Conflits et guerres actuelles

E. Michael Jones: Les puissance occidentales ont perdu tout sens moral


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 02:04 « ILS » la veulent leur sale guerre

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:02 Les revendications occidentales sur la Syrie



Kourosh Ziabari
Mercredi 12 Décembre 2012

E. Michael Jones: Les puissance occidentales ont perdu tout sens moral
Selon un auteur étasunien, les états occidentaux, influencés par Israël ont perdu tout sens moral et ont adopté un comportement criminel dangereux pour la paix mondiale.

"Le meurtre par Obama d'Osama bin Laden (dans une frappe d'hélicoptère) et de divers autres personnes dans des frappes de drones sont des crimes qui sont la conséquence naturelle d'une dégénérescence morale. Saint Augustin remarquait, il y a 1500 ans que lorsque les gouvernements cessaient de respecter les préceptes moraux, ils devenaient des gangs de criminels, rien d'autre," a expliqué E. Michael Jones dans un interview exclusif à Kourosh Ziabari pour le Tehran Times le mois dernier.


Jones est un journaliste et auteur étasunien, ancien professeur d'Université et actuel rédacteur en chef de Culture Wars magazine.

Voici le texte de l'interview:

Q: Vous publiez un magazine qui s'appelle "Culture Wars*". Vivons-nous à une époque où les cultures sont en luttent ou en conflit, comme Samuel P. Huntington le prétend, ou y a-t-il un dialogue et une convergence entre les civilisations et les cultures?

A: Le terme "Culture Wars" ne fait pas référence à ce que Huntington appelle "le choc des civilisations." Le terme vient de l'expression allemande "Kulturkampf," et fait référence à la bataille entre Bismarck et l'Eglise Catholique pendant les années 1870, dans la période qui a suivi immédiatement l'unification de l'Allemagne sous hégémonie prussienne. La Prusse était un pays protestant et après l'unification de 1870, les Prussiens ont prétendu que pour être de bons citoyens allemands, les catholiques devaient accepter l'hégémonie culturelle protestante sur leurs institutions.

La même chose, à peu près, s'est produite pendant la révolution sexuelle des années 1960 et ça recommence encore aujourd'hui. L'administration Obama est en train de forcer les institutions catholiques à payer pour la contraception et l'avortement et à soutenir le mariage gay en contraignant leurs agences d'adoption à placer des orphelins dans des couples homosexuels. L'Eglise a répondu en faisant 48 procès à l'administration Obama basés sur leur appréciation de la liberté religieuse. Personnellement je pense que ce n'est pas la bonne stratégie, mais, quoiqu'on puisse penser, ce à quoi on assiste, en ce moment, c'est à la destruction de l'alliance Catholique/Republicaine/Americaine qui avait été forgée par le Président Reagan et le Pape Jean Paul II contre le communisme.

C'est ce que je veux dire par "culture wars." Il s'agit d'une lutte qui a pour but de contrôler la culture. Une fois que des groupes ethniques intérieurs comme les Catholiques sont dociles et sous contrôle, il devient plus facile d'étendre le pouvoir impérial à l'étranger, comme lorsque la CIA a mis le Shah en place dans les années 1950. C'est à ce moment-là que les théories de Huntington, que je rejette, sont devenus opérationnelles.

Q: Il semble qu'aujourd'hui les puissances impériales ne se limitent plus à lancer des opérations militaires pour dominer d'autres pays. Elles imposent des sanctions économiques comme en Iran, à Cuba, en Syrie et en Corée du Nord, utilisent la propagande médiatiques et mènent des guerres psychologiques. Que pensez-vous de tout cela?

A: Il n'y a pas de limite à leur violence guerrière parce que les puissances occidentales ont perdu tout sens moral, depuis, à mon sens, la révolution sexuelle des années 1960 qui a détruit le sens moral de la génération de Bill and Hilary Clinton. Le meurtre d'Osama bin Laden (dans une frappe d'hélicoptère) par Obama et de divers autres personnes par des frappes de drones sont des actes criminels qui sont la conséquence naturelle de la détérioration de la morale. Saint Augustin remarquait, il y a 1500 ans que lorsque les gouvernements cessaient de respecter les préceptes moraux, ils devenaient des gangs de criminels, rien d'autre. C'est exactement là où nous en sommes aujourd'hui en Occident. Toutes les forces de l'OTAN sont dirigées par des criminels qui commettent des crimes. L'exemple le plus récent est le pillage de la Libye et la réaction dégoûtante d'Hillary Clinton à la nouvelle de la mort de Kadhafi. C'est tout à fait le genre de comportement qu'il faut attendre de quelqu'un qui a été corrompu par la révolution sexuelle des années '60 et qui a passé toute sa carrière politique à promouvoir l'avortement, la contraception et la corruption sexuelle des femmes.

On peut constater la même dégénérescence dans le scandale de la torture d'Abu Ghraib qui a été le couronnement du féminisme. La communauté juive a joué un grand rôle dans la corruption morale des Etats-Unis, d'abord en promouvant la pornographie, l'avortement et aujourd'hui le mariage homosexuel, pour ensuite, à partir de la dégénérescence morale, saper les règles de la guerre et la théorie de la guerre juste qui était le couronnement de la culture chrétienne européenne. La théorie de la guerre juste qui posait des limites à la guerre, et par là rendait la guerre acceptable, a été ridiculisée par des Néoconservateurs comme Charles Krauthammer au moment de l'invasion du Liban en 2006, ce qui a représenté le point culminant du programme que la communauté juive mettait en oeuvre en Amérique depuis des dizaines d'années.

Q: Comme beaucoup de personnes qui critiquent le régime israélien, vous avez été accusé de promouvoir l'antisémitisme dans vos écrits et vos conférences. Que pensez-vous de ces accusations? Ont-elles vraiment un fondement logique et rationnel ou sont-elles simplement destinées à intimider tous ceux qui critiquent les actes et la politique d'Israël?

A: L'accusation est mensongère. Je ne suis pas antisémite. L'antisémitisme est une forme de déterminisme biologique qui est né à l'apogée du Darwinisme en Europe. Wilhelm Marr a créé le terme en Allemagne dans les années 1870 afin de traiter différemment de la Question Juive, comme on a fini par l'appeler, apparue après que Napoléon ait émancipé les Juifs des territoires allemands conquis et leur ait donné tous les droits citoyens, des droits dont ils ont abusé en se livrant à des pratiques économiques prédatrices, comme l'a noté le grand oncle du Pape actuel Georg Ratzinger.

Ratzinger a rejeté l'antisémitisme pour les mêmes raisons que moi, parce que les raisons que l'antisémitisme donne au comportement de la communauté juive sont inexactes: ce n'est pas à cause de leur ADN que les membres de cette communauté se conduisent comme ils se conduisent. C'est parce qu'ils ont rejeté le Logos et l'ordre moral. Dans mon livre, "L'esprit juif révolutionnaire", je montre que l'activité révolutionnaire des Juifs, comme celle qu'ils déploient en ce moment en Syrie, provient de leur rejet du Christ qui est le Logos incarné. Logos est le mot grec pour parole, raison et il faisait référence en général à l'ordre que Dieu avait mis dans l'Univers. En rejetant le Christ, ils ont rejeté le Logos et en rejetant le Logos, ils ont rejeté l'ordre politique et social que Dieu avait prévu pour l'humanité et en rejetant cela, ils sont devenus des révolutionnaires et c'est ce qu'ils sont depuis et c'est ce qu'ils seront tant qu'ils s'entêteront dans leur rejet et n'accepteront pas Jésus Christ comme le Messie des Juifs.

Donc ce que je décris est une bataille spirituelle et intellectuelle qui n'a rien à voir avec la biologie et l'ADN qui est à la base de l'antisémitisme. L'antisémitisme en fait affaiblit mon propos parce que si c'était vrai, alors la communauté juive ne serait en aucun cas moralement  responsable de son attitude révolutionnaire destructrice. Ma position est que tous les états du monde, et tout particulièrement les Etats-Unis ont le droit de se défendre contre l'agression culturelle juive et leur subversion morale. Il est inutile de préciser que la volonté de se défendre fait tristement défaut aux Etats-Unis comme en Europe depuis plus d'un siècle.

Q: Le régime israélien a démontré qu'il est une entité arrogante qui ne respecte pas le droit international et qui méprise ouvertement ses obligations internationales. Et malheureusement il jouit du soutien inconditionnel des Etats-Unis. Comment serait-il possible de poursuivre Israël en justice et de l'obliger à rendre des comptes pour les crimes qu'il a commis contre les Palestiniens et d'autres nations?

A: A l'heure actuelle, il est politiquement impossible d'obliger Israël à rendre des comptes pour ses crimes. A cause de l'échec des efforts pour contraindre Israël à se comporter un tant soit peu de manière civilisée et à respecter un minimum de droit international, à cause de l'intransigeance d'Israël, particulièrement sous la direction du Likoud dont Binyamin Netanyahu fait partie, le monde est actuellement en guerre avec la Syrie dont Israël, les Etats-Unis, l'Arabie Saoudite et le Qatar essaient de renverser le gouvernement pour installer à la place d'Assad une marionnette des Etats-Unis. Les Russes qui ont été horrifiés par la manière dont l'OTAN a pillé la Libye, ont tracé une ligne à ne pas franchir dans le sable de la Syrie et par conséquent, pour le moment, le meilleur espoir que nous ayons de voir Israël forcé de rendre des comptes, c'est que les rebelles soient vaincus en Syrie. Cela mettrait un frein durable à l'attaque contre l'Iran. Cela renforcerait le pouvoir de veto de la Russie à l'ONU et aiderait ce pays a restaurer un semblant de légalité dans les relations internationales.  

Q: Vous avez étudié de manière approfondie le Judaïsme et la communauté juive dans son ensemble. L'état israélien prétend représenter les Juifs du monde entier, mais, à mon sens, les actes criminels et barbares qu'il commet ne sont pas en accord ave les enseignements du Judaïsme. Qu'en pensez-vous? Les politiciens israéliens ne font-ils pas un usage abusif du nom des Juifs pour justifier leurs crimes?

A: Cela dépend de ce que vous entendez par "les enseignements du Judaïsme". Si par Judaïsme, vous voulez parler de la Torah, c'est à dire les cinq premiers livres de l'Ancien Testament, alors vous parlez de la parole de Dieu et donc oui, cela voudrait dire que les juifs se servent abusivement du Judaïsme pour justifier leurs crimes, mais si vous parlez du Talmud, qui est, selon l'Encyclopédie Judaïque, le coeur du peuple juif, alors non, car le Talmud est un livre pernicieux qui justifie toutes sortes de comportements criminels et immoraux. Même Heinrich Graetz, le père de l'historiographie juive n'a rien de positif à dire sur les études talmudiques. En fait, il tenait ces études pour responsables de la corruption morale de la communauté juive de Pologne.

Q: Beaucoup de commentateurs politiques croient que l'animosité des Etats-Unis contre l'Iran n'a rien à voir avec le programme nucléaire iranien. Leur hostilité a commencé quand les Iraniens ont renversé le monarque qu'ils avaient mis en place en 1979 et elle dure depuis ce temps-là. Le programme nucléaire n'est qu'un prétexte pour attiser la haine. Etes-vous d'accord avec ça?

A: Dans un article [récent] j'affirmais que la réaction internationale à la révolution sexuelle a débuté en Iran en 1979 avec le renversement du Shah par les Iraniens qui, comprenant que la libération sexuelle était une forme de contrôle politique, sont allés brûler tous leurs cinémas. Les catholiques américains ont réagi d'une manière identique à la subversion juive de la culture dans les années 1930 en contraignant les Juifs qui dirigeaient Hollywood à accepter un code de production qui prohibait la nudité, le blasphème, etc. Un code semblable a été imposé au cinéma iranien après la révolution de 1979. Reagan était partie prenante de la contre-révolution sexuelle. il a été élu en promettant aux catholiques américains qu'il interdirait l'avortement, mais il a trahi les catholiques qui avaient voté pour lui, comme tous les Républicains depuis.

Ce que je veux dire, c'est que l'élite étasunienne juive/WASP (White Anglo-Saxon Protestant) n'a jamais pardonné à l'Iran d'avoir mené la contre-révolution de 1979. Cela fait des décennies qu'elle essaient de mettre un autre Shah  au pouvoir en Iran. Le programme nucléaire n'est qu'un prétexte pour y arriver exactement comme les "armes de destruction massives" ont été le prétexte pour envahir l'Irak.

Q: Et finalement est-ce que vous avez une solution pour mettre fin à l'impasse actuelle sur le programme nucléaire iranien? Les Etats-Unis et Israël veulent miner la position de puissance régional de l'Iran mais l'Iran n'a pas dit son dernier mot. Qu'est-ce que l'avenir réserve à l'Iran?

A: Je crois qu'une des conséquences de l'attaque de l'OTAN contre la Syrie et de l'abandon de tous les principes de droit international est que cela montre à toute les nations islamiques encore indépendantes qu'il leur est impossible de se rendre. Se rendre n'est possible que lorsque vous croyez que votre adversaire va respecter des choses comme le drapeau blanc et ne vous assassinera pas aussitôt que vous aurez déposé les armes. Si j'ai bien compris, le convoi de Mouammar Kadhafi arborait le drapeau blanc quand il a été attaqué par les drones de l'OTAN. Le comportement criminel de l'OTAN en Libye a rendu les relations diplomatiques dont on aurait tant besoin aujourd'hui difficiles sinon impossibles. L'Occident devrait revenir aux principes moraux chrétiens comme base de sa diplomatie mais à cause du contrôle virtuel d'Israël sur la politique nord-américaine cela n'est pas prêt d'arriver. La Russie est la seule puissance qui semble vouloir se comporter selon des principes moraux et donc à ce stade nous en sommes réduits à espérer que les Russes aient gain de cause en Syrie et que leur influence augmente dans des endroits comme l'ONU. Si cela se produit, il n'y aura pas d'attaque contre l'Iran, et, si les Israéliens sont mis hors d'état de nuire, un nouvel équilibre des pouvoirs s'instaurera au Moyen-Orient et, avec lui, de meilleures chances de paix.

Kourosh Ziabari, Countercurrents.org
Kourosh Ziabari est journaliste iranien qui a été primé. Il écrit pour Global Research, Counter Currents, Tehran Times, Iran Review, et d'autres publications dans le monde. Ses articles et ses interviews ont été traduits dans une dizaine de langues.

Note:
* http://www.culturewars.com/

Pour consulter l'original: http://www.countercurrents.org/ziabari101212.htm

Traduction: Dominique Muselet


Mercredi 12 Décembre 2012


Commentaires

1.Posté par Al Damir le 12/12/2012 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France berceau de la Déclaration des Droits de l'Homme se trouve en tête de peloton, suivie par la Grande-Bretagne et l'Allemagne

2.Posté par polo33 le 12/12/2012 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

berceau de l'etat d'israel ,les droits de l'homme c'est une affaire ancienne ,

3.Posté par ken94 le 12/12/2012 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, s'est un peut un 2eme Freud, le sexe n'explique pas tout.

4.Posté par PROPAGANDA le 12/12/2012 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ken
Le sexe était le seul tabou du catholicisme a partir du moment ou tu fais tomber la dernière " porte" de valeur car derrière le tabou sexuel il y a beaucoup d’élément qui le constitue comme le respect le l'acte sexuel , le fais de préserver la nudité , de ne pas exhiber les femmes etc....
Une fois que se verrou saute que te reste t'il pour preserver un minimum de morale, surtout si il s'agit d'aller piller les bedoins les arabe et les noire.
amicalement

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires