insolite, humour, conspiration...

Du supposé crime antisémite au véritable crime d'une mafia en plein boom


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Mounadil Djazaïri
Vendredi 4 Décembre 2009

Du supposé crime antisémite au véritable crime d'une mafia en plein boom
Google News a procédé à un nettoyage efficace, mais on peut quand même retrouver la trace de ce que, aux USA, on qualifie de "hate crime," une notion extensible à l'infini qui permet aux autorités judiciaires d'inculper ou de poursuivre des gens qui ont commis des délits ou des crimes qui n'entrent pas nécessairement dans la rubrique des délits ou crimes racistes.
Cette notion, qui a sans doute une utilité, je ne le conteste pas complètement, est, une fois inscrite dans le droit, le principal levier qu'utilisent les responsables du lobby sioniste aux USA pour menacer ou engager des procédures contre tel ou tel mal pensant. Parfois, elle sert simplement à stigmatiser le discours de l'autre et à le rendre inaudible et infréquentable.


Pardonnez ce détour, et revenons maintenant à ce "hate crime" qui avait fait deux blessés par balles le 29 octobre dernier dans le parking souterrain d'une synagogue de Los Angeles. Après des publications journalistiques initialement abondantes sur ce crime, on peine aujourd'hui à retrouver ces fameux articles qui parlaient de "hate crime," de crime antisémite. Tout ce que j'ai pu retrouver, c'est un article de synthèse sur ce genre de crimes et qui inclut ce qui s'est passé à la synagogue.
C'est que maintenant, il n'est plus question de crime antisémite mais, plus banalement si j'ose dire, de l'action d'une bande criminelle originaire de l'entité sioniste, une mafia qui est en plein boom en ce moment en Californie.



Los Angeles Daily News (USA) 3 décembre 2009 traduit de l'anglais par Djazaïri


Deux hommes victimes de tirs aux jambes dans une synagogue de North Hollywood il y a cinq semaines - dont l'un qui apparemment était au mauvais endroit au mauvais moment, ont été "kneecapped" (tirer aux genoux, avertissement mafieux) dans le cadre d'un avertissement "relié à une organisation criminelle," affirme un officier supérieur de la police de Los Angeles (LAPD).


L'activité du crime organisé israélien à Los Angeles "a un peu empiré" récemment, et le 29 octobre une fusillade ) la synagogue sépharade Adat Yeshurun Valley de Sylvan Street en a été un exemple, déclare Michael P. Downing, sous-chef de la police de Los Angeles.

Downing a tenu ces propos en début de semaine pendant une interview accordée au Jerusalem Post à Tel Aviv où il participait à la conférence Safe City Solutions (solutions pour la sécurité urbaine) traitant du crime organisé et du terrorisme.


Downing, qui dirige le bureau de l'anti-terrorisme et du renseignement criminel du LAPD, était de retour mercredi à Los Angeles lorsqu'il a donné une interview au Los Angeles Times où il a précisé ses assertions au sujet de la fusillade de la synagogue.

"C'est une piste que nous suivons, mais nous n'avons pas encore fait nos conclusions définitives," a déclaré Downing au Times. Personne n'est absolument certain que la fusillade était reliée au crime organisé, a-t-il dit.

Les tirs s'étaient produits vers 18h20 le 29 octobre dans un parking sous les locaux de la synagogue située 12405 Sylvan Street, avait indiqué la police.

Les deux victimes venaient juste d'arriver dans deux véhicules distincts pour le service religieux du matin et ont reçu des tirs dans les jambes après être sortis de leurs voitures, avait déclaré Michael Moore, sous-chef du LAPD. Il avait précisé que le tireur n'avait pas parlé aux victimes avant d'ouvrir le feu.

"Les enquêteurs que, en ne faisant pas de sommation, le tireur avait tenté de tuer l'homme et que son arme a mal fonctionné," avait déclaré Richard French, porte parole du LAPD.

"Alors qu'il essayait de faire fonctionner son arme, la seconde victime a vu et entendu ce qui se passait et s'est approchée du tireur," avait expliqué French, et "à ce moment, le suspect a tiré sur les deux victimes."

Le tireur s'est ensuite enfui à pied. Aucune arrestation n'a été effectuée.

Des sources judiciaires ont indiqué au Times que le deuxième homme est considéré comme ayant été au mauvais endroit au mauvais moment.

Au début, les autorités avaient craint que les tirs soient liés au terrorisme ou à un crime raciste mais avaient écarté cette éventualité quelques heures après la fusillade.

"Ca ne cadrait pas," a déclaré Downing au jerusalem Post. "Les deux victimes ont reçu des balles aux genoux. Ce qui ne colle pas avec une action terroriste. Ca ressemblait à une frappe ciblée, chirurgicale."

Il a expliqué que les victimes "avaient été ciblées en manière de dernier avertissement en lien avec une organisation criminelle".


Quant aux activités de cette organisation criminelle, on peut lire dans le San Francisco Chronicle du 2 décembre que:
Le crime organisé israélien était responsable d'un nombre croissant d'escroqueries immobilières, de vente de drogues et d'autres crimes.
Downing n'a pas quantifié cette augmentation, disant seulement qu'elle était "un peu plus qu'une petite hausse."


Samedi 5 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par redk le 04/12/2009 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis, Monk Eastman, l'Aïeul de toutes les familles de mafieux des USA (1895, sa date), suvie d'Arnold Rothstein, the Big Bankroll (la grosse liasse de billets) et, Meyer Lansky, Mastermind of the Mob (le cerveau de la mafia), la machine mafieuse sioniste n'a pas arrêtée de fonctionner à pleins crimes, leur domaine de prédilection!!

2.Posté par Aigle le 04/12/2009 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait juste se pencher sur les liens que ce ramassis de criminels entretient avec le Betar en france

3.Posté par VIRGILE le 04/12/2009 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui ne serait pas encore "branché" sur cette perfide toile mondiale qu'est la mafia dite juive (en réalité talmudo-sabbataï-sioniste), je vous invite à lire " La Mafia juive, 2008" dont vous trouverez les références en fin de post.

Un petit aperçu à travers la table des matières:
PREMIÈRE PARTIE
DU YIDDISHLAND À BROOKLYN
Chapitre 1 : Les gangsters américains
Yiddish Connection
Torah Nostra - Le Syndicat du crime
Murder Incorporated
Le chant du canari
Bugsy Siegel à Hollywood
Combattre le fascisme, soutenir Israël
L’errance de Meyer Lansky
La mafia invisible

Chapitre 2 : La Russie sous le joug des oligarques
Le pillage de la Russie
La démocratie mafieuse
Rien ne vaut une bonne guerre
La chute des oligarques
La mafia invisible II
Chapitre 3 : La “mafia russe” à l’assaut du monde
Sur la Côte d’Azur
De Berlin à Marbella
L’Organisatsiya aux USA
M&S International
Prédateurs internationaux et monde sans frontières
La recherche de respectabilité
La mafia en Israël
DEUXIÈME PARTIE
BUSINESS SANS FRONTIÈRES
Chapitre 1 : Les armes, la came et le diamant
L’industrie du diamant
Milices paramilitaires en Colombie
Hachisch, cocaïne, héroïne
Le trafic d’ecstasy : 100 % kasher
Les diamantaires et le blanchiment de l’argent sale
Une longue tradition
Désintoxication et dépénalisation
Chapitre 2 : La mafia du porno
La “libération des mœurs”
Les promoteurs du cinéma porno
Le porno dans tous les foyers
Les pionniers de la pornographie
Sex shops et prostitution : la Séfarade Connection
Chapitre 3 : La traite des Blanches
Esclave sexuel en Israël
Chypre et le trafic des migrants
L’âge d’or de la traite des Blanches
Le procès de Lemberg
Eros center dans l’Allemagne vaincue
Une longue tradition
La dialectique des intellectuels juifs
Chapitre 4 : La traite des Noirs
La traite atlantique I : les Portugais
La traite atlantique II : aux États-Unis
En Martinique et en Guadeloupe
Le débat
Chapitre 5 : Les esclaves chrétiens
Vers l’Amérique
L’esclavage en Méditerranée
Au Moyen Age et dans l’Antiquité
Chapitre 6 : Trafic d’organes et chirurgie esthétique
Les trafics d’organes et de sang
La chirurgie esthétique
TROISIÈME PARTIE
ESCROCS ET TRAFIQUANTS

Chapitre 1 : Les grandes escroqueries
Claude Lipsky, “l’escroc du siècle”
Jacques Crozemarie et le scandale de l’ARC
L’affaire du Sentier
Chevaux de course et garagistes
Fraude à la TVA
Escroquer la communauté
Samuel Flatto-Sharon
En Angleterre et aux États-Unis
Sous la Troisième République
Chapitre 2 : Les trafiquants
Monsieur Michel et monsieur Joseph
Magouilles et compagnie
La fièvre du gain
Le pillage des pays vaincus
Chapitre 3 : L’antisémitisme
L’antisémitisme à travers les âges
La singularité juive

(Nous pouvons également rajouter le "trafic d'organes" des rabbins à l'échelle planétaire !).

http://www.herveryssen.net/www/?page_id=90
http://www.herveryssen.net/www/?page_id=21

C'est "toujours plus", pour gerber car "tout est possible en SANG bleu" !


4.Posté par Philou Zoffe le 04/12/2009 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Gros Bidon de Samuel Ornitz: -c'est un excellent bouquin, à offrir ou à s'offrir pour les fêtes, et qui met en lumière la genèse et l'ascension de cette mafia aux states.

5.Posté par ANTI S le 05/12/2009 06:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut virgile aurais-tu un autre lien car celui ci est mort .
Merci

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires