adorer Lui Seul et delaisser l'adoration de tout autre que Lui (de meme qu'Il est l'unique Createur, Il est par consequent le Seul qui merite le culte) c'est le fondement de l'islam celui qui ne se desavoue pas de tout ce qui est adore en dehors d'Allah, en delaissant tout acte d'adoration a autre que Lui n'est pas musulman ; a se conformer a Ses ordres et delaisser interdits, cela passe par le fait de se soumettre a legislation revelee au messager qui nous est envoyé ; et a se desavouer du polytheisme et de ses adeptes, il ne suffit pas de dire moi je suis musulman, les autres il se peut qu'ils aient raison ou bien qu'ils aient tort, celui qui a cette croyance n'est pas musulman, d'ailleurs d'ou la declinaison de votre offre, nous ne sommes pas des freres en humanite, mes freres se sont ceux qui se soumettent aux 3 points que je viens de citer comme definition de l'islam, ce sont cela les elus du paradis, tandis que les autres se sont des orgueilleux qui se soumettent a leurs passions.

42.Posté par njama le 09/09/2016 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ al tawheed
réponse à 41.
En tant que croyant, il me semble que nous pouvons poser comme postulat sûr, et très certain, que Dieu ne s'est pas contredit, Qu'Il n'aurait pas Cherché à nous embrouiller entre les Messages de Ses Révélations successives par Ses Prophètes.
J'en déduis donc que seulement les hommes se contredisent entre eux, ou ne se comprennent pas ...
Déjà si nous arrivions à situer dans quelles strates se trouve le bug entre croyants... on pourrait avancer, si nous n'oublions pas de garder chacun à l'esprit, nous qui sommes héritiers d'une histoire (complexe et compliquée), d'y mettre quelques zestes d'humilité. Chacun portant sa part d'erreurs historiques, dont nous-mêmes ne saurions en revêtir la responsabilité.


@ al tawheed
réponse @ 34.

Je vous ai lu, et c'est bien l'honneur que je vous dois d'honorer de tout mon respect votre personne, et votre réponse.
"Ecoutez ca ne sert a rien de discuter avec vous, ..."
Si vous commencez ainsi, je ne demande que l'arbitrage entre nous devant la oumma des lecteurs, et même la Oumma toute entière si vous voulez, de sorte qu'ainsi nos arguments respectifs, certes contrastés, voire opposés, mais réciproquement respectueux puissent trouver entente et compréhension intellectuelle, autant que spirituelle, car cela devrait être le premier but de la conciliation, et non de définir la loi, et qui est dans la loi, qui ne le serait pas !
Ne tombons pas dans le pharisaïsme !
Loi qui de toute façon a déjà été formulée ici ou là ainsi que vous me le signifiez, avec des nuances variables suivant les latitudes.

Si une loi (qui émane de la Sunna - accord consensuel à une époque (en fonction de différents critères) - peut être créée, l'inverse, ou sa relativité - comme tout contrat juridique - devrait pouvoir être parfaitement discuté, re-évalué en fonction de nouvelles conjonctures, en sorte qu'elle pourrait être abrogée totalement ou modifiée pour être plus mesurée et juste.
L'idée de loi(s) immuable(s), intangible(s), me semble paradoxale avec les constats d'évolution de l'humanité, comme avec toutes ses variantes culturelles que le Coran honore et "invite" très explicitement à respecter.

Certes, certains Versets du Qu'ran évoque le "licite" ...et implicitement l'inverse suivant nos petits esprits humain. Personne - à mon sens ne pourrait se prévaloir de Son degré de Compréhension (divine), comme de la Tolérance à l'égard de nos faiblesses humaines... en Accord avec le Don Parfait de Liberté (immense) Qu'Il Octroyait à l'homme, Sa Créature... - avec tous les risques improbables que cela pouvait représenter - ce qui à mon idée ainsi que je le comprends indiquait qu'il ressort des prérogatives de l'homme de s'auto-gérer, de définir une gouvernance qui lui serait propice à tous les degrés (...), mais surtout efficace spirituellement, et généreuse.

Cependant il me paraît qu'Allah ne se comporte nulle part comme un Législateur, un organe Exécutif, un tribunal, ce que je déduis de ma lecture du Coran.

Pas même celui sourate V/90 :
"O vous qui devîntes croyants, les boissons alcoolisées, les jeux d'argent, les idoles, et les fiches ne sont qu'infamies, de l'oeuvre de Satan, évitez-les donc, afin que vous cultiviez."

Allah Dit seulement "évitez-les donc". Ce qui est sans rapport avec une conception "pénale juridique", et très simple à comprendre. Il ne demande pas à des oulémas, ni à personne, de légiférer (à Sa Place) sur la question, et dans la formulation, il est explicite Qu'Il ne Veut Se Comporter comme un législateur, Qu'Il n' Est pas.
Communiquer le Conseil coranique devrait (normalement) suffire en tant que "rappel", point n'est besoin de loi.

Ici, le mot "idoles", enchâssé entre les termes de "jeux d'argent" et de "fiches" (cartes, divinatoires ?), ne pourrait rien avoir de commun avec l’idolâtrie de divinités. L'argent pouvant être lui-même idolâtré d'une certaine manière par exemple.

Très cordialement

43.Posté par Ed-Ward le 09/09/2016 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Donc le fait que les sumeriens etaient un peuple qui etait sur l'islam est fort propable, puisqu'il n'y a pas un peuple auquel un messager n'a pas ete envoyé pour preche a l'islam"

C'est très proche de l'explication donnée par un rabbin, sur les textes sumériens, qui dit en gros que cela prouve que la bible est très ancienne, le problème c'est que les textes originaux remettent toutes leur religion en question, la bible sur laquelle se repose l'Islam, est une création sur plusieurs siècles de textes divers, égyptien et sumérien, un Patchwork comme l’évangile, sujet de cet article !

Le Coran reprend ce Patchwork comme étant réel, est-ce que Dieu peut approuvé un mensonge ?

Comment ce texte, l'ancien testament, dont on sait avec certitude qu'il est faux, qu'il est une création de différents hommes sur plusieurs siècles a pu être approuvé par un Dieu, un ange, ou un archange ?

"mes freres se sont ceux qui se soumettent aux 3 points que je viens de citer comme definition de l'islam, ce sont cela les elus du paradis, tandis que les autres se sont des orgueilleux qui se soumettent a leurs passions. "

Et les élus vont faire leur djihad tandis que d'autres qui se considèrent aussi comme des élus vont faire leur ayala, et étrangement leurs sacrifices va servir l'oncle sam, enfin le petit groupe issu des plus puissantes familles, celles qui ont créé le sionisme et qui de la bouche même de l'autre folle d'Hillary Clinton, ont créé Al Qaida et Daesh, nos ennemis bien utile....

La vraie parole de Dieu ne peut pas être dans la haine et l’intolérance, on en trouve des parcelles dans toutes les religions, dans les textes qui enseignent la sagesse, croire des mensonges créé par l'homme en les attribuant à Dieu, c'est l'insulter.

La peur et la colère rendent aveugle, les messages répétés inlassablement par obligation de prière ou via la radio ou la télé nous marques profondément, nous programmes à croire sans réfléchir, c'est comme cela que les puissants nous contrôlent !

La vérité elle est sûrement à chercher dans les témoignages de celles et ceux qui ont vécu une EMI ou NDE, les expérience de mort imminente, ces gens qui ont visité l'autre monde, sont pour la plupart revenu avec une vision plus sage de la Vie, j'invite tous les croyants à aller regarder les reportages sur ces sujets sur youtube.

44.Posté par at tawheed le 09/09/2016 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ecoutez ca ne sert a rien de discuter avec vous, ..."
Si vous commencez ainsi, je ne demande que l'arbitrage entre nous devant la oumma des lecteurs, et même la "Oumma toute entière si vous voulez, de sorte qu'ainsi nos arguments respectifs, certes contrastés, voire opposés, mais réciproquement respectueux puissent trouver entente et compréhension intellectuelle, autant que spirituelle, car cela devrait être le premier but de la conciliation, et non de définir la loi, et qui est dans la loi, qui ne le serait pas !
Ne tombons pas dans le pharisaïsme !
Loi qui de toute façon a déjà été formulée ici ou là ainsi que vous me le signifiez, avec des nuances variables suivant les latitudes."

Vous tronquez mon propos pour me faire passer pour le mechant. Le mepris viens de vous qui ne connaissez pas les bases de l'islam(science du hadith, dire que tel ouvrage a ete ecrit pas le salafiste al albany, etc), c'est pour cela que j'ai dit que cela ne sert a rien de discuter avec vous.



"O vous qui devîntes croyants, les boissons alcoolisées, les jeux d'argent, les idoles, et les fiches ne sont qu'infamies, de l'oeuvre de Satan, évitez-les donc, afin que vous cultiviez."

"Allah Dit seulement "évitez-les donc". Ce qui est sans rapport avec une conception "pénale juridique", et très simple à comprendre. Il ne demande pas à des oulémas, ni à personne, de légiférer (à Sa Place) sur la question, et dans la formulation, il est explicite Qu'Il ne Veut Se Comporter comme un législateur, Qu'Il n' Est pas.
Communiquer le Conseil coranique devrait (normalement) suffire en tant que "rappel", point n'est besoin de loi."

Vous n'etes meme pas musulman, vous ne maitrisez meme pas l'arabe ni les sciences de base de l'islam, comme le tafsir, le fiqh, le hadith et vous avez la condescendance de nous dire que vous avez mieux compris l'islam que des generations de musulmans a commence par le prophete et ses compagnons ? Comme on dit le ridicule ne tue pas...

45.Posté par at tawheed le 09/09/2016 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très proche de l'explication donnée par un rabbin, sur les textes sumériens, qui dit en gros que cela prouve que la bible est très ancienne, le problème c'est que les textes originaux remettent toutes leur religion en question, la bible sur laquelle se repose l'Islam, est une création sur plusieurs siècles de textes divers, égyptien et sumérien, un Patchwork comme l’évangile, sujet de cet article !

Est-ce que vous etes athée ? La aussi ca ne sert a rien de continuer le debat par ce que je pense que vous partez du postulat que Dieu n'existe ou alors qu'il est la creation des hommes. Donc on va continuer a tourner en rond parce qu'on est pas d'accord sur certains fondements. Moi je suis musulman, lorsque je debat je pars du principe que notre Creteur existait avant nous.

L'islam, qui signifie la soumission au Createur Unique par les 3 points que j'ai cités dans un message precedant, existe depuis que ce Createur nous a créé et c'est la raison de notre existence, cad pratiquer l'islam, et non pour manger, boire, dormir, se reproduire et mourir et suivre nos passions.
Toutes les religions qui sont apparues sont, soit des religions inventées par les hommes, ou une falsification de la seule religion que Notre Createur a institué pour l'homme. C'est pour cela que je dis qu'il n'y a aucune contradiction dans le fait que les sumeriens etaient surement dans l'islam, avec la defintions que j'ai donné de cette religion ! Qui a crée les sumeriens, c'est ce meme Createur qui n'a revele qu'une seule religion. Donc soit ils etaient sur l'islam, soit un messager leur a ete envoyé pour appele a cette religion(verset que j'ai cité plus haut)

Quand vous dites que l'islam est une copie du christianisme, de notre point de vue du musulman c'est le contraire ! C'est le christianisme qui est falsification de la religion avec laquelle Jesus est venu. Il en est de meme pour le Judaisme, cette religion est une falcification de la religion avec laquelle est venu Moise, cad l'islam !



Et les élus vont faire leur djihad tandis que d'autres qui se considèrent aussi comme des élus vont faire leur ayala, et étrangement leurs sacrifices va servir l'oncle sam, enfin le petit groupe issu des plus puissantes familles, celles qui ont créé le sionisme et qui de la bouche même de l'autre folle d'Hillary Clinton, ont créé Al Qaida et Daesh, nos ennemis bien utile....


D'abord on commence a parler d'amour de paix et de tolerance et apres on montre son veritable visage meprisant en nous sortant des cliches, faites ce que je dis pas ce que je fais. Nous n'appelons certainement pas au jihad, vous nous confondez avec les terroristes de daesh ou de al qaida, ce qui n'est certainement pas notre voie. Dire que nous n'acceptons pas votre croyance n'implique pas de combattre. Mais on doit etre honnete, celui qui professe une autre religion que la religion du Createur unique, avec ce que cela implique comme dogme comme legislation comme pratique religieuse, etc. s'expose au courroux divin. Ce principe la vous l'acceptez dans la societe dans laquelle vous vivez, en respectant les lois de cette societe, et que si vous ne respectez pas ces lois vous savez que vous devez rendre des comptes devant la justice. Eh bien l'islam c'est la meme chose, sauf que cette religion dit que le Seul qui merite qu'on se soumette a Lui par l'adoration et l'obeissance c'est notre Createur, Celui qui possede tous les noms et attributs de la perfection dans lesquels Il n'a point d'egaux, tandis que tout ce qui existe en dehors de Lui est simple creature imparfaite. L'islam nous a libere de la soumission des creatures pour nous soumettre qu'a cette entite parfaite.

46.Posté par at tawheed le 09/09/2016 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Si une loi (qui émane de la Sunna - accord consensuel à une époque (en fonction de différents critères) "

Une sounnah c'est une parole ou un acte ou une approbation du prophete, alayhi salat wa salam, donc cela n'a rien a voir avec le consensus de je ne sais qui... le jugement de la sounnah, dans sa mise en application, est le meme que si cela venait d'Allah. Les versets je l'ai est cités plus haut mais je l'ai repete et en rajoute quelques uns :

- et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; (53:04)
ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. (53:05)

- Nous n'avons envoyé de Messager que pour qu'il soit obéi(yuTaa3a) par la permission d'Allah. Si, lorsqu'ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon d'Allah et si le Messager demandait le pardon pour eux, ils trouveraient, certes, Allah, Très Accueillant au repentir, Miséricordieux. (04:64)
Non!... Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]. (04:65)

- Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t'avons pas envoyé à eux comme gardien. (04:80)

- Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. (33:36)

- Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils réfléchissent

Donc je persiste et signe l'interdicition des images ne viens pas de je ne sais quel calife mais bien de notre prophete alayhi salat wa salam.

47.Posté par njama le 09/09/2016 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ at tawheed

Soyez garanti que je n'ai pas la moindre once de mépris envers votre personne. Qu'Allah me garde de telles pensées. Certainement nous n'avons pas les mêmes bases de l'islam. Comme je ne suis pas tombé dedans petit [...] j'improvise avec ce que j'en sais, le Coran, restant la Boussole; le filtre pour toutes considérations islamiques. Nous ne sommes pas de la même école on va dire, ce qui n'empêche pas le respect mutuel, quand bien même je ne saurais rien de l'Islam, que je serais d'une obédience juive ou chrétienne au sujet desquels les Versets Révélés invitaient à entretenir une bonne entente cordiale, voire fraternelle.

Mon propos, qui était une question purement intellectuelle, était de faire constater qu'entre les Versets du Coran VI/74, ainsi que ceux XXI, 57-59 et 66-69, et ceux de l'Exode XX, 3-4, l'iconoclasme s'apparente très clairement sans équivoque à la tradition juive (que le Prophète devait connaître). Mouhammad est l'homme d'une époque, forcément moulé dans ce prisme culturel. Certains Versets n'ont plus à l'évidence d'actualités.

J'aime un Islam très libéral dans sa forme, fluide, sans mondanités, sans mutawa. Celui du berger, du bédouin qui se passe très bien d'une mosquée, d'un minaret (lesquels n'existaient pas du temps du prophète et ont été rajoutés après - peut-être pour concurrencer les clochers (?) - ). Le cœur prime sur la lettre.

i[Pour qui le veut le Coran [...]
Pour qui le veut la Torah
Pour tel autre l’Évangile
Pour qui le veut mosquée où prier son Seigneur
Pour qui le veut synagogue
Pour qui le veut cloche ou crucifix
Pour qui le veut Kaaba dont on baise pieusement la pierre
Pour qui le veut images
Pour qui le veut idoles
Pour qui le veut retraite ou vie solitaire
Pour qui le veut guinguette où lutiner la biche. ]i

J'aime beaucoup Abd el-Kader ... si ça peut vous indiquer une référence parmi d'autres.
http://ldh-toulon.net/Abd-el-Kader-a-Damas.html
ou le soufisme dont l'Islam tire gloire aujourd'hui mais qui ne passait pas pour très orthodoxe à l'époque !

bref un Islam assez libertaire... qui met en pratique le "Pas de contraintes en religion !" (2/256)
bien fraternellement
njama

48.Posté par zeinab abdelaziz le 10/09/2016 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ un peu tout le monde !

Si vous permettez que j’intervienne, puisqu’il y a des points qui nécessitent un éclaircissement :

* La prohibition de l’Art étaient dans la Bible, Ancient et Nouveau Testament. Au VIIIe s., au second concile de Nicée, l’Eglise a changé le second Commandement, qui était révélé, imposa autre chose pour employer l’Art dans le domaine de l’évangélisation et pour faire face à l’Islam.

* Il n’y a que deux Versets dans le Qur’ān : un qui prohibe l’Art comme sujet d’adoration, S 21 : V 52 « Lorsqu’il dit à son père et à ses gens : Que sont ces statuts auxquelles vous vous adonnez ?! » (إذ قال لأبيه وقومه ما هذه التماثيل التي أنتم لها عاكفون ؟) ; le second, qui permet les statues comme décoration, S 34 : V 13 : « Ils lui faisaient ce qu’il voulait de sanctuaires, de statues, de plats grand comme les abreuvoirs, et d’énormes marmites bien solides. Famille de David, travaillez par reconnaissance, et peu nombreux de Mes serviteurs sont constants en reconnaissance » ; (يعملون له ما يشاء من محاريب وتماثيل وجفان كالجواب وقدور راسيات. اعملوا آل داود شكرا، وقليل من عبادي الشكور.).

* En général, la Sunna complète le Qur’ān, mais si jamais il y a un manque de clarté quelconque, on se remet au Qur’ān, c’est le Qur’ān qui prime : القرآن يعلو ولا يُعلى عليه

* Dans les Hadiths il n’y a pas d’interdiction directe concernant l’Art. Je cite de mémoire : « Le Prophète (sws) avait un rideau avec des dessins, il demanda à ‘Aïcha de l’enlever car il attirait son attention pendant qu’il priait. Elle l’a enlevé, y tailla des taies pour les coussins ». Si le dessin ou les représentations humaines ou autres étaient défendus, le Prophète lui aurait demandé de les jeter. La prohibition des portraits surtout a été imposée par les Oulémas, après l’interdiction politique de Yazid II, pour ne pas que les musulmans tombent dans le shirk (polythéisme) et se mettent à adorer des personne.

* Petite rectification concernant le monothéisme : l’essence de LA Religion unique auprès d’Allah c’est le monothéisme. C’est ce qu’Il A Révélé à Moïse, les juifs dévièrent, falsifièrent leurs textes, tuèrent les prophètes sans juste cause, et reprirent l’adoration du Veau. Jésus, qui n’est venu que pour les brebis égarées de la maison d’Israël, a reçu le même message du vrai monothéisme mais l’Eglise, qu’il n’a point installé, l’a d’abord déifié puis inventa et imposa la Trinité, entre tant d’autres dogmes copiés ou inventés, en prenant soin d’éliminer tous les textes originaux ou qui prouvent ses falsifications. C’est pourquoi l’Islam a été Révélé comme troisième et dernière Révélation du même monothéisme que les deux premières falsifièrent, fraudèrent, manipulèrent, etc. L’Eglise pris les textes du judaïsme comme source et référence pour sa propre validité, puis essaya de les éliminer pour être seule Seigneur et Maître !

* L’Islam prohibe la guerre, le musulman n’a pas le droit de commencer une guerre. Seule l’autodéfense est permise, à condition de ne pas dépasser le niveau de l’attaque. De nos jours : Vatican II a décidé d’évangéliser tout le monde afin que le troisième millénaire commença avec un monde christianisé. Les Etats-Unis reçurent l’ordre de le faire. La démolition des trois tours est leur œuvre diabolique, la création des EI, de Daesh Djihadistes ou autres c’est leur propre invention, ils leurs fournissent frais, accoutrements et guidance. Les Occidentaux racistes, quelle que soit leur foi, sionistes ou chrétiens, le savent mais s’unissent pour éliminer l’Islam qui les met à nu dans toute l’ampleur du terme.

49.Posté par Edward le 11/09/2016 05:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Remet ma phrase dans le contexte, je ne dis pas que tous les musulmans soutiennent Daesh ou les autres terroristes, ils en sont les premières victimes, je répond à cela :
"mes freres se sont ceux qui se soumettent aux 3 points que je viens de citer comme definition de l'islam, ce sont cela les elus du paradis, tandis que les autres se sont des orgueilleux qui se soumettent a leurs passions. "]b

Propos d’intolérance qui donne naissance à l’intégrisme, quelque soit la religion...

Mon message de base est simple, l'ancien testament est un faux, une histoire inventé, inspiré de nombreuses histoire exemple cette comparaison de l'Enuma Elish et du Livre de la Genèse :

Épopée de la création pour les sumeriens (env. 2000 av JC)

L’Esprit Saint et la matière cosmique sont coexistante et coéternelles.
Le chaos primordial : Tiamat enveloppée par l’obscurité.
La lumière provient des dieux. Création du firmament. Création de la terre sèche.
Création des luminaires.
Création de l’homme.
Les dieux se reposent et font la fête.

Livre de la Genèse (env.900 av JC)

L’esprit Saint créé la matière cosmique et existe indépendamment d’elle.
La terre est un lieu désolé, avec l’obscurité recouvrant la profondeur.
La lumière est créé par dieu Création du firmament.
Création de la terre sèche.
Création des luminaires.
Création de l’homme.
Dieu se repose et sanctifie le 7e jour.

La différence c'est que les sumériens parlent des dieux !
Ou texte venant d’Égypte :
Vers -1200, le sage Aménémopé écrivit une liste d’une trentaine de maximes et recommandations pour éduquer son fils. Quelques siècles plus tard, ce texte sera repris pratiquement tel quel dans la Bible, en Proverbes 22:17 à 23:11.

La Kabbale, l'alphabet hébreux, la circoncision viennent d’Égypte, il y a même un poème d’Akhenaton en hommage au soleil transformé en hommage à Dieu dans la Bible ! Certain pensent même qu'Israël pourrait vouloir dire Is : adorateur, Ra : soleil, El : Dieu....

Il y a des documentaires intéressants sur l'Islam et la science, pour prouver que l'Islam détient la vérité, qui parle de la création des montagnes et autres descriptions validée aujourd'hui par la science. Mais il faut savoir que ce n'est pas propre à l'Islam, on découvre aussi de ces connaissances anciennes dans le judaïsme et dans d'autres religions, mais l'origine de ce savoir est sûrement le même, égyptien et sumérien, on découvre aujourd'hui que les sumériens avait décris le système solaire bien avant nous et même des détails sur la couleur de planètes lointaine qui n'ont pus être confirmé que grâce aux satellites envoyés dans l'espace !

De même en Égypte ont découvre que la grande pyramide est une formidable base de donnée scientifique, il faut voir le documentaire "la révélation des pyramides" et les liens avec les constructions anciennes d'autres pays.

Il y a des connaissances qui apparaissent aujourd'hui, mais il est clair qu'elle ne sont pas données pour les personnes à l'esprit obtus, enfermé dans leur croyance et la haine envers ceux qui croient autres choses.

Elles sont là pour les personnes ouvertes qui respectent toutes les cultures, car elles ont été dispersés sur la planète. On retrouve des parcelles de ces connaissances partout dans le monde, dans les pyramides d'Amérique latine beaucoup en Inde dans les textes anciens qui sidèrent les scientifiques, car ce qu'ils découvrent aujourd'hui, sur l'atome ou la science quantique y était déjà inscrit mais incompréhensible par notre manque de connaissance.

Enfin, pour celui qui me demandais, oui je crois en Dieu et aussi en l'humanité, Dieu nous as donné la capacité d'apprendre, de réfléchir, d'être curieux... Nous sommes à une époque spéciale où trouver l'information est très facile et ce n'est pas un hasard, après, bien sur, il faut savoir faire le tri entre le vrai du faux, c'est notre devoir de comparer, trouver l'information juste et d'avoir le courage de remettre en question ses croyances !

50.Posté par abdelkader deramchi le 13/09/2016 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les prophetes et les califes et autres compagnons n'ont jamais parlé ni cherché a schematisé les formes de la terre ni celle des astres mais ont communié par la foi en allah comme quoi la vie de ce bas monde n'est qu'un leurre.mais cela compte pour les scientifiques la theorie de toutes les recherches scientifiqes doivent figurées dans le coran en lisant et en adaptant la pureté dans la voix juste envers le createur.sinon comment expliqué que aissa (jesu) a parlé dans son berceau en etant bébé et comment se fait'il qu'il a guerri des etres humains de certaines maladie que la science a cette epoque n'avait ni l'etendue ni aucune idée pour les nommés et devoilés.les niveaux intellectuels n'apportent rien si les etres humains s'eloignent de la foi en allah qui a le plein pouvoir d'eclairé les croyants n'est'ce que par un songe.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires