Lobbying et conséquences

Dr Palevsky, MD, pédiatre : « Pourquoi les fabricants du vaccin HPV veulent-ils que le vaccin puisse traverser la barrière hémato-encéphalique ?

N’est-ce pas là un fameux risque? »



Mercredi 28 Août 2013

Dr Palevsky, MD, pédiatre :  « Pourquoi les fabricants du vaccin HPV veulent-ils que le vaccin puisse traverser la barrière hémato-encéphalique ?
On peut se demander pourquoi le polysorbate-80 se trouve dans les vaccins s’il existe un risque que ce produit permette aux éléments du vaccin de traverser la barrière hémato-encéphalique. Après tout, quels sont les éléments du vaccin qui doivent pénétrer dans le cerveau ? La réponse est évidente et claire : aucun !
 
J’ai entendu des personnes qui se demandaient si le polysorbate 80  n’était pas utilisé intentionnellement dans les vaccins dans le cadre d’une vaste expérience médicale sur la race humaine, comme nous en avons entendu parler au cours de la seconde guerre mondiale.
 
Un enfant sur 6 souffre d’une forme de handicap neurodéveloppemental, et les maladies neurodégénératives chez les adultes sont à la hausse. Il est donc clair que des éléments très négatifs doivent affecter le cerveau humain. La question logique à se poser est donc celle-ci : est-ce que le polysorbate 80 est délibérément utilisé dans les vaccins pour provoquer des dégâts plutôt que de contribuer au plus grand bien de tous, et ce dans le cadre d’un grand programme qui serait destiné à affaiblir et détériorer la race humaine ?
 
Mais quand des personnes s’aventurent à poser pareille question, la possibilité que la chose soit vraie est à ce point inconcevable pour la plupart, et semble relever d’un tel ridicule, d’un tel cynisme par rapport à ce que l’on peut généralement accepter comme vrai parce « qu’ils ne feraient jamais cela » et «  comment peut-on remettre en cause le « miracle des vaccins », que ceux qui posent cette question sont souvent accusés  d’être des théoriciens de la conspiration qui sont ensuite ostracisés pour leur extrémisme. Le débat sur cette question est dès lors si facilement et si commodément rejeté, alors que la base scientifique à cette question prend cependant tout son sens.
 
Bien sûr quand quelque chose d’aussi flagrant et d’aussi clairement faux est exposé au grand jour, il est beaucoup plus facile pour les opposants d’attaquer ceux qui se posent des questions, de se détourner de la science, plutôt que d’affronter la véritable question qui se pose.
 
On a dit  que  la présence de polysorbate 80 dans les vaccins contribuait à la dispersion des éléments du vaccin dans tout le corps. On ne vous précise évidemment pas que l’un des endroits possibles que les éléments du vaccin liés au polysorbate 80 vont atteindre est précisément le cerveau, de même que le fonctionnement interne d’à peu près n’importe quelle cellule du corps.
 
Mais aucune étude n’a été entreprise pour vérifier si le polysorbate 80 est susceptible au moins partiellement d’agir sur le système nerveux central et les fonctions cellulaires de l’ensemble du corps. En lieu et place, on continue d’ajouter de plus en plus de vaccins qui contiennent du polysorbate 80 au calendrier vaccinal et on continue de voir un nombre sans cesse croissant d’enfants et d’adultes touchés par des maladies chroniques débilitantes affectant diverses parties du corps….
 
Dr Palevsky’s Newsletter, 26 août 2013

http://expovaccins.over-blog.com/article-danger-les-composants-des-vaccins-traversent-la-barriere-hematoencephalique-119738911.html


Mercredi 28 Août 2013


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires