Conflits et guerres actuelles

Dominique de Villepin assimile Israël à “l’Algérie française”


Ex-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères français, Dominique de Villepin dénonce dans une tribune parue vendredi sur le quotidien Le Figaro le “massacre qui est perpétré à Gaza”. Ce proche de l’ancien Président Jacques Chirac compare la “stratégie terrifiante” d’Israël à celle des extrémistes français du temps de l’Algérie coloniale. Dominique de Villepin appelle l’ONU à “s’interposer”.


algerie-focus.com
Samedi 2 Août 2014

Dominique de Villepin assimile Israël à “l’Algérie française”
“Comment comprendre aujourd’hui que la France appelle à la “retenue” quand on tue des enfants en connaissance de cause? Comment comprendre que la France s’abstienne lorsqu’il s’agit d’une enquête internationale sur les crimes de guerre commis des deux côtés? Comment comprendre que la première réaction de la France, par la voix de son président, soit celle du soutien sans réserve à la politique de sécurité d’Israël? Quelle impasse pour la France que cet esprit d’alignement et de soutien au recours à la force”.

Alors que le gouvernement français, la majorité de l’opinion publique et des médias locaux approuvent l’intervention militaire d’Israël, au sol et dans les airs, sur la bande de Gaza depuis le 8 juillet dernier, un son de cloche différent vient de se faire entendre au sein de la classe politique française. Dominique de Villepin, ex-Premier ministre français, s’est fendu d’une tribune virulente ce vendredi sur les colonnes du quotidien français Le Figaro, connu pour sa position pro-Israël. A peine mise en ligne, la missive de l’ancien diplomate a été toute suite très relayée dans les réseaux sociaux.

1.500 morts en 25 jours

Dans cette tribune, le responsable politique français, qui a dit “non” à George Bush pour une intervention en Irak sans l’approbation du Conseil de Sécurité de l’ONU, dit cette fois “stop” à l’impunité de l’Etat juif, dont les missiles ont détruit pas moins de 6 écoles de l’ONU, tué plus de 1.500 Palestiniens en ce 25è jour d’agression militaire. Dominique de Villepin dénonce : Israël outrepasse ses droits au vu et au su de toutes les diplomaties du monde. Il écrit ainsi :

Ayons le courage de dire une première vérité: il n’y a pas en droit international de droit à la sécurité qui implique en retour un droit à l’occupation et encore moins un droit au massacre. Il y a un droit à la paix qui est le même pour tous les peuples. La sécurité telle que la recherche aujourd’hui Israël se fait contre la paix et contre le peuple palestinien.

Contrairement à la doxa dominante en France, l’ancien chef du Quai d’Orsay estime que l’assaut israélien sur la bande de Gaza n’est ni légitime, ni légal au regard du droit international. Il interpelle ainsi les autorités et l’opinion publique françaises :

Comment oublier le profond déséquilibre de la situation, qui oppose non deux États, mais un peuple sans terre et sans espoir à un État poussé par la peur?

Il ajoute :

Lever la voix face au massacre qui est perpétré à Gaza, c’est aujourd’hui, je l’écris en conscience, un devoir pour la France, une France qui est attachée indéfectiblement à l’existence et à la sécurité d’Israël mais qui ne saurait oublier les droits et devoirs qui sont conférés à Israël en sa qualité d’État constitué.

La France a été l’un des premiers pays, avant même les Etats-Unis, à apporter son soutien au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, alors qu’il lançait début juillet une opération aérienne sur la bande de Gaza. Ainisi, François Hollande a clairement marqué une rupture avec la position traditionnelle de l’Hexagone sur le dossier israélo-palestinien, connue pour vouloir faire avancer la solution diplomatique. Dominique de Villepin regrette ainsi le virage négocié par François Hollande :

Par mauvaise conscience, par intérêt mal compris, par soumission à la voix du plus fort, la voix de la France s’est tue, celle qui faisait parler le général de Gaulle au lendemain de la guerre des Six-Jours, celle qui faisait parler Jacques Chirac après la deuxième intifada.

Pour ce gaulliste chevronné, rien ne saurait justifier la folie sécuritaire d’Israël, qu’il assimile à l’extrémisme de l’Oragnisation armée secrète (OAS). Dans sa tribune, Dominique de Villepin établit effectivement un parallèle entre le gouvernement israélien, fondé sur une coaltion d’extrême droite, raciste et ségrégationniste, à l’organisation politico-militaire terroriste française, qui a voulu coûte que coûte poursuivre la colonisation de l’Algérie. Il compare ainsi :

L’État israélien se condamne à des opérations régulières à Gaza ou en Cisjordanie, cette stratégie terrifiante parce qu’elle condamne les Palestiniens au sous-développement et à la souffrance, terrifiante parce qu’elle condamne Israël peu à peu à devenir un État ségrégationniste, militariste et autoritaire. C’est la spirale de l’Afrique du Sud de l’apartheid avant Frederik De Klerk et Nelson Mandela, faite de répression violente, d’iniquité et de bantoustans humiliants. C’est la spirale de l’Algérie française entre putsch des généraux et OAS face au camp de la paix incarné par de Gaulle.

[...]

Il n’y a aujourd’hui ni plan de paix, ni interlocuteur capable d’en proposer un. Il faut tout reprendre depuis le début. Le problème de la paix, comme en Algérie entre 1958 et 1962, ce n’est pas «comment?», c’est «qui?».

Le gouvernement israélien assimilé à l’OAS

En réalité, Dominique de Villepin n’est pas le premier à rapporcher la situation en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés en 2014 de celle de l’Algérie, à l’époque de la guerre pour l’Indépendance. Dans un éditorial destiné au Président François Hollance, paru le 23 juillet dernier, le cofondateur du site internet d’investigation Médiapart, Edwy Plenel reproche au chef de l’Etat de reproduire dans sa gestion du dossier israélo-palestinien les mêmes réflexes coloniaux que les socialistes au pouvoir en France lors du déclenchement de la guerre d’Indépendance d’Algérie, au milieu des années 1950.

Avec un bilan humain lourd – la barre des 1.500 morts a été franchi ce vendredi -, il y a urgence à Gaza. Dominique de Villepin l’a bien compris, c’est pourquoi il est sorti de sa réserve. “Il est temps de parler et d’agir”, écrit-il, enjoignant l’ONU a prendre ses responsabilités. Il appelle ainsi le Conseil de Sécurité à sanctionner l’Etat juif :

Le premier outil pour réveiller la société israélienne, ce sont les sanctions. Il faut la placer devant ses responsabilités historiques avant qu’il ne soit trop tard, tout particulièrement à l’heure où il est question d’une opération terrestre de grande envergure à Gaza. Cela passe par un vote par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution condamnant l’action d’Israël, son non-respect des résolutions antérieures et son non-respect du droit humanitaire et du droit de la guerre. Cela signifie concrètement d’assumer des sanctions économiques ciblées et graduées, notamment pour des activités directement liées aux opérations à Gaza ou aux activités économiques dans les colonies.

Il demande aussi le respect de la justice internationale, qui passe par l’intégration de la Palestine dans la Cour pénale internationale :

Pour cela, il est temps de donner droit aux demandes palestiniennes d’adhérer à la Cour pénale internationale, qui demeure aujourd’hui le meilleur garant de la loi internationale. C’est une manière de mettre les Territoires palestiniens sous protection internationale.

Enfin, Dominique de Villepin veut que les Nations unies s’interposent entre la population palestinienne et Israël, en plaçant les Territoires occupés sous “mandat de l’ONU”. Il détaille :

Le troisième outil à la disposition de la communauté internationale, c’est l’interposition. À défaut de pouvoir négocier une solution, il faut l’imposer par la mise sous mandat de l’ONU de Gaza, de la Cisjordanie et de Jérusalem Est, avec une administration et une force de paix internationales. Cette administration serait soumise à de grands périls, du côté de tous les extrémistes, nous le savons, mais la paix exige des sacrifices. Elle aurait vocation à redresser l’économie et la société sur ces territoires par un plan d’aide significatif et par la protection des civils. Elle aurait également pour but de renouer le dialogue interpalestinien et de garantir des élections libres sur l’ensemble de ces territoires. Forte de ces résultats, elle appuierait des pourparlers de paix avec Israël en en traçant les grandes lignes.


Samedi 2 Août 2014


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 02/08/2014 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne intervention. Juste un rectificatif sur l'article. Contrairement à ce qui est dit, la "majorité des français" n'approuve pas du tout ce génocide qui ne dit pas son nom. C'est une faute grossière de l'auteur de l'article que d'affirmer cela !

C'est même exactement le contraire au vu des manifestations et des réactions sur les réseaux sociaux et les médias alternatifs. La majorité des français ne se résume pas au gouvernement, à la majorité des politiciens, et des grands médias tenus par les multinationales de l'armement ou des banquiers !

2.Posté par source le 02/08/2014 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A diffuser partout, les vrais français ne sont pas dupes!

http://www.dailymotion.com/video/x229j0w_la-france-est-une-province-israelienne_webcam

3.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 02/08/2014 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

u[( En soutien, je vous donne ceci à lire )

]u

ETHNOCIDE ET REQUISITOIRE POUR LA PAIX UNIVERSELLE

Le fait est que, depuis sa naissance et qu’actuellement pire encore, Israël l’entêté, est dirigé par des fanatiques, parmi les plus extrémistes qui soient. Cependant, le fait que cet état voyou soit en délire de guerre ethnique constante, n’enlève rien à notre idée humanitaire….

PRISE DE POSITION HUMANITAIRE

Rien n’empêche de dénoncer ce carnage outrageusement barbare et de montrer franchement notre refus, à toutes sortes de guerres. Fussent-elles ostensiblement encouragées et tolérées par les pays les plus puissants et les partis-pris des acolytes sionistes. Ou pire, par les silences complices, permissifs et passifs de certains états ! Des pays impuissants, qui sont rendus impassibles et qui jamais ne bronchent devant Israël et ses protecteurs. Autant de mensonges et d’amalgames criards, chez les esclavagistes et les ethnocidaires du plus cruel des colons, Israël. Ce pays phare des Juifs de la terre, où l’apartheid, racial, tribal, religieux, est une devenu une idéologie belliciste. Une ségrégation existentielle, une raison d’être de d’Etat, qui prend, qui vole et qui tue sous les applaudissements des pays libres ! Se justifiant devant ces laïques des mythes bibliques et des contes d’avant le Moyen-âge ! Les parangons universels laissent Israël sur militarisé, faire sa loi : Une idéologie, raciste, tribale belliciste !

Nous continuerons de dénoncer ces meurtres et cette claustration d’un peuple qu’on veut liquider et cette humiliation insoutenable pour tout le monde. Cette large nation des anciennes colonies, dépecées, déchirés et dont on facilite encore les sécessions des pays dits ‘’musulmans’’, afin de les éclater de peur de menacer Israël ! Nous ne cesserons pas de réclamer pour notre part, avec force justesse et passion, la justice et la paix. Pour tous ! La résipiscence de tous les Juifs et les Palestiniens. Paix dans cette région, pour tous ses peuples et résidents, comme sur la terre entière.

HISTOIRE ET HEGEMONIE

A Israël, comme à Yahvé, son Dieu et Celui de tous, nous demandons la fin de la suprématie inique et injustifiée de certaines ‘’ races’’ sur toutes les autres. Un mythe fondateur erroné et injuste des soi-disant préférées de Dieu. Dieu ne pourrait être inique à ce point. Ce serait une malédiction pour toutes ses autres créatures ! Les autres ne sont pas des merdes ! Quelles que soient leurs croyances et leurs couleurs. Nous refusons que les mythes et les mensonges continuent de favoriser les injustices entre les hommes et de dicter aux peuples la suprématie et l’hégémonie d’Israël ! Nous vous interpelons pour que cessent l’esclavage et ces guerres torpides des religions. Nous voulons que l’on cesse toutes les formes de suprématies inquisitoriales, illégitimes et toutes les colonisations.

MONSTRUOSITES ET CARNAGES

Car dans cet abattoir nommé Gaza, Israël se livre impunément, avec une force inouïe et une démence folle, sans répit, avec méthode assurance, sans aucune éthique militaire, au nettoyage ethnique ! Par son usage démesuré de la force, arrogante dans sa suprématie et de sa sournoise et perversité fourberie, Israël cherche de se démontrer et d’exciper aux yeux des Arabes, un exploit. Une suprématie dissuasive sur tous les pays dits-musulmans, de par sa force militaire, ses techniques importées et les richesses que lui offrent ses protecteurs et ses coreligionnaires.

RELIGION HEBRAÏQUE DEVOYEE OU IMPERIALISME ?

Ce panache machiavélique, Israël l’exhibe en face d’un peuple inerme par l’usage criminel des armes prohibées. Ce, dans des combats suscités et programmés, ces attaques préventives, leurs raisons et causes, en vue d’essayer ces ADM sur les gens piégés dans leur terre spoliée. Ses propres cousins historiques, dit-on ! Israël, refusant justice au peuple arabe emprisonné, montre qu’il vit sous la menace des résistants ! Pour exploiter la peur qu’elle s’invente et qu’elle grossit et instrumentalise, pour terrasser des gens qu’elle traite de terroristes et de musulmans extrémistes, afin de créer l’amalgame et de susciter des réactions de sympathies chez ses protecteurs ! Aux fins et surtout de réduire de façon radicale toute velléité de résistance chez le peuple opprimé dans sa juste recherche de sa liberté, de son indépendance et de son d’autonomie. Israël y arrive. Ils sont emmurés, interdits de déplacement, largués dans la pauvreté, emmurés dans la misère, dans la désespérance sans fin et les maladies. Ils sont là, dépités, enchainés, sous la menace des drones et des exposions ciblées ou pas ! Ils sont là, fiers de montrer au Monde qui les méjuge, sa lâcheté éhontée et crade. Ils sont prisonniers, près de leurs terres volées, leurs campements emmurés, dans cet espace qui fut le leur, réduit à une peau de chagrin. Le camp concentrationnaire d’Auschwitz ne fut pas pire. Israël fête son Holocauste chaque jour en se vengeant des innocents.

ASYMETRIE

On n’est pas devant une légende discutable mais face une guerre inégale, impitoyable, implacable. ‘’Courage’’ et ‘’sagesse’’ de l’occupant, ce sont des invasions mécanisées, menées de main de maître, impudemment, sur des proies affamées, neutralisées et ligotées ! Pour de vrai et non dans un jeu de fiction quelconque. Un combat, non, non, c’est une guerre inégale et asymétrique, de type destruction massive. Israël haineux plus que jamais, s’applique religieusement, avec cette hystérie maniaque et sienne, à son jeu spécifique et forcené de meurtrier en masse. En montrant qu’il est une victime éplorée, pour en tirer subsistance.

ATAVISME BELLIQUEUX D’UN LIQUIDATEUR NOTOIRE

Jeu historique anté-médiéval de l’Europe et de porte-fléau vindicatif sur le Proche-Orient ? Carnages et croisades d’une époque révolue qu’on croyait devoir et pouvoir oublier ? En vue de prospérer ensemble, dans la mondialisation et la dignité, quelles que soient nos origines et nos croyances. Mais dupes et naïfs, la candeur ne nous met pas en Occident, à l’abri de l’intox barbare de ceux qui prônent la pureté ethnique. Le monde partial assiste sans bouger au ravage des innocents auxquels Israël et ses amis, refusent le dialogue, la négociation, sa réunion territoriale et son existence.

Identité raciste victimaire, ostracisme, qu’ils savent en maîtres cultiver, les sionistes, nos affables cousins, et qu’ils instrumentalisent savamment. On nous fait vivre dans un complexe, fait dans l’incrimination d’une criminalité historique, pour devoir la faire payer aux Palestiniens et par extension à tous ceux qui ont une fibre musulmane quelconque, encore jalouse de son altruiste humanité.

GUERRE DES RELIGIONS EN CATIMINI ?

On fait pleurer l’histoire et geindre les religions sur des mythes, sur des malfaçons, des contes et des légendes, des histoires tribales, que certains peuples et régions doivent payer, dans l’exclusion, le carnage barbare, et à huis-clos, dans le sang et l’emprisonnement. Là en ce vaste goulag emmuré, de Gaza et de Palestine, sans jamais relever le dos ni le front, encore moins les yeux sur leur avenir, défunt. Par ordre de Yahvé, le dieu biblique des Israélites ! Est-ce la Thora ou la terreur ?

A ce sport d’aliénés, Israël excelle. A cette passion, le tyran fasciste, diabolise et humilie ses victimes propitiatoires. Israël s’entraîne avec force et entêtement, à sa sordide et criminelle addiction. Nettoyer de leur terre, de la Terre ces impudents d’Arabes, faire taire et annihiler, à jamais, ce peuple de martyrs qui crie la honte de l’humanité et sa génuflexion devant les foudres d’Israël.

SYMPATHIES DEMENTIELLES

Pulvériser sous les yeux complices de ses puissants amis et protecteurs, dans des déluges de feu, ses victimes, quelle noble occupation pour le peuple biblique, la tribu de Dieu, le peuple de Moïse et de Yahvé ! Un créneau béni pour vendre les armes, une meurtrière par delà les murs, pour surveiller le pétrole.

Un enfer de feu et de sang versé dans cette géhenne concentrationnaire, pour se racheter de ses géniteurs euro-américains et pour les responsabiliser de l’Holocauste.

Seulement, nous sommes ahuris, inermes, blasés et outrés, inutiles ou complaisants devant ces crimes contre l’humanité qui perdurent face à la face du monde. Perclus et désarmés face à cette fausse et immonde humanité des financiers, sans cœur et sans scrupules ou des assassins de parmi les scientifiques fabriquant d’ADM. Hélas, nulle solution éthique ne viendra jamais limiter leur superbe, leurs avancées et leurs mortelles inventions. Suprématie, délires religieux et racial, suffisance et outrance, Israël a son plan divin pour dominer le monde en tant que branche illustre et des plus aisées des races supérieures !

Face aux colons, la résistance, justifiée et de droit, reste désarmée, quels que soient les armes primitives qu’elle se procure. Les tirs de roquettes, fantaisistes foutaises, ridicules instruments, comme les prises d’otages, réelles ou fourbes, bien instrumentalisées, ne servent qu’à irriter un monstre, devenu un criminel de guerre, mille fois plus vindicatif et plus puissant que ne fut le führer Hitler, en son temps.

CONCLUSION : HONTE ET PRIERES DE PAIX

Regardez ces crânes d'enfants éclatés ! Ces membres dispersés et brûlés ! L'homme est horrible, il ne mérite ni la terre, ni le paradis ni l’enfer. La preuve est ce que font les sionistes sur la Terre Sainte des Prophètes, en plein siècle de la mondialisation, des droits de l'homme, de la libre circulation des gens et des biens, du partage des connaissances et des devoirs humanitaires. Honte à toi Israël, toi la tribu de Yahvé, mille fois exilée, éprouvée par les empires barbares, les ghettos et la guerre d’Hitler. Honte aux méchants qui te dirigent dans la voie des crimes les plus abjects ! Que t'ont fait ces Palestiniens que tu massacres aux yeux du monde ahuri ? En dehors de réclamer leurs droits et leurs libertés. Merci à vous hommes et femmes, juifs et autres, des plus intègres !

Dr Idrissi My Ahmed
Les 25 et 31 / 07 / 2014

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires