Billet d'humeur

Dr Folamour, le jésuite et les trois petits cochons.


Dr Folamour, le jésuite et les trois petits cochons.

Trois petits cochons sont sur une barque. Deux Momos et le fils de Trafic H.

Sur la berge, Emmanuel tombe à l’eau.

Combien de phacochères restent à bord ?

Le « hasard » a voulu que ces trois petits cochons se retrouvent le même jour au même endroit, à Paris. Naturellement pour préparer un mauvais coup.

Ils attendent que leurs maîtres délibèrent sur les missions qu’on va leur confier.

Ils attendent les ordres.

Ils partagent un destin commun : pour se maintenir au pouvoir, ils se mettent au service de l’Empire et même au service des serviteurs de l’Empire, dans une hiérarchie retorse des supplétifs.

Tous des fils de leurs pères : un chamelier fatigué qui a gagné au loto par-ci, un roi-truand par là. Le plus inapte est sans doute le descendant de Fric H : mi-phénicien par les accidents de la préhistoire, mi-gosse gâté qui pue le gasoil.

Macron les accueillent dans la « patrie des Droits de l’Homme » (de quoi se rouler par terre de rire si la situation n’était tragique : ces compères sont des spécialistes du raccourcissement de l’espérance de vie de nombreux humains qui vivent sur Terre, en commençant par chez eux : avez-vous eu l’occasion de voir sur le net les exécutions au sabre en place publique dans cette sublime monarchie des mille et une gandouras qui ne cachent plus rien des ventripotents parasites ?).

Le président français a une morale de banquier et un coeur de comptable. Il a fait des études pour ça.

Aussi sympathique qu’un tableau d’amortissement.

Rien chez ce bonimenteur ne prédispose à la charité chrétienne. Tout du bilan consolidé.

Le problème est que ça ne consolide plus grand’ chose.

Tout fout le camp. Plus rien ne « marche ».

Une petite guerre vite-fait-bien-fait contre la Syrie et la Russie ferait-elle oublier le fiasco qui fait jour à Panam ?

Au point de mettre en péril la paix mondiale ?

En 1914, il y a un siècle, des apprentis sorciers avaient aussi joué à ce jeu.

Et l’enfer avait alors ouvert une succursale à Verdun.

Ce fut le début d’une fin qui accouche aujourd’hui de ces schtroumpfs dangereux à leurs petits harkis qui « réchauffent » la planète dans tous les sens du mot, au point de la faire exploser.

A enfermer !

Djeha

Mercredi


Djeha
Jeudi 12 Avril 2018

Hariri, M6 et MBS
Hariri, M6 et MBS
Saad Hariri, Mohammed VI et MBS affichent leur complicité sur un selfie

Image en ligne

FRANCE 24, mardi 10/04/2018



© Twitter - @saadhariri, Photo postée le 9 avril par Saad Hariri sur son compte Twitter.
Une photo tweetée dans la nuit de lundi à mardi par le Premier ministre libanais Saad Hariri le montre en compagnie du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane et du roi du Maroc Mohammed VI, dans un restaurant parisien.

"Sans commentaire" dit en arabe la légende du selfie posté, lundi 9 avril au soir sur Twitter, par le Premier ministre libanais Saad Hariri, 47 ans, le montrant aux côtés du roi du Maroc Mohammed VI, et de Mohammed Ben Salmane, le prince héritier d’Arabie Saoudite, surnommé MBS.

Tout sourire, le trio est attablé dans un restaurant parisien, Le Gabriel, un établissement étoilé situé entre l’avenue des Champs-Élysées et le Palais de l’Élysée, dans le très chic 8e arrondissement de la capitale.

Les trois hommes séjournent actuellement à Paris. Le Premier ministre libanais assistait vendredi dernier à une conférence de soutien à l'économie libanaise, baptisée CEDRE, qui se tenait à Paris. Après un passage éclair au Liban, il serait revenu pour rencontrer MBS, décrit comme le nouvel homme fort du Moyen-Orient, et actuellement en visite en France. Il est reçu mardi par Emmanuel Macron à l’Élysée, juste après le monarque marocain, récemment opéré du cœur à Paris, qui s'est lui aussi entretenu avec le président français.

Un selfie riche en messages

Même sans commentaire, le cliché posté par le leader sunnite libanais n’est pas anodin. Et ce, à plusieurs titres : alors qu’il était question dans plusieurs médias marocains d’un refroidissement des relations entre Rabat et Riyad, deux alliés historiques, la photo tend à prouver le contraire, en montrant une complicité explicite entre Mohammed VI et le prince saoudien, qui a la main posée sur son épaule.

Ensuite, au sujet du Liban, elle tend à indiquer que la réconciliation est totale entre les Saoudiens et Saad Hariri, quelques mois après la crise déclenchée en novembre 2017, lorsque le Premier ministre avait annoncé sa démission depuis Riyad.

La monarchie wahhabite avait alors été accusée d'avoir forcé Saad Hariri, leur allié au Liban, à quitter ses fonctions et de l'avoir retenu contre son gré sur son territoire. L'affaire avait été dénouée après une intervention de la France et du président Emmanuel Macron.

Le Premier ministre libanais s'était déjà rendu à Riyad, début mars, pour y rencontrer le prince héritier saoudien et avait déjà posté un selfie de réconciliation.

Echange entre "MBS", Hariri et Macron à l'Elysée



Reuters, 10/04/2018 à 19:16

PARIS (Reuters) - Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohamed ben Salman et le Premier ministre libanais Saad Hariri dîneront ensemble mardi soir à l'Elysée avec Emmanuel Macron, a-t-on indiqué à l'Elysée, cinq mois après la crise libanaise dans laquelle la France avait joué un rôle de médiation.

Avant ce dîner, les "trois dirigeants évoqueront ensemble brièvement les sujets liés à la stabilité du Moyen-Orient, à la lutte contre le terrorisme et aux coopérations économiques et culturelles", a-t-on précisé.

Cette rencontre annoncée à la dernière minute se tient cinq mois après la crise libanaise qui avait conduit le chef de l'Etat français à effectuer une visite éclair à Ryad - d'où Saad Hariri avait annoncé sa démission à la surprise générale - pour s'entretenir avec "MBS".

La venue en France du Premier ministre libanais dans les jours qui ont suivi avait permis, au moins temporairement, de faire baisser la tension et ouvert la perspective d'une sortie de crise en permettant aux différentes parties de ne pas perdre la face. Cette médiation avait été saluée comme un "coup diplomatique" de la part d'Emmanuel Macron.

Signe de la volonté du Liban et de l'Arabie saoudite de montrer que la page de cet épisode est définitivement tournée, Saad Hariri a diffusé sur son compte Twitter lundi une photographie sur laquelle il pose aux côtés de "MBS" et du roi du Maroc Mohammed VI avec pour légende "sans commentaire".

"L'Arabie saoudite est un partenaire très important du Liban, comme l'a montré la récente contribution saoudienne à la conférence" des donateurs pour le Liban, avec une ligne de crédit d'un milliard de dollars", a indiqué de son côté l'Elysée. Ce prêt n'avait pu entrer en vigueur faute d'un vote au Parlement libanais.

(Marine Pennetier, avec Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)



Jeudi 12 Avril 2018


Commentaires

1.Posté par linea le 12/04/2018 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pas mal le selfie, si c'est sans commentaire ou no comment

à défaut de les connaitre, alors on pourrait y voir, un vendeur de chiite, un délinquant terroriste et le petit mafieux qui blanchit l'argent. Une brochette kebab 2 viandes aux petits oignons, ça fera un trio au menu. vous pensez qu'ils ont pris salade tomate fromage aussi ? un coca light ou non ?

à table, Serviteurs des Lieux Saints du Hedjaz et de Jerusalem - bonne appétit. Que Dieu vous garde.

2.Posté par Ayad le 12/04/2018 09:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont en fait de la même famille, la mère de SALMONELLOSE est marocaine et fille de Hassan 2 donc salmonellose est le neveu du Schtroumpf du Maroc ils sont des alawites donc des satanistes.

3.Posté par YYY le 12/04/2018 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Princesse Salmonelle, Mac Hachisch et Bak-chich Hariri
Sont absents Mac Jordani, la Princesse Sissi.

C’est pas dans une Mosquée que le selfie a été pris ! ???


4.Posté par BBB le 12/04/2018 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis quand l'Elysée sert du hallal?

5.Posté par Philistine le 12/04/2018 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je vois ça comme ça : De gauche à droite
:
Un phénicien (libanais,)

Un maure ( cananéen au milieu )

et un sumérien ( arabe ) à droite

Les gens ont tendance à oublier que ceux qu'ils méprisent du matin au soir, sont les descendants de ces peuples antiques qui apportèrent la civilisation à l'humanité

Tous ces peuples sont les descendants des peuples bibliques, et c'est la raison pour laquelle le monde entier nous colle au derrière , nous vole, et cherche à nous détruire.

6.Posté par bob le 13/04/2018 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'était l’apéro ? Ha ha ha !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires