Coup de gueule

Doivent-ils menacer de mettre des chatons dans un micro-ondes pour recevoir un peu d'attention ?


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


Une start-up lance un site écologique et pro-humain, trouve même un bon moyen de se faire connaître, mais le projet reste dans l'inconnu à cause de l’indifférence totale des médias conventionnels.


Pierre
Mercredi 22 Juin 2016

A l’heure où les articles de classements pullulent – le top 10 des chatons en chaussettes trop mignonnes -, où les buzzs de starlettes poussent comme de la mauvaise herbe ; à l’heure où les grandes compagnies conservent –voire augmentent- leurs marges qui creusent les inégalités ; à cette heure-ci les autoproclamés ‘’journalistes’’ ignorent volontairement le projet d’une startup, pourtant prête à faire des sacrifices pour qu’on parle d’elle.
C’était pourtant le bon moment médiatique pour se lancer : les soldes. Ils avaient prévu le coup, tout préparé et anticiper plusieurs scénarios, sauf celui-là.
Après plusieurs mois à élaborer leur site, créer un design unique mais pas trop folklorique, calculer les dépenses au centime près pour ne pas être trop perdant et surtout, surtout rester dans une démarche écologique, les fondateurs de The Dream Store ont fait face à la réalité : leur projet était fin prêt. Ils n’ont utilisé que trois feuilles de papier pour leur site et leur comptabilité, tout le reste se fait par informatique.
Il est ensuite venu le temps de se lancer, pas de problèmes à l’horizon selon eux et pour cause, ils ont choisi de proposer des produits d’une grande marque d’électronique au meilleurs prix du marché. Ces articles « best-seller », dont on nous rabâche sans arrêt les oreilles à chaque sortie de nouveau produit, ne sont peut-être pas représentatifs de leur projet écologique et pro-humain, mais ils ont l’avantage de beaucoup faire parler. Ce serait donc un moindre mal pour mettre en avant la cause qu’ils défendent. Leur but est de devenir une vitrine pour mettre en avant des produits écologiques et pro-humains, une vitrine se doit cependant d’être populaire.
Du lancement suivirent les désillusions. Malgré le timing, les communiqués de presse ne suffirent pas à appâter les ‘’journalistes’’. Ce n’est pas le nombre qui manque : - «on a arrêté de compter les dizaines, et on a juste continué d’envoyer encore et encore, en français et en anglais. » Mais rien à faire, ils n’eurent pas plus de réponses à leurs messages que de visites sur leur site.
Ils ont évidemment songé à faire de la pub, mais ils n’auraient pas eu les moyens d’assurer économiquement le coût de leur première campagne de produit s’ils dépensaient leurs économies dans ce système de communication « hypocrite ». On ne peut pas les contredire lorsqu’ils affirment que les JT ont remplacé une bonne partie de leurs informations par des publicités, sous couvert de ‘’buzz’’ ou de ‘’progrès’’.
Je comptais faire un dernier paragraphe sur le fait qu’ils ne sont qu’un exemple parmi tant d’autres, mais une citation me semble mieux résumer cet article : « on pensait que proposer des produits de (la marque à la pomme) à -12% serait suffisant pour nous faire connaitre, maintenant on se demande si on devrait pas plutôt mettre des chatons dans un micro-onde pour qu’ils s’intéressent à nous. Notre projet ne vaut pas moins que leurs (absurdités). »
En contrecoup des ‘’journalistes’’, je propose donc de faire partager le projet de The Dream Store, comme tous les autres qui suivront. C’est à nous de décider ce qui devrait nous intéresser, pas à une ‘’élite’’ bienpensante et corrompue !


Mercredi 22 Juin 2016


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires